Société

Le Département célèbre l'Eid

Dimanche 1 Juillet 2018 - 14:05

Ce dimanche 1er juillet, le Président du Conseil Départemental, Cyrille Melchior, a organisé la Fête de l'Eid Ul Fitr à la Villa du Département, un moment chaleureux qui rassemble des personnes de toutes confessions, en présence de plusieurs personnalités, dont Frédéric Joram, Secrétaire général de la Préfecture, Houssen Amode, Président de l'Association Musulmane de La Réunion, Idriss Issop-Banian, Président du Groupe Inter Religieux de La Réunion, Chen Zhihong, Consul général de la République Populaire de Chine, Virapin Ramamonjisoa, Consul général de Madagascar et Younous Ravate, Consul honoraire de Maurice.

Tout au long de cette journée, animée par le chanteur de renommée internationale, Hicham Karim, le groupe Aswatul Qulub ou encore la chorale de l’Association CJ-CLES, divers ateliers de henné, de calligraphie ou encore de bijoux ont été proposés aux invités.

"Ce moment d'échange, de tolérance et de partage proclame la fin du mois sacré de ramadan marqué par le jeûne et la spiritualité. C’est l’occasion pour nous de réaffirmer notre attachement à des valeurs universelles que sont la paix, la solidarité, la fraternité et l’amour en offrant une image d’intégration, de sérénité et de citoyenneté. Cette fête est représentative du vivre ensemble réunionnais, la consolidation d’un modèle de société multiculturelle", a déclaré Cyrille Melchior.

Département Réunion
Lu 1910 fois



1.Posté par Pro no stick le 01/07/2018 15:30 (depuis mobile)

Une.collectivité n'a pas à flatter telle ou telle religion. Cessez de dilapider l'argent public!!

2.Posté par Cest pas ton pognon le 01/07/2018 16:33 (depuis mobile)

Laïcité cyril !!

3.Posté par Mondieutoutpuissantleplusgrand... le 01/07/2018 16:50

Les religions ; où comment endoctriner l'humainbécile !

4.Posté par Christi le 01/07/2018 17:58 (depuis mobile)

Departement Français ! cmt peut on dilapidé de largent public pour ce genre de manifestation !
Le Département ou autre collectivité ont ils déjà fais la fête des Chrétiens , à Pâques ou autres moments , mis a part le noël des enfants .

5.Posté par Malagasy le 01/07/2018 17:59

ON S' EN FOUT
PAS DE PROSÉLYTISME
CHACUN FAIT CE QU'IL VEUT TANT QU'IL EMPIETE SUR L'AUTRE
ON VEILLE

6.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 01/07/2018 21:22

Il (le président) aurait pu inviter le jouer d'orgue qui nous aurait joué une sonate fhaine

7.Posté par Égalité le 02/07/2018 07:39 (depuis mobile)

Soit c’est fait pour toutes les communautés comme c’est le cas (zarab, créoles, chinois, mabars etc...) soit i fait pas rien.

8.Posté par G mal pour le 974 le 02/07/2018 08:50 (depuis mobile)

Quand on est objectif, on voit tres bien que chaque communauté dilapide l''argent publique (noel, les cérémonie nouvel an, indépendance etc.). Le pire c que la ils ne parlent pas que des musulmans car tous étaient ''conviés'' à partager...bref !

9.Posté par momo le 02/07/2018 15:45

HONTEUX

10.Posté par En mer PARLAMER le 02/07/2018 19:53

Pour la somalienne, Ayaan Hirsi Ali, fellow à la Harvard Kennedy School, l'islam est incompatible avec la démocratie
21:03 - 9 janv. 2015
Pour la Somalienne et Néérlandaise Ayaan Hirsi Ali, il n'y a aucun doute: l'islam et la démocratie sont incompatibles.
C'est une religion qu'elle connaît bien: née en 1969 elle s'est fait exciser à l'âge de cinq ans.
En 1992, elle a été mariée de force par son père à un Somalien vivant au Canada.

11.Posté par En mer PARLAMER le 02/07/2018 20:44

pour info:

“S 5 Le mouvement d’émancipation des esclaves n’aurait jamais pu trouver son origine dans l’islam non seulement parce qu’Allah enseigne que les musulmans sont des hommes supérieurs (Coran 3.139), mais parce qu’il interdit explicitement l’abolition de l’esclavage (Coran 16.71).

L’islam légitime l’esclavage (Coran 4.3,24,25,36,92 ; 16.71,75,76 ; 30.28). Mahomet s’est lui-même enrichi de cet abominable commerce (Coran 8.70 ; 16.71 ; 33.52).

certains devraient faire leurs devoirs....

Le chef de Boko Aram qui a kidnappé en mai 2014 plus de deux cent jeunes filles au Nigéria, n’a-t-il pas annoncé qu’Allah lui avait demandé de les vendre ?

S 6 Dans le Coran, comme il convient à des esclaves, ceux-ci ne sont pas considérés comme des personnes, mais assimilés à des animaux car congénitalement inférieurs aux hommes libres (Coran 16.75). L’expression consacrée « ce que ta main droite possède (Coran 33.50) » désigne les esclaves comme des objets (Coran 16.71)

12.Posté par Randy le 02/07/2018 21:05

Mais arrêtez donc de nous saoûler avec les musulmans
qu'ils fassent ce qu'ils ont faire on s' en fiche mais n'essayez pas
de nous convaincre de leur vision de la religion on connait.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter