Social

La suppression de l'indexation vie chère sur les primes des hospitaliers arrive comme un coup de massue

Lundi 7 Mai 2018 - 12:29

Solidaires Sud Santé Sociaux a appris par voie de presse que les finances publiques allaient leur supprimer, sur leur prochain buletin de paie, l'indexation de vie chère sur certaines de leurs primes. Les syndicats voient rouge. Ce lundi, ils sont rejoints par les syndicalistes de Solidaires Finances Publiques qui demande à son tour à sa direction d'expliquer cette décision brutale.


"Apprendre qu'on va nous baisser nos salaires par voie de presse est révoltant" confie, en colère, Zohra Givran, du Syndicat Sud Santé de Gabriel Martin. Une suppression qui plus est dès le mois de mai prochain pour les fonctionnaires de l'hôpital saint-paulois, ce qui est inconcevable pour les représentants de la fonction publique. Un préavis de grève a même été déposé à compter du 7 mai prochain. 

Au total, ce sont plus de 7 primes qui vont être ratiboisées. Cela représente en moyenne entre 80 et 100 euros par agent. L'Etat a parfois sous-entendu que l'indexation de vie chère sur certaines de ces primes ne serait pas légale. Cependant, en aucun cas, des preuves concrètes ont été apportées pour affirmer cette supposition, retiennent les représentants du personnel. 

Les primes concernées sont notamment la Prime de service, l’indemnité de sujétion spéciale, la prime de sujétion spéciale AS/AMP, la nouvelle bonification indiciaire (NBI), l’indemnités forfaitaires pour travaux supplémentaires (IFTS), la prime de technicité ingénieurs et le Supplément familial de traitement.

"C'est inconcevable de prendre une telle décision de cette manière là"

C'est une incompréhension qui plane au sein de la fonction publique. La Direction régionale des finances publiques, l'ARS, les directions hospitalières, le Préfet, l'Etat... Qui se cache derrière une telle décision? Pourquoi? Comment? On cherche à faire une économie, mais c'est le personnel qui en paie les conséquences. "Je suppose que c'est Paris qui se cache derrière tout ça", confie Pascal Valiamin, de Solidaires Finances Publiques. 

D'où qu'elle vienne, cette décision est, selon eux, totalement méprisante. Elle n'a pas fait preuve de la moindre analyse, du moindre recul ou d'une quelconque réflexion globale. Il n'y a eu aucun dialogue social. Une situation inadmissible, vu le contexte actuel de la fonction publique.

On aborde ce sujet très sensible, on met à mal la paie d'un salarié sur un simple coup de fil. En effet, au-delà de Gabriel Martin, le directeur du CHU Sud a été informé par téléphone que les salaires de ses fonctionnaires allaient bientôt baisser. Mai, juin, juillet... Nul le sait encore.

Le Syndicat Sud Santé Sociaux a déposé un préavis de grève à compter du 7 mai prochain. Accompagné de Solidaires Finances Publiques, ils comptent bien faire entendre leur mécontentement. "C'est inconcevable de prendre une telle décision de cette manière là", souligne Jocelyn Cavillot de Solidaires Finances Publiques. 
Charline Bakowski
Lu 27601 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

136.Posté par clari le 14/05/2018 17:27

@121 je suis choquée par votre commentaire,vous me donnez l'impression de ne pas aimer ce que vous faîtes,vous parlez de notre m...Faîtes donc un autre métier parce que je n'appelle pas ça être humain.Maintenant quand je serai sur un lit d'hôpital je repenserai à ce que vous avez dit.Je serai gênée car je me dirai ça doit emm..celui qui essuie ma m... comme vous dîtes.Petit rappel,ce n'est pas l'infirmier qui s'occupe de notre m....

135.Posté par zean le 13/05/2018 10:47

si on comprend bien ,ceux qui trichent aux aides sociales on devrait continuer à leurs payer puisque ils touchent déja ?

134.Posté par Béatrice le 13/05/2018 00:11 (depuis mobile)

Vraiment dommage ! Vs vs trompez de combats arreter de vs tirée ds les pattes , pourquoi perdre nos acquis ? Le milieu de la santé est très dure. Macrons devrait prendre la décision de diminuer de 50% de leur acquis ( président, ministres et ses ami

133.Posté par loulou le 12/05/2018 20:44

131 venez dans le privé nous montrer votre courage vous n' êtes pas le centre du monde et les moins à plaindre du département

132.Posté par zean le 12/05/2018 20:29

et qui feront le pain pour les employés de l'hopital ?

131.Posté par les soignants qui dechirent le 12/05/2018 14:45 (depuis mobile)

les monsieurs boulangers si vous plaignez de votre salaire changer de metier Venez dans la fonction public au Moins les critiques cesseront .

130.Posté par loulou le 10/05/2018 18:41

poste 120 vous ou un autre fera le boulot un travail on le fait par conviction et passion vous êtes infirmier ou chasseur de prime ? pendant votre formation vous parlez de prime ou d'anatomie ? tout travail mérite salaire je vous l'accorde un conseil si vous aimez le fric bossez gagner de l'expérience et devenez. un libéral

129.Posté par loulou le 10/05/2018 18:24

poste 116 le gros chantage par manques de moyens plus de jardiniers ni femmes de ménages , quel fonctionnaire a vraiment les moyens de payer et de déclarer une femme de ménage une fois par semaine peut 'être avec le chèque emploi service et le jardinier une fois par mois.Je suis à la retraite maintenant ma femme travaillait aussi je n'ai jamais eu de jardinier ni femme de ménage j'avais un bon poste dans le privé mon jardin je le faisais moi même et le ménage en couple avec madame et avec la participation des enfants, vive l'hôpital mais vous n'êtes pas les plus à plaindre du département soyez heureux , tôt ou tard la prime de vie chère sautera pour tous les fonctionnaires

128.Posté par loulou le 10/05/2018 18:10

121 MDR carton rouge vous n'êtes pas les seuls à vous réveillez à quatre heures du matin les boulangers pâtissiers les rippeurs à 3 heures du matins les chauffeurs livreurs et les vigiles qui bossent la nuit demandez aux vigiles leurs salaires l'infirmier du privé il bosse aussi les jours de fêtes chut macron est dans le coin ,

127.Posté par loulou le 10/05/2018 18:09

121 MDR carton rouge vous n'êtes pas les seuls à vous réveillez à quatre heures du matin les boulangers pâtissiers les rippeurs à 3 heures du matins les chauffeurs livreurs et les vigiles qui bossent la nuit demandez aux vigiles leurs salaires l'infirmier du privé il bosse aussi les jours de fêtes chut macron est dans le coin ,

126.Posté par loulou le 10/05/2018 18:09

121 MDR carton rouge vous n'êtes pas les seuls à vous réveillez à quatre heures du matin les boulangers pâtissiers les rippeurs à 3 heures du matins les chauffeurs livreurs et les vigiles qui bossent la nuit demandez aux vigiles leurs salaires l'infirmier du privé il bosse aussi les jours de fêtes chut macron est dans le coin ,

125.Posté par Infirmière du chu le 10/05/2018 17:18 (depuis mobile)

Et surtout pas de panique concernant ce que vous appelez du « chantage » car dans notre profession malgré Tout on soigne Tout le monde sans distinction ... même le plus pire des conards! Alors Vous voyez vous pouvez dormir tranquille LOL

124.Posté par Infirmière du chu le 10/05/2018 17:07 (depuis mobile)

Trop Ridicule alcide loulou et compagnie.. ne vous inquiétez pas jai Bien profité avec «l’argent du contribuable»(car nous Non on ne contribue Pas nous!) jai déjà acheté une ferrari et une villa d’architecte avc vue sur mer avc la SURrémunération MDR

123.Posté par alcide le 10/05/2018 13:37

Les fonctionnaires de la Réunion surrémunérés, fiers de faire travailler, jardiniers, nounous, femmes de ménages, comme au bon vieux temps colonial, mais avec l'argent des contribuables, ce coup-ci ! Et dés qu'on touche à leurs privilèges, chantage en tout genre. Bref l'épisode est clos, pathétique et indéfendable sauf par les syndicats bourgeois...

122.Posté par Infirmière du chu le 10/05/2018 13:20 (depuis mobile)

La finalité de tout ça c’est bien une baisse de salaire dont il est question et le fait que certaines personnes s’en réjouissent ça me parait curieux. Surtout que cela ne les concerne pas du tout. A croire que c’est vous qui nous payez LOL

121.Posté par les soignants qui dechirent le 10/05/2018 13:20 (depuis mobile)

et gars ou lève 4h du mat comme nous dimanche jour férié noël journée de l''an fête kaf toute out vie dans l''hôpital zenfant famille négligée tout sa pou essuyer vomi pipi caca zot famille .ET zot préfère place zot vieux famille dans l''hôpital.

120.Posté par Feelinn le 10/05/2018 11:01 (depuis mobile)

Loulou j''attend avec impatience le jour où vous aurais besoin des fonctionnaires de l''hôpital et vous attendrais seul sur un brancard. Car moi je refuserait de venir remplacer un dimanche , un ferié ou de nuit pour venir jouer dans votre m..de!

119.Posté par loulou le 10/05/2018 10:38

113 tirer le salaire vers le haut un rêve pour tous mais dans le privé si le patron voudrait augmenter le salaire de ces employés c'est le client qui fera la tronche , car le patron il sera bien obligé de faire exploser son prix de vente , tirer le salaire vers le haut un rêve quel méthode à définir un sujet de philosophie pour le prochain BAC

118.Posté par loulou le 10/05/2018 10:25

poste 112 bonne question si vous êtes du milieu vous voyez bien le budget restreint de fonctionnement même les hôpitaux de France sont à la traine beaucoup sont endettés ,le CHU de st denis à travers les actualités , un hôpital de loire vers st étienne une dette de 173 millions ils ont nommés des administrateurs pour essayer de retrouver l'équilibre , des services entiers fermés beaucoup d'erreurs fût commis par des incompétents. POUR LES impôts les gens du privé payent aussi je suis à la retraite et je paie toujours l'impôt sur le revenu , défendre ses droits c'est normal et humain mais vous n'êtes pas les plus à plaindre du département je parle des fonctionnaires dans son ensemble chut macron est dans le coin

117.Posté par loulou le 10/05/2018 09:58

arrêtez de pleurnicher vous êtes bien payé les infirmiers du privé ont 1200 euros de moins que vous il faut défendre ces intérêts mais arrêter de vous faire passer pour des victimes, l'hôpital de France et de Navarre est en danger L'ars reçoit des ordres du ministère et l'ars redonne les directives au directeur d'établissement je ne dis pas que le directeur peut tout décider et jouer au cow boy mais on lui dit de faire des économies il le fait il pense à sa carrière , même les médecins quittent le bateau fou pour aller bosser dans le privé et ils gagnent bien mieux leurs vies surtout en métropole. J'ai vu un reportage sur un hôpital de la loire vers saint étienne ils ont fermés des lits ils ont construits 12 blocs opératoires sur les 12 que 6 fonctionnent des bureaux pour fantômes , chaque chirurgiens voulaient avoir son propre bloc le délire avec l'argent des contribuables , le directeur fût muté ailleurs ils ont mis des administrateurs en place pour essayer de sauver le bateau une dette de 173 millions les non titulaires à la porte , l'hôpital publique je suis pour mais avec une gestion plus saine , on voit bien le dérapage des embauches par complaisance douloureux souvenirs au chu de st pierre combien d'agents fut remercier, la belle époque c'est fini , il faut travailler dans l'intérêt du pays , moi j'ai bossé dans le privé et je peux vous garantir que le grand écart n'est pas de mise et mon patron n'aimais pas les enfants gâtés pour lui boulot - salaire si n'est pas content la porte est grande ouverte mais si t'es bon il n'était pas avarre, et pour finir pourquoi les gens attendent aussi longtemps pour être titulaire la réponse est dans la main du gouvernement , bon courage à vous mais gardez les pieds sur terre

116.Posté par Infirmièrebourgeoiseetprivilegiée le 10/05/2018 09:38 (depuis mobile)

À ce moment là quand le fonctionnaire n''aura plus les moyens de payer son jardinier sa femme de ménage sa crèche sa nounou son assistante maternel son "smicar qui refait son toit" vous allez chez l''argent de nos prime qui seront pas dans vos poches.

115.Posté par Infirmièrebourgeoiseetprivilegiée le 10/05/2018 09:35 (depuis mobile)

Et vous inquiétez pas ceux qui touchent ces aident. Quand ce sera votre tour et qu''on va vous les enlever et ça a commencé avec les étudiants ils diront que vous êtes des assistés et d''aller travailler comme tout le monde.

114.Posté par Infirmièrebourgeoiseetprivilégiée le 10/05/2018 09:34 (depuis mobile)

Je rappelle aussi que ces primes est indexation ne sont pas payer par le contribuable. Par contre nos impôts sur salaire vont dans le social. Donc faites pas genre vous défendez les smicards parce qu''un moment toutes la chaîne sera touchée.

113.Posté par Infirmièrebougeoiseetprivilégiée le 10/05/2018 09:30 (depuis mobile)

On mérite mieux que les autres. On dit que tout le monde mérite ce salaire là. Et dans le privé je vais te rectifier c''est 1800e à la réunion. La justice est d''aligner les salaires vers le haut pas vers le bas. On sait pk la réunion n''avancera jamais

112.Posté par Infirmièrebougeoiseetprivilégiée le 10/05/2018 09:21 (depuis mobile)

Loulou c''est grave. Parce que tu crois que cette argent va aller dans les poches de qui ? Il ne vient même pas du contribuable. Mais par contre mes impôts bénéficient au social. Pourquoi notre salaire et pas augmenter celui des autres ?

111.Posté par zean le 10/05/2018 08:46

ce n'est pas seulement ceux qui travaillent à l'hopital qui n'ont pas droit aux aides et aux bourses

110.Posté par zean le 10/05/2018 08:26

qui accepterait qu'on baisse son salaire sans rien dire ? mais il y a la grille indiciaire qu'on ne touche pas ,il y a l'indexation sur le salaire base ( pas touché ) il y a les primes aussi tout cela est normal,mais l'indexation sur les primes n'est pas normal
j'ai travaillé dans une collectivité je ne touchais pas d'indexation sur les primes et dans les années 90 quand les finances publiques ont supprimés les congés bonifiés pour les agents du CG ,cela a été accepté

109.Posté par Une infirmière du chu le 10/05/2018 08:15 (depuis mobile)

Au chu pendant au moins 4ans on travaille en CDD de 1, 3 ou au mieux 6 mois, on paye plein pot nos impôts en fonction de nos revenus, par contre droit à Aucune aide d’aucune sorte, aucune bourse pour nos enfants...qui a parlé de «privilèges» déjà?LOL

108.Posté par Une infirmière du chu le 09/05/2018 22:44 (depuis mobile)

«Privilèges» et maintenant on se prend pour des «dieux» MDR c’est n'importe quoi vraiment. La question c’est Qui accepterait qu’on baisse son salaire sans rien dire? Peu importe le métier.. et Arrêtez de comparer ce qui n’est pas comparable à la fin

107.Posté par loulou le 09/05/2018 21:26

POSTE 101 PERSONNE n'est jaloux vous avez passé un concours oui pour faire vos 3 ans d'études votre diplôme en poche le choix s'impose privé ou fonction publique , les infirmiers qui bossent en clinique bossent comme vous et ne crie pas autant , personne ne crache sur personne mais certains fonctionnaires se prennent pour des dieux , la vie économique ne tourne pas autours des fonctionnaires il y a le privé aussi , je rigole venez faire une journée le dos courbé en plein soleil avec un maçon , le boulanger qui bossent devant son four avec une chaleur en été , vous avez choisi un métier il faut l'assumer enlever de vos cerveaux vous n'êtes pas le centre du monde ni les plus à plaindre de ce département silence les malades ne sont et ne seront pas vos boucliers

106.Posté par loulou le 09/05/2018 13:09

MDR poste 98 fonctionnaire n'est pas un métier infirmier enseignant technicien médecin etc ce sont des métiers mais fonctionnaire c'est votre statut droits et obligations du fonctionnaire vous dépendez d'un ministère c'est tout mais en aucun cas un métier ,

105.Posté par loulou le 09/05/2018 12:52

poste 96 votre métier n'est pas facile même les infirmières du privé sont face à la mort aussi ,les policiers les pompiers les ambulanciers aussi, tout travail mérite salaire je vous l'accorde , l'ouvrier qui bosse et qui se casse le dos pour construire votre villa lui aussi il mérite un super salaire , les fonctionnaires se prennent pour le centre du monde. EN FRANCE les fonctionnaires bossent comme vous c'est dur aussi dans un hôpital parisien ou Marseille, vite redescendez sur terre , avec l'Europe vous risquez de vous retrouvez sur le palier un infirmier espagnol ou belge feront l'affaire . SILENCE LA FRANCE suit les ordres de l'Europe.

104.Posté par loulou le 09/05/2018 12:52

poste 96 votre métier n'est pas facile même les infirmières du privé sont face à la mort aussi ,les policiers les pompiers les ambulanciers aussi, tout travail mérite salaire je vous l'accorde , l'ouvrier qui bosse et qui se casse le dos pour construire votre villa lui aussi il mérite un super salaire , les fonctionnaires se prennent pour le centre du monde. EN FRANCE les fonctionnaires bossent comme vous c'est dur aussi dans un hôpital parisien ou Marseille, vite redescendez sur terre , avec l'Europe vous risquez de vous retrouvez sur le palier un infirmier espagnol ou belge feront l'affaire . SILENCE LA FRANCE suit les ordres de l'Europe.

103.Posté par loulou le 09/05/2018 12:52

poste 96 votre métier n'est pas facile même les infirmières du privé sont face à la mort aussi ,les policiers les pompiers les ambulanciers aussi, tout travail mérite salaire je vous l'accorde , l'ouvrier qui bosse et qui se casse le dos pour construire votre villa lui aussi il mérite un super salaire , les fonctionnaires se prennent pour le centre du monde. EN FRANCE les fonctionnaires bossent comme vous c'est dur aussi dans un hôpital parisien ou Marseille, vite redescendez sur terre , avec l'Europe vous risquez de vous retrouvez sur le palier un infirmier espagnol ou belge feront l'affaire . SILENCE LA FRANCE suit les ordres de l'Europe.

102.Posté par Soignant le 09/05/2018 11:20 (depuis mobile)

Mssge aux rageux : Si navé poin soignant kom nou zot noré soigne à zot koman ? Toujours des mal o ki pou tir su l''ambulance bravo a zot continuer quand va prend le petit peu zot i gagne zot va pleuré aussi et ma bat la main pou zot aussi ! Solidarité

101.Posté par Vidot le 09/05/2018 10:25 (depuis mobile)

A tous les jalous! Zot i connaît pas c koi passe un concours infirmiers et fais études. Mi donne pas zot travail un mois dans un services avec les conditions de travail de plus en plus restraint. Alors quand zot connaît pas arrêt dit n’importe koi

100.Posté par loulou le 09/05/2018 09:36

MDR poste 95 les infirmiers et infirmières du privé font le même boulot que vous dans les cliniques ils font les nuits changent les couches aussi , le boulanger il fait , son pain le mécanicien il répare votre voiture mais arrêtez de gémir et de raconter des bobards vous avez peur pour vos primes le patient c'est votre bouclier tout tourne autours de lui heureusement vous êtes payés pour le faire à chacun son métier mais il faut le faire avec conviction ce n'est jamais facile pour personne , je suis à la retraite maintenant je bossais dans le privé il y a des périodes je ne savais plus si c'était le jour ou la nuit mais c'était mon travail bon courage à vous et au privé aussi .

99.Posté par loulou le 09/05/2018 09:24

poste 94 vous croyez que toutes les entreprises offrent des primes il y a des gens qui bossent pour 1250 euros net par mois sans les primes sans les tickets restaurant et les autres avantages, tôt ou tard la prime de vie chère sautera , la vie est chère pour tout le monde , un infirmier de métropole travaillant dans un hôpital ne touchera pas 800 euros de plus cette somme représente votre prime de vie chère et l'infirmier qui bosse dans une clinique il ne touche pas la prime son salaire tourne autours de 1500 euros net par mois le fonctionnaire je ne tire pas dessus c'est le gouvernement qui le fera , déjà il faudrait faire une étude des prix à l'île de la réunion je reconnais la vie est chère mais cette prime elle divise et pour la paix sociale doit t'on la garder ou la supprimer, embaucher des nouveaux sans les primes et les anciens la garde ça va être la guerre entre le personnel , sans ces primes les gens aimant l'île de la réunion resteront et les autres partiront une piste à creuser et peut être du boulot pour les natifs, pour finir j'ai lu dans certains commentaires que les gens sont jaloux qu'il fallait apprendre à l'école pour réussir son entrée dans la fonction publique et je vous dirai dans le privé il y a du très haut niveau doctorat master licence maitrise etc les cadres du privé ou les autres sont des couillons ?, la fonction publique offre la sécurité de l'emploi je vous l'accorde mais en aucun cas les plus diplômés surtout n'oubliez pas les catégories A B ET C le C bien souvent il a un cap dans le service technique et les ASH bien souvent aucun diplôme à bon entendeur salut défendre vos idées et votre gagne c'est bien mais en aucun les fonctionnaires sont les piliers de la réunion à entendre certains le monde tourne autours d'eux et que la vie économique s'arrêterai bon combat quand même

98.Posté par alcide le 09/05/2018 05:08

Fonctionnaire n'est de toutes façons plus un métier d'avenir...la chose publique...tout le monde s'en tape. Dealers, rappeurs de merde, footballeurs millionnaires, macros, voleurs et criminels en tout genre, encouragés par nos gouvernants, ont quant à eux de très belles perspectives de promotion sociale. Soyez réaliste, cessez donc de payer des études à vos enfants...ce sera toujours une économie importante.

97.Posté par Louloute le 09/05/2018 04:59

Pauvres syndicats, on vous enlève votre pouvoir d'achat, mais ne vous plaignez pas car vous aurez toujours le pouvoir d'acheter car la vie est chère ici pour tout le monde, supprimons ces privilèges à toutes les catégories lo bande gouyaves de France déserteront!

96.Posté par Infirmièrebourgeoiseetprivilégiée le 09/05/2018 00:11 (depuis mobile)

Le système de santé détruit, ne regretterez pas vos commentaires. Parce que certes on parle de vocation. Mais tout métier mérite salaire. Et Je pense le mériter lorsque je rentre le soir l''esprit brisé d''avoir accompagné vos malades dans la mort.

95.Posté par Infirmièrebourgeoiseetprivilegiée le 09/05/2018 00:05 (depuis mobile)

J'aimerais bien partager aussi ces privilèges là aussi avec vous : changer les couches de vos malades. Les laver. Soigner. Les accompagner dans la mort. Les week-ends et jours fériés. 3 mois de nuit par an. Et les rappels sur repos.

94.Posté par margouillat974 le 08/05/2018 23:27

Et voilà : pendant que l'on discute sur le bien-fondé ( ou non) des primes des fonctionnaires mutés ( pas toujours de leur plein gré) de métropole en outre-mer. ( vieux parents, crédits maison en métropole à payer, avec taxes foncières, parce qu'une "mutation "n'est pas définitive,il me semble ), on oublie qu'ici aussi, il existe des primes dans chaque corps de métier, qui sont parfois assez conséquentes.

Mais , du haut de son Olympe, Jupiter se marre: encore une fois, il a réussi un joli coup : diviser la population.
La prochaine fois, il peut décider que la " prime panier" ou les tickets restaurants font partie intégrante du salaire : il y en aura encore pour accepter la fin de ce privilège honteux !!!

93.Posté par Fidol Castre le 08/05/2018 23:02

Les frasques du personnel soignant. Bande son entre le Samu et Naomi, 22 ans.

Votre morale à deux balles sur la vocation et la dévotion, les gars, vous savez où vous pouvez vous la carrer ?

92.Posté par UnPrivilégié le 08/05/2018 21:24

Bon allez je balance tout...
Je suis devenu infirmier en passant un CONCOURS suivi de 3 ANS D'ETUDES
J'ai aujourd'hui 15ans d'experience
Je travaille les week end , les nuits (j'avoue je perçois pour cela une indemnité confortable de 9euros soit 1 euro l'heure de nuit), les jours fériés, les fêtes (noël, jour de l'an c'est selon mais au moins une par an et souvent la nuit pendant que vous faites péter le champagne et la buche)
Je suis souvent rappelé sur mes jours de repos (faute de personnel suffisant pour remplacer un collègue malade)
Je travaille aux urgences et suis souvent exposé à l'agressivité de patients sous effet (alcool ou autres...). Tiens pour cela je n'ai aucune prime de risque. En même temps ça vaut quoi la vie d'un privilégié?
J'aligne les heures supplémentaires non payées ou dans le meilleur des cas récupérés...
Pour cette situation de privilégié planqué je touche 3100 euros
Qui veut ma place???

91.Posté par loulou le 08/05/2018 20:31

poste 75 les pompiers travaillent autant que vous les infirmiers qui bossent dans le privé bossent aussi dur que vous , ce métier vous l'avez choisi j'espère c'est pénible pour tout le monde à chacun son métier,. le rippeur qui se réveille à 3 heures du matin pour faire la collecte des déchets c'est pénible aussi pour lui , l'ouvrier qui tire sur le goudron chaud en plein soleil ce' n'est pas facile pour lui aussi . ARRËTER de gémir silence il y a d'autres personnes qui bossent

90.Posté par Fidol Castre le 08/05/2018 18:03

64.Posté par Hospitalier le 07/05/2018 19:58

Quand nou ra pu personne po soigne zot parents ou bién zot meme, zot va ni pleurer !


Même quand il y a des gens pour soigner les parents, les gens pleurent. La preuve ici.

89.Posté par "VIEUX CREOLE" le 08/05/2018 14:57

C' EST UNE TRÈS MAUVAISE DÉCISION INJUSTE ET INSUPPORTABLE POUR TROIS RAISONS AU MOINS !!

-a ) La sur-rémunération devrait être supprimée dans toute la Fonction Publique à la même date! Elle a été à l'origine d' "une certaine augmentation du coût de la vie" dés le début ...
- b) Au fil des ans, elle s'est r révélée comme génératrice d'inégalités évidentes- voire des "privilèges -par rapport aux classes défavorisées( dont le niveau de vie restait stationnaire pendant des années ) !! C'est une constatation difficile à admettre pour certains MAIS C EST LA RÉALITÉ !!!
- c ) Cette suppression ne peut pas se faire du jour au lendemain , Mais par étapes COMME Mitterrand a procédé pour établir "L' ÉGALITÉ des lois sociales entre Métropole et D.O.M. : cela s'est fait absolument sans heurt !!
- Bien entendu , des discussion sérieuses et approfondies devront être engagées pour se mettre d'accord sur" le taux exact" de la cherté de la vie à La Réunion ( qui n'est ni de 53,6% , ni même de 33% ) !!
_ Quand j'ai fait ces remarques à des syndicalistes ,on m'a dit que " je crachais dans la soupe "!!!
Pourtant mes remarques s'appuyaient sur des relevés de prix sur de mêmes articles ou produits dans des " supermarchés de mêmes groupes en Métropoles et la Réunion (dles Patrons nationaux viennent quelquefois à La Réunion faire leurs publicités ) !!!

88.Posté par Joevany Gerot le 08/05/2018 14:43 (depuis mobile)

Mett à zot dans le privé, un demi - journée ireste pas, nana courageux la dans?

87.Posté par Retraitée indignée le 08/05/2018 13:25

LIBERTE... EGALITE.... FRATERNITE....

Quand est-ce que monsieur Emmanuel Macron, chef de l'Etat, garant de l'application et du respect de notre devise républicaine pour TOUS les français,...

Que les électeurs de notre département le plus assisté de France,... n'ont placé qu'en 3 ème position lors de la dernière élection présidentielle, choix confirmé ensuite pour l'élection de nos 5 députés,...

Va-t-il se décider à supprimer la scandaleuse sur-rémunération versée à l'ensemble des fonctionnaires, des syndicalistes et de nos élu-e-s immoraux fervents adeptes du népotisme ?

Ce scandaleux privilège digne d'une république bananière et coûteux pour les finances publiques, qui enrichit les mêmes lobbys d'importateurs en gonflant tous les prix de détails dans les commerces, alors que notre île est incapable de produire ce qu'elle consomme chaque jour, et que nous payons notre électricité 4 fois moins cher que ce qu'elle coûte réellement,...

Alors qu'en 2018, selon l'INSEE , le différentiel des prix à La Réunion, est supérieur de 7 pour 100 par rapport à la métropole et que le nombre des fonctionnaires dans les différentes administrations, sauf dans les hôpitaux, est chez nous, poste pour poste, supérieur en moyenne, de 50 pour 100, et de plus de 60 pour 100 dans les Conseils régionaux et départementaux; mairies et autres communautés de communes où SPL "bidons", pour un service loin de faire l'unanimité notamment la protection de notre environnement,...

Quand est-ce que nos fiers élu-e-s, braillards et cumulards,qui prétendent vouloir lutter contre le chômage véritable fléau qui gangrène notre île, mais en réalité pensent d'abord à la défense de leurs privilèges, auront le courage de demander l'égalité réelle par rapport à TOUS les français et de TOUS les réunionnais en particulier ???

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >