MENU ZINFOS
Politique

La ville de La Possession passe en mode cost killing


La mairie de La Possession est engagée dans un véritable défi pour corriger sa trajectoire financière. La collectivité est à la recherche de la moindre économie. Vanessa Miranville ne se refuse aucune piste, même celles qui paraissent anecdotiques, pour réduire les coûts de fonctionnement.

Par Ludovic Grondin - Publié le Vendredi 13 Mai 2022 à 09:40

Vanessa Miranville : "Nous assumons des dépenses imprévues auxquelles nous avons dû faire face, avec la gestion du covid et des intempéries, mais nous sommes aussi dans l’anticipation des charges futures qui sont inhérentes à la crise des prix que nous commençons à connaître et qui vont progresser de façon inconnue à ce jour. Il est donc indispensable à notre sens d’anticiper et de faire des efforts conséquents dès maintenant, tout en maintenant une excellence du service public"
Vanessa Miranville : "Nous assumons des dépenses imprévues auxquelles nous avons dû faire face, avec la gestion du covid et des intempéries, mais nous sommes aussi dans l’anticipation des charges futures qui sont inhérentes à la crise des prix que nous commençons à connaître et qui vont progresser de façon inconnue à ce jour. Il est donc indispensable à notre sens d’anticiper et de faire des efforts conséquents dès maintenant, tout en maintenant une excellence du service public"
En septembre 2021, la préfecture prévenait la mairie de La Possession que sa situation financière était jugée préoccupante. En cause : la soutenabilité de sa dette atteignant les 50 millions d'euros. Une alerte sans conséquence immédiate, l'an dernier, mais qui a dès lors obligé la majorité à faire preuve d'imagination pour réduire les postes "budgétivores", quitte à décevoir des usagers du service public.

C’est le cas à Mafate où les habitants, dont les enfants sont scolarisés dans les bas, ont appris il y a peu que l’aide à l’héliportage ne serait plus assurée, tout simplement. Autre poste d’économie potentielle, les bouts d'heures supp’ payées mais non travaillées de la quasi-totalité des agents municipaux. 

La maire Vanessa Miranville défend ses mesures en les justifiant par un contexte défavorable fait de recettes moins importantes qu’attendues et de dépenses imprévues.  

C’est d’abord le Covid qui a grignoté 1,5 million d’euros dans les caisses communales puis récemment Batsirai qui a soufflé 500.000 euros.

Aux employés communaux de montrer la voie

Comme si ces calamités ne suffisaient pas, l’horizon s’est assombri du fait de "l’augmentation du coût des matériaux, difficile à chiffrer d’ici la fin de l’année". "Je prends l’exemple de l'augmentation de 20% du prix du bois auquel on est confronté sur l’école Cœur de ville, ce qui amène un surcoût, de mémoire, de 700.000 euros", illustre la maire. 

Même effet ciseau dans la restauration scolaire dans laquelle la ville consacre en moyenne un budget d’1 million d’euros par an "et là on est entre 10 à 20% d’augmentation des prix, soit 100.000 à 200 000 euros d’augmentation à l’année", poursuit la première magistrate de La Possession. Tous ces paramètres font que "notre situation est fragilisée même si on a continué, depuis 2014, à être au plus juste dans la gestion, à continuer à faire toutes les économies possibles, à être dans la recherche de financements et de subventions." 

Si le levier fiscal a déjà été actionné en mars dernier par le biais du relèvement du taux de la taxe foncière, d’autres mesures pourraient bien faire grincer des dents, en interne comme auprès des usagers. 

Ainsi, les employés communaux devront montrer l’exemple en participant à cet effort collectif concernant leurs heures supplémentaires comptées actuellement comme des heures travaillées.

"On est tout simplement en train de remettre les choses à plat. Obligation nous est faite que chaque agent travaille pour un temps plein 1607 heures par an, or ce n’est pas le cas de tous les agents. Certains ne font pas toutes leurs heures donc on est en train de demander à tous les services de faire le suivi du temps de travail de chaque agent pour s’assurer que ce qui est payé aujourd’hui en heures supplémentaires soit du temps de travail. Je donne un exemple concret : aujourd’hui quasiment tous les agents - sauf les agents techniques ou les agents des écoles - sont payés sur leur temps de pause-déjeuner, ce qui n’a pas lieu d’être. Quand on mange, on n’est pas au travail. Donc on va régulariser ça. C’est une demi heure de temps de travail supplémentaire par jour et par agent. Donc deux heures et demi par semaine, multipliées par le nombre de semaines et le nombre d’agents, ça fait beaucoup d’heures supplémentaires qui n’en seront plus et qui seront tout simplement du temps de travail normal", raisonne ainsi Vanessa Miranville dans l’optique d’une meilleure "rationalisation", même si le terme pourrait surprendre venant d’une collectivité. 

D’autres mesures, par petites touches, pourraient irriguer cet objectif. Faisant sienne l'expression selon laquelle il n’y a pas de petites économies, la mairie entend en faire un leitmotiv pour répondre aux exigences de maîtrise budgétaire que surveillent la préfecture et la Direction régionale des finances publiques.

"On est en train de regarder dans différents services, par exemple celui de l’Environnement, si on peut aller vers la mécanisation et n’avoir besoin que d’un agent avec une machine performante plutôt que huit agents avec des débroussailleuses pour certains types de travaux", évoque-t-elle.

Faire mieux avec moins

Autre idée, qui concernera le service des Sports cette fois, il s'agirait de confier aux associations la possibilité de gérer elles-mêmes la fermeture d’un gymnase le soir après leur utilisation "afin qu’on ait pas un gardien qui soit là à attendre pendant quatre heures que les associations fassent leurs activités."

Le milieu scolaire n'échappera pas à la chasse au gaspillage. "On est en train de rationaliser au niveau des écoles, de voir si on peut faire avec un peu moins d’agents le même travail en étant un peu plus efficace. Bref, on est dans cette volonté de rationaliser, d’économiser et d’avoir vraiment des agents de qualité car, malgré tout, on a pérennisé énormément de postes précaires, avec des PEC qui sont passés en CDD. On estime qu’on a des agents de qualité donc ils peuvent être plus efficaces que par le passé", estime Vanessa Miranville. 

D’autres usagers du service public devront faire les frais de ces réductions budgétaires. Du côté du cirque de Mafate, c’est la douche froide pour les parents qui ont appris l’intention de la mairie de sucrer sa contribution à l’héliportage des enfants scolarisés dans les bas. 

Là aussi, la maire invoque une circonstance météorologique comme point de départ de cette idée. "La piste de la Rivière des Galets est, à cette période de l’année, normalement ouverte, mais ce n’est pas le cas cette année à cause de Batsirai qui a vraiment détruit complètement la piste donc on n'a plus de budget pour faire du transport en hélicoptère qui coûte quand même 3 à 4000 euros de dépenses à chaque début et fin de vacances pour ramener 35 collégiens et lycéens Mafatais chez eux", clarifie Vanessa Miranville.

"La seule solution qui nous reste, affirme la maire, c’est donc d’amener les collégiens et lycéens originaires de Mafate en bus au Col des Boeufs et ensuite qu’ils soient accompagnés par un guide de haute montagne et par quatre éducateurs sportifs jusqu’à leur îlet." 

Cette configuration n'a pas séduit les parents concernés et ils opteraient plutôt pour que leurs enfants soient déposés en bus à Dos D’âne puis transportés par hélicoptère, à leur frais. 

"On n’a plus les moyens"

Le recensement précis du choix des parents devait être porté à la connaissance des élus ce jeudi soir. "Effectivement, on envisage de partir sur ce mode opératoire dorénavant parce qu’on n’a plus et on n’aura plus les moyens, les années prochaines, de payer comme ça 3000 euros à chaque début et à chaque fin de vacances", annonce sans détour l’édile possessionnaise.

Enfin, au registre des idées loin d’être tape-à-l'oeil mais qui peuvent contribuer à cette recherche de "cost killing" (méthode visant à réduire les coûts afin de dégager une meilleure rentabilité, ndlr), la mairie a fait l’acquisition de 10 trottinettes électriques. "C’est autant d’essence économisée et au vu de l’augmentation du prix des carburants, ce n’est pas une mauvaise chose, pour les petits trajets. On a aussi des vélos électriques, on prône l’éco-conduite mais aussi la mutualisation du parc de véhicules", liste la maire. 

"J’espère que tout cela va nous permettre d’être à flot d’ici la fin de l’année malgré les dépenses imprévues qui vont être les nôtres, notamment parce qu’il y aura le dégel du point d’indice pour les fonctionnaires et d’autres revalorisations qui sont actées par le gouvernement mais pour lesquelles on ne nous donne pas pour autant de moyens financiers supplémentaires", regrette Vanessa Miranville.




1.Posté par jeanpeuplu le 13/05/2022 09:49

Super!
Une autre idée, verbaliser les auteurs de makoterie et de constructions illégales.
Y'en a toute une palanquée au pied du chemin des anglais....
Et si vous mettiez a exécution vos AIT madame le Maire????
A moins que vous ne vouliez pas froisser vos potes....

2.Posté par A propos ! le 13/05/2022 09:56

3000€ pour les enfants de mafate, et alors ? Combien de milliers d’euros d’argent public sont dépensés chaque années pour assurer les frais de justice personnels de la maire? On comprends mieux aussi les photos des maigres repas servi à la cantine pour nos enfants, il faut faire des économies ! Il ne faut pas avoir d’enfant pour le faire sur le dos de nos marmailles! La gestion de cette mairie est tt simplement honteuse !

3.Posté par garbure974 le 13/05/2022 10:05

Va t'elle baisser son salaire , histoire de donner l'exemple ?

4.Posté par Zoreil le 13/05/2022 10:12

Autre piste intéressante c'est la réduction de vos indemnités vu que certains élus ne font pas le travail demander.... Arête tire su do moune tout le temps parce 4000 euros pour dépose nout zenfant c'est rien par rapport à zot dépense futiles en frais de bouche et autres

5.Posté par Oh ! le 13/05/2022 10:13

Communication déplorable. Lorsqu'on est Maire d'une commune depuis 8 an , on n'"espère" pas, on gère. Payer indument des heures non réalisées et non vérifiables est un délit qui est ici avoué.
Jeter les agents en pâture à la vindicte populaire pour masquer son incapacité est indigne.
Augmenter les impôts locaux de 11 % et annoncer une baisse des services publics est un suicide politique. Les agents communaux et les contribuables s'en souviendront peut-être le moment venu.

6.Posté par Sorcière réunionnais le 13/05/2022 10:20

Triste France!!!! La plupart de ses communes, départements et régions sont gravement endettés.
L’État français est lui aussi extrêmement endetté à environ 3 000 millards d’euro
La remonté des taux d’intérêt est inéluctable et devrait très probablement entraîné la cessation de paiement de l’Etat français comme se fut le cas de la Grèce récemment.
Nous sommes très mal barré!!! Et encore je ne vous parle de tous ces pigeons qui se sont endettés avec des credit à taux bas durant 2 décennies avec des prix de l’immobilier en déconnexion totale de la réalité et qui ne vont pas tarder à pleurer!!!
La baisse de l’immobilier français a déjà commencé, le mètre carré à Paris se négocie à 10 ke alors qu’il était à 12 ke il y a quelques mois.
L’effondrement des prix de l’immobilier partout en France semble inévitable au vu de la remonté des taux d’intérêts.
La bulle spéculative entretenu par la BCE avec une politique de taux bas durant plus de 2 décennies prend fin…
Les nombreuses agences immobilières du pays ne tarderont pas à fermé , il faut dire que dans notre beau pays la France, en 2022, il y a plus d’agence immobilière que de boulangerie.
Bref , nous sommes le Titanic et nous allons souffrir terriblement .
L’Etat français n’aura bientôt aucun autre choix que celui de se servir dans les assurances vies pour payer la dette. Ils vont se servir dans cette réserve d’argent sans la moindre hésitation.
Nous sommes au bord de la ruine.
Bonne chance à vous!!! Vive la France, vive l’Europe, vive la Région Reunion d’Europe et de France.

7.Posté par rene le 13/05/2022 10:32

vous avez votés , ou pas , maintenant fermez vos gueules et reflechissez au lieu de croire les propagandes électorales

8.Posté par Pascale le 13/05/2022 10:38

Et bien dis donc elle gère bien le budget de sa commune... entre les nombreux repas mondains, les embauches des copains copines coquins coquines, les voitures de fonction et sans doute le logement qui va avec etc... elle a le choix pour faire des économies :) mais bon la panse avant tout... par contre vote po elle...

9.Posté par . GIRONDIN le 13/05/2022 11:05

cost killing

👀🙊

10.Posté par Max le 13/05/2022 11:11

Peut-on s’exprimer en français merci

11.Posté par Le phoenix le 13/05/2022 11:11

Madame Miranville pouvez vous nous dire combien ont coûtés les travaux que vous venez tout juste d' effectuer au abords du stade de Halte-la pour une association "cultuelle" afin d'organiser une marche sur le feu? (doute sur la légalité de ces travaux). Rien contre cette association, nous sommes sur une île de Laïcité ou nous tolerons toute les religions.
Mais madame miranville par principe et en toute transparence donner nous le montant du coût des travaux effectuer par la municipalité? quand partout ailleurs les quartiers sont laisser à l'abandon. Nous voyons bien ou sont vos priorités et ou vas l'argent du contribuable... et après vous osé d'essayer de nous faire gobés vos connerie d'économie de partout.

12.Posté par Boboland le 13/05/2022 11:17

lololol super vaness en action....

pas au point cependant...

13.Posté par Suppositoire le 13/05/2022 11:47

"Quand on mange, on n’est pas au travail"

Mais il faut manger, pour pouvoir travailler !

14.Posté par Manapany Boy le 13/05/2022 11:53

Enfin une femme de fer !
Trop de laisser aller sur cette commune, à La Réunion, en métropole !
De la gestion rigoureuse ./
Au niveau national des milliards de milliards de déficit !

15.Posté par Chatelet LUDOVIC le 13/05/2022 12:01

et..............en francais cela signifie QUOI ? avant d ecrire en anglais apprenez deja le francais cela sera un grand pas !

16.Posté par valeo le 13/05/2022 12:32

Tous les maires devraient en faire autant, à commencer par TAK.

17.Posté par Le Jacobin le 13/05/2022 12:41

De quoi de quoi !

Des agents communaux payer à buller dans un trou de déficit ?

"Autre poste d’économie potentielle, les bouts d'heures supp’ payées mais non travaillées de la quasi-totalité des agents municipaux."

C'est la cour des comptes qui devrait regarder çà de près.

Dans le privé quand vous ne travaillez pas vous n'êtes pas payer.

18.Posté par jépadisa le 13/05/2022 13:00

mette toute la ban dalon ek Miss Vanesa comme bénévoles durant 10 ans et la dette lé remboursé mèm nou fé zékonomi a ter la !!

19.Posté par Mamadou le 13/05/2022 13:15

Et si on parlait français svp ?

20.Posté par goulougoulou le 13/05/2022 13:58

Un rond point de la ZAC aménagé il y a qques années sous votre mandature pour plus d'une centaine de milliers d'euros pour installer un espèce de machin central.
Et aujourd'hui, plus d'argent pour les enfants de mafate et augmentation de la taxe foncière de 11%.
L'a fait un l'erreur là non.

21.Posté par Quand je mange le 13/05/2022 14:12

Comment vous dire, quand je mange, je suis au travail. Je réponds aux appels téléphoniques des administrés, je les reçois, les renseigne, les oriente et il m arrive souvent de laisser la barquette de côté. C est la continuité de service puisque les locaux de la mairie sont ouvertes de 08h30 à 16h00.

22.Posté par Joelle le 13/05/2022 14:28

à la prochaine élections ne plus voter pour Vanessa Miranville

23.Posté par Projet Coeur de Pauvre le 13/05/2022 14:52

C'est absolument honteux de lire un tel discours, Madame la Maire qui annonçait il y a quelques mois encore être la femme de la situation, avec une gestion exemplaire... Le coût de la vie est en train de flamber pour tout le monde mais je pense que ce ne sont pas les habitants qui doivent montrer l'exemple avant vous et votre équipe. Quand on perçoit des salaires parfois indécents et pas toujours justifiés, on resserre les vis et on revoit la grille salariale à la mairie. Encore une fois c'est le contribuable qui va payer PLUS pour reboucher les trous, si nous contribuons alors vous aussi allez devoir y contribuer.

24.Posté par Zambrocal le 13/05/2022 13:06

Ça voulait gérer la région ! Même pas capable de gérer son compte en banque

25.Posté par le couyon le 13/05/2022 15:19

Une petite idée auquel aucun politique ne pense: arréter d'embaucher 10 incompétents pour un travail alors que 2 personnes compétentes peuvent le faire en mieux. Regardez le nombre d'employés par rapport à une commune équivalente en métropole.

26.Posté par MENTEUSE le 13/05/2022 15:59

Mme le maire, en 2014, vous aviez dénoncé ceux qui cumulent maire ou adjoint, président d'interco et conseiller départemental, voire vice président du conseil général. C'était le cas de l'ancien maire contre qui vous utilisiez ces griefs.
Entre temps, vous avez à de multiples reprises dénoncé ces cumulards d'indemnités, vous présentant comme une rare exemplaire sur ce domaine.

Pourtant en 2022, votre 1er adjoint est :
donc 1er adjoint, vice président du TCO, conseiller départemental et vice (vide) président du conseil départemental .
en outre il est aussi : membre de la commission permanente, Membre de la Commission de Développement des Territoires et de la Transition Ecologique et Solidaire, a comme délégation la gestion de l'eau et des aménagements hydrauliques de même que la participation citoyenne.
AU TCO , il est : vice président , a comme délégation la gestion de l'eau, siège à la CLEO, à la semop de la Possession, à la régie la créole, à Ileva et au CEB...


Petites questions, pourriez vous nous donner en toute franchise le montant de son total d'indemnité , vous qui vantez votre transparence ?
n'est il pas un cumulard lui aussi, comme ceux que vous dénoncez si souvent ?
Où trouve t'il le temps d'exercer tous ces mandats et délégations ?

pourquoi vous ne le dénoncez pas lui aussi, POURQUOI?
Il est exactement ce que vous avez toujours critiqué, vous aimiez tant accuser l'ancien maire de son peu temps de présence dans ses anciennes représentations, mas là votre 1er adjoint fait bien pire et vous ne dites rien mme le maire.

J'attends votre réaction, enfin.

27.Posté par Caroline le 13/05/2022 16:07

A post25
Parfaitement analysé.
Que des incompétents sauf en collage d affiches... La Possession 2.zero. Elle se prend pour qui la maire de cette commune ?

28.Posté par Caroline le 13/05/2022 16:07

A post25
Parfaitement analysé.
Que des incompétents sauf en collage d affiches... La Possession 2.zero. Elle se prend pour qui la maire de cette commune ?

29.Posté par Tonton le 13/05/2022 16:27

Madame Miranville, vous trichez sur les Factures d'eaux ! Je les recoit apres l'envoie du rappel ! Et! 15 Euros de pénalité .... mais on "cache"' meme ceci: on l'appelle: frais.

Des Frais, pourquoiK??? Je dit non, à cette societe de raquet , donc non à vous aussi !
Vous l'avez l'instauré, alors nous vous virons.

30.Posté par Tonton le 13/05/2022 16:29

Madame Miranville, vous trichez sur les Factures d'eaux ! Je les recois apres l'envoi du rappel! ( Et! 15 jours), Euros de pénalité .... mais on "cache"' meme ceci: on l'appelle: frais.

Des Frais, pourquoi??? Je dit non, à cette societe de raquet , donc non à vous aussi !
Vous l'avez l'instauré, alors nous vous virons.

Hey, ho, je veux encore partir tranquillement en vacances, aussi, sans avoir vos raquetteurs au trousses.

31.Posté par Disaknapoudi le 13/05/2022 17:05

Voila in moune i vé zère la rézion dan 5 an ! mèt lotèr si covid, batsiray...mé kansa ou mèt lotèr si ou mèm ek out lékip bra kassé ?

Non madame : gérer c'est prévoir ! vous qui n'avez cessé de critiquer les autres sur leur comportement, sur leur gestion, zordi ou kri tir ! nou nou di : la passé met enkor déficit partou !

Toute bane sectèr lé koncerné, sof bane zindemnité bane zélus ! au final, ou lé kom lé zot, koz in bonpé pou pa gran soze !

La Préfecture devrait mettre toutes ces communes sous tutelle et on pourra enfin...respirer !

32.Posté par Ote le 13/05/2022 17:32

Toc toc toc, c’est la brigade financière.
Tic tac, tic tac, tic tac.

33.Posté par Mais alors !! le 13/05/2022 17:37

Toutes les communes ont dû gérer le Covid et les cyclones ! Pourtant la plupart ont gelés les impôts voir même baissés les taux cette année ! Sauf à La Possession ! Pourquoi ? Vous avez un contrôle de la CRC en ce moment et vous préparez le terrain pour répondre à leurs questions lorsqu ils vont découvrir votre pitoyable gestion, particulièrement en matière de RH. Vous êtes une véritable imposture toute en bla bla depuis 8 ans ? Que du vent !! Il serait tant que les citoyens ouvrent les yeux !

34.Posté par Joël le 13/05/2022 18:55

A quand le départ du 8e DGS?

35.Posté par Ote le 13/05/2022 21:49

A post 26.
Peut être est ce parce que le gars raconte à qui veut l entendre qu il est avec …

36.Posté par lol le 14/05/2022 07:34

Je crois que c'est plutot au niveau de vos élus qu'il faudrait gratter madame... La population ne doit pas être etre la première victime de votre mauvaise gestion...

37.Posté par piment kraze le 14/05/2022 08:09

Incompétente ,inapte et vide en tout point de vue. Désolant

38.Posté par bobok le 14/05/2022 09:05

LA MISERE EST ORGANISEE PAR LES MEMBRES DU GOUVERNEMENT MONDIALE .

C'EST LA FIN D'UN MONDE .

CONSTRUCTION D'UN MONDE NOUVEAUX .

NOUS Lé Foutus ! NOUS Lé MORT.

39.Posté par tantine le 14/05/2022 11:05

ha ha elle vient de se faire harakiri pour les prochaines municipales : et éteindre et arrêter avec tous les panneaux lumineux inutiles qui vantent les actions de la maire alors que les lampadaires sont éteints toute l'année et ne servent à rien ?

verbaliser tous les malappris qui se garent dans le chemin, font du tapage diurne et nocturne (spécial dédicace à moulin joli) et font les makotes partout où ils peuvent ?

40.Posté par tantine le 14/05/2022 11:06

ps : priver les enfants de mafate parce qu'ils sont isolés et ne votent pas, c'est dégueulasse

41.Posté par r2d2 le 14/05/2022 12:27

supprimer toutes les indemnités des élus. qu'ils bossent gratis.

50 millions.. non mais.. demissionne madame et retourner enseigner.. plutôt que de saigner les contribuables.

42.Posté par Question ? le 14/05/2022 12:36

Pistes d'économies:

Travail à la bougie
Un crayon à papier par bureau
Plus de PQ aux WC (galets de carrière des lataniers)
Vélos pour remplacer les voitures de service
Tam tam pour remplacer le téléphone

43.Posté par r2d2 le 14/05/2022 20:33

une enseignante qui veut saigner les contribuables.. retournez au collège en vélo électrique madame, cédez votre place.

44.Posté par C''''est moi ça ! le 16/05/2022 07:46

Quel culot ! vaut mieux lire ça que d'être aveugle : cette détestable manie de taper sur les employés municipaux en présumant que la réaction de la population ira en sa faveur. Tellement facile de s'attaquer aux fonctionnaires dans une société où le chômage fait rage. Et puis toujours le : c'est pas moi, c'est l'autre, l'ancien maire, le COVID, l'Etat, le cyclone etc.. Quoiqu'il en soit cette dame, au bout de 8 ans ne sait pas gérer et n'a quasi aucun bilan en propre, si ce n'est quelques inaugurations en campagne électorale à la va vite. Le reste relevant de projets initiés par d'autres. Même sa grande spécialité la "com" lui échappe, on le voit bien avec ce pathétique justificatif. Médiocre..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes