MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La vidéo du désespoir !


- Publié le Vendredi 7 Octobre 2016 à 17:47 | Lu 957 fois

La vidéo du désespoir !
La chronique est défrayée depuis quelques jours par cette vidéo qui montre une maman molestant son enfant coupable une énième fois de frasques malsaines, jetant de ce fait l’opprobre sur une famille digne et respectable. En fait, dressons la scène : nous avons là un jeune voyou de la pire espèce et une maman qui est tout à fait digne, qui a de l’ambition pour son rejeton. Mais voilà, celui-ci ne l‘entend pas ainsi et n’en fait qu’à sa convenance.

L’Education (nationale) convenue grâce à Najat, mettant l’enfant au centre du système , en dévalorisant l’éducation parentale, les mettant à l’index, fait que celui-ci a perdu tous ses repères moraux et sociétaux et ne se fie qu’au dernier qui a parlé……Il pourrait être djihadiste sans extrapoler !  Revenons à notre maman . Elle est usée, son rejeton est incontrôlable. Est-elle accompagnée dans son œuvre de reconstruction de son enfant ? Je ne puis y répondre. Alors, en représailles aux derniers exploits de son enfant, elle croit avoir une idée. Celle que l’on connait aujourd’hui.

Les réseaux sociaux étant très prisés elle choisit l’humiliation de son fils par vidéo comme ultime punition. Si je ne suis pas d’accord sur ce point, je puis comprendre l’état d’esprit de la maman, usée, en amour de son fils , qui ne veut que son bonheur et qui se trouve impuissante face aux actes de celui-ci.  Alors, tout ce pataquès autour de cette vidéo n’a pas lieu d’être. Certes la vidéo est de trop, mais la blessure et la douleur de la maman sont à prendre en considération. Je lui attribue des circonstances atténuantes.
 
Alain NIVET
Bellepierre.




1.Posté par Babylone Grondin le 07/10/2016 18:42

ouf alain nivet attribue des circonstances atténuantes à la mère de famille, la voilà sauvée.
elle doit être trop heureuse ce soir de savoir qu'alain nivet approuve son geste et ne la condamne pas.

et on me dit que le pape (après alain nivet) a également compris son geste.

2.Posté par GIRONDIN le 07/10/2016 21:29


1.Posté par Babylone Grondin
Excellent milé rassuré aussi
L'avocat de la dame pourra t'il produire cette pièce en cas de procès ? 😁

3.Posté par Pif le yinch le 07/10/2016 21:59

On a besoin de tous les caractères, dans la société.

La maman a manifestement des facilités naturelles dans le domaine de la communication. Et on a besoin de ce genre de profil : actrice, propagandiste, (vraie) vendeuse, etc ...

Le fils a aussi un caractère utile, mais à son âge on se cherche encore. On tatonne, on essaie, on change, jusqu'à finir par se trouver un jour.

Ils ont tous les 2 des circonstances atténuantes. La société n'est pas encore assez évoluée pour gérer (efficacement) les caractères de chacun, qui comportent avantages et inconvénients (l'un ne va que rarement sans l'autre).
Actuellement, c'est vrai que le gouvernement n'a pas les moyens financiers nécessaires à ses ambitions.
MAIS, même avec le peu de moyens dont on dispose, on peut quand-même donner au moins des pistes pour éduquer ses enfants sans violence, puisque la violence (une simple fessée) sur enfants est désormais interdite par de nouvelles lois.

Puisque Alain Nivet est là, peut-il m'expliquer pourquoi taper sa femme serait scandaleux, et taper son fils non ? (à part bien sûr dans le cas de la légitime défense, avec une riposte proportionnée à l'attaque)

4.Posté par alain NIVET le 08/10/2016 14:57

je suis un fervent défenseur de la cause féminine et pense qu'il est bien lâche de s'attaquer violemment à la femme. Cependant un bémol : celle-ci se pose souvent en victime et pousse souvent l'homme à l'acte viril en pensant que celui-ci ne réagira pas ! Mais tous les Hommes ne sont pas de marbre. Je rassure Pif, pas d'excuse.Mais tous les hommes n'ont pas votre retenue ;
Pour ce qui est de notre affaire, bien sûr, je m'oppose à tout acte violent à l'encontre de l'enfant. Pour moi, cependant, une tape sur la main d'un jeune enfant, un coup de pied au cul ou une gifle à l'endroit d'un ado est éducatif.. Vous l'avez subi et moi aussi. La maman incriminée n'est pas issue de milieu favorisé et a réagi en fonction de son vécu où la punition physique est de rigueur. Mais je vous rassure Pif, ces comportement se retrouvent aussi dans les milieux bourgeois. vous attribuez aussi des circonstances atténuantes à l'enfant. Là je m'inscris en faux. Si la maman n'a pas toujours exemplaire, a parfois failli à l'éducation de son enfant, celui-ci a dépassé dans son comportement particulièrement violent les limites de l'entendement. Alors, à bout, cette maman a utilisé une arme reconnue de tous nos enfants : les réseaux sociaux afin d'atteindre dans ce qui reste de dignité son fils. Alors, je ne suis pas défenseur acharné de la maman, je vous dit seulement : qu'auriez vous fait, vous Pif,, acculé et en souffrance, à sa place ?
Cordialement,
Alain NIVET.

5.Posté par Pif le yinch le 08/10/2016 20:46

Salut Alain, et merci pour ta réponse
(j'ose le tutoiement, pas par condescendance, mais dans un esprit républicain, fraternel-citoyen)

En fait, j'accorde des circonstances atténuantes pour 2 raisons majeures :
1. l'influence de l'environnement sur notre comportement
2. l'absence de solutions alternatives proposées par ceux qui ont modifié nos repères

A partir de là, il y a forcément des circonstances atténuantes pour les violences intra-familiales. Les nouvelles lois sont des révolutions, et les révolutions mettent toujours du temps avant de donner lieu à des situations stables.

Sur le coup, et en l'absence de solutions alternatives, bien sûr on peut comprendre la maman.
Ma comparaison entre le traitement des conjoints et celui des enfants, c'est uniquement adressé à ceux qui ont le recul nécessaire pour réfléchir.

Pour le jeune, c'est pratiquement pareil. A cet âge-là, on cherche sa place dans la société.
Il y a des vrais durs, et des faux-durs.
Les vrais durs ont une nature dominatrice, les autres peuvent (surtout quand ils sont jeunes) tenter de les imiter "juste pour voir ce que ça donne".
C'est ça que je veux dire en disant "ils se cherchent" : ils essaient de jouer des rôles différents, jusqu'à trouver celui qui correspond à leur nature profonde.

D'autre part, quand on n'a pas de père à la maison, on ressent souvent un déséquilibre. On va souvent chercher parmi ses potes le "père qu'on n'a pas eu". Il y a une dépendance affective.
Dans ces cas-là, si on tombe sur un mauvais modèle, eh bien on fait des mauvaises choses, juste pour être reconnu par lui.
J'en ai connu pas mal, des gars comme ça, et ce qui m'a frappé, c'est leur désintérêt pour les filles. Ils ne faisaient que suivre "les grands".

Il y aurait beaucoup d'autres explications possibles, mais pour ne pas parler dans le vide il faudrait avoir un minimum de connaissances sur le jeune.
Dans tous les cas, personnellement je ne jugerai jamais sévèrement un adolescent ou même un jeune adulte de 20 ans, car pour moi à cet âge-là on n'est pas "fini".

Selon moi, le but de l'éducation parentale serait de :
- préparer l'enfant à la vie en société, conformément aux règles de la société (et non selon nos propres opinions sur ces règles !)
- faire en sorte que l'enfant comprenne sa nature profonde au plus vite, ce qui lui sera utile notamment pour son équilibre psychique et pour trouver la voie professionnelle qui lui convient le mieux (ainsi qu'à son patron !) : ça nécessite de la psychologie, et donc souvent une collaboration avec un professionnel en la matière.
Si l'Etat avait les moyens financiers et la volonté politique, ça règlerait beaucoup (énormément) de nos problèmes de société.

Que penses-tu de mon analyse sur la maman, à savoir qu'elle a un don naturel pour la communication (orale, face à un public) ?

PS : si tu veux que je te vouvoie, pas de problème ; si tu veux me tutoyer, ça sera avec plaisir !

6.Posté par alain NIVET le 09/10/2016 10:48

Je rejoins, Pif, ton analyse. C'est limpide.
Au sujet des talents de communication de la maman, et de l'art de la mise en scène, on ne peut lui reprocher cette intelligence. Son langage de charretier n'est certes pas à son honneur, mais dans une action violente, le langage n'est jamais fleuri.
Cependant, la problématique évoquée est bien posée.

Alain NIVET.

7.Posté par Pif le yinch le 09/10/2016 17:38

Merci Alain, ça fait plaisir de démontrer qu'au-delà des étiquettes politiques, on peut avoir une vision commune de la société.

La maman peut exploiter ses dons pour la communication orale en public, notamment :
- dans un parti politique, par exemple lors de meetings électoraux (mais pas que)
- en tant qu'animatrice commerciale

Elle a un sens de l'argumentation, c'est loin d'être négligeable.
Quand elle s'exprime à l'écrit (dans les commentaires de ses vidéos), elle a un langage irréprochable.
Bref, elle a des talents à mettre en valeur et je lui souhaite toute la réussite du monde.

Merci pour cet échange citoyen sympa, et au plaisir de remettre ça !

8.Posté par Choupette le 09/10/2016 18:02

La meilleure sentence serait de lui donner un boulot d'assistante sociale et le monde tournera autrement. Bien mieux finalement.

9.Posté par Thierry le 13/10/2016 06:08 (depuis mobile)

Elle dit à son bébé et à la société pour son enfant :

"C''est moi ote mOnmOn pas lo bann" racaille ou marche avec, ni lo Hollande ek ses lois. C''est moi la méte à ou au monde." Y a qu''une femme qui sache ce que c''est quaccoucher.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes