MENU ZINFOS
International

La zone euro trouve un accord à l'unanimité sur le dossier grec


- Publié le Lundi 13 Juillet 2015 à 11:36 | Lu 1293 fois

Les pays membres de la zone euro ont décidé à l'unanimité d’ouvrir des négociations afin de permettre à la Grèce d'obtenir un troisième plan d'aide, alors que le pays était menacé par une sortie prématurée de la zone euro, a souligné ce lundi matin le président du Conseil européen, Donald Tusk. 

"Le sommet de la zone euro a trouvé un accord à l'unanimité. Sommes tous prêts pour un programme d'aide pour la Grèce via le Mécanisme européen de stabilité(MES), avec des réformes sérieuses et un soutien financier", a écrit Donald Tusk sur son compte Twitter, après environ 17 heures d'intenses négociations.




1.Posté par SEVERIN le 13/07/2015 12:59

L'Europe des nantis,il lui faut deux semaines pour prendre des décisions forte a la restructuration de l'économie grec.Il fait pas bon d'être le vilain petit canard des 19,avec au fil du temps la descente aux enfers du Portugal / Espagne / Italie et la France ou son économie est sous perfusion par des contrats aidées (avenir),surtout avec une dette de 2000milliards d'€.Ou le minable de Sarkousi qui demande a la Hollandouille de se ressaisir dans le dossier Grec.Au mieux,d'utiliser de nouveaux la boule de cristal pour spolier a des sans dents des nouveaux projets créations-innovations a s'en mettent pleins leurs gras du bide,faire revivre l'économie de ce pays momentanément.Vive la France,notre république bananière,in yab des Yvelines

2.Posté par lili le 13/07/2015 13:06

Il vous oblige il vous lache pas je pense ça sera de gré ou de force , l union européenne la mondialisations c'est la destructions de tout les nations ,

Grèce PRENEZ VOTRE MONNAIE VOTRE INDÉPENDANCE

3.Posté par noe le 13/07/2015 14:14

"Ti bébé y plère pa y gagn pas tété"!
ça se vérifie aujourd'hui avec ce pays de nantis qui vit à nos crochets !

On s'est fait encore avoir ...
A quand le prochain épisode ?

4.Posté par Citoyens lambdas le 13/07/2015 14:54

Et ce sera encore aux plus démunis et à la classe moyenne de faire encore des sacrifices! Je ne comprends pas pourquoi il n'est rien demandé aux plus riches!? Ce sont donc eux qui ont mis en scène tout ce cirque. Et le tour de la France va arriver aussi....

5.Posté par Le Corbeau le 13/07/2015 15:07

DEMAIN LA REVOLUTION

Il semble que la Grèce a obtenu un sursis précaire pour se mettre à niveau de la zone euro et des prédateurs en puissance.
Les mêmes causes produisants les mêmes effets, le problème se reproduira tôt ou tard
De Gaulle n'aurait jamais accepté cette Europe avec sa monnaie maléfique ( l'euro ) qui met tous les Etats qui l'ont adopté en difficulté budgétaire.
Ce fut la suppression des Services Publics
Des acquis sociaux
Réformes des Retraites
De la Sécurité Sociale
Augmentation des Impôts,taxes écotaxes
Du chômage , baisse du Pouvoir d'Achat etc...etc...
Ajoutez à celà, les problèmes du tiers-monde, des populations qui fuient leur pays sur de frèles embarcations en mer au péril de leur vies.
Ailleurs, c'est la fuite des Entreprises ( délocalisation ), des capitaux, des cerveaux etc...etc..
Faut-il attendre une Révolution, comme en 1789, pour Réformer tout ce qui est la cause du malheur de tous ???

6.Posté par Marie le 13/07/2015 15:16

"C'est le président de la République qui est en train de permettre un accord au niveau de l'Union européenne"François Hollande, a réussir aujourd'hui ce qui semblait impossible.

7.Posté par Marie le 13/07/2015 15:18

Merci françois IL FAIT FERMER SA GUEULE A SARKOZY

8.Posté par kafir le 13/07/2015 15:53

Honte aux voyous de la république montrant leur manifestation d'agressivité envers les Grecs , une occasion rêvée pour Sarko de mobilisation de ses troupes. Hélas, trois fois hélas pour un peuple si aimable ! dire que la mère de Sarkozy est d'origine Grec !!!!!!!

kafir

9.Posté par comouniké le 13/07/2015 16:22

3 oui vous et beaucoup d'autres vous faites avoir constamment par la propagande de ceux qui veulent notre perte, vous y compris.

Un commentaire, en lien, à lire pour ouvrir les yeux de ceux qui en sont capables ...
Un extrait :
"L’embargo de la finance transnationale contre le peuple grec est un acte de guerre. Alors par pitié laissons tomber les mots « partenaires », « accords », « aide » etc. Rien n’est plus faux”
“En réalité, une bonne partie des dettes publiques est en fait totalement illégitime et injustifiée. Le processus qui permet le siphonnage du peuple par la finance transnationale que parce que certaines élites ont trahi leur mission de représentants du peuple.
Les dettes publiques ne font qu’effondrer les Etats pour mieux instaurer un Etat transnational en mains exclusives des financiers privés. Qui veut pour ses enfants de cet avenir qui mène assurément à l’esclavage? Quel est l’homme ou la femme d’Etat qui va aujourd’hui se lever et s’y opposer avec tous les risques que cela comporte ? En tout cas pas M Tsipras…”

10.Posté par Michel le 13/07/2015 16:57

La perte de souveraineté de chaque état est apparue au grand jour, notre président Hollande a fait la démonstration de ses limites,
limites dans la prise de décision,
limites des pouvoirs qu'il dispose aujourd'hui,
la France n'est plus un pays libre mais un pays soumis, je reste optimiste qu'un jour les français se réveillent pour reprendre en main leur pays, d'autant plus que c'est possible.

11.Posté par domino le 13/07/2015 17:58

Les grecs se retrouvent de nouveau sous perfusion européenne, je ne crois pas en l'efficacité de ce plan, ils n'ont obtenu qu' un délai supplémentaire.
La stratégie mise en place par l'union européenne a été plus redoutable que celle de Tsipras,
Je crains qu'une crise de confiance est née en Grèce contre Tsipras, la tâche va être compliquée, jouer avec le peuple n'a pas été la meilleure option, au final le risque de voir l'europe sombrée dans un avenir proche n'est pas exclu.

12.Posté par KLD le 13/07/2015 18:25

la sagesse aurait elle prévalu ?

13.Posté par JPP le 13/07/2015 18:30

http://www.huffingtonpost.fr/gillette-aho/la-crise-grecque-expliquee-aux-non-inities_b_7779176.html?utm_hp_ref=france

Il faut lire cet article. Je pense que Aho prend les lecteurs pour des imbéciles. L'autre jour on disait que les titulaires de bacs pro étaient nuls et là on y trouve la preuve.

L'accord est un rapport de force entre 50% de l'euro et 2% (en % du PIB). Jamais le faible n'a le dernier mot même en démocratie (1 voix = 1 adulte). Le plus remarquable est que la France, l'Espagne, l'Italie donnent des leçons aux grecs alors qu'ils ne respectent pas les traités.

Bon 14 juillet on va fêter la liberté, notre liberté et celles des autres peuples. "Humour"!

14.Posté par LOR-HEIN le 13/07/2015 18:36

Le Mélenchon, lé pas content, mais pas content du tout !!!

15.Posté par kafir le 13/07/2015 19:31

Entièrement d'accord avec poste @ 10 Hollande reste Hollande !!!!!!!.

kafir

16.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 13/07/2015 21:04

Un , il ne faut pas jalouser "Les Nantis " dont je ne fais pas parti ou alors se donner les moyens de l'etre aussi ,il fallait trouver une solution car chaque Pays individuellement ne fait pas le poids face à la mondialisation et aux fameux Nantis , c'est une réalité que ça plaise ou non et ça n'est surement pas quelques réveurs sans moyens qui changerons les choses : Révolution ? pour ça il faudrait se sortir les doitgs du c..., et c'est pas demain la veille , on critique ceux qui ont réussi mais on se contente de sa propre médiocrité , alors quelle est la solution la plus éfficace ?

17.Posté par zeuf le 13/07/2015 22:35

Est-ce qu'il y a un spécialiste pour nous expliquer pourquoi la Grece se trouve dans cette situation économique?

Dans une famille il existe la solidarité, mais cela a des limites. Je ne peux pas financer indéfiniment quelqu'un qui ne veut pas faire d'effort pour s'en sortir. J'ai un mauvais souvenir d'un voyage en Grèce il y a quelques années, ou je devais presque qu'à chaque fois payer en liquide et non avec la carte bancaire. Alors je me pose beaucoup de question.
A la Réunion, aussi on devrait réfléchir sur notre économie et trouver des solutions pour réduire notre dépendance...
Ce n'est qu'une inquiétude d'un simple citoyen....

18.Posté par henri le 13/07/2015 22:59

Post 16, la solution la plus efficace est de sortir de l'europe, nous avons actuellement en France un seul parti qui le propose c'est l'UPR (l'Union Populaire Républicaine)un parti qui se situe au delà du clivage droite gauche, je vous invite à visiter son site sur internet, faîtes vous votre propre opinion.

19.Posté par Marx le 13/07/2015 23:11

Francois Hollande a imposer aux Grecs exactement le contraire de leur propre vote la semaine derniere.
L'histoire jugera, pour le moment qu'il n'y a que nos socialistes pour fêter non pas un accord mais un compromis.

20.Posté par KLD le 13/07/2015 23:32

"www.france24.com/.../20141010-loukanikos-chien-revolte-grece- ": in memoriam , vive la Grèce! en réponse au zeus69 ou autres pisses froids habituels et pour l'amour des toutous !.

21.Posté par KLD le 13/07/2015 23:33

vive l'Europe , mais pas l'Europe libérale à la Adam Smith et ses suiveurs contemporains !

22.Posté par appel a ceux qui dort le 14/07/2015 05:16 (depuis mobile)

allez sur le site de l''UPR et vous verrez qu''ont peux sortir de l''Europe et que la France est gouverné,spoliés,utilisé,espionné par des pays, banques. Ne trouvez vous pas que Merkel et Hollande se demerde pas mal pour sortir la Grèce bizarre ...?
UPR

23.Posté par Pierre Balcon le 14/07/2015 09:41

La propagande tourne à plein dans nos journaux militants et sur les TV en continu . Elles nous présente un F Hollande en héros .
La réalité est plus cruelle
Le compromis trouvé à Bruxelles comporte beaucoup de pointillés et le couperet reste suspendu au-dessus d'Athènes.
La Grèce reste certes dans l'euro, mais le prix à payer est exorbitant. Alexis Tsiprasi voit son pays placé sous tutelle monétaire, fiscale et politique moins de six mois après que Syriza y a gagné le pouvoir et une semaine après son referendum qui avait paru légitimer son refus d’un plan d’austérité.
Ainsi si la déclaration finale du sommet n'évoque ni le Grexit redouté depuis le printemps, ni la sortie provisoire de l'euro , il est clair que le couperet reste suspendu à la lecture du texte : si la Grèce venait à sortir du corset forgé hier, elle se retrouverait presque aussitôt éjectée de la monnaie commune.
C’est seulement en cas de suivi scrupuleux des mesures imposées qu’ un troisième renflouement de la Grèce - de l'ordre de 85 milliards sur trois ans - viendrait ajouter aux 225 milliards de créances publiques déjà détenues par les fonds de secours de l'euro, la banque centrale de Francfort et le FMI.
La coupe est donc saumâtre et il n’ y a donc pas de quoi pavoiser comme on l’entend à Paris et comme on l’entendra sans doute à l’occasion de l’allocution présidentielle du 14 juillet.
Les banques restent fermées, les retraits limités.
La Grèce a jusqu'à mercredi soir pour légiférer sur une liste d'actions prioritaires qui bouscule toutes les lignes rouges dressées par Athènes depuis cinq mois : généralisation d'une TVA alourdie et refonte du coûteux système de retraite ; limitation de la souveraineté budgétaire avec des réductions quasi automatiques des dépenses en cas de dérapage par rapport aux objectifs ; poursuite du mandat du FMI au-delà du printemps 2016, introduction de procédures de licenciement collectif inédites en Grèce, «réexamen rigoureux» du pouvoir syndical et des négociations collectives , création d'un fonds «indépendant» de privatisation de 50 milliards.
Politiquement, les mains du premier ministre seront liées pour trois ans : le gouvernement «devra consulter les institutions (créancières) et convenir avec elles de tout projet législatif» lié au plan de redressement, et ce «avant de le soumettre à la consultation publique ou au Parlement» Plus de référendum, donc. La Grèce perd une partie de sa souveraineté.
La « troïka » est officiellement réinstallée d'un même trait à Athènes et obtient des pouvoirs qui s'apparentent à ceux d'un régent.
Voilà la réalité tout le reste n’est que de la propagande.

24.Posté par Le Corbeau le 14/07/2015 15:58

ULTIMATUM ou REDDITION ???

Il semble que la Grèce a capitulé à l'ultimatum de l'Euro-Groupe ( sic ) - des conditions drastiques, humiliantes pour un Etat, comme un armistice en 1940.
Dans cette circonstance, il serait souhaitable que la Grèce trouve un Churchill ou un De Gaulle pour redonner confiance à son peuple humilié.
La perte de la Liberté est la pire des privations, ceux qui l'ont perdue savent le prix à payer pour la récupérer.
Espérons qu'à la prochaine sortie de ce culte du Veau d'Or, la Grèce , qui a enseigné la Démocratie au Monde, retrouve sa Liberté et sa Grandeur

25.Posté par Goyavier le 14/07/2015 18:17

Moi je serais Tsipras, je quitterais la zone Euro, je demanderais la Russie de me financer en échange de l'installation de bases militaires russes en Grèce. Et là on verra la gueule des allemands et celle des membres de l'Eurogroupe.

Quand on humilie un peuple, ça se termine souvent dans un bain de sang.

26.Posté par GIRONDIN le 14/07/2015 19:15 (depuis mobile)

25. Goyavier

Excellent, mais avant je demanderai au grec de racheter les 2 mistrals, sans rembourser qui que se soit!

27.Posté par Goyavier le 14/07/2015 22:25

26. GIRONDIN

Excellent vous même.

28.Posté par Luc le 14/07/2015 22:52

Moi, j'ai le souvenir d'un voyage en Russie et plusieurs autres en Allemagne.
Allez chercher où suis-je black listé?

Allez je vais me refaire ce film ce soir: Taken.

29.Posté par GIRONDIN le 14/07/2015 23:20 (depuis mobile)

27. Goyavier
Oui, les grecs rachètent les mistrals, en le faisant financer par nous même (comme pour les rafales au Égyptien) et l'offre en cadeau de bienvenue au Russe.

30.Posté par môvélang le 15/07/2015 00:30

soit ils étranglaient les grecs, soit les grecs nous baisaient, il n'y avait pas 50 solutions, et le tsiparis le savait, il fallait bien un jour rembourser le crédit, avec les intérêts bien sûr,

31.Posté par Goyavier le 15/07/2015 06:45

29.GIRONDIN

Et ensuite les russes, de cyber attaques à des violations régulières de l'espace aérien européen, en passant par des menaces de coupures de gaz achèvent le démantèlement de l'Union européenne.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes