MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La vérité sur la politique aérienne de Didier Robert


- Publié le Mardi 8 Décembre 2015 à 08:43 | Lu 980 fois

La vérité sur la politique aérienne de Didier Robert
En ce 2è tour des régionales, j’aimerais rétablir la vérité sur la politique aérienne de Didier Robert. Pour ce faire, il me faut rappeler que dans les années 1980, à Istres dans les Bouches du Rhône dont je suis originaire, j’ai activement milité dans l’association Le Point Mulhouse qui a été à l’origine de la large démocratisation du transport aérien contre le monopole d’Etat d’Air France et qui a surtout largement ouvert aux Réunionnais mais aussi aux touristes français, suisses et allemands le ciel de notre île le 14/7/83.

Assistant bénévole du chef d’escale de la compagnie militante Point Air à Marseille Marignane, c’est comme cela que j’ai atterri à la Réunion en février 1987, en plein Clotilda. A partir de 1991, développeur du parapente à St Leu avec ma société Parapente Réunion et sa pente école des Colimaçons, en 2000 du fantasticâble sur la Grande ravine de 3 bassins, pour le développement de ces activités touristiques, je me suis heurté aux tarifs abusivement excessifs des billets d’avion qui sont un épouvantable verrou aux déplacements des Réunionnais, surtout les jeunes et les plus démunis, mais aussi et surtout des touristes.

En 2003, je reprends avec Coll’Air le combat du Docteur Gérard et de l’association bien connue des plus anciens, Echanges sans Frontières. A l’époque, avec la desserte de Paris à partir de juin 2003, le président de région Vergès fait de  sa compagnie privée Air Austral, massivement financée par l’argent public des Réunionnais et de l’Europe, son outil de clientélisme politicien sans jamais au grand jamais engager un véritable combat pour la baisse du prix des billets d’avion, ni pour une véritable et efficace continuité territoriale.

A partir de 2009, Air Austral est engagée dans une politique mégalomaniaque qui, en 2010, mettra pratiquement en faillite la compagnie. Dès son arrivée à la région en mars 2010, Didier Robert s’attache à récupérer Air Austral, et pour cela en 2011, il prend la présidence de la SEMATRA qui finance illégalement Air Asutral avec l’argent des impôts de la région. En 2012, il vire le PDG Etheve, condamné définitivement pour harcèlement moral et il vire Vergès et prend la présidence de la compagnie. Ayant très bien compris l’intérêt politique de la compagnie aérienne et de la continuité territoriale, il en fait ses machines clientélistes électorales sur toute l’île.

Sans jamais faire baisser le prix des billets d’avion par le jeu d’une réelle mise en concurrence, il utilise l’argent public des impôts pour permettre aux compagnies aériennes, dont la sienne, de maintenir leurs prix abusivement prohibitifs sans perdre trop de clients. Ainsi les 400 000 Réunionnais qu’il se vante d’avoir fait voyager grâce à son dispositif de continuité territoriale n’ont été que les bénéficiaires de la dilapidation des impôts locaux de tous les Réunionnais. Jamais un véritable dispositif de véritable continuité territoriale dans les deux sens, jamais une véritable mise en concurrence et une véritable ouverture du ciel réunionnais, comme à Maurice, n’a été faite par Didier Robert et sa comparse Yolaine Coste. Bien au contraire, depuis 2010 à ce jour, l’utilisation clientéliste électorale en toute illégalité comme le dénonce la chambre régionale des comptes, a été leur seule préoccupation.

Seule aujourd’hui la liste d’union de la gauche et du centre a comme projet de rendre Air Austral aux Réunionnais, pour en faire l’outil privilégié d’une véritable continuité territoriale entre la Réunion et la France mais aussi entre la Réunion et l’Europe, pour en faire l’aiguillon d’une véritable mise en concurrence et l’outil de l’ouverture du ciel par la venue de compagnies low-costs d’Europe, d’Afrique, du Moyen Orient et d’Asie. Merci de m’avoir permis de rappeler quelques réalités et de contribuer avec vous  à « refaire la Réunion ».

Antoine FRANCO
Fondateur et ex président de COLL’AIR




1.Posté par du n importe quoi le 08/12/2015 08:29

Antoine Franco, si ça ne te plait pas, retourne à Istres, dans les Bouches du Rhône, dont tu es originaire.

L'union de la gauche n'a qu'un seul projet et aucun programme !!!!

L'union de Thierry a été acheté avec de la pression financière..

Finalement Thierry, il aurait meilleur que la pression, tu la boives ... pauvre de toi

2.Posté par Gérard Jeanneau (alias Bill Boa) le 08/12/2015 08:58

Excellente analyse d'Antoine Franco !

Et pour faire bonne mesure, on peut ajouter le joli bouquet des Îles Vanille, financé à prix d'or par la Région Réunion !

RAPPEL :

Les îles Vanille, un machin, dirait De Gaulle. Le package, tel qu’il est conçu fait de La Réunion le dindon de la farce. Et en ce moment Didier Robert ne tarit pas d’éloges pour son package, les îles Vanille : il s’auto-encense en annonçant urbi et orbi que le package a des effets positifs, des retombées intéressantes pour le tourisme à La Réunion. Viroleau, le bras droit de son maître, nous enfume de la même façon.

Les deux thuriféraires méritent de vigoureux coups de goupillon ! Pour mettre en place le fameux package, les voyages combinés entre les îles de l’Océan Indien, la Région Réunion a organisé de belles balades dans chacune des îles Vanille : Maurice, les Seychelles, Madagascar, etc. etc. avec un bon nombre de dalons pour vanter le fameux et fumeux package.

Et l’enfant de choeur de la troupe, Pascal Viroleau, trouve que le budget global de 700.000 euros est une somme dérisoire - met encore la pas assez ! La Région a apporté sa "modeste" contribution, tout récemment, une subvention de 630.000 euros ! 90% du budget - met encore la pas assez. Et où est le siège des îles Vanille ? dans les locaux de l’IRT ; et qui est le directeur ? notre enfant de choeur ! Et Viroleau, rêveur, pense que plus tard le budget sera mieux réparti entre les différents partenaires. Laissons-lui le soin croire aux lendemains qui chantent, aux vertus des calendes grecques !

Pour attirer le tourisme sous notre Tropique du Capricorne au pays de ces capricieux-là, il va falloir assommer tous les requins qui gravitent autour de l’île et annoncer régulièrement que le volcan va péter. Surtout il ne faut pas crier sur les toits qu’un membre rose du gouvernement va venir en visite car, pour l’heureux événement, les rues seront bouchées par le service d’ordre, en rangs serrés près du visiteur gaulois et près des manifestants en colère ! Si on ne veille pas à tout cela, le package des îles Vanille restera un machin.

Et si la CRC - la Chambre Régionales des Comptes - maniait, elle aussi, le goupillon pour sauver le contribuable réunionnais ? inviter les dalons de Robert à aller à la pêche aux requins plutôt que d'arpenter les îles Vanille ; demander à Viroleau de répartir plus équitablement le budget, en y contribuant en fonction des retombées du package. Imaginons un instant que nos touristes prennent pour package Maurice et Seychelles ou tout autre combinaison sans intégrer La Réunion alors qu’on fournit 90% du bubget, en ce cas, grâce à Didier Robert, on est bien les dindons de la farce !

Gérard Jeanneau
Gières, le 20 juin 2015

3.Posté par mon pays le 08/12/2015 09:02

MR FRANCO lorsque l on veut tuer son chien on dit qu il a LA GALLE
""""" c est a prés quand le voleur a passé qu on voit que c était un bon gardien """""
MR depuis quand et quel jour vous avez fait pour nous réunionnais pour avoir un billet
d avion
MR toute les années passées a la RÉGION de VERGES ET CONSORT toute notre argent était pour enrichir sa famille et son partie politique y compris MR ETHEVE
pour son acharnement sur les personnels
MR cest a l arrivé pour président actuel qu une partie des réunionnais tous classe confondue se sont permis de voir la continuité PAS PAR VOUS PAS L ANCIENNE ÉQUIPE
MR hors combien sur cette liste de rassemblement actuel se sont permis de détruire cette action avec la complicité de se gouvernement
APRÈS des années et des années aux seins de la politique de notre pays QU A T ELLE FAIT pour nous
MR D ICI peut avec un BILLET A 500£ toute l année cette compagnie en ZONE
ROUGE COMME DU TEMPS DES COMMUNISTE ET DE LEUR FAÇON DE NOUS VOIR TOUJOURS PLUS BAS

4.Posté par romain le 08/12/2015 09:08

Antoine mon ami.. Thierry t'a payé combien pour pondre une ânerie pareil ?

5.Posté par Voter à gauche c'est voter FN le 08/12/2015 09:10

Nous remarquons qu'à chaque fois que la gauche prend le pouvoir c'est la montée du FN.

Voter Huguette Bello c'est voter pour le FN

6.Posté par tournesol le 08/12/2015 09:11

Moi je suis content d'avoir pu voyager avec l'aide de la Région. Je n'aurai jamais eu les moyens si il n'y avait pas la continuité territoriale !

7.Posté par Valerie le 08/12/2015 09:11

Monsieur Franco, la colair n'amène que la haine, voir la FHaine

8.Posté par vanessa le 08/12/2015 09:12

La gauche ne sait plus quoi inventer à quelques jours des élections pour gagner quelques voix... Tous les coups sont permis on dirait !

9.Posté par Valerie le 08/12/2015 09:14

Dans les années 80 un billet d'avion coûtait 15 000 francs, c'est à dire environ 2500 euro. Aujourd'hui on a un billet, sans la continuité territoriale pour à peine 1 000 €!

Arrêtez vos conneries Franco, vous n'êtes pas crédible.

10.Posté par bernard le 08/12/2015 09:15

Les tarifs des différentes compagnies sont quasiment les mêmes.. Si il baissé les prix de Air Austral, la compagnie aurait été en faillite à l'heure qu'il est ! La continuité est valable sur toutes les compagnies ! Si vraiment il était celui que vous laissez entendre, il aurait limiter le dispositif seulement à Air Austral !

11.Posté par ophélie le 08/12/2015 09:50

Didier a mérité sa place et j'adhère à ses idées ! Je revoterai pour lui.
Les médisants veulent faire un lavage de cerveau avec la population pour leurs propres intérêts. Didier lui ne pense qu'aux réunionnais!

12.Posté par elodie le 08/12/2015 09:51

Didier restera à la Pyramide, commencer à acheter vos mouchoirs mr Franco !

13.Posté par titi le 08/12/2015 09:55

Je soutiens le dispositif ambitieux des iles vanilles ! ça permettra même aux réunionnais de découvrir la culture de vos voisins !

14.Posté par Zardino le 08/12/2015 10:00 (depuis mobile)

Ôté Antoine l''avion i pose tous les matins, et le soir bann kompani là i remont su péi la fré. Choisi in place entre les 4

15.Posté par admirateur974 le 08/12/2015 11:01

Les Iles Vanille, encore une gabgit, DR, finance un carnaval aux Seychelles, 1500 arbres là bas aussi, mais par contre les billets d'avion sont à un pris exorbitants, 1200 €, 1300 € au lieu de financer le carnaval, des arbres un domaine à 18 millions € au lieu de 11 millions estimé par France Domaine, il aurait pu mettre cette argent pour faire baissé le prix des billets d'avion. En plus de cela, il donne de la continuité territoriale à des gens qui touche 6800 € net. Assez avec sa, DR, Dehors

16.Posté par Grangaga le 08/12/2015 11:20 (depuis mobile)

Dé fwa y romont'' a vid'' gramounn'' Zardino. Lé byin m''sié Antoine, mé si toutt'' outt'' bann'' dalon Sin Zil y rouv'' pa lo zié èk Sini, zot'' y pé komans'' fèrm'' la boutik'' ou pran pièss'' kwiv''...

17.Posté par Nicolas le 08/12/2015 11:39

Baisser le prix des billets? et le kérosène, le personnel, l'investissement dans les appareils qui paye? Vous?
Ne pas confondre coopérative, qui n'a aucun but lucratif, et aucune charge, aucune taxe, et une compagnie aérienne, qui elle est soumis à plus d'obligations!
Vous faites parti de ces joyeux lurons qui brassent l'air juste pour paraitre, mais n'apporte jamais de solution qui soit viable! Pleure encore plus sur ton sort!

18.Posté par Ken le 08/12/2015 11:46

En gros, Mr si vous vous avez pu grâce aux subventions monter vos projets, le réunionnais lui n'est pas en droit d'obtenir de la collectivité une aide forfaitaire au titre de la continuité territoriale?!

19.Posté par @ admirateur974 le 08/12/2015 12:21

il y a 30 ans un billet d'avion coûtait 2500 €, cessez de vous plaindre

20.Posté par Alain Busser le 08/12/2015 16:25

Il faut un sacré culot pour réclamer qu'on brûle encore plus de kérosène dans encore plus de vols long courrier en produisant encore plus de CO2. Il faut surtout un sacré culot pour réclamer ça maintenant, pendant la COP21. Mad Max...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes