Société

Le Bioparc de l'Étang-Salé pourrait voir le jour

Mercredi 21 Décembre 2016 - 11:40

Le Bioparc de l'Étang-Salé pourrait voir le jour
C’est un projet qui tient à cœur Bernard Gougache, maître fauconnier et zoologiste. Depuis 2013, il porte l'ambition de créer le Bioparc, un parc zoologique à l’Étang-Salé.
 
Un dossier qui traîne à cause de l’opposition de la mairie qui n’a pas voulu lui délivrer le permis d’aménagement nécessaire, prévu en 2014, et malgré l’obtention par le porteur de projet d’une autorisation du préfet, d’exploiter un zoo .
 
Le tribunal administratif, saisi par la société Bioparc, a annulé le refus de la commune le 13 décembre dernier. "Le refus de la commune était motivé par l’aggravation du risque incendie pour la forêt, surtout en période de sécheresse, par les difficultés de stationnement, particulièrement les week‐ends et, enfin, par le risque d’évasion des oiseaux rapaces du parc", lit-on dans le jugement.
 
Mais le tribunal a estimé que le dossier du projet comprenait "de nombreuses mesures de prévention et de lutte contre l’incendie" et que le risque d’incendie, ne concernant que l’activité du parc et non l’aménagement des lieux, relevait de la compétence de la police et non de la mairie.
 
Son refus annulé, la mairie doit statuer à nouveau sur la demande de permis dans un délai de deux mois.
Lu 3653 fois



1.Posté par Refus de la mairie: justifié ? le 21/12/2016 12:58

""Le refus de la commune était motivé par l’aggravation du risque incendie pour la forêt, surtout en période de sécheresse, par les difficultés de stationnement, particulièrement les week‐ends et, enfin, par le risque d’évasion des oiseaux rapaces du parc", lit-on dans le jugement. "

Est-ce une liste de motifs bidons, ou non?

A lire l'article, ça donne l'impression d'être injustifié, le refus.

Peut-être d'autres projets immobiliers plus "payants" au moins électoralement sur la zone, pour la mairie?

2.Posté par Goyave lé dou le 21/12/2016 13:07 (depuis mobile)

Un zoo a fermé ses portes à St Denis..Pourquoi croire que cela marcherait à étang salé? Zorey i connait toute??

3.Posté par Hibiscus974 le 21/12/2016 15:38 (depuis mobile)

Si on part du principe que l''Ile de la Réunion reste une terre de liberté autant pour les hommes que pour les animaux, qu''elle représente en elle même un zoo où les oiseaux volent en liberté, on dit NON au parc où des oiseaux seront prisonniers.

4.Posté par Hibiscus974 le 21/12/2016 15:49 (depuis mobile)

Si on se pose la question:
Mais pourquoi l''Ile de la Réunion n''est elle pas dotée d''un beau parc zoologique comme partout ailleurs?
Ce serait un plus pour la population, pour l''économie et il y aurait de l''embauche.
Alors on dit OUI au projet

5.Posté par "BIO" le 21/12/2016 16:02

On finira tous dans un bio parc un jour, à l'allure où ça va. On appelle ça le progrès. Et les civilisés viendront nous observer avec curiosité ou amusement, si c'est pas déjà le cas. (les civilisés, ceux qui consomment à mort tout ce(ux) qu'ils rencontrent)

6.Posté par Hibiscus974 le 21/12/2016 16:07 (depuis mobile)

C''est toujours triste de voir des animaux en cage alors que leur place se trouve dans la nature, en liberté mais quand il s''agit à travers les parcs zoologiques de les sauver de la déforestation, des incendies alors on s''y fait.

7.Posté par spoliator le 21/12/2016 17:59

J'ai lu ce projet, hallucinant en ce qui concerne la détention des tortues !

L'administration qui jamais n'autoriserait un particulier à détenir des espèces protégées dans les conditions sommairement décrites dans le projet ne trouve rien à redire et valide le tout.....le directeur qui n'a qu'une capacité à présenter des animaux au public et une autre pour les rapaces se voit par un coup de baguette administratif délivrer une capacité pour tous les animaux protégés existant au monde, un cadeau pour 5 ans...les animaux du zoo de st denis mis de coté ( jusqu'à l'année dernière) à charge du contribuable pour être transférés au zoo privé de l'étang en temps voulu....des animaux protégés dont l'administration force les proprios à les placer chez Gougache pour qu'il ait des animaux à bon prix à mettre à l'étang le jour voulu....tout simplement hallucinant ces coups de main de l'administration !

8.Posté par nos ancetres les gaulois le 21/12/2016 18:27

chacun sait que la fauconnerie remonte au moyen age. il faut respecter nos ancêtres les gaulois, y compris à la reunion

9.Posté par non à l''esclavage animal le 21/12/2016 20:30

Comment dans une île qui a connu l'esclavage humain pourrait recommencer avec l'esclavage animal pour remplir quelques poches?
La fauconnerie serait aussi "nout tradition" ? Nou lé gaulois aussi?
Ce business park avec l'exploitation animale n'a pas sa place à la Réunion.
Et il ne se fera pas.

10.Posté par jojo le 21/12/2016 21:04

C'est pas faux (que c'est une) connerie ce projet
(jeux de mots hallucinant)...)

11.Posté par Tortua le 21/12/2016 21:33 (depuis mobile)

Si les animaux seront choyés, admirés et surtout protégés contre toute sorte de fléaux, dans de beaux cadres naturels sécurisés et non dans des cages étroites en fer ou en verre où, en général, ils font pitié à voir....moi je suis pour ce Bioparc.

12.Posté par Tortua le 21/12/2016 22:47 (depuis mobile)

Si les animaux sont respectés, aimés et surtout protégés de toutes sortes de fléaux, s'ils sont dans de beaux cadres naturels, sécurisés et non dans des cages étroites en fer ou en verre dépourvues de nature où en général ils font pitié á voir...OUI

13.Posté par et pourtant le 22/12/2016 03:29 (depuis mobile)

Pour voir des oiseaux allez en Vendee personne ne pourra egaler De Villiers au Puy Du Fou (veridique)

14.Posté par Dans quelle "bio"sphére j''''erre... le 22/12/2016 13:17

5.Posté par "BIO" le 21/12/2016 16:02

Nous sommes tous déjà parqués dans des boîtes pas bio: logement, travail, voitures, quartiers, villes.....

15.Posté par @7 le 22/12/2016 13:34

c'est la politique des copains a la REUNION l'administration ferme les yeux... la population a intérêt a se reveillez avant avant que leur patrimoine soit saccager !!.

16.Posté par ACSP-ACPEGES le 23/12/2016 16:20

Ce projet à l'encontre du respect animal, avec l'animal exploité pour but lucratif dans notre île métissée qui a connu l'esclavage humain comme l'ont remarqué d'autres personnes, est sous l'objet d'un recours au Tribunal administratif de la Réunion, exactement depuis 2 ans (!), le 23/12/2014, recours porté par 2 associations Réunionnaises, l'Association Citoyenne de Saint-Pierre-REUNION et l'Association ACPEGES.
Ce projet archaïque n'est pas acceptable, des animaux prisonniers ne seront jamais des "Ambassadeurs" de la Nature.
Ce projet ne se fera pas.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter