Société

Le Conseil Régional du Culte Musulman réunionnais, un modèle national

Mardi 20 Février 2018 - 16:55

Le Conseil Français du Culte Musulman est à La Réunion, pour rencontrer et échanger avec toute la communauté musulmane réunionnaise. Arrivé le lundi 19 février, il sera sur place jusqu’au dimanche 25 février.


Pendant une semaine, du 19 au 25 février 2018, le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) est venu s’imprégner du contexte réunionnais où le Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) est totalement autonome.
 
Ahmet Ogras, le président du CFCM, accompagné du président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, Abdallah Zekri, sont venus à La Réunion pendant une semaine. Leur souhait est de vouloir observer le vécu et le climat qui règnent sur l’île afin de comprendre ce qui n’a pas fonctionné en Métropole pour le culte musulman. Pour le CFCM, La Réunion est un exemple. Ahmet Ogras souhaite tirer de cette communauté structurée, unie et égale, un moyen de consolider l’unité nationale. L'essentiel pour lui est que "tout le monde soit uni".
 
Ils vont notamment étudier la formation des imams. Pourquoi pas tendre vers des imams bilingues, capables de faire le prêche en arabe et en français pour initier les jeunes musulmans. Ils vont voir également comment les Français musulmans ont accès à l’apprentissage de leur religion ou encore comment le halal est contrôlé.
 
Hormis leurs nombreux échanges avec le président du CRCM réunionnais, Houssen Amode, le but est de rencontrer tous les acteurs de la communauté musulmane à la Réunion. Ils ont notamment visité la grande mosquée de Saint-Denis, mais ils vont aussi rencontrer le président de la Région, un évêque ou encore un lycée privé.
 
Grâce à ces échanges, ils se sont rendus compte qu’à La Réunion c’est le "faire ensemble" qui prime. Alors qu’en Métropole, faire entendre le "vivre ensemble" a déjà été long. En Métropole, la cohésion entre Etat et Culte est encore compliquée.

Le CFCM a également fait le déplacement à La Réunion pour avoir l’avis de Houssen Amode au sujet de l’annonce de la réforme annoncée par Emmanuel Macron. Il tend notamment à réformer le CFCM, former des imams français, et faire la lumière sur le financement du culte. Un sujet très conversé, car comme le déclare Abdellah Zekri, "le culte musulman n’est pas sous la tutelle de l’Etat". Et encore moins des hommes politiques, qui, selon lui, stigmatisent l’Islam et ne respectent ainsi pas la loi fondamentale de la laïcité. A terme, le CFCM souhaiterait avoir un échange permanent avec l’Etat et les différentes communautés religieuses.
 
Abdellah Zekri a également abordé le problème de la montée de l’islamophobie. Ils vont notamment rencontrer la ministre de la Justice la semaine prochaine, afin que les condamnations soient fermes et surtout égales.
Charline Bakowski
Lu 2035 fois



1.Posté par Domi le 20/02/2018 17:34 (depuis mobile)

Ben voyons tout va bien ici surtout quand on a les sous et quand on finance en « misouque » tous les partis politiques !!!!

2.Posté par mamo le 20/02/2018 17:56

Ici les musulmans ont un certain pouvoir financier et sont présent dans tous les domaines.
cependant il existe des tensions internes ..chacun veut avoir le pouvoir...une unité de façade
fragile.

3.Posté par klod le 20/02/2018 18:32

kan mwin lété marmaille ( y remonte , mwin lé vieux aster) , navé pwin le burka la run, et mi té y trouve jolie juste lo bande foulard su le moune musulman ......................, aster le "voile intégrale" y ressamb le band zombie .................. o twa , ou ca y lé mon Réunion lontan ? ..................
kossa un chose ? kossa ou té y koné ? et , en plus , KOSSA OU KONE ASTER ? ....mon pov ti péi ......................

4.Posté par parlamer le 20/02/2018 19:20

les représentants de la religion des esclavagistes....avec un prophete autorisant dans son livre le viol des non-croyants

5.Posté par klod le 20/02/2018 20:10

post 4 : certes à une lecture au 1er et degré , style "lecture de comptoir" du Coran comme il sied à certain d'entre nous .................................................... ......................... i love les "rézos sociaux" .........................

mais l'"ancien testament" pas mieux ......................... que de guerre et de "loi du talion" ........................: à ma civilisation est plus mieux que l'autre ...................

pov monde .......................les reuligions ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, l'opium du peuple .......lire MARX et mourir ou "voir Venise et mourir" ................... ............................... mi aime zot toute , "nou la fé "?????????????????????????????????????


à méditer , comme disent "deux trois certains" ................... ben méditons .....scrogneugneux..

vive Desproges et Coluche..............................loin de Dieudonné ??????????????????????


ben "méditons" ....................................................... pov run ?????????????? "l'ile intense" MUL TICULTURELLE" ????????????????????????? vive l'IRT et la RUN ?

en attendant la "marion le pen " ( et elle veut pas qu'on l'appelle "le pen" ...). mais "maréchal") ................. va causer aux USA ek le trump ..............................

mi love la framce maréchal ou le pen ................ ben , ya


"créole un jour , créole toujours" .......................... comme té y dit ...................... Tiloun ou ziskakan du tan lontan ....................... , ou WARO Danyel ................. ou luc Donat sans son ""mi love Giscard" .......................ben oui , meme le "GRAND" Luc Donat la doné dans le "mi aime mon bande zélu la moke entole" comme koi , meme les plus "grands zartis" la donné dans " mi aime mon zébu moman , popa "........................ HIN ?

pov run et la course aux zébus ou bœufs mokas, plus "précisément" ............... en considération les "run" la honte zot "affiliation" MADAa" ................... HIN , mon fra ? ....................

dignité ? mon péi ?


kossa ou koné , kriké kraké ( rakonte out zarlor zistoir"HIN !!! ) .....................kossa un chose ? les mots ont un sens ...................... si ce n'est "les morts ont un sens" ...................... HIN ?

la run ? : dina morgabin ? puis isle mascareignas ? puis isle bourbon ( et encore aujourd'hui , HELAS !!!!) puis isle de la RUN ( merci la Révolution framçaise) .................. je synthéthise ..................... oulà , la syntaxte n'est pas bonne ......................... choupette va intervenir?????????????

oté mon ti péi .................. nou la fé ? nou lé fooooormidable ?
comme té y dit le "service comm" de la nasse y maah ?

6.Posté par bernardo le 20/02/2018 20:16

vouloir transposer le modèle réunionnais au niveau national est tout bonnement utopique , irréalisable et montre a quel point le CFCM est perdu ....

1 ) ils s'agit tout simplement pas des mêmes musulmans .. en métropole principalement des musulmans du Maghreb alors qu'a la réunion des musulmans originaires d'inde, pakistan. Dans les 30 dernières années, beaucoup de karans ont investi a la reunion et s'y developpent.

2 ) les musulmans de la Réunion sont en grande majorité " aisés " , ont du patrimoine familial , des terres ( la moitié de la ville saint denis, la moitié la ville saint pierre ) , des entreprises. Ils tiennent les rênes de l'économie ( magasins, import/export, etc ... )

Conclusion : Pas du tout le même contexte , pas les mêmes moyens ... modele intransposable ....

7.Posté par klod le 21/02/2018 00:47

ha bon .bernado .......ben oui , le modèle créole "ilois " .une utopie ....................

vers une "civilisation créole" ............ des iles anglophones ou francophones "ex colonies" des caraibes à l'océan indien ..................... du multiculturalisme............... mot qui fait peur .................

en 20145 895 de l'an de grace .................... melting pot is the future ...................... les "natios" de tout bord de le pen en passant par wauquiez et autres ...............

"I know Babylon for a plot
Runnings inna Earth well hot
False rulers sit back and get fat
Runnings inna yard well hot
Can't get no food for the pot
Runnings inna Earth well hot
It come in like a melting pot"..

state of emegency "Steel Pulse"


free people ................ les "de souches" c/ les mondialistes culturelles .......... éternelles rengaines

le respect de chacun , citoyen du monde et endémiques pour autant ( les iles créoles en sont la "devanture" ) ............... vaste programme .

la bienveillance dans le respect des cultures "endémiques" ........... povs "natios" .one by one , on y croit malgré "en framce" les li pen -maréchal et autres wauquiez ........... en 201450 de l'an "de grace" ............... comme "ils " disent pour "la grace" . bon dié , donne à mwin "la grace", HIN ?


the next generation .................... vous avez dit "utopie" ?

8.Posté par IlélàGogole le 21/02/2018 03:38 (depuis mobile)

Il est nécessaire de fixer les règles entre les religions et la république pour éviter les dérives sectaires extrémistes. Aujourd''hui n''importe quel barbu peut se revendiquer imam et prêcher n''importe quoi....

9.Posté par IlélàGogole le 21/02/2018 03:41 (depuis mobile)

... si l'historien de service est là, il peut nous pondre 500 lignes sur l'inquisition et le massacre des cathares, ou bien 1000 lignes sur la Saint Barthélémy. Nous avons tous à apprendre de l'histoire...

10.Posté par moin mi pense que... le 21/02/2018 06:39

je rajouterais même au post 6 :
- la communauté musulmane est de plus en plus représentée dans les collectivités administratives, publiques ( Cf Département par exemple. ) et politiques
- leur réseau fonctionne très bien et ils privilégient dans leur relation les membres de leur communauté pour les postes-clés
- ce qui me gêne le plus, c'est pour certains leur volonté insidieuse d'imposer le hallal. A la limite, pour un professionnel ( Quick, Crête d'Or, certaines boulangerie, ... ) qui produit du halal, on pourrait penser qu'il y a un raisonnement économique qui est de dire qu'il y a un marché potentiel ( offre et demande en face )...
Quoique même là, il y a une sorte d'hypocrisie latente car ce n'est pas forcément affiché que c'est du halal mais probablement affiché dans les mosquées...
Pourquoi le cacher dans ce cas ? On veut ne pas froisser les autres communautés et racler à tous les râteliers ?
Dans certains collectivités, du fait de la présence d'Elu politique d'origine musulmane, le porc est ( ou était ) banni des cantines .
J'aime manger de temps en temps mon "cari patte cochon" et je n'ai pas envi qu'on m'impose ce que je dois manger, c'est tout.
La différence par rapport à la métropole ?
Ici, ils sont au pouvoir économique ( pour le reste ça vient petit à petit ) et plutôt pacifiste ( faut dire aussi que les tensions ce n'est pas bon pour les affaires ) alors qu'en métropole, ils ont une sale réputation qui malheureusement correspond à une certaine réalité. Evidemment, il ne s'agit pas de dire que tous les musulmans de métropole sont des "mauvais" mais le peu qui le sont (agressions, vols, incivilités,,....) font beaucoup de tort à leur communauté.
Je pense que ce serait moins tendu sur tous les plans s'ils faisaient vraiment l'effort de s'intégrer et n'essayaient pas d'imposer leur religion et coutumes aux autres.
En somme, je n'ai rien contre nos amis musulmans mais il ne faut pas être aveugle.
C'est une forme d'endoctrinement "malsaine" malgré le plutôt bien vivre ensemble.

11.Posté par parlamer le 21/02/2018 07:50

post5:
lecture du 1er degré: bon pratiquant
2eme degré taquya
3eme degré : jihad soft
cherchez le mot amour dans le livre
et l"ancien testament a été remplacé par le nouveau
1655 ou koné

12.Posté par Simandèf le 21/02/2018 08:36

Le modèle réunionnais a tous les niveaux n'est pas transposable. La Réunion a ses particularités, son insularité, sa culture, son histoire, sa géographie, son identité, son cadre politique... Les rapports de forces ne sont pas les mêmes et c'est ce qui fait la différence.

13.Posté par Dominique Riviere le 21/02/2018 09:26

Questions :
- Avons-nous peur des musulmans?
- Communautarisme religieux et vivre ensemble : où en est-on ?
- A quand des représentants féminins dans les divers cultes ?
- Vive la Réunion, c'est un slogan ou un engagement ?

14.Posté par cmoin le 21/02/2018 10:09

Ce n'est en rien un modèle national,arrêtez de faire croire que tout vas bien!

15.Posté par margouillat974 le 21/02/2018 10:32

Les musulmans à la Réunion : ne bouchent pas les rues de St-denis le vendredi, n'étalent pas leur culture en l'imposant aux autres communautés, sont éduqués et intégrés pour la plupart , ils ont su se conformer aux lois de la République et ne réclament pas des droits supplémentaires, ni de lieu de culte aux frais de la République. On peut en dire autant de toutes les communautés religieuses de l' île : la loi de 1905 qui sépare le religieux du politique a été respectée, ce que n'ont pas fait les " politiques " de métropole qui fustigent les juifs, les anti-juifs, les musulmans les anti-musulmans, les catholiques, les anti-catholiques, au gré du fait-divers du jour en leurs collant une étiquette et un degré de compassion aléatoire selon une sensibilité électoraliste de circonstance..

16.Posté par A Houssen AMODE le 21/02/2018 11:25

Bonjour,
Je lis dans un media local que M. Zekri s'offusque de l'existence d'une haine contre l'islam.
Sans doute est-elle justifiée.
Je serais heureux de le rencontrer ici avant son retour en métropole pour lui fournir des explications claires et précises.
Ce n'est pas en ne rencontrant que des personnes qui lui lècheront les babouches qu'il se fera une idée juste de cette aversion.
Merci de m'appeler pour me proposer un RV avec M. Zekri.
Armand GUNET
Président
"Réagissons !"
PS : Je vous ai communique mon GSM par mèl.

17.Posté par @ post 6 le 21/02/2018 12:55

Les Karanes ne sont pas tous Musulmans, il y a aussi des Hindous du nord comme la famille Tulsidas

18.Posté par Pamphlétaire le 25/02/2018 15:29

Mon nom est Simon Deng, chrétien, ancien esclave au Soudan, victime du djihad

«À 9 ans, j’ai été enlevé et donné en esclavage à une famille arabe. Mon peuple a été soumis au meurtre de masse, à l’esclavage, au viol systématique, à la persécution religieuse, à la famine imposée, à la dislocation, à l’exil. Nous sommes les victimes de ce que Khartoum a appelé « une guerre sainte contre les infidèles ». Combien de temps le monde laissera les « infidèles » être abattus et asservis au nom du djihad ? Combien de temps le monde se taira pour ne pas offenser les meurtriers et les défenseurs de l’esclavage ?»

Ancien esclave, Simon Deng du Sud Soudan a réussi à s’échapper et a abouti aux États Unis où il a reçu l’asile politique. Activiste des droits humains, il donne des conférences à travers le monde sur la situation au Soudan, où des Noirs chrétiens et animistes sont victimes d’esclavage et d’islamisation forcée.

Aujourd’hui, l’Algérie a appelé les pays arabes à saisir le Conseil de sécurité des Nations Unies pour s’opposer à la Cour Pénale Internationale qui a lancé un mandat d’arrêt contre le président soudanais Omar Hassan al-Bashir la semaine dernière pour répondre à des accusations de crimes contre l’humanité.

En 2006, Simon Deng a fait une présentation à un colloque organisé par une ONG sur les victimes du djihad. /....

Article paru en juillet 2008 et le plus dur est la suite à lire sur le lien pour ceux qui sont intéressés...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter