MENU ZINFOS
Société

Le Collectif Mayotte en SousFrance demande à l’État d’agir contre les violences


Tandis que l’île connaît des épisodes de violences depuis plusieurs mois, le Collectif Mayotte en SousFrance demande à l’État de prendre ses responsabilités. Le collectif souhaite un plus grand nombre de force de l’ordre sur l’île ainsi qu’une politique de reconduites à la frontière pour les jeunes délinquants étrangers.

Par - Publié le Mercredi 16 Décembre 2020 à 15:37 | Lu 1144 fois

Pour Abdouroihnani Zoubert, le président du Collectif Mayotte en SousFrance, la situation est préoccupante. Il explique que depuis 5 mois, l’île aux parfums est en proie à des scènes de violences entre bandes rivales. Ainsi, des scènes de guérilla urbaine ont actuellement lieu dans le 101e département français.

"L’État ne réagit pas. Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, n’est jamais venu alors que cela fait 5 mois que Mayotte connaît ces épisodes de violences. Surtout qu’il était à La Réunion, donc à côté, très récemment" s’indigne celui qui est également porte-parole du collectif Ré-MaA (Résistance Réunion-Mayotte en action).

Selon lui, les violences, les coupures d’eau, les vols et les dégradations de biens sont devenus le quotidien des Mahorais. Ajouter à cela les affrontements entre bandes rivales de différentes villes qui amènent à la fermeture de la circulation entre elles, comme c’est le cas entre Combani et Miréréni où le pont reliant les deux communes a été fermé. Les habitants de Miréréni refusant même que les habitants de Combani puissent enterrer leurs défunts dans le seul cimetière du secteur.

Abdouroihnani Zoubert attend donc de l’État de "rendre des comptes à la population afin de respecter le pacte social en assurant la sécurité de ses concitoyens, conformément à la constitution". Pour cela, le collectif demande un renforcement des moyens humains des forces de police et gendarmerie, qui sont en sous-effectifs, selon lui. Parallèlement à cela, il demande la construction de nouveaux commissariats.

Le porte-parole souhaite également la construction de prisons pour les jeunes délinquants nés français et l’expulsion définitive de Mayotte des étrangers condamnés. Abdouroihnani Zoubert souhaite que les mesures proposées par le ministre de l’Intérieur, Gérard Darmanin, sur l’expulsion des délinquants étrangers, soient appliquées à Mayotte.

Enfin, il demande aux élus de Mayotte de prendre leurs responsabilités. "On a des élus qui jettent l’argent du contribuable par les fenêtres en demandant aux associations de s’occuper de ces jeunes", indique-t-il. Le collectif Mayotte en SousFrance prévoit d’organiser une conférence de presse la semaine prochaine.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Abracadabra le 16/12/2020 19:19

Je le répète il ya aucune solution pr ce département en sousFrance la messe et dite l'échec et retentissant pr macron il faut arrêté l'hémorragie annuler la transition départementale et revenir a un territoire sous contrôle des mahorai peut être il pourront mieux gérer leur affaire entre eux je supplie encore une foi les autorité françaises arrêter donner des titre de séjour et carte ditentiter au (...) comorien c'est un suicide pr la réunion elle ne pourra plus absorber cette masse de gens vienne sans projet aucun si ce n'est gratter la Caf ici ou la prime et un peu plus importante que Mayotte.. 😭 (...)

2.Posté par Gramoune le 16/12/2020 20:38

Il me semble qu'il s'agit d'un problème purement Mahorais. Où sont les "grands frères' les
imams, les familles ? Où est la Communauté mahoraise ? Où sont les élus pour stopper
cette violence ? Pour récupérer l'argent du RSA, personne ne se soulève contre la France...

3.Posté par shadock le 16/12/2020 20:51

Mayotte en Sous-France c'est comme mort (Comores) non ?

4.Posté par bidin le 16/12/2020 21:00

Qu'ils retournent sous la gouvernance des Comores! assez de pomper le fric des allocs!

5.Posté par cenkorli le 16/12/2020 18:02

A la Réunion aussi nous souffrons de cette ineptie . Mayotte française , Malgache français, tout ça pour la Caf , le RSA, la sécu sociale, la Cmu. Ceux qui travaillent pour être français en ont raz le bol.

6.Posté par shadock le 16/12/2020 21:23

Abracadabra a raison ! Il faut se débarasser de ce boulet qu'est Mayotte ! C'est sans espoir. Aucun.
N'ayons aucune illusion. 150.000 clandestins et des centaines qui débarquent par jour. Des analphabètes et cassos et délinquants à la pelle, une natalité de clapier, ... Pire que les 10 plaies d'Egypte. Et tout ça va déferler sur la Réunion qui est déjà à la traine et a son propre lots de boulets en tous genres.

Refourguons vite Mayotte aux Comores ou aux chinois ou a qui en voudra et sautons vite dans l'avion pendant que la piste d'atterrissage nous permet encore de décoller. Sans espoir de retour.

7.Posté par Marcel Mpunga le 17/12/2020 03:11

Ca me fait doucement rire lorsque je lis les commentaires des réunionnais (?) qui demandent le retour de Mayotte vers les Comores. Ils se croient plus Francais que les Gaulois ?
Ici en France, quasiment personne ne connait l'existence de la Reunion. Donc ne pétez pas plus haut que votre derrière. La Reunion coute plus chère à la France que Mayotte.
Je vous suggère de faire un referendum pour demander aux Francais s'ils veulent vraiment garder toutes ces iles ( dom tom) qui nous coutent un pognon de dingue .

8.Posté par Cluskey le 17/12/2020 08:20

Arrêter de raconter des conneries dans vos commentaires.. Le problème de la montée de ces violences ne concerne en rien le statut de Mayotte; comme il as été dis lors de ce conférence de presse "l’île connaît des épisodes de violences depuis plusieurs mois". Avant à Mayotte, il n'y avais rarement de violence... Apprenez a vous respectez et à respecter les autres. Nous avons fait notre choix comme les réunionnais ont fait la leurs et personne ne vient leur dire de retourner dans une autre état. A la Réunion, y a des violences et vous ne voyez pas un mahorais venir vous dire de retourner dans un autre pays. Mayotte à son histoire. Puis, vous parlez des RSA, alloc etc. avant vers 1841 il n'exister pas ces moyens et Mayotte voulait demeurer au sein de la République Française. Que les Mahorais viennent à la réunion, c'est leurs droits légitimes puisque nous sommes dans le territoire nationale donc nous sommes libre de circuler quand on veux et seulement quand on veux !!! Franchement et vous osez parler de vivre ensemble, pathétique ! Heureusement que tous les réunionnais ,n'ont pas vos mentalités !!

9.Posté par michelou le 17/12/2020 09:18

Ont s'en fou des problèmes chez eux, que mayotte redevienne comorienne c'est tout !

10.Posté par Shadock le 17/12/2020 11:24

Cluskey ! le problème est que peut être que les mahorais veulent rester français car c'est le jackpot pour eux. Et qu'en 1975 ils ont voté pour la France. Mais ce sont les français de métropole qui paient pour tout depuis 50 ans !

Alors ce sont les français de métropole qui doivent désormais choisir s'ils veulent continuer à payer pour ce boulet et ce puits sans fonds qu'est Mayotte ! ET idem pour la Réunion, la Gwada, Martinique et Guyane qui s'enfoncent de plus en plus ! Donc un référendum en métropole pour dire si oui ou non non on doit conserver ces ilôts perdus ici et là et s'il faut leur donner l'indépendance ! Un sondage fait en 2010 avait déjà donné une courte majorité de oui à 52% pour l'indépendance des ces reliquats du 1er empire colonial. Aujourd'hui on devrait être bien au dessus des 52%.

N'ayez aucune illusion, les métro de détachent de plus en plus des ces dom-tom, dont ils ignorent de plus en plus l'existence et devenues des boites à chagrin, et ne voient pas l'intérêt de conserver des problèmes qui ne sont lus les nôtres. C'est comme ça.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes