MENU ZINFOS
National

Le Conseil d’Etat tranche en faveur du burkini


Le Conseil d’Etat a rendu son verdict ce vendredi. L’arrêté interdisant le port du burkini sur les plages publiques est suspendu.

- Publié le Vendredi 26 Août 2016 à 17:41 | Lu 1424 fois

Le Conseil d’Etat vient de mettre fin à plus de deux semaines de polémiques. La plus haute juridiction administrative française a décidé la suspension de l’arrêté anti-burkini. L’arrêté pris par la mairie de Villeneuve-Loubet porte une « atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales », d’après le Conseil d’Etat. Il n’a pas également retenu les prétendus « risques avérés d’atteinte à l’ordre public » soulevés par le maire de Villeneuve-Loubet pour justifier l’arrêté.  
 
Le Conseil d’Etat prône les libertés fondamentales, notamment la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle. Toutefois, le port du burkini ne manquera pas d’alimenter davantage les débats politiques dans les prochains jours. 




1.Posté par candide le 27/08/2016 06:17

Le conseil d'Etat s'intéresse aux fringues maintenant... Plus sérieusement, la sécurité est la première préoccupation des maires dans leurs communes, faut-il qu'un drame arrive pour que le gouvernement
s'interroge sur la nécessité de légiférer sur un sujet qui, de la façon dont il se présente, fait polémique ?
Pensez à la loi sur le voile intégral : non appliquée, à la circulaire sur les signes religieux ostentatoires dans les écoles :très floue et sans grande valeur juridique... ne pensez-vous pas qu'il faudrait rappeler une fois pour toute que la religion est une affaire privée et s'y tenir ? Ne peut-on pas voir dans ces marques d'origine religieuse un prosélytisme latent ou larvé ?

2.Posté par cimendef le 27/08/2016 07:42 (depuis mobile)

Rien de bien surprenant ! Le conseil d'état depuis 1976 à, par sa jurisprudence, ouvert grande les portes par le biais du regroupement familial. Le beurkini n'est que la suite logique en attendant la charia. La soumission notre nouvel horizon.

3.Posté par Mwa la pa di le 27/08/2016 08:15

C'était évident et normal que le Conseil d'Etat sanctionne la bêtise de certains élus qui abondent dans l'islamophobe primaire. Mais il faut reconnaitre aussi que certains croyant jouent dans la provocation où tombent certains élus et une partie de la population les deux pieds joints.

4.Posté par cedrisc le 27/08/2016 09:00

Ce qui dérange dans le burkini c'est l'aspect symbolique dont il est porteur : la soumission de la femme. Certaines l'ont tellement intégrée dans leur tête qu'elles réclament cette prison de tissus.



La soumission de la femme est contraire à la devise de la République française (liberté, égalité et fraternité) acquise au prix du sang de nos anciens.



Nous ne voulons pas voir sur nos plages, ni dans nos piscines ce carcan de tissus synonyme de violence.



Le rôle de la France, pays des droits de l'Homme (y compris donc de la femme), est de protéger les esclaves consentants et inconscients de leur situation.



Le burkini n'est pas un simple bout de tissus. Ne jetons pas un voile sur cette réalité !

5.Posté par Le Jacobin le 27/08/2016 09:01

Encore une victoire pour les conquérants, allez sur une plage en Arabie Saoudite en BIKINI deux pièces ou en Iran en conduisant votre voiture vous aurez comme récompense la pendaison sur la place public.
A tous les biens pensants, je voudrais vous dire, LA CHARIA pour demain (loi Islamique) ne soyez pas naïf.(ive)

6.Posté par L''''''''INSOUMIS le 27/08/2016 09:51

Porter le burkini, c'est comme porter l'étendard de DAESH...!

D'ailleurs l'émergence cette tenue ne correspond t elle pas à celle des islamistes ?

Et le conseil d'état laisse faire ....???

7.Posté par Eno le 27/08/2016 10:06

Je suis content de cet arrêt du Conseil d’Etat ! Qu’on cesse de stigmatiser les femmes ! Elles peuvent s’habiller en suivant toutes les modes ! On ne va quand même pas leur demander de ne porter que des monokinis ou des bikinis et pourquoi des « kitounis » ? Ce sont sûrement quelques maires « pervers narcissiques » qui osent interdire aux françaises de porter des vêtements sur les plages …
Merci au Conseil d’Etat !
Car c'est une "Sage" décision. Et conforme au Droit et à la Constitution, n’en déplaise à beaucoup.

Attendons maintenant les réactions de nos sous-hommes politiques, de tous bord, adeptes inconditionnels du populisme et de la réaction dans l’instant. Amen !

8.Posté par LE MENN LOÏG le 27/08/2016 10:48

Finalement ca n'est pas si mal car nous imposer la vue de ces masses graisseuses cellulitiques est tout à fait écœurant au moins avec ce vêtement nous pouvons encore fantasmer....cette interdiction était illogique, car dans ce cas pourquoi ne pas interdire les autres vêtements ostentatoires tels le bazou et autres vêtements loqueteux issus du style moyenâgeux.

9.Posté par Tanguy47 le 27/08/2016 10:49

nouvelle prison de tissu pour les femmes, elles ne sont pas prêtes à retrouver leur liberté,....pauvres femmes.

10.Posté par SEVERIN le 27/08/2016 10:49

VIVE LA FRANCE AUX CLIENTÉLISMES MUSULMANS DES GAUCHOS / U D I-CENTRISTES / L.R / FRONT DE GAUCHE-COMMUNISTES.In yab des Yvelines

11.Posté par golf51 le 27/08/2016 11:13

post 2

Exactement! à tous les donneurs de leçons , moi cette tenue de carnaval je ne veux pas la voir ni à la plage ni nulle part ailleurs.
Tous les jours petit renoncement en petit renoncement, merci et bon courage pour nos petits enfants.
Vive la France qui coule.

12.Posté par Elle le 27/08/2016 11:57 (depuis mobile)

On n''a pas l''intégralité de l''arrêt CE ; ce n''est peut être que l''arrêté municipal qui est en cause parce que mal rédigé... ainsi que le mémoire en défense. Et l''interprétation d''un journaliste a fait le reste...

13.Posté par Ma sonnerie le 27/08/2016 12:07 (depuis mobile)

Bravo..vive le.conseil d'État..

14.Posté par PATRICK CEVENNES le 27/08/2016 12:38

fukcd473
Alors petite piqure de rappel.
Invitons ces femmes musulmanes vêtues de leur burkini à aller à la plage en Irak, Afghanistan, Iran, Arabie saoudite, Califa et après on en reparle. Parce que là-bas, elles risquent au mieux la taule au pire la mort.
Dans les pays musulmans le burkini est interdit.
Donc, nous assistons bien à de la provocation !

15.Posté par Temudjin le 27/08/2016 12:46

Victoire des défenseurs des droits de l'homme. Quels droits? A l'obscurantisme? Des "idiots utiles" qui font le jeux des islamistes? A voir...

16.Posté par le taz le 27/08/2016 13:12

@eno, CHAMPION du MONDE.

bravo, t'as tout compris.....

s'habiller suivant les modes.

salafisme ? tu connais ?
les frères musulmans, qui noyautent l'uoif ? tu connais ?
lire ici

L’UOIF est une émanation française de l’idéologie des Frères musulmans, qui se fonde sur l’idée de l’islam comme système englobant tous les aspects de la vie

tous les aspects de la vie....

quand allez-vous comprendre une bonne fois pour toute que ces gens là n'ont qu'un objectif : détruire la république française et NOS libertés pour la remplacer par un islam politique avec ses millions d'interdits et sa charia ???

quand ?

burquini = burka + ini.

le mot burka, ça évoque quoi chez toi ? la liberté ? la mode ?

A moins que toi aussi tu te sois soumis à ces sauvages..... comme beaucoup de gens de gauche.

17.Posté par Mwa la pa di le 27/08/2016 14:06

Pour parler de soumission il faut parler de femmes contraintes, est ce le cas ? Dans notre société, personne ne peut être obligé à des contraintes de ce type. N'importe qui peut demander de l'aide ou s'en aller de son foyer. C'est cette liberté qu'il faut garder et que chacun le sache. Mais personne ne doit se sentir obliger à des contraintes. de même si je veux me baigner avec des vêtement, c'est aussi mon droit. L'Etat ne peut interdire le burkini, mais doit garantir la protection de toute personne se sachant contrainte et voulant être libre.

18.Posté par "Nauséabond (e) (s)" : Toute action, comportement, expression orale ou écrite qui est à la fois populiste ET exprimée par les patriotes français. le 27/08/2016 14:41

Les féministes se sont battues pour que la femme puisse avoir la maîtrise de son corps, avoir des enfants quand, avec qui et comme elle le veut, s’habiller et se dénuder comme elle l’entend jusqu’aux limites minimales exigées par les autorités, etc. Si les femmes peuvent se promener sur les plages et se baigner en bikini, voire en string, elles doivent pouvoir a contrario rester habillées, c’est leur liberté chèrement acquise qui est en jeu. Elles n’ont pas tort sur le principe, mais si une femme s’habillait en Aufseherin, l’uniforme du personnel féminin SS des camps de concentration qui avait la réputation d’être plus cruel encore que les gardiens, la laisserait-on circuler au nom du droit des femmes à s’habiller comme elle le souhaitent ?

19.Posté par kld le 27/08/2016 15:12

sage décision.

20.Posté par le taz le 27/08/2016 15:13

un peu de lecture.... pas pour les traitres islamo-gauchistes, qui collaborent avec les frère musulmans....
et py y'a des mots qu'ils ne comprendront pas....

lire ici : Jacques Julliard : Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ?

Il y a quelque chose d'insolite dans le néocléricalisme musulman qui s'est emparé d'une frange de l'intelligentsia. Parce que l'islam est le parti des pauvres, comme ils le prétendent? Je ne crois pas un instant à ce changement de prolétariat. Du reste, allez donc voir en Arabie saoudite si l'islam est la religion des pauvres. Je constate plutôt que l'islamo-gauchisme est né du jour où l'islamisme est devenu le vecteur du terrorisme aveugle et de l'égorgement.

Quant à moi, qui continue de croire plus que jamais à la République, au peuple, à la laïcité, au Sermon sur la montagne, je ne laisserai jamais dire que cette gauche-là représente la gauche.


bon, lui, la gauche il y croie encore... pour combien de temps ???

21.Posté par le taz le 27/08/2016 15:20

allez, encore un peu de lecture....
mais toujours pas pour les traitres qui aident les salafistes à détruire nos LIBERTES... au nom de vive la république..
c'est plutôt à mort la république !!

lire ici : Brice Couturier : le Parti des médias et l'intelligentsia méprisent la réalité

Dans un entretien fleuve, Brice Couturier, qui a été le chroniqueur matinal de France Culture pendant cinq ans, décrypte les contours d'une vie médiatico-intellectuelle où le pluralisme et le vrai débat sont en voie de disparition.

vous l'avez bien lu....

où le pluralisme et le vrai débat sont en voie de disparition

comme dans les plan des salafiste, dans la droite ligne de l'islam... qui vise à TOUT interdire....
surtout des débat qui se ferait poser les bonnes questions....


Vous croyez à un «complot des médias ?

Je n'irais pas jusque-là. Mais comment ne pas voir que le rassemblement de quelques milliers de bobos place de la République, prétendant proposer une réalité radicalement alternative, a été monté en mayonnaise afin de gommer les 4 millions de Français, descendus spontanément dans les rues pour protester contre les attentats islamistes de janvier? Pour ne prendre que cet exemple. De la même façon, chaque fois que le discours lénifiant sur le «vivre-ensemble» est contredit par des faits, ceux-ci font l'objet d'un remontage. Combien d'attentats islamistes ont été requalifiés en «actes commis par un déséquilibré»? Ou alors, on organise à la hâte une diversion.



c'est très exactement à ce à quoi on assiste...
ne pas parler de l'intrusion de l'islam en france, re-qualifier les attentats en actes de déséquilibrés, etc... etc....

et au passage, faire comme tous les imbéciles ignares : traiter de facho et de dupont la joie ceux qui exigent un débat, que soit posées les VRAIES questions sur la SURVIE de notre république LIBRE
et que qu'on COMBATTE avec la dernière énergie l'islam qui s'impose en france.

22.Posté par Pif le yinch le 27/08/2016 16:46

Des tas de commentaires qui ne prennent pas en compte la situation actuelle :
- attentat très meurtrier commis à Nice, sur la côte d'azur
- risque pour tout le monde (flics et non musulmans en particulier) de se faire poignarder n'importe où au cri de "Allah akbar"
- manifestations commerciales (qui contribuent à notre PNB et donc aux ressources de l'Etat) annulées
- manifestations culturelles annulées ou encadrées militairement (pour bien rappeler qu'on est en guerre même sur notre territoire)

Bref des gens qui montrent bien leur absence totale de compassion, leur égoïsme primaire : les libertés individuelles ont plus de poids que la sécurité publique !
Moi ce que je retiens, c'est que la majorité des musulmans ont fait des choix sensés en respectant un devoir de décence (devoir moral, mais effectivement pas obligatoire d'après la loi).

Une minorité ne l'a pas fait, elle est visible, ça fera autant de pistes à exploiter par nos services de renseignements.
On rappelle que nos renseignements ont pour mission actuelle de déceler des salafistes activistes, qui peuvent à tout moment se transformer en salafistes takfiristes (takfiristes = violents).
Merci les indiscrets.

Aux pleureuses pro-FN : non la République n'est pas condamnée, elle est seulement menacée de l'intérieur aussi bien par les islamistes que par ceux qui voudraient donner la France à la Russie, transformer la République laïque en monarchie chrétienne, fermer les frontières et mettre notre économie à plat ventre, démonter le droit à la différence ...
Mais au fur et à mesure, les masques tombent des deux côtés, ce qui ne fait que faciliter le travail de ceux qui veulent vraiment protéger notre République laïque.

Le Conseil d'Etat n'a fait que son boulot de juriste. Quand les risques de troubles à l'ordre public seront avérés, les résultats des recours portés au CE seront très différents de celui qu'on vient de connaître.
Fabius, on le fait passer pour un socialiste pro-arabe quand ça nous arrange, et pour un juif pro-Israël quand ça nous arrange aussi. Discours incohérents que la majorité des Français ont parfaitement compris.
Dans une situation comme celle qu'on connaît, les récupérateurs politicards sont encore plus à vomir que d'ordinaire.

Vive la République laïque ET vive la décence et la solidarité nationale !

23.Posté par polo974 le 27/08/2016 17:47

Mais purée, laissez les porter ces fringues...

ça simplifie le repérage des nids de tarés qui imposent ça à leurs femmes...

ensuite, marquage à la culotte, et hop...

24.Posté par li le 27/08/2016 23:18

Après la plage, la piscine.
Puis les cours de natation.
Pas de burkini pas de cours de natation scanderont bientôt certains.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes