Société

Le C.Mac invite le Parc national "à faire preuve d'ouverture" pour ses 10 ans

Vendredi 13 Janvier 2017 - 15:51

Ce vendredi, le Collectif pour le maintien des activités au coeur de La Réunion (C.Mac) souhaite interpeller la population mais aussi les élus sur la possibilité de réviser la charte du Parc national.  Cette année avec la célébration des 10 ans du Parc et l’approche d’une nouvelle campagne d’adhésion, "il faut en profiter pour faire évoluer la vision naturaliste du Parc", estime Antoine Fontaine, le leader du collectif. "Le Parc doit faire preuve d’ouverture et montrer qu’il peut être un outil de développement économique".

A ce moment propice s’ajoute l’arrivée, depuis le 1er janvier 2017, de l’Agence française pour la biodiversité (AFB). Un nouvel opérateur de l’Etat en matière d’environnement dans lequel aucun réunionnais n’a encore été annoncé alors que l’ile est doublement concernée puisque disposant d’une biodiversité unique autant dans les milieux terrestres, qu’aquatiques et marins. 

Sans compter, indique le C.mac, qu’avec la mise en oeuvre du protocole de Nagoya qui vise à combattre la bio-piraterie, "nous pourrions davantage développer la recherche locale et l’utilisation des connaissances traditionnelles sur les plantes médicinales par exemple". "Mais c’est au Conseil régional d’exercer ses fonctions d’autorité administrative et d'oeuvrer pour la mise en place des conditions de ce développement", rappelle-t-il.

Pour débattre de l’ensemble de ces sujets, le collectif organise un pique-nique partage, ce dimanche 15 janvier à l’aire du Bois Ozoux sur le chemin volcan, un lieu symbolique pour le collectif qui "montre que résister à une politique incohérente peut porter ses fruits".
PB
Lu 3162 fois



1.Posté par autiste le 13/01/2017 19:38

je ne comprend pas cettte association qui denoncait hier la marchandisation du parc et qui reclame aujourd'hui demande de "montrer qu’il peut être un outil de développement économique".

en fait c'etait bonnet blanc et blanc bonnet. encore une question de casting sans changer le scenario

2.Posté par requinman le 13/01/2017 20:35

faire preuve d'ouverture OU demander des subventions ??

3.Posté par Kaiinoa888 le 13/01/2017 22:01

Combien à t'il touché pour changer son fusil d'épaule?😈

4.Posté par li le 13/01/2017 23:26

Ouep !
Pa droit fèr si pa droit allé la pa droit trapé
Bariêre i mank pa
Ziska pik nik i totosss
Mè descente vélo su sentier volcan la posib pou in pub

Astèr passon a la "bio diversité" reynion san reynioné

Mèt' enkor, la pa 'sé!

5.Posté par Kreol974 le 13/01/2017 23:53

Mi compren pa tou sa la... avan fé tu sa sinéma la...avan parc nasional...dfo domoune i koné coman i fé ziss pou mett' in pano dan' sentié....kan ou na in ti zafèr'.... fo pass' par lONF... sinon lé pa possib'..... sé in ptratik' la mafia sa non ???? é la "maison de la montagne " .... pareil....sé in associé...

6.Posté par André le 14/01/2017 07:08

Les arguments du CMAC ont toujours été: protéger sans interdire. Défendre les intérêts des agriculteurs et des acteurs économique et préserver nos valeurs et de nos traditions face à la rigidité du Parc National. D'associer les réunionnais à la réalisation de la charte.
Ces arguments ont bien servis nos politiques puisque aujourd'hui une étude est menée pour passer de Parc National à Régional que de temps perdu........

7.Posté par Jean Thevenet le 14/01/2017 11:59

Que dire d''un parc national qui ne permet pas de faire de l'écoute et observation de la nature? qui ne permet pas de connaître la tranquillité en montagne? où on découvre des espaces certes beaux (heureusement préservés de constructions, de béton... préservé sur le visuel), mais autant envahis de nuisances sonore que le sont les abords d'aérodromes lors d'un meeting aérien?

Cela se produit au plus mauvais moment, au maximum de la saison des randonneurs, et de plus, en plein lors de la reproduction des oiseaux (surtout octobre novembre où on a dans les remparts, 6 heures de nuisances sonore continues de 6h à 12h).

Le Parc de la Réunion n'a rien d'un parc national, il présente par contre certains inconvénients d'un Parc National, mais sans l'avantage décisif qui aurait fait de ce parc la grande chance de la Réunion: c'est "du travail à moitié fait"...

Les dérogation locales ont été jusqu'à faire trahir la charte sur un des points les plus cruciaux en laissant augmenter sans limites la fréquentation aérienne et est passé à la trappe: la préservation du ressenti de quiétude dans les cirques, pitons et remparts. Le parc n'a pu protéger ses valeurs et a trahi la clientèle associée....

On a probablement perdu (ou plutôt non gagné) toute une clientèle normalement associée au Parcs Nationaux: ceux qui viennent ressentir la paix et la quiétude dans les lieux sauvages, naturels retirés et montagneux.
c'est comme si le Parc n'existait pas... quel avantages en attendre alors?!

Aussi j'ai proposé une solution... compatible... pour canaliser la demande des touristes qui sont très nombreux à vouloir voir une vue d'ensemble des lieux, sans provoquer des nuisances sonores préjudiciables....

Sortir du Parc National est aussi perdre le titre de Patrimoine mondial... le blâme du mauvais élève quelques années après sa consécration...

8.Posté par couillon moyen le 14/01/2017 12:15

c'est insulter l'intelligence des autistes que de l'utiliser en pseudo. collectif pour le maintien des activités au cœur de la réunion = activités, ne serait ce pas du développement économique. entre marchandisation de l'environnement et maintien des activités traditionnelles il y a une légère différence, Il y entreprise et entreprise, il riche et riche, il y a couillon et couillon. erreur là aussi de casting sans changer le scénar...ou de commentaire.

9.Posté par klod le 14/01/2017 13:38

fectivement vaut mieux améliorer le fonctionnement du parc plutôt que le transformer "en régional" , avec le risque de perdre beaucoup , c'est sage.

10.Posté par martine bonbois le 14/01/2017 16:47

oté le cmac i bouge enkor alors mai bann zélus i voit rienk l'argent et ban réunionnais i préfére passe zot temps devant télé ou centre commercial...la réunion i fé pitié...largue pas cmac

11.Posté par Marie-Josée RIVIERE le 14/01/2017 17:28

poste 10, les réunionnais sont résignés bouger pourquoi faire ? nou sera toujours dans le micmac !!

12.Posté par volcanais le 14/01/2017 19:17

donc avec le cmap on va avoir des eskroldges beachcomber un peu partout et en bonus l'autorisation d'aller traper les dernieres orchidées ancestrales.?

13.Posté par Emma le 14/01/2017 20:19

ça fait plaisir de voir de simple citoyens solidaires défendent l'essentiel à la Réunion nos traditions et nos habitudes, notre patrimoine ...je viendrais à vos côtés ce dimanche avec ma petite famille, mes parents âgés, mes frangins et frangines et leur famille... quitte à aller en pique-nique ce dimanche 15 Janvier 2017 alors allons en pique-nique avec Mr Viry et le CMAC... touche pas nout' pique-nique...touche pas nout terrain nos ancêtres la laisse pou nous...fais zot EcoLodge à 800 euros la nuit dans la cour de ces élus voleus (procés fin janvier 2017)... je trouve que votre démarche le CMAC est honorable ....BRAVO BRAVO pour ce que vous faîtes et RESPECT...

14.Posté par Ouv'' zot zieu le 14/01/2017 20:40 (depuis mobile)

La langue la point le zo le vrė. Lé facile critique de moune té dans chemin pour dire anou ce que notre tout la pas vu nir . Le C mac la essayé prévenir a nou. la zot i prévien nou pour protég le tisane not ancêtres la transmis à nou pour not santé.

15.Posté par francois Mussard, chasseur le 15/01/2017 08:28

au menu du piknik

- entrée: zendette ramassée a la tronconneuse (si n'a point n'a fé kui nid de guepe importées madasgascar; komé y trouv ché trovalet 400)

- cary bichique pechés ancestralement à l'eau de javel

- grillade de petrels farcis aux plomb. si n'a point n'a fait cary ek tang d'elevage

avec bien entendu un boeuf improvisé de chant traditionnel:

Valets, valets prêtez moi vos fusils,
Voilà l’oiseau prêt à voler

Si vous avez gagné l’oiseau
Suffit d’argent pour mon voyage et pour mon arrivée.


peut-etre marylene y sar ni ek son cary saumon à l'oseille d'hawaï pou signe la petition kont le konolonialisme

16.Posté par klod le 15/01/2017 15:01

post 15 a dit beaucoup .............. avec humour et une certaine lucidité , du moins à l'égard de deux trois certains ............................

17.Posté par Léa le 16/01/2017 17:43

On dirait bien que na deux trois certains vendus l"a été payé ecq l'argent public le PARC NATIONAL pou mett' commentaire sur l'article là...ça vous dérange que de simple citoyens se mobilise de plus en plus pour protèger notre patrimoine, nos traditions... dommage que vous avez manqué un pique nique partage réunionnais dans tout ce qu'elle a de plus vrai et de plus beau... nous comptons y participer plus encore aux mouvements des collectifs de citoyen aussi souvent que possible car ne vous déplaise cher con-citoyens vendus nous ne somme pas à vendre. bravo le CMAC respecte notre cher Monsieur Viry, un citoyen vrai "tant que son z'yeux sera rouvert'...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 17:36 Huit petites tortues vertes relâchées en mer