MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

LaRéunionEcolo : Réunionnais …ne jetons plus nos déchets, valorisons-les !


- Publié le Vendredi 4 Septembre 2015 à 11:55 | Lu 518 fois

LaRéunionEcolo : Réunionnais …ne jetons plus nos déchets, valorisons-les !
A l’heure où de nombreux Réunionnais préfèrent se complaire dans un monde où certains principes de vie sont dépassés, d’autres font le choix de s’adapter dans un monde à venir, c’est à ces derniers que je m’adresse.
Oui à vous ! Vous, qui comme moi vous intéressez à La Réunion de demain, vous pour qui le mot écologie suscite un intérêt.
Avec 610 kilos de déchets en 2008 et une prévision de près de 546 kilos de déchets ménagers et assimilés en 2020 par habitant à La Réunion, pouvons-nous réellement parler d’écologie ? Sommes-nous exempt de tout reproches ? Je pense en particulier aux aires de pique-nique de l’île qui sont des exemples très parlants avec les tas de déchets qui y jonchent le lendemain des week-ends.
Le pique-nique est bien plus qu’une tradition ici, il est une forme de rituel pour grand nombre d’entre- nous. Mais à cette allure, il ne sera plus qu’un vestige pour les générations à venir. Oui, à cette allure notre pique-nique péi ne perdurera pas.
Des reproches concernant la gestion écologique de notre île, beaucoup d’entre-nous savons en faire, mais ce qui est fait n’est plus à faire. Commençons plutôt à réfléchir à l’explication que nous donnerons à nos enfants d’ici quelques décennies face à vos plus belles photos de familles devant des lieux qu’ils n’auront certainement plus la chance de voir n'exister qu'en photos
Comme l'a dit Gandhi', Soyons plutôt le changement que nous voulons pour ce monde.
En effet, le seul choix de nos aliments et par conséquent de leur emballage pourrait considérablement améliorer l’avenir de notre île que nous chérissons tant.
Chers Réunionnais, la superficie de notre île n’augmentera pas afin de nous permettre de stocker nos déchets. Toutefois, il n’appartient qu’à nous d’étendre la superficie de notre esprit.Ne soyons plus limités dans votre façon de penser.
Avec une nature aussi généreuse que celle de notre île, il est quasi certain que la bagasse n’est pas le seul biocombustible disponible sur l’île.
A l’instar de pays européens comme la Suède, de département français comme le Var ayant su développer leur filière de valorisation de déchets et les emplois qui vont avec, devenons un des meilleurs élèves de la classe européenne.
Ne rougissons pas de la comparaison européenne car n'oublions pas que déjà en 1841, nous avons été des précurseurs avec ce jeune esclave réunionnais du nom d’Edmond Albius qui a découvert le procédé de pollinisation de la vanille. Ce procédé est encore utilisé à la Réunion et dans le Monde entier, et a permis à l’époque le développement économique de la filière vanille au niveau mondial
Aujourd’hui, il nous aie donné la chance de valoriser les déchets que nous produisons, pour nous et pour les générations à venir.
Car s’il n’y a pas de sous-métiers, il n’y a pas non plus de sous-déchets.

 
Pour LaRéunionEcolo,
Kishore Pouniandy (St-Benoit)




1.Posté par Glandeur de Première le 04/09/2015 15:32

Cause toujours tu m'intéresses !
Kréole pa la ek sa !
Chié a moin !
Alé dormi don !

2.Posté par Glandeur de Première le 05/09/2015 13:10

C'est une cause perdue.
Il faut se faire une raison la situation est désespérée.
Rendez-vous sur Band Cochon.
Les gens marchent dans la merde, il sont dans leur élément.
Le populo ne supporte rien ni personne. Il faut que ça fume, ça fasse du bruit et que ça pue sinon ça rien ne va.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes