MENU ZINFOS
Communiqué

Le CHU étudie les effets du confinement sur la santé des Réunionnais


Une enquête téléphonique lancée par le Centre hospitalier de La Réunion sur les effets du confinement sur la population réunionnaise a débuté le 13 mai dernier. 900 personnes devraient être interrogées au total. Elles seront tirées au sort dans les 114 grands quartiers de La Réunion. Voici le communiqué du CHU :

Par - Publié le Vendredi 22 Mai 2020 à 10:07 | Lu 515 fois

Le CHU étudie les effets du confinement sur la santé des Réunionnais
Les mesures de confinement et de distanciation sociale pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 à la Réunion, ont pu modifier la santé des habitants de l’île et accroître les inégalités sociales de santé. L’objectif de cette enquête téléphonique anonyme, conçue par le Centre d’Investigation Clinique (CIC) de la Réunion (Centre Hospitalier Universitaire de la Réunion / Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale), est de décrire, peu après la fin du confinement, l’état de santé de la population réunionnaise selon ses caractéristiques socio-économiques, principalement le niveau de précarité du quartier de résidence et les conditions de logement pendant le confinement.
 
Les personnes ciblées par cette enquête anonyme sont âgées de 18 ans et plus, installées à la Réunion avant le début du confinement (avant le 17 mars 2020), ayant vécu l’ensemble de l’épisode du confinement à la Réunion (8 semaines), sans curatelle.
 
Cette enquête prévoit d’inclure au total 900 personnes tirées au sort au sein des 114 grands quartiers réunionnais tels que définis par l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques de la Réunion.
 
Le contact avec la personne se fait au moyen de l’annuaire téléphonique des Pages Blanches, par une enquêtrice créolophone de la plateforme d’enquête du CIC de la Réunion.
 
Le questionnaire proposé dure une vingtaine minutes et aborde plusieurs sujets : les caractéristiques socio-économiques individuelles, la description du logement occupé pendant le confinement, l’exposition à l’épidémie, l’état psychologique (stress, anxiété, relations sociales, activités), les comportements liés au mode de vie. Les trois derniers sujets concernent le recours aux soins, la santé des enfants et celle des femmes.
 
Cette étude devrait permettre de mieux connaitre les populations vulnérables en situation de confinement, à la Réunion. Elle servira aussi à proposer des ajustements et des dispositifs d’accompagnement pour prévenir les difficultés liées au confinement dans la perspective de réduire localement les inégalités sociales de santé, si une prochaine vague épidémique ou une autre crise sanitaire conduisant à de semblables mesures se présentait à la Réunion.
 
L’enquête téléphonique Ré-Conf-ISS a commencé le 13 mai et se prolongera jusqu’à fin juin. 


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes