MENU ZINFOS
Social

Le BTP bientôt en grève ?


Dès aujourd'hui, l'intersyndicale du BTP est sur les chantiers afin de consulter les salariés et déterminer s'il faut ou non se mettre en grève. Lors de la dernière NAO (Négociation annuel obligatoire), le patronat a revu à la baisse la base de négociation des salaires.

- Publié le Mercredi 21 Mars 2012 à 10:41 | Lu 1177 fois

Le BTP bientôt en grève ?
Faut-il ou non se mettre en grève ? C'est la question que pose dès aujourd'hui l'intersyndicale (CGTR, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC) aux salariés sur les chantiers. Une tension plus que palpable s'est installée entre le patronat et l'intersyndicale lors de la dernière NAO (Négociation annuel obligatoire) lundi dernier.

La FRBTP et la Capeb ont annoncé que le patronnat n'accorderait que 1% d'augmentation des salaires alors que lors d'une réunion le 6 mars dernier, il aurait accepté, selon l'intersyndicale, de prendre l'inflation comme base de négociation, soit au moins 2%.

L'année dernière, alors que la Réunion subissait déjà la crise dans le secteur du BTP, l'intersyndicale avait obtenu 2,5% d'augmentation des salaires. Elle souhaite aujourd'hui que les pouvoirs publics interviennent pour établir la médiation entre les deux partis. Si le patronat reste sur sa position et ne révise pas à la hausse ses propositions, "c'est sûr qu'on descendra dans la rue", affirme l'intersyndicale.

Une nouvelle rencontre est prévue demain avec le patronat, mais l'intersyndicale hésite pour le moment à répondre présent.




1.Posté par nicolas de launay de la perrière le 21/03/2012 14:25

l'intersyndicale serait bien avisée de lire les rapports de l'INSEE, sur le différentiel du coût de la vie sur les produits en grande surface entre la Réunion et la Métropole.. 30% en 1992, 36% en 2008.

aussi, tant que les syndicalistes seront aussi mal conseillés par leurs conseils, le patronat rigolera de leur 2% ou 2,5% pour lesquels ils se battent, et eux de leur proposer systématiquement la moitié;

l'exigence doit être sur un salaire réel réunionnais identique à celui d'un travailleur en métropole (à l'exclusion de Paris s'il le faut). le salaire réel se calcule en prenant le montant nominal du salaire (en euros) et en le divisant par rapport au niveau des prix.

Ainsi, un smic à la Réunion vaut 36% de moins qu'en Métropole, si l'on retient le seul critère du différentiel sur les prix des biens de consommation courante (produits manufacturés en grande surface).

les partenaires sociaux actuels (globalement, les mêmes depuis vingt ou trente ans) sont les co-responsables de la faiblesse du pouvoir d'achat local. il faut que cela soit dit.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes