Société

La vie en Guyane, au jour le jour: Des nouvelles de Monique et ti-Charles

Jeudi 13 Avril 2017 - 09:25

Comment font nos amis les Guyanais pour vivre au milieu de tout ce souk qu’ils n’ont pas voulu ? C’est ce que nous racontent simplement nos correspondants permanents Monique et Ti-Charles Gabriel…


La vie en Guyane, au jour le jour: Des nouvelles de Monique et ti-Charles
"Bonjour à tous les Réunionnais ! Rien de bien neuf ici. La vie s'organise avec les barrages. Il y a une pétition pour leur levée et une autre pour leur maintien. Amusant non ?

Pendant ce temps, on entend le très grand silence du président. Assourdissant, selon l’expression consacrée. Un président qui, rappelons-le, a quand même pris le temps de contacter une certaine Léonarda, laquelle l'a ridiculisé à souhait. Il a trouvé du temps pour rendre visite à Théo à l'hôpital, Théo qui a enfoncé le clou, si j'ose dire.

Mais tout un département, le port spatial de l'Europe, un retard de plus de 50 ans, ça doit être beaucoup trop pour lui.

Nous, un peu en-dehors de la ville, on vit plutôt bien. Certains produits commencent à manquer mais on ne mourra pas de faim.

Certaines professions ont été réquisitionnées par le préfet pour décharger les containers et livrer les produits d'urgence, comme les produits pharmaceutiques, par exemple.

La saison des pluies bat son plein, certains champs sont inondés, la récolte maraîchère est foutue. Totalement perdue. La crique à coté de la maison déborde, et pas de télé, comme vous avez pu le voir sur les photos et dans les journaux.

Voilà, la vie est belle malgré tout. Salut à tous les Réunionnais et tous les autres, qui nous soutiennent. Nous saurons vous le rendre quand le temps sera venu."

De nos correspondants Monique et Ti-Charles Gabriel à Cayenne
 
Jules Bénard
Lu 767 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter