MENU ZINFOS
National

Le Conseil d'Etat ordonne de cesser la surveillance par drone du respect des règles sanitaires


Le Conseil d'Etat, saisi par la Ligue des Droits de l'Homme et la Quadrature du net, a rendu sa décision ce lundi 18 mai, quant à l'utilisation par la préfecture de police de drones de surveillance. Le conseil d'Etat estime que l'usage de drones constitue une atteinte grave et manifestement illégale au droit au respect de la vie privée.

Par Sarah Minatchy - Publié le Lundi 18 Mai 2020 à 19:09 | Lu 1936 fois

Le Conseil d'Etat ordonne de cesser la surveillance par drone du respect des règles sanitaires
La Ligue des Droits de l'Homme (LDH) et la Quadrature du net avaient demandé au Tribunal administratif de Paris d'ordonner la cessation de la surveillance par drones mise en place par la préfecture de police pour faire respecter les mesures de confinement. Le TA avait rejeté la requête des deux associations, aussi ont-elles fait appel devant le Conseil d'Etat, qui a rendue publique son ordonnance ce lundi.

Le juge des référés a ordonné à l'Etat de cesser immédiatement la surveillance par drones, du fait de la possibilité d'identifier les personnes filmées, qui constitue une atteinte au respect de la vie privée. L'Etat avait assuré que les drones n'étaient utilisés que pour repérer des attroupements contraires aux règles de l'état d'urgence sanitaire, et que les drones ne volaient pas assez bas pour permettre l'identification des citoyens filmés.

Le Conseil d'Etat rappelle que les drones utilisés sont dotés d'un zoom et base sa décision sur la possibilité d'un mésusage du dispositif de surveillance. L'Etat devra donc, pour utiliser de nouveau des drones, demander l'avis de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés), ou doter les drones d'un dispositif technique empêchant toute identification de personne.




1.Posté par DOGOUNET le 18/05/2020 21:07

SA MEM MEM la Frans oté ! Au fait Mr Dupuy, que sont devenus les opportunistes du stopcovid peï ? Entre un médaillé bred mouroum et un fils général du grand capital, KOSALAFE ?

2.Posté par li le 18/05/2020 21:36

Le conseil d état en fait trop.
Avec eux contre lui et contre les mesures d urgence, Macron n est pas prêt de gagner sa guerre
D autant que la haute administration non plus ne suit pas. Ca teste pas assez et pas très vite.
Par contre, ca donne très rapidement les sous.

Elle avait dit quoi déjà Fred Vargas ? Ah oui, un truc du genre "ne comptez pas sur eux"!

3.Posté par Parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ) le 19/05/2020 06:49

La France, pays des formulaires, des taxes et des amendes , du vice en espionnant .

La dignité d’un Français vaut 135 euros en ce moment

4.Posté par eric le 19/05/2020 06:55

tres bonne decision avant que nous ayons a regretter un accident .


5.Posté par parlamer le 19/05/2020 07:35

Si la députée Lætitia Avia est revenue sur le terme « islamophobie » après la levée de boucliers suscitée par la publication de sa proposition de loi pour le remplacer par « haine anti-musulmans », elle a tout de même continué à l’utiliser dans une vidéo publiée ultérieurement, faisant de l’islam la seule opinion philosophique protégée par son texte. Défendre l’universalisme, la laïcité, le féminisme ou l’athéisme sur les réseaux sociaux, les identitaires musulmans appellent cela de la « haine ». La députée Lætitia Avia les a malheureusement crus sur parole.

Zineb el Rhazoui

6.Posté par Drazic le 19/05/2020 07:59

Dans 8 jrs bah c l AID les membre de se conseil sont de religieux musulman.... l Etat est sensé n avoir aucune religion... ( la pression zot femme lé trop fort)

7.Posté par tantine le 19/05/2020 08:07

ouf, il était temps que quelqu'un se bouge et rappelle un peu à l'ordre cette bande de charlots dictateurs.

entre les assassinats ciblés, l'espionnage et l'épandage savoir que ces bébêtes volent au-dessus de nos têtes sans qu'on sache qui fait quoi avec n'est pas pour rassurer sur nos libertés, notre sécurité ou notre santé !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes