Le Conseil Départemental des Jeunes a une nouvelle Présidente

Elodie Lisador du collège Raymond Vergès de La Possession succède à Jade Tong Yette en tant que Présidente du Conseil Départemental des Jeunes (CDJ).



L’Hémicycle du Palais de la Source a accueilli ce vendredi une élection particulière, celle du Président, du 1er et du 2ème Vice-présidents de l’assemblée départementale des Jeunes; une séance présidée par la Présidente sortante Jade Tong Yette et Sabrina RAMIN, Vice-présidente départementale déléguée à l'Éducation qui a rappelé dans son discours d’ouverture que siéger au sein du CDJ était une formidable opportunité :

« A vous de vous appuyer sur ce levier pour faire parler votre cœur, affiner votre regard sur notre société et afin aiguiser vos responsabilités politiques au sens noble du terme » a-t-elle souligné.

Après avoir présenté le bilan des actions menées au cours de son mandat, chaudement applaudie par l’assemblée, Jade a ouvert la séquence de présentation des candidats.

Il fallait les voir défendre leur candidature à la présidence du Conseil Départemental des Jeunes. Les 11 collégiens ont fait la démonstration verbale qu’ils n’avaient rien à envier à leurs aînés. 
 
A l’issue de deux tours, c’est Élodie Lisador du collège Raymond Vergès de La Possession qui succède à Jade Tong Yette en tant que Présidente du Conseil Départemental des Jeunes (CDJ).

Désia Mariquivoi du collège Leconte de Lisle à Saint-Louis et Pauline Mantion du collège Alsace Corré à Cilaos sont respectivement 1ère et 2nde Vice-présidentes.

L’histoire du Conseil Départemental des jeunes (CDJ) débute en 1989. L'idée est simple, permettre à des jeunes collégiens d'avoir une représentation dans le débat public. Une assemblée est alors créée à l'image de son modèle adulte.

Le Conseil Départemental des Jeunes se donne pour mission de prendre part à la vie de leur collège et à la vie de la cité. Deux assemblées plénières chaque année permettent aux jeunes d'exposer leurs projets et d'élire leur président et leur Vice-président. Il s'agit aussi, au cours de ces débats, de faire le bilan des actions réalisées. Des actions qui se décident en réunions de commissions et qui se déroulent dans les 4 arrondissements de chaque secteur de l'île. Trois représentants sont désignés par collège.
 
Jusqu'à maintenant seules les classes de 4ème et de 3ème siégeaient ; désormais, des représentants des classes de 5ème participent également au débat démocratique. Un suppléant délégué donc pour les 4èmes, nommé d'office et devenant titulaire l'année suivante. En 2016, un suppléant délégué de 5ème accompagnera les autres collégiens dans l'Hémicycle du Conseil Départemental. 
 
Cette année, ils sont 81 collèges à s'exprimer, à proposer, à agir au nom de leurs camarades et au nom des jeunes. Dans cette responsabilité, ils sont accompagnés par l'équipe de la Direction Éducation-Jeunesse du Conseil Départemental mais également par les partenaires de la collectivité que sont le Rectorat, les principaux des collèges, les professeurs, les conseillers principaux d'éducation…
 
En 2016, de multiples actions ont été menées comme la lutte contre les drogues, la protection contre les animaux maltraités, la sensibilisation à la sécurité routière... 
Lundi 21 Novembre 2016 - 11:09
Département de La Réunion
Lu 505 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Juillet 2019 - 16:38 Concours Premières pages