MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le CAP : une droite moderne et audacieuse...


- Publié le Mercredi 2 Avril 2014 à 09:18 | Lu 274 fois

Le CAP : une droite moderne et audacieuse...
Le mouvement de droite social-libéral du CAP continue de tracer sa route. A peine 48 heures après le résultats des élections municipales, et notre jeune équipe est déjà repartie sur les chapeaux de roues. Et comme le dit l'adage « à hommes bien nés, la valeur n'attend pas le nombre des années ».
 
C'est pourquoi, nous souhaitons réaffirmer ici, les valeurs fondamentales qui nous animent. A savoir, la stricte intégrité de nos candidats et la nécessaire rénovation des pratiques politiques. Remettre l'élu au service de la population, comme simple mandataire, pour « servir et non se servir » ou pour privilégier les intérêts de certains. C'est pourquoi, tout comme l'avait fait Mme. Michelle Lartin Graja, la candidate du CAP, à l'occasion des dernières municipales à Saint Paul, nous nous engageons à ce que tous nos prochains candidats s'engagent également et impérativement, à signer la charte « Anticor 2014 », visant à combattre la corruption, pratiquée sans états d'âme par certains élus de notre île. 
 
D'un point de vue comptable, permettre, une transparence des finances publiques locales est indispensable. Une lutte incessante contre la gabégie des élus doit être menée, pour remettre de l'ordre dans les comptabilités communales, sans nuire bien évidemment à la qualité du fonctionnement des communes. Pour cela, le népotisme, le clientélisme et les embauches de complaisance doivent cesser, pour aboutir enfin, à une véritable fonction publique locale réduite, mais plus performante, car plus motivée, accompagnée de véritables plans de carrière.
 
Pour une meilleure gouvernance pratiquée par les équipes municipales en place, nous souhaitons ardemment introduire la pratique des référendums locaux d'initiative populaire (RIP). Aucune dépense dépassant un certain seuil financier et engageant une commune, ne doit pouvoir se faire sans l'accord express de la majorité de la population. De même, aucune décision, ni aucune mesure, impactant de manière importante la qualité de vie des citoyens, ne doit pouvoir être prise unilatéralement par un maire, sans l'assentiment de la majorité des citoyens. Nous voulons en terminer avec le chèque en blanc donné aux élus au début de chaque mandature. De même, le CAP est-il favorable à la reconnaissance total du vote blanc tant au niveau local qu'au niveau national.
 
Nous rappelons également aux citoyens réunionnais, que plus de 25 % des élus actuellement en place sur notre île, ont déjà été condamnés par la justice pénale pour des infractions commises dans l'exercice de leurs fonctions. C'est pourquoi le CAP réaffirme ici catégoriquement, son refus de voir réapparaître aux affaires des cités de tels individus. Nous considérons que si la dette est payée à l'égard du corps social, elle ne le sera jamais à l'égard du citoyen.
 
Considérant, que nous avons à la Réunion des citoyens suffisamment qualifiés et sans emploi, concernant le cumul des mandats, nous souhaitons aller encore plus loin et  nous engageons à ce que ce cumul se porte également sur les nominations à la direction des intercommunalités, et de tous autres organismes ou sociétés qui dépendraient du pouvoir politique local. 
 
Nous regrettons que le « privé » soit largement sous-représenté dans le monde politique local et national. Cette situation doit également être corrigée, pour assurer à la population un partage équitable des fonctions politiques au sein de notre corps social. Toutes les catégories socio-professionnelles doivent pouvoir être représentées au sein du monde politique local. Tout individu travaillant dans le privé et s'engageant en politique, doit pouvoir prétendre à être élu sur ses seules compétences et avoir le même traitement que les fonctionnaires.
 
Enfin, nous réaffirmons notre attachement à nos entreprises, véritables tremplins économiques dans une économie de marchés qui est, jusqu'à preuve du contraire, celle dans laquelle nous vivons. La pérennité de notre tissu économique est la seule à pouvoir soutenir notre croissance et permettre conséquemment un développement harmonieux du social. 
 
C'est pourquoi, le mouvement du CAP, veillera, par l'intermédiaire de ses représentants, dans plusieurs communes de la Réunion, aux intérêts des citoyens, en assistant, dès à présent, aux conseils municipaux et en rendant compte à la population , après analyse, dans les délais les plus brefs, des décisions prises par les parties et des conditions dans lesquelles elles auront été adoptées. Au sein de ces équipes locales qui se seront constituées, seront rapidement identifiés nos candidats de terrain, qui se présenteront aux prochaines élections départementales. Le vrai changement est en marche...
 
Le CAP




1.Posté par ? le 02/04/2014 13:15 (depuis mobile)

C'est quoi le score que zot la réaliser sur st Paul ? Nombre de voix obtenu, nombre de militant?

2.Posté par Franck SANSON le 02/04/2014 14:17

A poste 1,

Le CAP est arrivé en 4ème position sur 7 candidats. Ce qui n'est pas si mal pour une équipe nouvelle, qui a travaillé et proposer un travail de qualité et qui sans être remboursé de ses frais, n'a appelé à voter pour personne au second tour et donc ne s'est pas faite achetée.
Si vous avez voté pour l'un des deux dinosaures, c'est votre problème cher Monsieur.
Notre mouvement n'a que quelques mois d'existence et nous nous félicitons de cette naissance, dont la dynamique ne fait que se développer.

En quoi la rénovation des pratiques politiques allant dans le sens d'une plus grande démocratie participative vous gêne-t-elle ?

La majorité n'a pas toujours raison, vous devriez le savoir. Avec des raisonnements strictement comptables comme le vôtre cher "Poste 1" (Osez vous identifier la prochaine fois...), nous en serions encore à l'état de servage. Des majorités, mettent parfois au pouvoir des monstres... souvenez vous 1936, en Allemagne.

Mais au fait, et vous cher "Poste 1", que et qui représentez-vous, si ce n'est le statu quo et les élus aux pratiques politiques du passé ?

Notre mérite au CAP, c'est de croire que l'on peut changer les choses et faire en sorte que les élus respectent mieux leurs administrés.

Libre à vous de rester aveugle et sourd à nos appels. Vous en profiterez tout de même.

Cordialement,

Franck SANSON

3.Posté par ? le 03/04/2014 13:29 (depuis mobile)

Mon dieu, cool man, ne vous emporté pas, c''était juste une interrogation que j''avais, et que j''ai eu (676 votants sur 44937 votants exprimés). Pas par vous, mais sur un vieux jir.Un jour si vous êtes connu je vous dirais qui je suis, donc jamais !lol

4.Posté par Jean marc Lincou le 05/04/2014 14:56

Je pense qu'il vaut mieux écouter que lire ce cher et toujours inconnu (poste 3).

C'est encore un de ces "courageux" qui toujours sont dans la critique, mais qui hélas n'entreprennent rien pour améliorer les choses. A la lecture de sa "prose", on devine que ce devait être aussi le cas alors qu'il était en classe. En effet, à le lire, on note quelques grosses lacunes à pouvoir écrire et donc s'exprimer.

Mais je confirme que le CAP peut en effet, être relativement satisfait de son action et de son score aux municipales. En revanche, je conseille à l'inconnu du poste 3, de travailler un peu plus pour être crédible.

Bien à vous Inconnu du poste 3, l'internaute courageux !

JML

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes