MENU ZINFOS
Santé

La télémédecine pour faciliter le dépistage de la rétinopathie diabétique


Une convention a été signée ce mercredi par différents acteurs du monde médical pour améliorer le dépistage des personnes atteintes de rétinopathie diabétique et les réintégrer dans un parcours de soins. 12.500 Réunionnais sont estimés éligibles au programme.

Par - Publié le Mercredi 31 Août 2016 à 17:30 | Lu 1897 fois

Les grands acteurs du monde médical ont signé ce mercredi une convention pour faciliter l'accès au dépistage des personnes atteintes de rétinopathie diabétique
Les grands acteurs du monde médical ont signé ce mercredi une convention pour faciliter l'accès au dépistage des personnes atteintes de rétinopathie diabétique
On estime à 15% le pourcentage de Réunionnais (auto)exclus du système de soins. Partant de ce constat, et alors que le diabète fait des ravages à La Réunion, des professionnels de santé se sont associés pour mettre en place le projet de télémédecine baptisé Rétino.

Objectif : améliorer le dépistage précoce de la rétinopathie diabétique (complication grave du diabète et cause majeur de malvoyance et de cécité) des patients en rupture avec le parcours de santé. Une convention en ce sens a été signée ce mercredi entre les différents acteurs impliqués, à savoir l'URPS orthoptie océan indien, l'URML océan indien, l'ARS océan Oindien, le GCS TESIS, la CGSS et la direction régionale du service médical de la Réunion. 

"Un cercle vertueux"
 
"L'idée est d'éviter d'avoir besoin que tout le monde soit sur le même lieu, c'est de transporter l'information le plus rapidement possible", indique Éric Karoutchi, président de l'URPS orthoptiste, précisant que le premier et dernier maillon de ce programme de prévention reste le médecin traitant. Sur ordonnance, l'orthoptiste effectuera un fond d'oeil, et ces clichés seront télétransmis à l'ophtalmologue, qui pourra en informer le médecin traitant. En cas de problème, un courrier est adressé au patient.

"C'est un cercle vertueux", estime Maury, le directeur de l'ARS OI. "Faire revenir les patients dans le parcours de soin est bon pour eux, mais aussi pour la société et pour les caisses d'assurances maladie".  

Le premier dépistage à Hell-Bourg

Au total, ce sont 12 500 personnes qui sont estimées éligibles à ce dispositif sur le territoire. Sont concernés les patients diabétiques âgés de moins de 70 ans n'ayant pas réalisé un fond d'oeil depuis deux ans. 

Le top départ concret du projet sera donné le 10 septembre prochain, à Hell-Bourg, avec le premier dépistage. Le bassin Nord Est bénéficiera en primeur du programme, avant que le dispositif ne soit étendu à toutes les communes de l'île. Par la suite, dès 2018, ce projet pourrait être mis en place sur Mayotte. 


Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Bruno Bourgeon le 02/09/2016 08:17

Intéressant si et seulement si le secret médical est respecté, car le risque est l'intervention de personnes hors professions médicales ou paramédicales insérées dans le circuit de la connaissance, et non assermentées comme les médecins ou les infirmières.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes