Société

Le CHU de La Réunion se distingue sans figurer dans le top 50 des meilleurs hôpitaux 2018

Jeudi 23 Août 2018 - 18:47

Comme chaque année depuis 22  ans, le magazine Le Point publie son classement des hôpitaux et cliniques de France. Un palmarès "réalisé en toute indépendance", rappelle l'hebdomadaire, "sans aucun accord avec le ministère de la Santé ou l'une de ses agences, ni avec quelque fédération professionnelle, syndicat, académie, société privée ou association du monde de la santé". Première indication : les hôpitaux publics occupent les meilleures places du classement. En tête du palmarès 2018, les CHU de Toulouse, Bordeaux et Lille.

Même s’ils ne figurent pas dans ce tableau d’honneur des 50 établissements compilant les meilleures notes des 70 activités de soins étudiées, les sites du CHU de La Réunion se distinguent dans certaines spécialités. 

C’est le cas du CHU de Bellepierre. Cet établissement a été primé dans "les palmarès Le Point 2018 pour le traitement de 5 pathologies dans 5 spécialités médicales", écrit Le Point.

Le centre hospitalier universitaire de LaRéunion Félix Guyon a été notamment primé dans le domaine de l’ophtalmologie. Le CHU arrive en 13ème position au niveau national en matière de prise en charge du glaucome mais n’est pas primé en matière de soins de la rétine par exemple.

La prise en charge du cancer ORL arrive au 30ème rang national dans cet établissement public, là où le service de neurologie/neurochirurgie (épilepsie) arrive 28ème au niveau national. Son service pneumologie est 39ème et son service pédiatrie est classé 24ème.

Le site du CHU sud a également été scrupuleusement noté. C’est le cas pour la prise en charge des tumeurs du cerveau (35ème national), cardiologie (31ème), la traumatologie de la face et du crâne (respectivement 23 et 24ème), des maladies infectieuses (50ème), des maladies hormonales (37ème) et le site de Terre Sainte Saint-Pierre arrive à une belle deuxième place pour son service maternité avec la spécialité des "accouchements à risques". 

Aucune clinique de La Réunion ne figure non plus dans les 50 meilleurs établissements privés dont les trois premières places sont occupées par le centre hospitalier Saint-Grégoire en Ille-et-Vilaine, l'hôpital du Confluent de Nantes et la Polyclinique de Courlancy à Reims. 

Une étude méthodique 

Pour établir ce classement des meilleurs hôpitaux et cliniques dans respectivement 70 et 44 disciplines médicales et chirurgicales, Le Point a adressé un questionnaire, le 15 janvier 2018, à 582 établissements publics ou privés à but non lucratif et à 575 établissements privés à but commercial. L'essentiel des questions portaient sur les moyens matériels et humains dont disposent ces structures et qui garantissent un niveau plus ou moins élevé de sécurité et de qualité des soins en chirurgie et dans les spécialités médicales. 

Le Point a ensuite recueilli les réponses des cliniques jusqu'au 13 avril, celles des hôpitaux jusqu'au 26 mai. 254 hôpitaux et 333 cliniques y ont répondu. Pour de nombreuses activités, la rédaction du Point a privilégié la présence d'équipements et spécialistes à forte valeur soignante ajoutée : par exemple, des services de réanimation pour la chirurgie des artères, des unités de soins intensifs cardiologiques pour la prise en charge des infarctus du myocarde, des neuro-radiologues, des kinésithérapeutes ou des orthophonistes pour la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux, des médecins de réadaptation, des psychologues, des psychiatres pour celle de la sclérose en plaques, etc.

Dans un deuxième temps, Le Point s’est appuyé, pour établir son palmarès, sur le Programme médicalisé des systèmes d'information (PMSI). Obtenue auprès de l'Agence technique de l'information sur l'hospitalisation , cette base de données contient les 26,5 millions de dossiers médicaux informatisés et anonymisés des patients hospitalisés en 2016 (17,9 millions dans le secteur public, 8,6 millions dans le secteur privé). Elle permet d'analyser finement les actes pratiqués dans chaque établissement, et notamment l'activité de chacun des sites géographiques des CHU français.
Zinfos974
Lu 6371 fois



1.Posté par miro le 23/08/2018 21:34

eh ben, mon colon ! ..... mieux vaut lire ça qu'être paraplégique ...

2.Posté par jean claude le 24/08/2018 08:20

un peu brouillon cet article qu'il serait souhaitable de synthétiser pour une meilleure compréhension.

3.Posté par huile essentielle le 24/08/2018 09:25 (depuis mobile)

Petite histoire : hospitalisé aux urgences à deux reprises pour un flegmon amydalien, j'ai pris de l'huile essentielle de cannelle... et je suis guéri.

Le Chu voulait me les retirer...😱😵😲

4.Posté par Lenar Mirabel le 24/08/2018 11:54

c'est pas la chose dans les autres pays ?? donc nous devons prier pour la guerrisons

5.Posté par Kreol974 le 24/08/2018 12:23

Tout ça et au final, on ne connait pas le classement du CHU de la Réunion.... c'est quoi cet article ???

6.Posté par ZembroKaf le 24/08/2018 13:37

Je lis que le CHU Sud est plus performant que le CHU Nord...Chuut !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 18:05 Inauguration de la RD2/RD4