MENU ZINFOS
National

Le CHU de Nice a mis au point un test sanguin pour diagnostiquer en amont le cancer du poumon


- Publié le Mardi 10 Novembre 2015 à 08:03 | Lu 568 fois

Un test mis en place par le CHU de Nice permettra peut-être à l'avenir de diagnostiquer en amont le cancer du poumon, avant même que la tumeur ne soit apparente avec les techniques traditionnelles d'imagerie médicale.

Ce test sanguin initié par l'entreprise Rarecells Diagnostics, permet d'alerter sur la présence "des cellules tumorales circulantes (CTC), des marqueurs du cancer du poumon". Un test qui doit "aider à guérir des patients dont le pronostic reste aujourd'hui encore catastrophique", a ainsi mis en avant le professeur Paul Hofman, en charge de l'étude au sein du CHU de Nice.

Les résultats sur la validité de ce test novateur ne seront connus qu'en 2019 pour une mise en oeuvre du procédé à plus grande échelle dans plusieurs années si les tests pratiqués s'avèrent concluants à terme.

Détecté dans la plus de la majorité des cas alors qu'il se trouve déjà à un niveau avancé, le cancer du poumon est la première cause de décès par cancer chez les hommes en France (21.326 morts recensés en 2012) et la deuxième cause de mortalité chez la femme (8.623 décès répertoriés en 2012).




1.Posté par noe le 10/11/2015 14:50

Une bonne chose pour ceux et celles qui boucanent en longueur de jour !

2.Posté par DR ANONYME le 10/11/2015 15:55

Si les cellules circulent c'est qu'il est bien tard !

3.Posté par matthieu le 11/11/2015 01:51

Manger du brocolis avec du curcuma et du poivre noir pour éviter les cancers.

4.Posté par DR ANONYME le 11/11/2015 11:16

Curcuma et poivre noir ? Hum ! Intéressant ! Bon quelles preuves ? C'est passionnant votre affirmation lancée sans ses preuves !

Le tabac lui est issu d'une plante qui fait bien du tort à ceux qui en consomment en combustion; mais voyez-vous pas en tisanes. Ce sont les goudrons, pas la nicotine qui donnent le cancer du poumon

Avant son arrivée en France en 1520 et son adoption par C de Médicis pour soigner par des tisanes les migraines de ses fils, les autopsies existaient déjà depuis au moins en France en 1517 par Wendelin Hock von Brackenaw et en Italie dès la Renaissance. Il n'y avait pas encore de cancer du poumon avant l'arrivée du tabac. Curieuses coïncidences n'est-il pas ?

C'est au Portugal que Nicot connut la graine de pétun, plant d'Amérique, connue plus tard sous le nom de tabac. Il la présenta à la reine. Transformée en poudre, elle soignait les migraines. Sur les conseils de Nicot, Catherine de Médicis s’en servit pour soigner son fils, François II, fréquemment touché par cette affection, en fait empoisonné à l'arsenic. C’est dans cette circonstance que l’on donna au tabac, le nom « d'Herbe à la Reine ».

Les botanistes de la cour lui donnèrent pour nom scientifique Nicotiana tabacum et la nicotine devint le nom savant d’un de ses composants.
.
L’histoire et les historiens qui font leur travail nous enseigne que pour parvenir en Europe l’herbe à Nicot avait pris encore d’autres chemins, si Nicot avait bien introduit le tabac à la cour de France et conquit les scientifiques qui lui donnèrent son nom, la vérité est quelque peu nuancée.

Le tabac fut introduit en Europe par les Espagnols vers 1520, sous la forme d’une herbe que l’on brûlait en aspirant la fumée à la mode indienne. Le Cardinal de Sainte-Croix l’introduisit en Italie.

L’Angleterre l’a connu par les soins du pirate François Drake, et en France, André Thevet un moine Cordelier originaire d’Angoulême célèbre par ses voyages, publia un ouvrage en 1558 où il fit une description minutieuse du tabac sous le nom « d’herbe angoumoise ». À cette époque il en cultivait des plants dans son jardin.

5.Posté par EKOLO le 12/11/2015 19:40

Très intéressant, DOC.

Juste un petit détail : François II, tous les historiens à ma connaissance disent qu'il est mort de mastoïdite aigüe. Non soignée comme il faut, bien entendu. Avec des migraines du tonnerre de Dieu et de la production de pue au niveau des oreilles qu'on évacuait par des drains. Une mort atroce à l'âge de 17 ans.

Peut-être que vous confondez avec son frère Charles IX, qui lui a succédé.
Dans le roman "La reine Margot" de Dumas, on invente une histoire selon laquelle il aurait été empoisonné involontairement, en feuilletant un livre de chasse dont certaines pages auraient été empreintes de poison.
En fin de compte, c'est Henry de Navarre, futur Henry IV, que Catherine de Médicis voulait empoisonner.

Mais tout ceci n'est que fiction, Histoire romancée. Les historiens s'accordent à dire qu'il serait mort de tuberculose, tout simplement. Comme son frère François d'Alençon, quelques années plus tard.

6.Posté par DR ANONYME le 13/11/2015 08:28

Belles précisions historiques. Merci cher EKOLO

Le principal tient en ceci qu'une boite privée (Et non le CHU de NICE) trouve des cellules circulantes de cancer du poumon. Mais cela ne se produit que quand ces cellules cancéreuses circulent, ce qui n'est pas le cas des cancers au début de leur apparition.

Je vais écrire à Rarecells Diagnostics afin de savoir si des cellules cancéreuses de cancer prostatique pourraient se trouver dans le sperme.

En effet, si ce sont bien les testicules qui fabriquent des spermatozoïdes, ce sont les glandes annexes (épididyme, vésicule séminale, prostate) qui fabriquent le liquide (le sperme) dans lequel et sans lequel les spermatozoïdes ne pourraient pas être éjaculés.

Si cette recherche devait s'avérer pratique (au prix d'une masturbation ou d'un rapport interrompu), cela éviterait bien des biopsies qui ne sont toujours sans conséquences, ni non plus sans faux-négatifs.

7.Posté par EKOLO le 13/11/2015 19:06

Merci pour les infos, DOC.

Et quand vous aurez une réponse pour la détection du cancer de la prostate, hésitez pas à nous le dire SVP.

8.Posté par DR ANONYME le 13/11/2015 21:31

Voici la réponse du Prof Paterlini-Bréchot à votre question:




"Cher Collègue




Nous avons eu la même idée que vous (chercher les cellules tumorales dans le sperme pour le diagnostic précoce du cancer de la prostate) il y a environ 4 ans. Le Prof Debré (Hop. Cochin) et le Prof Even (Institut Necker) étaient d'accord. Les résultats préliminaires ont montré que on peut trouver par ISET des cellules tumorales dans le sperme, mais beaucoup de travail restait à faire (optimiser la méthode, études cliniques etc)…et les fonds ont manqué sur un projet que, pour des raisons éthiques et "pratiques" ne faisait pas l'unanimité.




Peut être on pourra reprendre ce projet plus tard. Ce n'est pas toujours facile de porter dans le domaine de la recherche clinique des projets dont l'intérêt est évident




Bien cordialement




Patrizia Paterlini Bréchot"

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes