MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La valse des zéros


Ayrault valse, Valls en héraut (héros?)

Par Dr Bruno Bourgeon, Nouvelle Donne - Publié le Mercredi 2 Avril 2014 à 06:48 | Lu 3511 fois

La valse des zéros
Alors ça y est, c’est décidé, notre président a tiré les leçons des Municipales : puisque les Français ont sanctionné la politique gouvernementale trop orientée à droite, que le vote a clairement exprimé un virage à droite, c’est donc : « barre à droite, toute ! », avec la nomination de Manuel Valls comme premier ministre. Ce dernier se fera le chantre du social-libéralisme, le héraut des mauvaises nouvelles économiques, et le héros de l’enfouissement écologique. Alors que les présidentielles avaient exprimé un vote à gauche, un « yen a marre » du sarkozysme, on va encore gloser sur la versatilité de l’opinion française. Et Ayrault pourra se consacrer à « son » aéroport.

Pourtant les leçons de ce scrutin, loin des considérations locales, sont on ne peut plus claires : les orientations politiques ont montré depuis trente ans leur inanité quant aux règlements des crises, le chômage continue de croître malgré la croissance positive du PIB, l’écart entre riches et pauvres ne cesse de grandir, la valeur travail recule devant le capital, les fonds de pension des actionnaires mènent les entreprises à la baguette, et même un compte bénéficiaire ne se traduit pas par de l’emploi. Comme quoi, élargir les marges des entreprises ne crée pas de l’emploi, et le pacte de responsabilité, qui n’est ni plus ni moins qu’un simulacre de politique de l’offre, ne créera pas plus d’emploi. Car ce qui crée de l’emploi n’est pas la marge bénéficiaire d’une entreprise, c’est sa capacité à répondre aux besoins, l’augmentation de son volume de production, bref un pouvoir d’achat augmenté des clients potentiels. Keynes l’avait très bien compris en son temps, et avait théorisé le New Deal que Franklin Roosevelt a consciencieusement appliqué pour sortir de la crise de 1929. Mais ce schéma n’est pas reproductible aujourd’hui du fait de la crise de la dette, empêchant de s’endetter davantage. Une politique de la demande, certes, mais en redonnant aux banques centrales le pouvoir de battre monnaie, tout en contrôlant l’inflation, en interdisant aux banques privées de prêter aux états plus que ne leur permet leur trésorerie, en voulant une Europe sociale et non économiquement libérale, en combattant tout ce qui fait que nous allons de nos jours droit dans le mur : le néo-libéralisme, malheureusement illustré par un Grand Marché Transatlantique, qui ne résoudra rien, mais menacera encore plus nos économies déjà fragilisées.

Hollande n’a pas compris ou se satisfait de la situation ; l’Europe ne peut pas, ne doit pas être maîtresse des destinées des états européens, et les crises actuelles, nées du libéralisme économique, source de tous nos maux, accentués en 2008, ne sauraient être résolues par le libéralisme économique. C’est d’une autre vision dont nous avons besoin : une vision de sobriété, de frugalité, de partage du travail, d’économie locale et circulaire, dans un grand élan de solidarité, le troisième vocable de notre devise : la fraternité !

Bruno Bourgeon, Nouvelle Donne



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes