MENU ZINFOS
Communiqué

Le Collectif Covid Médecins 974 s’inquiète de la rapidité de fabrication d’un vaccin contre la Covid


"Sommes-nous donc tous piqués d’un vaccin contre la Covid-19 ?", s'interroge le collectif Covid Médecins 974 qui "recommande la plus grande prudence dans sa future utilisation" dans un communiqué.

Par Christelle Boyer - Publié le Mercredi 14 Octobre 2020 à 08:00 | Lu 1122 fois

Le Collectif Covid Médecins 974 s’inquiète de la rapidité de fabrication d’un vaccin contre la Covid et recommande la plus grande prudence dans sa future utilisation. Voici les chiffres de la mortalité par le Covid-19, depuis le début de l'épidémie (février 2020) jusqu'à aujourd'hui :

On le voit, les milliers, les dizaines de milliers de nouvelles contaminations qu'on enregistre chaque jour en France ne débouchent pas sur une nouvelle vague de décès comparable à la première : 
  • Car on connaît mieux la Covid et qu'on la soigne mieux ;
  • Car les infections touchent une immense majorité de personnes en bonne santé;
  • Car le virus est probablement moins virulent qu'aux mois de mars et avril.
D'ici quelques semaines, le nombre de contaminations aura tellement augmenté que les chiffres de "létalité" (risque de mourir quand on a un test positif) deviendront insignifiants. Ils le sont déjà. Insignifiant veut dire que la Covid n’entraîne pas de surmortalité dans la population générale, et que le taux de mortalité est très largement inférieur à celui d’autres affections cardio-vasculaires, cancéreuses, etc.

Vous vous souvenez qu'au début de l'épidémie, on nous expliquait que 5 à 9 % des gens touchés par la Covid en mouraient. C'était très inquiétant, cela voulait dire qu'avoir la maladie impliquait un risque très important de mourir.

Ce n'est plus du tout le cas aujourd'hui. Avec ces tests positifs ultra-nombreux, et un nombre de décès faible (autour de 50 par jour, soit moins d'un mort par département français), la Covid se banalise, comme la grippe saisonnière. A La Réunion, c’est 17 morts en 7 mois.

Sur les 500 000 cas diagnostiqués depuis le mois de juin, il y a eu 1500 morts dans l’hexagone. Les chances de survie sont donc de 99,7 %, et plus encore si l'on est en bonne santé ! A La Réunion, le taux de survie est identique.

On comprend que certaines personnes veuillent prendre des précautions pour s'en protéger. Mais la gravité de la maladie ne justifie pas de verrouiller tout un pays, et d'empêcher toute la population de fonctionner.

Bien entendu, on nous dit que l'enjeu n'est pas le nombre de morts, mais plutôt de "sauvegarder les capacités d'accueil en réanimation". Mais un grand pays comme la France devrait pouvoir se doter de lits supplémentaires !

Cela va faire bientôt un an que la maladie est apparue. Les responsables politiques ne peuvent plus plaider qu'ils sont pris de court ! Non, si les lits ne sont pas là, c'est à cause de la désorganisation et de l'incompétence des Autorités, ce qui est totalement différent. Si nous ne faisons rien, il est désormais certain que Noël sera annulé et que notre pays va s'enfoncer dans la ruine. On parle de déjà 450 milliards d'euros de coût de cette crise, rien que pour la France, et tout ça parce qu'on manque de quelques milliers de lits ? C'est absurde, monstrueux, pour tous nos jeunes qui ne peuvent plus étudier, plus travailler, et qui demain ne pourront plus financer du tout notre système de santé et de retraite, si on continue à les asphyxier. Quant à La Réunion, les lits de réanimation et d’hospitalisation sont très loin d’être obstrués par des patients Covid+. Cependant les mesures sont les mêmes que celles appliquées en métropole.

Par ailleurs, puisque la Covid se révèle beaucoup moins dangereuse qu'on ne le craignait, nous vous invitons à vous battre pour que la vaccination ne soit pas obligatoire. Il y a là également un abus de pouvoir caractérisé, que les pouvoirs publics, infantilisants, nous préparent sans même chercher à se faire discrets.

Le Collectif Covid Médecins 974, Bruno Bourgeon, Alain Brehat, Henri Boden, Pierre Cave, Philippe de Chazournes, Philippe Jeu, Stéphane Mbayo, Bashir Omar. 




1.Posté par JORI le 14/10/2020 09:19

Ce collectif aurait il la capacité de former médecins, infirmiers et autres paramédicaux en 7 mois ??. 600 lits de réa resteraient vacants faute de personnel. L'objectivité n'a jamais tué personne. D'autant plus que pro de santé ne sont même pas d'accord entre eux. 😂 😂 😂

2.Posté par JORI le 14/10/2020 09:27

Des incompétents, il en existe même dans votre corporation. Que faites vous pour les éliminer ?. 😂 😂

3.Posté par JORI le 14/10/2020 09:33

Si le virus est moins virulent, moins dangereux, pourquoi vos homologues des hôpitaux recommencent ils à s'affoler ? 😂 😂

4.Posté par gratel le 14/10/2020 11:10

la première injection c'est pour monsieur et madame de l'élysée soyons solidaire priorité aux responsable avant, restons polis et place aux donneurs d'ordres, vive la france et vive le vaccin à l'envers !

5.Posté par zenon le 14/10/2020 13:30

L'affolement supposé des hospitaliers fait partie de le campagne de com pilotée par l'Elysée
il s'agit souvent de trolls oeuvrant sur les réseaux sociaux . Les véritables spécialistes crédibles que sont le Pr Raoult, le Pr Perronne , le Pr Toussaint ainsi que le Dr Fouché ne participent pas à ce film d'épouvante

6.Posté par polo974 le 14/10/2020 14:45

""" Car le virus est probablement moins virulent qu'aux mois de mars et avril """

Sur quelle base osez vous dire ça ?

""" Les chances de survie sont donc de 99,7 % """
donc chances de décès de 0,3%, ramené à:
la population de France, ça fait 200000 morts
la population de la Réunion, ça fait 2500 morts
une paille...

ça sera dans les cimetières qu'on manquera de place...


Philippe De Chazournes racontait déjà des conneries début 2018:
"""
On ne comprends toujours pas cette obligation en matière de soins. C’est la première fois qu’on oblige des personnes à se soigner.
"""
t'as obtenu ton diplôme dans un paquet bonux? les vaccins obligatoires existaient déjà avant...


Et le pire dans tout ça, c'est que l'un des médecins signataire s'occupe d'insuffisants rénaux.

7.Posté par Bambino le 14/10/2020 14:49

Ce virus lé pas moins virulent car au début lu touchait surtout les plus fragiles; comme maintenant. La différence (moins de décès), lé du à de meilleures protections et des soins plus adaptés. Et lu la pas disparu comme nous souhaitait.

"Le cas du Nevada concerne un homme de 25 ans, chez lequel aucun désordre immunitaire NI une autre maladie préexistante à son infection au Covid-19 n'ont été détectés. Le 18 avril dernier, il est testé positif une première fois, avec quelques symptômes (mal de gorge et de tête, toux, nausée, diarrhée). Il est mis à l'isolement et son état s'améliore. Il est ensuite testé négatif à deux reprises.
Mais quarante-huit jours plus tard, le 5 juin, il est à nouveau testé positif, après avoir cette fois-ci présenté des symptômes plus lourds, dont des difficultés respiratoires qui ont nécessité son admission aux urgences et l'administration d'oxygène. Depuis, ce patient s'est rétabli.
Une analyse génétique a montré que ces deux infections successives avaient été causées par deux souches différentes du coronavirus Sars-CoV-2": https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-un-cas-de-reinfection-constate-aux-etats-unis-le-5e-dans-le-monde_4139705.html

Conclusion: i peut attrape plusieurs fois la Covid, même si lé jeune et en parfaite santé. Des fois i finit en réanimation. Ceci dit, un vaccin i doit être testé deux ans avant sa mise sur le marché. Mi sera pas zot cobaye.

8.Posté par Bruno Bourgeon le 14/10/2020 15:16

Mauvais calcul, Polo974. Excusez moi de vous détromper : il s'agit de 99.7% de la population des testés positifs : si on en teste à La Réunion 5000, au pire nous aurons 15 morts. Que nous avons.
Dan l'hexagone, 730000 testés plus x 0.3% = 21900 (en fait on en a 15000 depuis juin, et 17000 sur les premiers 100000 (à l'époque taux de létalité de 17%); Depuis, si tant est qu'on puisse qualifier les cas de juillet-août-septembre-octobre de deuxième vague, nous avons 15000 décès pour les 630000 testés positifs, soit 1/42 = 2.4% de létalité. Et ce taux ne fait que décroître. Depuis fin juillet où nous avons dépassé les 30000 morts, nous n'avons plus "que" 2000 morts pour les 500000 derniers testés positifs, soit une létalité de 0.4% (qui retrouve les 99.7% de survie parmi les testés positifs. Une question de dénominateur : les testés plus vs l'ensemble e la population française...

9.Posté par Réal ! le 14/10/2020 14:02

Bien sûr, bien sûr.... Ces médecins ont-ils obtenu leurs diplômes dans un paquet Bonux, ou font-ils tout simplement partie de cette mouvance trumpiste anti-vaccin, anti-precautions, favorable à des vérités alternatives ? Dans toute l’Europe, après un été laxiste, les gouvernements prennent des mesures parfois dures de contraintes parce que la pandémie se réinstalle de façon inquiétante. Que ces messieurs soient anti-Macron est une chose, qu’ils se transforment en Trumpeters en est une autre. Il n’y a pas loin du rassurisme au criminel, particulièrement en essayant de dénigrer par avance un futur et éventuel vaccin.

10.Posté par DocAl le 14/10/2020 15:24

Le Dr De Chazourne était déjà anti vaccin contre le cancer du col de l’utérus , alors que celui ci a fait les preuves de son efficacité et de sa tolérance .Le Coronavirus n’a pas muté, n’est pas moins virulent qu’en mars ! On détecte plus de cas symptomatiques qu’en mars , ce n’est pas une raison pour baisser la garde , nos diabétiques et nos gramounes sont toujours en danger !!!

11.Posté par maikouai le 14/10/2020 19:43

La vaccination « non obligatoire », doit être un droit absolu du citoyen. Le systématisme en ce domaine est pure folie d'autant que si la vaccination est bénéfique et nécessaire pour une majorité de personne, elle est et peut être aussi mortelle ou handicapante pour une minorité.
Ce qui est affligeant actuellement par sondages et autre communiqués COVID, ce sont les couleuvres habillées de peurs exacerbées qu’on est sensé ingurgiter par soumission. Couleuvre utilisée en opposition à la gestion du H1N1 de 2009 et des déclarations des docteurs officiels : A.Buzyn, ministre de la santé, P.Pelloux, urgentiste F.Braun, SAMU en janvier dernier
(Digression : John SNOW, fortement critiqué par ses pairs pendant des décennies, avait pourtant raison sur un des principaux vecteurs de transmission du choléra dans Londres.)

« Collectif COVID», malgré les critiques du moment, merci pour l’éclairage apporté, éclairage plus en rapport avec la réalité livresque dans la limite des connaissances et capacités scientifiques actuelles.

12.Posté par JORI le 15/10/2020 09:30

5. Zenon. Parce que vous avez une réelle expertise en la matière pour définir quels médecins seraient crédibles ou non ! 😂. Sur quoi vous basez vous pour affirmer vos propos ? 😂 😂

13.Posté par polo974 le 16/10/2020 12:11

drôle de calcul Bruno, car si on ne se protège pas, s'il n'y a pas de vaccin, tout le monde va finir par le chopper,

donc le taux s'appliquerait à toute la population...

14.Posté par polo974 le 24/10/2020 10:32

6.Posté par polo974 le 14/10/2020 14:45

""" Car le virus est probablement moins virulent qu'aux mois de mars et avril """

Sur quelle base osez vous dire ça ?


J'attends toujours...

15.Posté par polo974 le 24/10/2020 10:34

les toubibs qui communiquent ont un tel égo qu'ils sont infoutus d'admettre publiquement leur errements...

16.Posté par Bruno Bourgeon le 24/10/2020 20:35

Polo74 : sur le fait qu'il y a proportionnellement 30 fois moins de morts, alors que plus de cas. Et pas seulement les succès de la réa.

17.Posté par polo974 le 27/10/2020 09:24

plus de cas parce que plus de tests.

le nombre de cas n'est pas représentatif pour comparer le début de la pandémie à maintenant.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes