MENU ZINFOS
Communiqué

Le Collectif "Défense du DPM" interpelle le préfet sur l’occupation illégale des paillotes sur les plages


Par N.P - Publié le Lundi 27 Novembre 2017 à 11:24 | Lu 1444 fois

Monsieur le Préfet,

Par la présente, nous venons vous informer de la création d’un collectif élargi pour se mobiliser sur les dossiers de la gestion du DPM (Domaine Public Maritime).

En effet, Suite à la mise en place du Collectif des Riverains de l'Hermitage le 4 novembre 2017, beaucoup de Réunionnais ont manifesté leur intérêt pour participer au combat pour protéger nos plages contre l'érosion, pour protéger nos lagons, pour garantir l'accès à la plage à tous les usagers.

Les Réunionnais se mobilisent aujourd’hui pour l'application des lois sur le DPM et c’est bien là l’objet de notre combat dans le sérieux d’une relation respectueuse.

Aujourd'hui nous axons notre mobilisation sur :

- L’occupation illégale des paillotes sur les plages de Saint-Gilles (Ermitage) sur le DPM,

- Depuis 1970, les paillotes poussent comme des champignons sur les plages de l’Ermitage. Leur implantation et leur extension amènent à des situations irréversibles sur notre environnement : diminution de l’espace plage, érosion, un lagon qui se meurt,

- La privatisation des plages par les loueurs des transats mais surtout leur extension qui laisse peu d’espace aux usagers de la plage,

- La diminution des accès de la plage (dit chemin des pêcheurs) par la privatisation des habitants,

- Les constructions lourdes sur le DPM qui empêchent la vie normale de la vague conséquence irréversible sur l’érosion des plages,

- La nécessité de trouver des solutions pour nettoyer les plages et arrière plage dans le respect de l’environnement,

- Les nuisances occasionnées par les activités sur le DPM,

- Et nous souhaitons particulièrement la transparence, la mise en concurrence dans la délivrance des AOT,

Notre collectif "Défense du DPM", nous demandons l’application des LOIS et une gestion responsable du Domaine Public Maritime.

Monsieur le Préfet, nous vous renouvelons notre inquiétude sur la bonne gestion du DPM.

Dans l’attente de vous rencontrer pour vous exposer la situation du terrain, veuillez accepter l’expression de nos sentiments respectueux.
 
Pour le Collectif de défense du domaine public maritime, Karl BELLON (mandaté). 




1.Posté par Collectif a deux balles qui ne defend que ses interets personnels. le 27/11/2017 12:37

LOL. Il est bien trop tard pour préserver notre littoral. Et ses mêmes gens sont ils pour ou contre la NRL qui défigure totalement notre ile?

Bref les nantis de l'hermitage venant souvent du péi-deor vont se faire entendre contrairement au petit peuple de renyoné né den le péi-dedan.

Vous allez voir que le préfet va réagir pour ses compatriotes.

2.Posté par Ti tangue stressé le 27/11/2017 13:20

Mon dieu que lé moche

3.Posté par Grangaga le 27/11/2017 13:26

Toutt' la Rényion pou in gran 31 déssanm' si la mèrr' Sin Zil', la famy..........
Kossa zot' y panss'.................
Nou fini l'ané an boté...........
An pliss' n'oré pwin la kaz' po nétwayié............
La kourr' po balyié............
Nikèl' mi di a zot'.......

Y fo ziss' atann'..........l'arété.............
Sinimalé..................

4.Posté par JORI le 27/11/2017 14:00

"Notre collectif "Défense du DPM", nous demandons l’application des LOIS et une gestion responsable du Domaine Public Maritime", peut être encore une spécificité réunionnaise que défend super cumulard didix robertix mais en tout état de cause quand une infraction à la loi ou à la réglementation est constatée, si c'est à la préfecture que l'on s'adresse, on doit s'attendre à ce que rien ne soit fait. A quoi servent les tribunaux??.

5.Posté par Bo le 27/11/2017 16:52

le réunionnais ils devraient se mobiliser pour ramasser les papiers

6.Posté par Choupette le 27/11/2017 17:14

4.Posté par JORI

Puisque vous êtes si malin, pourquoi ne rejoignez-vous pas le Collectif. Comme ça, vous aurez tout le loisir d'adresser votre bafouille aux Tribunaux.

___

Et l'autre qui en rajoute une couche ... .

Interdire à l'un (l’empiétement sur les plages, etc. ... ) pour permettre aux autres d'aller piétiner les coraux un 31 décembre ... .

Devant vot' porte n'a la pente ... ?

7.Posté par bravo le 27/11/2017 18:42

Il est temps que les Réunionnais réagissent face à l'exclusion à la Mauricienne qui sournoisement avance et les vire de tout leur patrimoine naturel.
Sur un tout petit territoire, il est inacceptable de privatiser.
Le tourisme qui privatise au détriment des Réunionnais n'a pas d'avenir à la Réunion.
BRAVO, BRAVO, et BRAVO.

8.Posté par Kayam le 27/11/2017 19:16

SVP, komen yékrire H-Ermitage ?... Mwin lé perdu ! é san dékoné... Kan domoune y done zot ladresse, mi koné pa kossa y fo mète pou rempli papier... y fo mète H ou pa ? Mém dan lartik nana lé dé manière.

Fo pren la H, fo pren l'Er ? Kossa fo fé ?

9.Posté par NON à la PRIVATISATION des plages le 27/11/2017 20:16

le sable de la Réunion i devient privé??????
i faut nou fé respekt a nou
non à ce nouveau colonialisme
20 dessamb i arrive

10.Posté par Ma sonnerie le 27/11/2017 21:15

ne pas oublier l'hôtel LUX...et ses transats...vivement le prochain "picnic responsable" là bas !

11.Posté par klod le 27/11/2017 23:09

entre empecher le non respect des "50pas du roi" sur du bati fixe dont la mairie de saint paul est complice depuis longtemps et empecher les transats qui sont essentiels aux touristes , il y a une différence .............. mais bon ........

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes