MENU ZINFOS
Météo

Le 29 Janvier 1989: FIRINGA un cyclone normal, des dégâts catastrophiques, une population traumatisée


Par PATRICK HOAREAU - Publié le Mercredi 29 Janvier 2020 à 03:24 | Lu 11199 fois

On ne compte pas les images de désolation après le passage du cyclone. Le 30 Janvier, la Réunion découvre avec effroi les dégâts surtout dans le Sud de l'île.

FIRINGA LE SITE. JULIEN CLEMENT.
FIRINGA LE SITE. JULIEN CLEMENT.
➡️ Le 26 Janvier 1989 une dépression tropicale atteint l'intensité estimée de tempête tropicale modérée est alors nommée FIRINGA par la météo mauricienne. Elle avait été auparavant numérotée TC 08S par la Navy. Le système est alors positionné à 700km au Nord Nord-Est de Rodrigues qui passe en alerte 1, à 1100km de Maurice qui passera à son tour en alerte 1 en soirée du 26 et enfin à 1350km au Nord-Est de la Réunion. FIRINGA  après s'être temporairement déplacée vers le Sud-Est incurve rapidement vers le Sud-Ouest. Une trajectoire potentiellement menaçante pour les Mascareignes.  Mais pour le moment il ne s'agit que d'une tempête modérée...

Je suis âgé de 17ans et cela fait longtemps que les cyclones me dévorent et peuplent mon imagination. Je ne cherche pas à l'expliquer, c'est ainsi. Inconscient je ne suis pourtant pas insensible aux dégâts qu'ils engendrent. Pour autant à chaque nouveau cyclone annoncé je suis dans un état d'excitation intérieure insoupçonnée et je finis souvent déçu (heureusement) quand à la fin le cyclone ne s'est approché ni de Maurice ni de la Réunion. 

Pourtant mon intuition me dicte ma conduite ce 26 Janvier. 

➡️ J'enregistre sur des K7 audios les bulletins de cyclone capturés depuis Maurice sur la bande AM. J'enregistre la lecture des bulletins de la météo de la Réunion lus sur RFO dans le même élan. Je suis avec des copains chez une amie à la Montagne.
Mais dans un moment pareil les copains ne comptent plus. Je me fais raccompagner chez moi à la Bretagne. Je veux être dans ma chambre avec mes radios, mes cartes cycloniques sur lesquelles je trace la trajectoire des cyclones à la main. Je veux être dans mon monde. Personne ne comprend mais peu importe.

➡️ Le  vendredi 27 janvier FIRINGA confirme son déplacement entre l'Ouest Sud Ouest et le Sud-Ouest à une vitesse assez soutenue.
Maurice passe en alerte 2 alors qu'au petit matin du 28 la Réunion passe en alerte 1 à 4heures ( vigilance cyclonique). FIRINGA est une forte tempête tropicale positionnée à 360km de Maurice et à 560km de la Réunion. Le danger est  à présent écarté pour Rodrigues.

En revanche FIRINGA surfe sur une trajectoire qui pourrait faire passer le météore assez près au Nord des Iles Soeurs.
A la Réunion il fait un temps splendide sur Saint Denis : le Nord est bien protégé par les reliefs du flux du Sud Sud-Est qui s'établit rapidement à l'avant de la tempête.  Le vent se renforce rapidement sur les côtes Ouest et dans les hauts mais à Saint Denis il fait beau. Et on ne cesse de le répéter sur RFO. Comme si on avait vraiment du mal à croire qu'un quelconque cyclone puisse venir pointer le bout de son nez. Nous sommes samedi et il ne va pas venir nous gâcher le weekend...

Je ne sors évidemment pas de ma chambre alors que je vis chaque seconde de l'avant-cyclone comme si c'était le dernier. Sur la MBC le directeur de la météo mauricienne intervient car Vacoas souhaite alerter la population quant au danger potentiel. A ce moment précis la prévision fait état d'un passage à environ 180km au Nord de Cap Malheureux dans la nuit de samedi.

Dans l'après-midi du 28 FIRINGA se renforce encore et se déplace vers Maurice.

➡️ Le bulletin de cyclone tombe vers 17heures: FIRINGA est pratiquement un cyclone et se dirige à présent vers Maurice.

Des rafales de 160 à 180km/h sont prévues dans la nuit. L'île est en alerte 3. Au même moment la Réunion passe en alerte 2( orange).
Un journaliste de RFO est dépêché sur place à Maurice. Il intervient dans le bulletin d'information afin de décrire la situation dans l'île soeur. Je l'apprendrai plus tard lors d'une de mes visites à la météo mauricienne mais des prévisionnistes de Météo Réunion ( Météo France) sont également à Vacoas et suivent la progression du cyclone avec leurs collègues mauriciens sur l'écran de l'ancien radar de Trou Aux Cerfs.

Sur RFO radio on s'efforce d'alerter la population autant que possible. Samedi soir, les discothèques de Saint Gilles vont faire le plein et ce n'est pas l'alerte 2 qui va dissuader les jeunes et moins jeunes. Le directeur de la météo Monsieur RAVARD intervient sur la radio aux côtés de M.Christine NIVET animatrice et speakrine bien connue de l'époque et dont le papa ingénieur météo au Chaudron est mon "idole".

FIRINGA passe en début de nuit du 28 au 29 à 50km de Maurice et se rapproche définitivement de la Réunion.

➡️ Je ne dine pas et ne je bouge pas de ma chambre. Une radio est branchée sur Maurice que je capte de plus en plus mal, une sur RFO et une sur.......RFM la station à la mode à l'époque dirigée par un certain Pierrot Dupuy.  Je viens, malgré une réception très difficile, d'apprendre que des rafales de 190km/h ont été enregistrées à Port-Louis alors qu'elles atteignent 182 à Médine et 170 à Vacoas. 

Sur RFM officie une équipe de nuit emmenée par l'excellent journaliste B.FERRAND. Ils parlent alors de très grosses pluies observées à Maurice mais affirment que les vents ne sont apparemment pas très violents . Sans réfléchir j'appelle la station et me fais passer pour un prévisionniste du chaudron. Je transmets les valeurs observées à Maurice. Ils veulent que j'intervienne en direct. Je prétexte être trop occupé. Mais à partir de ce moment là le ton de l'émission spéciale va radicalement changer et on prend conscience du danger pour la Réunion. 190km/h à Maurice cela peut signifier plus de 200km/h à la Réunion compte tenu de la topographie de l'île.

Mais pourtant à Saint Denis le temps est toujours aussi calme...

➡️ A un point tel que moi-même je commence à me demander si ce cyclone ne sera pas un pétard mouillé... Mais en fait il fait déjà mauvais dans tout le Sud et dans les hauts comme à la Plaine des Cafres par exemple. Mais en 1989 les communications n'avaient rien à voir avec celles disponibles aujourd'hui. Et les médias étaient encore plus centrés sur Saint Denis qu'ils ne le sont aujourd'hui(encore)...

➡️ A minuit la Réunion passe en alerte 3 (rouge). Les discothèques de l'Ouest ont fait le plein comme prévu et les fêtards incrédules doivent écourter leur nuit. Je m'assoupis et quand je me réveille au petit matin le vent est (enfin) rentré sur Saint Denis. Le cyclone virtuel devient réel. L'oeil de FIRINGA classé cyclone tropical depuis son passage au large de Cap Malheureux se rapproche inexorablement de la Réunion. En fait il fonce sur elle. Il est à quelques encablures en fin de matinée de la côte Nord mais rentre finalement sur terre du côté de Saint Benoît peu après midi. A la Bretagne les éléments se déchainent mais à peine. Et le jeune inconscient de 17ans que je suis alors est un peu déçu. Les rafales plafonnent en dessous de 180km/h à Gillot.  Peu de pluie. On sait que sur la côte Est vers Saint Benoît les conditions étaient plus sévères mais les communications sont surtout coupées avec le Sud de la Réunion...

➡️ Le Nord de Bourbon s'en sort finalement assez bien: plus de peur que de mal. En revanche les retours du Sud, de Saint Pierre, du Tampon, de la Plaine des Cafres, de Cilaos etc sont alarmants... Petit à petit on découvre l'ampleur des dégâts. Des populations sinistrées, traumatisées. Des dégâts énormes. Mieux que les mots le choc des photos rassemblées sur l'incomparable site FIRINGA. Elles plongent l'île toute entière dans un état de stupeur et d'effroi.
 

FIRINGA: un cyclone d'une intensité qui n'avait pourtant rien d'exceptionnelle a priori...

➡️ Au moment de son approche finale de la Réunion FIRINGA est analysé au stade de "cyclone tropical" avec des vents en rafales estimés à environ 210km/h près de l'oeil en mer. Les observations de la Réunion confirmeront parfaitement les estimations satellite.

216k/h à Pierrefonds, 184 à Saint Benoît. Dans les hauts du Sud-Est les rafales ont probablement approché 230 à 240km/h. A la Plaine des Cafres où mes grand parents affrontent le cyclone les rafales atteignent 216km/h. Mon papi compare alors FIRNIGA à son souvenir de 1948...

FIRINGA n'est pas qu'un cyclone de vent et les pluies sont parfois torrentielles dans le Sud. L'épisode FIRINGA établit plusieurs records de pluviométrie à l'époque.

FIRINGA est la preuve s'il en est besoin qu'un "simple" cyclone peut être dévastateur sans pour autant être classé intense au niveau météorologique.

➡️ FIRINGA restera dans l'histoire des Grands cyclones réunionnais.
 

En 1989, ça faisait 2 ans que j'habitais l'île de la Réunion, j'avais alors 12 ans. Je savais que l'île était souvent sur le chemin des cyclones tropicaux, mais sans trop en savoir la signification ni les conséquences...
Ce cyclone fut pour moi, l'élément déclencheur d'une passion. J'ai été impressionné de la hauteur de mes 12 ans, de la structure unique d'un cyclone, mais surtout par les effets dévastateurs du vent. Je ne pouvais soupçonner avant cette triste journée, qu'un déplacement d'air puisse être si puissant...
"

Ainsi s'exprime Julien CLEMENT quand il parle de FIRINGA.  La source de sa passion et le nom donné tout naturellement à son site" la bible des cyclones " que je recommande sans hésitation.

Météo974
M974World  
Zinfos974Météo

Le 29 Janvier 1989 à 11h05: l'oeil capturé par le radar du Chaudron. Il touchera terre vers Saint Benoît vers midi, disparaît du radar pour se reconstituer partiellement 1 heure plus tard au large de la Pointe des Galets.

METEO FRANCE REUNION. SAISON CYCLONIQUE 1988/1989
METEO FRANCE REUNION. SAISON CYCLONIQUE 1988/1989

Trajectoire du Cyclone FIRINGA.

METEO FRANCE REUNION. SAISON CYCLONIQUE 1988/1989
METEO FRANCE REUNION. SAISON CYCLONIQUE 1988/1989


Les plus fortes rafales dans les stations de l'époque.

METEO FRANCE REUNION. SAISON CYCLONIQUE 1988/1989
METEO FRANCE REUNION. SAISON CYCLONIQUE 1988/1989


Trajectoire du cyclone avec la chronlogie du déclenchement des alertes à la Réunion.

METEO FRANCE REUNION. SAISON CYCLONIQUE 1988/1989
METEO FRANCE REUNION. SAISON CYCLONIQUE 1988/1989


Carte synoptique du 27 Janvier à 10heures: FIRINGA "donne encore la main" à EDME plus loin au Sud-Est. Mais très vite la trajectoire se redresse pour de bon en direction de Maurice et de la Réunion.


Carte synoptique du 29 Janvier à 10heures: FIRINGA est aux portes de la Réunion. La dorsale anticyclonique renforcée a empêché toute descente franche vers le Sud et de ce fait le météore ne peut pas éviter la zone des Iles Soeurs.

METEO FRANCE REUNION. SAISON CYCLONIQUE 1988/1989
METEO FRANCE REUNION. SAISON CYCLONIQUE 1988/1989

FIRINGA en couverture de la publication sur la Saison cyclonique 1988/1989

METEO FRANCE REUNION
METEO FRANCE REUNION


Le 28 Janvier à 14h18. FIRINGA devient une menace sérieuse pour les Iles Soeurs.

LE SITE FIRINGA. PH.
LE SITE FIRINGA. PH.

 




1.Posté par PEC-PEC le 29/01/2020 14:05

Je suis toujours resté très critique sur les vents annoncés à Saint Pierre de 216 kmh. Pourquoi ?
Tout simplement par ce que l'anémomètre de l'aéroport a été détruit très rapidement lors du passage de Firinga, les enregistrements n'ont donc pas eu lieu durant tout le passage du cyclone.
Le pan de mur du hangar de l'aéro-club s'est totalement abattu sur les appareils se trouvant dans le bâtiment. Les experts en bâtiment ont estimé que pour faire tomber ce mur il avait fallut des pressions qui donnaient des évaluations de rafales à 300 kmh.

2.Posté par tikaf le 29/01/2020 15:03 (depuis mobile)

Ça c'était un cyclone ça 😱😱

3.Posté par Kayam le 29/01/2020 15:40

FIRINGA = LA PEUR AU VENTRE

Les tristesses après un deuil terrible suivis de traumatismes et cris en se demandant si le toit et lakaz en entier même n'allaient pas s'envoler avec de faibles main-d'œuvre - car ayant perdu les plus fortes - pour essayer de consolider portes, toit, fenêtres à chaque petite accalmie.

Après avoir connu Firinga, les cyclones qui passent près de La Réunion ne me font pas aussi peur mais ils me ramènent inexorablement à Firinga. Je fais sans cesse le retour vers lui.

31 ans, après ce cyclone reste dans mon esprit indétrônable. Jamais flippé autant et aussi intensément ! Que de mauvais souvenirs et des larmes encore. 😥😥

Si on pouvait le rayer définitivement de la carte mémoire celui-là !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes