MENU ZINFOS
Politique

Le Département ambitionne de devenir une collectivité "énergie positive" d'ici trois ans


Le Département effectue un pas de plus vers la transition écologique. Réunis ce mercredi en séance plénière, les élus départementaux ont voté le plan de Transition écologique et solidaire de la collectivité, qui prévoit de faire de cette dernière un exemple en matière d'éco-responsabilité. À ce titre, un accord-cadre a été signé avec EDF pour accompagner le Département dans la mise en oeuvre de son Schéma Énergie pour en faire une collectivité "énergie positive".

Par - Publié le Mercredi 9 Septembre 2020 à 15:27 | Lu 1472 fois

Le Plan de Transition écologique validé par les élus est construit autour de trois grands axes. Il comporte tout d'abord un volet énergie électrique visant à une amélioration de la sobriété et l'efficacité énergétique, couplé au développement de la production d'énergie renouvelable du patrimoine bâti du Département ainsi que de ses annexes. La collectivité départementale a en effet pour ambition de devenir une collectivité "énergie positive" d'ici à 2023, en produisant plus d'énergie qu'elle n'en consomme. "Le Département va tout simplement annuler son empreinte énergétique" se félicite son président Cyrille Melchior. Un travail qui se fera avec l'ensemble des Réunionnais à travers le lancement prochain d'une consultation citoyenne clame le locataire du Palais de la Source "pour que chacun puisse prendre à ce plan de transition écologique".

Le volet "espace naturel et biodiversité" compose le second grand axe de ce plan quinquennal. Il vise à une amplification de la lutte contre les espèces exotiques envahissantes mais aussi la plantation d'un million d'arbres endémiques ou indigènes de l'île d'ici à 2024.

Enfin, à travers un volet "mobilité", le conseil départemental s'engage vers la sobriété de son parc automobile en développant une flotte de véhicules à faible émission de carbone. Que ce soit sur son parc immobilier (388 bâtiments) ou automobile (541 véhicules), le Département a par exemple dépensé près de 4,40 millions d'euros en 2018, dont 403 905 euros pour son parc automobile.

Le point sur ce plan quinquennal avec Claudette Grondin, élue du canton 16 (Saint-Louis 2, Entre-Deux et Cilaos), 6e vice-présidente du Département en charge de l'environnement et du développement durable:

Pour accompagner cette transition écologique, le Département bénéficiera de l'expertise d'EDF, qui l'assistera aussi bien sur la partie technique et financière. Les deux parties ont pour ambition d'accroître leur collaboration, qui s'inscrit dans les objectifs de la Loi relative à la Transition énergétique pour la Croissance verte.

Un partenariat orienté autour de trois grands thèmes majeurs: la mise en oeuvre d'un schéma directeur énergie (réduction des consommations, optimisation des contrats d'électricité), la mise en place d'un programme de sensibilisation du personnel du Département et des collégiens aux économies d'énergie (actions de sensibilisation, études d'impact sur les coûts de production d'électricité, sensibilisation de 15 collèges par an aux économies d'énergie, évènements externes comme la journée des personnes âgées ou le forum solidarité, étude sur la possibilité de mailler le dispositif d'amélioration de l'habitat du Département avec les offres Agir+ d'EDF), ou encore l'assistance à la valorisation des richesses naturelles et culturelles du Département (participation à des évènements de sensibilisation du public comme les Nuits sans lumière, la Fête de la Nature ou les weekends natureS, le financement de l'achat ou de la production de plantes indigènes et endémiques de l'île ou la participation à des opérations de plantation ou de lutte contre les espèces envahissantes.

Plus de précisions avec Cyrille Melchior, président du Département:



Samuel Irlepenne
Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Tonton le 09/09/2020 16:27

Coup de Com raté: faudra une note d'emploi pour les comprendre.

2.Posté par Cher loque eaulme le 09/09/2020 19:18

Énergie positive.. Mais on rigole.

3.Posté par klod le 09/09/2020 19:24

" énergie positive" ………… la route est longue .

l'énergie positive est un vaste programme , si on parle réellement d'"énergie" ...............….

et sinon ca ,plus concrètement, le slogan" "autonomie énergétique et alimentaire" que l'on nous rabat depuis 70 ans de départementalisation "positive" ………….. ziskakan ?

on voudrait bien y croire , mais ……………… hin , mais…….. ?

allez , on y croit , atchoum , à vos souhaits ………………...

4.Posté par Max le 09/09/2020 19:46

Il manque un volet fondamental le stockage d’eau ( micro barrage , retenue Collinaires, citerne captage d’eau de pluie)
La sécheresse arrive

5.Posté par FAZILAH le 09/09/2020 21:04

Mais non tonton, pas besoin de mode d'emploi, il suffit de savoir lire c'est clair et c'est plutôt bien la transition écologique

6.Posté par Bambino le 09/09/2020 22:56

Lé pas possible ! Y faut un dictionnaire pour lire à zot ?
Si moin la compris, c'est des lumières qui travaille avec EDF ?

7.Posté par YAB SAINT JO le 10/09/2020 03:13

TOUJOURS LA MÊME RENGAINE SI ON PASSAIT AUX ACTES C EST COMME LES PISTES DIT CYCLABLES QUI SONT DANGEREUSES CAR ELLES NE SONT PAS DISSOCIE DE LA CIRCULATION C EST JUSTE MATERIALISE PAR UN MARQUAGE AU SOL C EST DANGEREUX QUAND DE VRAIS VOIES DE CIRCULATIONS POUR LES CYCLISTES EN TOUTE SECURITE NE MELANGEONS PAS CYCLISTE ET VOITURES TOUT CA C EST DE LA COM POUR NOS ÉLUS ET AUSSI DES TROTTOIRS POUR LES PIETONS SUR TOUTES LES VOIES DE CIRCULATION CE DEVRAIT ETRE UNE OBLIGATION POUR NOS ELUS SOUS PEINE DE SANCTIONS IL EST INADMISSIBLE QUE NOS ELEVES SOIENT OBLIGES D EMPRUNTER LES MEMES VOIES DE CIRCULATION QUE LES VÉHICULES TROTTOIRS ET LES PISTES CYCLABLES SECURISEES DEVRAIENT ETRE UNE PRIORITÉ. . .

8.Posté par Lora le 10/09/2020 09:25

Ok pour ce plan, on veut connaitre les actions concrètes maintenant.
Pourquoi ne pas pousser à des bus avec moins d’émission carbone ?
Et pourquoi les bornes de recharges des voitures électriques ne sont pas en photovoltaïque mais seulement électriques ??

9.Posté par toto le 10/09/2020 18:02

il était temps de se réveiller ! Un peu de verdissement, c'est à la mode...
C'est trop tard, mais peut-être que cela permettra de limiter les dégâts !
Rappelons qu'il y a plus de 75 collèges qui dépendent des finances départementales
et que rien n'avait été fait juste là, sauf rajouter toujours un peu plus de clim pour plomber notre avenir un peu plus vite !
Et que va faire le CD974 pour les habitants des HLM qui dépendant de lui pour la plupart ? Il faudra sans doute attendre le siècle prochain !

 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes