MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le Boycott des élections Européennes du 25 mai est un acte Patriotique de Rézistanss


- Publié le Mardi 20 Mai 2014 à 13:22 | Lu 391 fois

Le Boycott des élections Européennes du 25 mai est un acte Patriotique de Rézistanss
Le Boycott des élections Européennes du 25 mai est un acte Patriotique de Rézistanss.
- Contre le colonialisme Franco-européen
- Contre la déstructuration de l’Identité Nationale Réunionnaise,
- Contre la destruction des emplois,
- Contre l’U.E fauteur de guerre et sacrificateur des droits sociaux et humains

Le 25 mai prochain, les français sont appelés aux urnes pour l’élection des leur député européen. Pour donner un vernis démocratique au parlement européen, les colonisés français que nous sommes, sont aussi appelés à participer à cette mascarade. Avec des députés sans pouvoir le Parlement européen est une structure de camouflage conçue pour étouffer toute démocratie, pour détruire les droits des peuples et des travailleurs. Un leurre de la démocratie.

Quelle valeur donner à une consultation électorale dans un pays sous domination étrangère. Qu’on le veuille ou non, même maquillée en département français, la Réunion reste une colonie française dans l’Océan Indien, avec son gouverneur-Préfet, ses soldats et policiers, ses larbins locaux pour que le système perdure.

Amener la population réunionnaise à aller voter, n’est ce pas donner l’illusion à notre jeunesse durement frappée par le chômage d’être européens, et leur jeté dans le piège d’une mobilité sans retour dans une Europe de 35 à 40 millions de chômeurs, ou dans une France sinistrée avec ses 5 à 8 millions de chômeurs.

Allons nous réunionnais, être les complices de ceux qui trahissent notre pays au profit d’une puissance étrangère, l’Europe ?

Il est bon de savoir que l’Europe miroitée aux peuples devait être une Europe de bonheur, de Paix, sans chômage, un marché ouvert de plus 350 millions d’habitants. A la place, c’est une Europe financière du Capital qui dévaste les économies nationales, tant en Grèce où près de 3 millions de personnes vivent sans couverture sociale, en Espagne, au Portugal, partout c’est la crise. En France aussi, les travailleurs assistent impuissants à la destruction ou à la délocalisation de leurs outils de travail, à la baisse de leurs salaires les réduisant à la misère, au démantèlement de la Sécurité Sociale avec baisse des
remboursements des soins

Dans les restes de l’empire colonial, à La Réunion, après plus d’un demi-siècle de départementalisation, la situation ne finit pas de s’empirer, la grande misère s’installe. Plus de 50% de la population réunionnaise est recensée comme vivant en dessous du seuil de pauvreté. Elle survit de prestations familiales avec le RSA, l’aumône du pauvre. Des caravanes de colis alimentaires s’organisent dans les quartiers populaires. Pour ceux frappés par la faim, les déchetteries deviennent des magasins de secours. 

Les Réunionnais subissent les conséquences de la libre circulation des hommes, des marchandises et des capitaux dans l’Europe. Ils sont exclus des rares emplois créés – qui semblent être réservés aux étrangers européens, essentiellement aux ressortissants français, en provenance pour certains des anciennes colonies libérées. Avec la destruction de l’économie locale, la crise s’est démultipliée.

Les productions locales sont étranglées par les importations massives de produits en provenance de l’Union Européenne et d’ailleurs

Des milliers de petits planteurs de cannes sont ruinés, les usines sucrières ont été fermées les unes après les autres. La suppression des quotas avec le prix garanti du sucre prévus pour 2017 sonne la fin pour les quelques planteurs restants. La fermeture éventuelle des 2 dernières usines achèvera ce qui reste de l’industrie sucrière dans le pays. L’implantation des grandes surfaces, ont ruiné les petits commerçants. Le modèle de cette Europe décadente importée à la Réunion détruit les bonnes moeurs, provoque de terribles ravages dans une population mal préparée à ce basculement dans une civilisation de dépravation qui n’est pas la sienne (déshumanisation du réunionnais, drogue, alcoolisme, viols, prostitution, banditisme, clochardisation etc…)

L’Europe qu’il vendait aux électeurs devait être une Europe de la paix, du bonheur, en lieu et place, c’est de fait une Europe de guerre, avec le démantèlement de la Yougoslavie, exportation de la guerre en Libye, au Mali, au Centrafrique, en Afghanistan où 5 fils de la Réunion sont tombés, sacrifiés comme chair à canon dans les guerres de pillage de l’Impérialisme français. Même morts, dans la presse, nos enfants sont dissociés des soldats français tombés en même temps ( inpé konm tirailleurs Sénégalais yèr dans les guerres de conquête coloniales) .

Depuis plus de 30 ans (1979) les députés réunionnais ont largement démontré leur inutilité au Parlement croupion de l’Europe. Younouss Omarjee l’avoue lui-même lors d’un pik nik dimandhe dernier à ses fans « qu’être député dans un grand groupe parlementaire ne veut pas dire qu’on pourra défendre les causes réunionnaises ».

En fait, ils nous font un spectacle médiatique, encaissent en euro un peu plus que les 30 deniers de Juda. Impuissants dans la machine infernale de l’Europe, les problèmes connus demeurent.

Michel Sapin ministre du PS depuis 1992 nous promettait une Europe qui serait la réponse au chômage.
.Un système de sécurité sociale, le plus protecteur du monde, Aujourd’hui, 22 ans après sur directive de cette Europe le démantèlement de la Sécurité Sociale est entamé, avec pour conséquence l’augmentation du prix des cotisations des Mutuelles. Faute de moyens financiers, nos anciens ne peuvent plus se faire soigner.
. Dans un hôpital « moderne » de l’est, un prématuré agonit 11 heures devant ses parents impuissants devant la négligence des soignants. Dans les urgences des hôpitaux des morts sont relevés par manque d’urgentistes

La décolonisation de la Réunion ne se fera pas à la tribune dune l’Assemblée européenne ou française. Elle se fera dans notre pays par une lutte intransigeante du peuple travailleur réunionnais contre le pouvoir colonial et ses caniches locaux. C’est ce que disait déjà en 1979 le camarade Serge Sinamalé du MIR, en ajoutant « ne tressons pas la corde pour nous pendre.

Le 25 mai, konm noute bann zansèt anon maron koté moman sé son fète

Demander aux dominés réunionnais de participer à cette farce électorale est immorale, à s’y méprendre cela ressemblerait étrangement à demander aux condamnés à mort de s’exécuter lui-même. Ne soyons pas les complices de nos bourreaux qui veulent la disparition du réunionnais dans une Europe en crise d’identité. L’Ukraine en est un exemple flagrant.

Allons nous réunionnais être plus européen que les français qui envisagent de déserter les bureaux de vote. Selon un dernier sondage, plus de 45% de français vont bouder les bureaux de vote. Le 25 mai, c’est la fête des mères, alors au lieu d’aller donn sabouk so bann groblan parvenus financièrement pou sabouke anou.

Konm noute zansèt, anon maroné koté noute moman aseté ali in bouké d’flèr, in gato é pass in bon zournée èk noute moman.

Le 8 mai dernier, le président Hollande déclarait «sortir de l’Europe serait sortir de l’histoire ». Alors aux réunionnais de refuser de rentrer dans l’histoire d’une France colonialiste.

Aux Réunionnaises et Réunionnais de refuser d’être les complices des gardiens du temple de l’Impérialisme franco européen de l’Océan indien. Ainsi l’abstention devient un acte de résistance au pouvoir colonial et ses sbires, en même temps un acte de solidarité avec les peuples travailleurs de France et d’Europe qui refusent les diktats de la BCE (Banque Centrale Européenne) et de l’U.E.

Le LPLP appelle l’ensemble des réunionnais à boycotter massivement la mascarade électorale du 25 mai organisée par le pouvoir colonialiste français. N’allez pas voter
 
Le 19 mai 2014
Pour lr LPLP/MAR
J. Claude BARRET




1.Posté par Choupette le 20/05/2014 14:55

" ... leur jeté ..."
Forme correcte : " ... les jeter ... "

" ... aux condamnés à mort de s’exécuter lui-même"
Forme correcte " ... de s'exécuter soi-même"

2.Posté par Farizio Corinali le 20/05/2014 15:47

@1.Posté par Choupette

Tant que cela reste poli, c'est bien de corriger nos fautes, on en fait tellement vous savez . En revanche, j'hésite quant à choisir entre la forme que vous dites correcte : "de s'exécuter soi-même" et celle que j'aurai certainement employée : "de s'exécuter eux-mêmes". J'avoue avoir une préférence pour la votre mais, sans ironie de ma part, pourriez-vous, s'il vous plait, m'expliquer pourquoi !

D'avance merci

3.Posté par A mon avis le 20/05/2014 22:03

Vous écrivez :
"Contre la déstructuration de l’Identité Nationale Réunionnaise,"
Que vous manifestiez contre "la déstructuration de l’identité réunionnaise" c'est votre droit. Mais contre "la déstructuration de l’identité NATIONALE réunionnaise" est absurde : la Réunion n'est pas, et n'a jamais été, une nation !

Autre propos incohérent :
"Allons nous réunionnais, être les complices de ceux qui trahissent notre pays au profit d’une puissance étrangère, l’Europe ?
L'Europe puissance étrangère : propos absurde !

Autres propos délirants :
"Demander aux dominés réunionnais de participer à cette farce électorale est immorale, à s’y méprendre cela ressemblerait étrangement à demander aux condamnés à mort de s’exécuter lui-même. Ne soyons pas les complices de nos bourreaux qui veulent la disparition du réunionnais dans une Europe en crise d’identité. L’Ukraine en est un exemple flagrant."
Cette farce électorale est immorale, dites vous : qu'est-ce que la morale vient faire ici ?
Quel rapport entre l'Ukraine et la Réunion ? Comparaison totalement infondée.

etc, etc ...

L'ensemble de vos propos manque sérieusement de cohérence !

4.Posté par polo974 le 21/05/2014 15:13

tout ça pour ensuite dire "vous voyez, il y a 65% d'abstention, donc deux tiers de la population est pour nous"... et bien, non, c'est pas comme ça que ça marche.

au fait, là comme ça, en passant, sans l'europe, ce serait sans les subventions de l'europe, donc pire que maintenant, un peu comme Mada ou comme les Comores comparées à ici ou Mayotte...

c'est vraiment ça que tu veux ? ? ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes