MENU ZINFOS
Société

La ville de La Possession met en garde le groupe pétrolier Total


Par Zinfos974 - Publié le Mercredi 19 Juin 2019 à 14:45 | Lu 4040 fois

Des collectivités locales françaises vont attaquer le groupe Total pour inaction climatique. A La Réunion, c'est la ville de la Possession qui prend part à cette action de groupe.

Dans une mise en demeure qui va être déposée ce mercredi 19 juin à Paris, ces collectivités demandent au groupe Total de publier un nouveau plan pour limiter ses émissions de gaz à effet de serre.

Si dans trois mois, rien n'est fait, ces collectivités menacent d'assigner la multinationale en justice. Elles s’appuient notamment sur le fait que l’entreprise représente deux tiers des émissions de gaz à effet de serre de la France, et que le groupe fait partie des 20 plus gros pollueurs de la planète.

Le groupe pétrolier se dit ouvert au dialogue

Les communes et collectivités d'Arcueil, Bayonne, Bègles, Bize-Minervois, Champneuville, Correns, Est-Ensemble Grand Paris, Grande-Synthe, Grenoble, La Possession, Mouans-Sartoux, Nanterre, Sevran et Vitry-le-François sont à l'origine de cette démarche, avec le soutien des associations Notre Affaire à Tous, Les Eco Maires, Sherpa et ZEA.

Depuis 2017, la loi oblige les multinationales françaises à établir un "plan de vigilance" chez leurs sous-traitants ou fournisseurs à l'étranger. Mais ces collectivités constatent que Total a publié en mars dernier son plan de vigilance clairement pas à la hauteur des enjeux. "Les mesures annoncées sont clairement insuffisantes, en-deçà des efforts nécessaires au respect des objectifs internationaux reconnus par l'Accord de Paris", explique le président des Eco Maires, Guy Geoffroy.

Dans un communiqué publié suite à une réunion avec ces élus locaux, le PDG de Total a affirmé que le groupe pétrolier était ouvert au dialogue en vue d’engager des initiatives concrètes avec les collectivités locales qui le souhaitent.




1.Posté par JEAN CLAUDE le 19/06/2019 15:27

Effectivement les particuliers ne sont pas les seuls fautifs bien au contraire et il faudrait que les grosses entreprises prennent conscience du mal qu'elles font

2.Posté par GIRONDIN le 19/06/2019 15:37

La Possession, La bourse avec sa carrière ou la vie ? 🤔

3.Posté par doudou le 19/06/2019 16:02 (depuis mobile)

Qui va attaquer? Lo maire ou la ville? La question le poser.si nena in moune i peut repondre moins sra content. Merci

4.Posté par Mairie schizophrene le 19/06/2019 17:38 (depuis mobile)

Je fais venir des camions par dizaine
Et j'engueule Total...

5.Posté par pauvre créole le 19/06/2019 18:04

c'est simple faut augmenter le prix du gasoil ! comme ca nous rouleras encore moinss

6.Posté par klod le 19/06/2019 18:59

"85 entreprises françaises opèrent alors en Afrique du Sud. Et y investissent massivement. La Compagnie générale d’électricité et ses filiales, ancêtres d’Alcatel et d’Alstom, fournissent du matériel pour les chemins de fer ou la production d’électricité et y fabriquent des téléviseurs (Thomson). Renault et Peugeot vendent leurs moteurs à plusieurs usines. La famille Wendel, acteur majeur de la sidérurgie française (actionnaire d’Usinor, qui deviendra ArcelorMittal), s’y approvisionne en charbon pour alimenter ses aciéries. Des groupes du BTP – notamment Dumez, qui deviendra plus tard une composante du groupe Vinci, et Spie Batignolles – y construisent des terminaux portuaires, des barrages hydroélectriques, et des autoroutes, comme celle de Johannesburg. La Compagnie françaises des pétroles, qui deviendra Total en 1991, possède d’importantes participations dans les raffineries sud-africaines, et s’est associée à Shell et BP pour forer au large du Cap."



de la complicité de "deux trois certains dont vira 1er et ghandi " avec le régime raciste de l'apartheid d'avant la consécration de Madiba !


a chacun son "karma"

je crois en la synergie d'après la mort . a chacun son "karma" , si la vision raciste de "ghandi" , du temps de sa vie en tant qu'avocat en sud af , sur les natifs , ont pu etre "rattrappé " après son engagement sur "la non violence" qui est toute relative selon le contexte "national" ................

je ne suis pas "moralisateur" ou "judge DREAD " , mais quand meme!!!!!


total a participé , à l'époque , au régime de l'apartheid , comme vira localement ............... et ghandi


vivement le "judgement day" ou l'arrivée d'extra terrestre pours "se laver" des turpitudes " de certains humains" !

c''est comme les "complices" de l'arme nucléaire

je paye mes impots à "l'état framçais" par obligation mais JE refuse d'étre complice de l'arme nucléaire qui est susceptible de tuer sur plusieurs Générations

aucun rapport avec "total " et la production d'armes nucléaires framçaises .................. "ha bon ", comme dit l'autre ? ben "ha bon" ...........

7.Posté par DOGOUNET le 19/06/2019 19:08

Il est certain que TOTAL doit trembler sur ses bases... AMIZ-KOUYON tousala !

8.Posté par klod le 19/06/2019 20:50

on rappellera que "citroen" applaudie total .................. mais bon ,

9.Posté par Joseph322 le 20/06/2019 00:21

Total misère !
c est pas plutôt La multimilliardaire Total
qui met en garde la Possesion et pas l inverse

Message Du PDG autoproclamé de Total kawazaki l:
"Si vous êtes pas gentil a la possession plus de pétrole
si ça vous plait pas reprenez des charrues
si vous continuez ...avec notre amis Macron ont va re augmentez les prix puis les redescendre
et si ça vous plait pas on donne tout le pétrole au Chinois "

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes