Courrier des lecteurs

La stèle des esclaves

Lundi 2 Novembre 2009 - 18:31

"Des centaines de milliers d’enfants, de femmes et d’hommes ont été arrachés à leur terre natale pour être mis en esclavage sur cette île, de la fin du 17e siècle jusqu’à l’abolition de 1848.
Le Code Noir les réduisait à l’état de "biens meubles".
L’esclavage colonial les a privés de sépulture et a effacé toute trace de leur présence.
Tout être humain a droit au souvenir.
Par ce monument, nous réparons cet oubli.
Nous rendons hommage à leur vie, à leur courage et à ce qu’ils nous ont légué"
.

Voilà l'épitaphe inscrite sur la stèle des esclaves qu'a inaugurée Paul Vergès, en présence de ses fidèles, au cimetière du Gol, à Saint-Louis. C'était le 31 octobre 2009.

De cette belle épitaphe, il faut tout simplement supprimer la phrase : "L'esclavage colonial les a privés de sépulture et a effacé toute trace de leur présence."

L'esclavage colonial les a privés de sépulture. Faux ! Tous les esclaves de cette île ont été inhumés, comme toutes les personnes libres de leur époque : si l'on était de la chapelle du curé, on avait droit à une place dans son cimetière, en "terre sacrée"; si on n'en faisait pas partie ou si on en avait été exclu pour diverses raisons, on était enterré en quelque champ, en "terre profane". Le curé traitait tout le monde, esclave ou non, de la même manière. Mais comme pour toute bonne règle, il y a eu des exceptions. Un seul exemple suffira, celui de Voltaire, un bien mauvais paroissien qui a passé toute sa vie à lutter par ses écrits contre le clergé et le pape. Mais voilà, les derniers jours approchant, il a jugé bon de se lier d'amitié avec un curé qui s'est laissé influencer. À la mort du farouche anticlérical, le complaisant homme d'Église l'a enterré en terre sacrée au grand dam de l'évêque du lieu !

L'esclavage colonial a effacé toute trace de leur présence ! Inexact ! Est en cause la coutume, la même qui avait cours de Menton à Dunkerque. Pas de registres officiels à l'époque des rois. Seul le curé recensait ses brebis, lors du baptême, du mariage et de la sépulture. Trois registres paroissiaux, les BMS, la seule source à laquelle puisent les généalogistes. Et si l’on n'était pas de la paroisse du curé, on était tout simplement des sujets sans nom dans la royauté, des sujets qui, à leur mort, étaient enterrés en terre profane. Les esclaves non baptisés ou non reconnus comme chrétiens étaient de ceux-là. Et il y a eu, au temps des rois, de nombreux oubliés de l'histoire, esclaves ou non !

Inutile de chercher dans le Sud de mes Deux-Sèvres natales la main d'un féroce colonialiste. Les cimetières privés de cet endroit ont disparu les uns après les autres. Outrage du temps ! L'urbanisme a fait des ravages tout autant que l'agriculteur désireux de récupérer quelques arpents de terre laissés à l'abandon depuis des décennies. Et cette île a connu, elle aussi, le même outrage du temps.

Mais que peut-on y faire ? Les serviteurs de Vergès, sous la houlette de sa fille, aiment bien pimenter l'histoire locale, en regardant un peu trop leur nombril, leurs œillères. C'est tout de même bien fort de café ! Pauvre MCUR virtuelle où l'on arrange vaillamment toute cette histoire locale !

Et le comble vient d'un "raconteur z’histoires" de Témoignages, qui brasse naïvement l'imaginaire et les faits historiques dans son moulin à vent : les âmes errantes du cimetière du Gol semblent à elles seules justifier l'implantation de la stèle des esclaves. Pour la circonstance, on a ressuscité les Mânes de nos ancêtres latins : grâce à la stèle, flotte un air plus apaisé.

Il ne reste plus qu'à souhaiter que le futur maître de la pyramide inversée ait la bonne idée de placer la stèle, avec sa bonne épitaphe corrigée, dans un lieu serein donnant sur la mer d'où les esclaves sont venus pour porter leurs horribles chaînes : ils méritent notre hommage et notre respect, comme nos héros de la guerre.

Gérard Jeanneau
http://anti-mcur.over-blog.com/
gerard.jeanneau@laposte.net
Lu 10167 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

162.Posté par Ded le 07/01/2010 16:29

Toujours les mêms querelles engendrées en particulier par des "historiens" de dernière minute.
Oui, l'esclavage était une horreur et l'est encore aujourd'hui, non, ,à la Réunion on ne trouve plus de tombes d'esclaves( ni celles des petits blancs) car elles n'ont tout simplement pas résisté à l'épreuve du temps.
Mais croyez vous que même à cette époque on aurait laissé des cadavres pourrir en plein air sans les ensevelir au risque d'épidémies?
Avant que l'état ne légifère sur les modalités d'enterrement des morts , il y a eu des cimetières privés ( comme en métropole d'ailleurs) cimetières plus ou moins bien entretenus, plus ou moins vite abandonnés, oubliés par la force des choses, par la transformation des lieux.

Je me souviens que dans mon enfance dans les Vosges, ma grand mère passant devant un champ au milieu duquel se dressait une grange en ruines, pas loin de son village,pressait le pas , faisait le signe de croix car la croyance populaire parlait d'un ancien cimetière dont l'emplacement aurait été "utilisé" pour y construire cette fameuse grange...

Hé oui, partout , on retrouve un peu les mêmes faits mais dans les Vosges, la disparition de ce cimetière présumé n'allait pas jusqu'à faire naître ensuite des histoires ( à défaut de l'Histoire) sur le déni d'existance des supposés cadavres...

Gardons raison , ne réécrivons pas l'histoire pour dresser les gens les uns contre les autres...ce qui semble être le cas en ce moment ,à défaut d'autres arguments!

161.Posté par citoyen le 23/12/2009 13:57

N’étant pas historien, j’interviens avec retard mais me garderai de faire des affirmations comme beaucoup. Simplement, il me semble que l’on peut être d’accord sur le principe d’un monument pour rappeler le fléau de l’esclavage, et réconcilier un peu l’île avec son passé. Aussi d’accord avec cette partie de l’épitaphe :

"Tout être humain a droit au souvenir. Par ce monument, nous réparons cet oubli. »

Il me semble que tout le problème vient d’autres parties de l’épitaphe dont la vérité historique est sujette à caution :

1 – « Des centaines de milliers d’enfants, de femmes et d’hommes ont été arrachés à leur terre natale pour être mis en esclavage sur cette île, de la fin du 17e siècle jusqu’à l’abolition de 1848. »

Je savais que des esclaves adultes étaient débarqués sur l’île, mais les enfants ? Combien ? N’y a-t-il pas eu plutôt des naissances sur l’île de parents esclaves ? Si des enfants étaient également débarquées, étaient-ils ou non très minoritaires et peut-on dans ce cas parler en général de milliers.... (première question historique à résoudre) ?


2 – « L’esclavage colonial les a privés de sépulture et a effacé toute trace de leur présence. »

Sur les tombes et les traces laissées : oui, peut-être qu’hormis les tombes des « riches » et puissants, on ne retrouve plus celles, anciennes, des « petits » : est-ce pour autant qu’elles n’ont pas existé ? Et fort possible aussi que Gérard Jeanneau ait raison sur les inhumations des âmes hors de leur paroisse..... (deuxième question historique à résoudre)


Voilà les 2 questions historiques posées par cette épitaphe et toutes les autres considérations sur l’histoire comparée de la Vendée ou de la Réunion ou de la MCRU etc ....semblent un peu hors sujet, non ? La polémique ne m’intéressant pas et n’étant pas historien, je n’ai en tous cas pas de réponses. Y’a-t-il des historiens dans le blog ?

Par contre, de la réponse à ces 2 questions historiques dépend celle de la récupération politique ou non par le PCR du passé douloureux de l’île......

160.Posté par Gérard Jeanneau le 07/12/2009 10:07

Une précision s'impose cependant. Tout personne, esclave ou non, qui s'était enfuie ou qui s'était égarée pouvait dans la nature être victime d'un accident ou d'une maladie et mourir sur place sans sépulture. Et cela devait être assez fréquent chez les esclaves marrons, partis seuls dans les Hauts de l'île. Les historiens ne sont pas en mesure d'avancer un chiffre. Et n'ont pas eu de sépulture non plus ceux et celles qui ont été victimes d'un assassinat et jetés dans une ravine ou ailleurs. Les disparitions de personnes existent encore de nos jours, très peu nombreuses grâce à l'efficacité de la gendarmerie et de la police.

Gérard Jeanneau

159.Posté par Jeff le 11/11/2009 11:52

Caton2, c'est mon coin Mull, et toutes les hébrides, j'ai failli m'installer à Barra, mais il n' y avait pas de soleil. Iona Abbey is beautifull.

158.Posté par Garou le 09/11/2009 19:19

" L'utilisation éhontée de mensonges, de rapprochement grossier de fait sans lien entre eux, d'amalgames de toutes sortes, quand il ne s'agit pas de grossiéreté , de procès d'intention ..."

Caton2, je crois que Soliste est carrément en train de te traiter de tribun communiste ! :oD


157.Posté par Gérard Jeanneau le 09/11/2009 18:54

Soliste,
Un sursaut de courage! Répondez à mon post 137. Ne fuyez pas au Monomotapa. Caton2 vous l'a dit : les participants à ce forum jugeront. Et j'ose dire : ils vous ont déjà jugé. Vous êtes le frère jumeau de Harold, le sorbonicole, qui phagocyte mon article "La MCUR de Wikipedia".

http://www.zinfos974.com/La-MCUR-de-Wikipedia_a10876.html


156.Posté par azur le 09/11/2009 18:50

Caton,
Le mur est tombé il y a 20 ans aujourd'hui ; mais, quelques éléments subsistent ; il faut bien ; sinon, personne ne serait plus en mesure de porter une juste appréciation sur ce que ça pouvait etre au quotidien
Il est à noter que l'effondrement fut brutal; tout s'est passé en une soirée; c'était un vrai château de cartes.

155.Posté par Caton2 le 09/11/2009 17:58

Soliste, no comment. Les participants à ce forum jugeront...

154.Posté par Soliste le 09/11/2009 17:40

Ainsi donc chaton 2 vous étiez présent le 6 novembre à une conference organisée par la mcur autour de la civilisation arabe ...mais vous n'hésitez pas à mentir le 8 en indiquant que la mcur ne s' interesse et n'attire l'interet des réunionnais que sur l'esclavage...
Tsss...c pas beau...
Mais je ne suis pas surpris.
L'utilisation éhontée de mensonges, de rapprochement grossier de fait sans lien entre eux, d'amalgames de toutes sortes, quand il ne s'agit pas de grossiéreté , de procès d'intention, voire d'utilisation de propos révisionnistes...conduit chaque jour un peu plus les réunionnais à prendre conscience des tentatives de manipulations des anti-mcur et à se tourner positivement vers le projet le lui-même.
Continuez Chaton2, continuez...vous êtes les meilleurs communicants du projet..



153.Posté par lim le 09/11/2009 17:22

Et la lumière fut!!!! Maintenant, plus de doute. Le motif de "tant de haine, du ton injurieux", c'est la politique, c'est le projet à défendre et à IMPOSER!!!!!!!!

A unépoque, les nervis intimidaient, menaçaient les administrés sur leurs lieux de travail, ou dans leurs cours en faisant agiter une épée de Damoclès. Aujourd'hui les moyens sont modernes : l'internet sur lequel on "accuse", on "reproche" sous un pseudonyme.

Il y a même en ce moment une pétition "pro MCUR" selon ce site.

152.Posté par lim le 09/11/2009 15:16

Votre humour sur ce site Caton2 est une bouffée de fraîcheur. Je ne sais pas si j'ai été vue à la MCUR ou si je suis passée inaperçue comme vous!!! Fallait-il émarger une feuille de présence? Mince! J suis passée à travers maille! La prochaine fois, je respecterai le règlement car êtres humains,lois, règlements, c'est fait pour être respecté!

151.Posté par Caton2 le 09/11/2009 14:46

Soliste, ça me chagrine que vous ne m’ayez pas vu à la conférence d’Ahmed Djebbar. Mais… j’ai compris, est-ce bête…c’est parce qu’on ne se connaît pas ! Bon, la prochaine fois, criez bien fort « miaou !». Si quelqu’un répond « miaou ! » ça sera moi.
Donc la MCUR invite des savants arabes. C’est vrai que c’est bien de s’ouvrir aux autres civilisations. Je croyais que l’objectif de la MCUR c’était la mise en valeur du patrimoine immatériel réunionnais. À moins que… mais oui, il y a eu tromperie sur la marchandise ! Soliste, Monsieur Ahmed Djebbar, il est algérien, pas indo pakistanais. Arabe et zarab : ce n’est pas la même langue, pas la même culture. Il faudra réviser vos cours d’histoire géo. Là, je suis désolé Soliste, je ne peux pas vous donner une bonne note. Pourtant vous avez l’air d’ un élève assidu. Mais méfiez-vous des homonymies, et de vos amis de la MCUR…

150.Posté par laluno le 08/11/2009 23:00

Nos ancêtres étaient considérés comme des bêtes de sommes.. encore bien plus bas., comme des outils animés..
Ceci mérite bien une stèle….
Rappelons aussi que la France (parmi les anciens pays colonialistes) est le seul pays au monde a reconnaître que l’esclavage est un crime contre l’humanité…

149.Posté par Soliste le 08/11/2009 16:16

Pour cette raison Chaton2 que le 5 et 6 Novembre, tout juste quelques jours, deux conférences , l'une dans le sud , l'autre dans le nord fut données par d'Ahmed Djebbar, Historien des sciences, commissaire de l'exposition l'âge d'or des sciences arabes . Grand spécialiste internationalement connu de la culture arabe. Conférences organisées par la mcur. Conférences qui affichèrent complets. Je ne vous y ai pas vu..
Il faut dire que pendant que que vous délirez et fantasmez petitement, d'autres, et le plus grand nombre, se cultivent, apprennent, s'ouvrent aux mondes, se confrontent aux derniers travaux des chercheurs, se rencontrent et construisent à leur manière la reunion ouverte, sur elle meme et sur le monde.
Je vous indiquerai, mon cher chaton 2, les prochaines dates des conférence MCUR, il y en a au moins une par mois, et en général avec une personnalité, intellectuels, chercheurs, scientifiques, de premier plan.
On ne sais jamais...Vous sortirez peut etre de vos plaisants délires, je ne désepère jamais des ressorts de l'ame humaine....sinon, voyez vous, si je n'avais foi dans la connaissance et son partage, je ne croierai pas en la mcur.

148.Posté par Caton2 le 08/11/2009 15:03

Je ne voudrais pas de « soliste » dans mon orchestre car il a tendance à ne pas s'occuper de ce que jouent les autres musiciens. Et puis il ne connaît qu'un seul morceau, qu'il ornemente à l'infini, et seulement pour lui-même. Le dialogue, la communication, il ne connaît pas. Je lui conseille de changer de pseudo. Autiste lui conviendrait mieux.
Dans MCUR, il y a Civilisations (notez le pluriel) et Unité. On ne peut qu’être d’accord avec cet intitulé. Surprise, toute la "com" de la MCUR tourne autour de l'esclavage et du maloya. C'est pour le moins réducteur. Encore plus réducteur, seul est valorisé l'aspect "victimes" des esclaves: le maloya sous sa forme de complainte, de "blues", voire de chant revendicatif, une présentation de la vie des esclaves sous forme morbide (massacres, tortures, âmes errantes, etc.). Paradoxe, on finit par oublier les véritables souffrances des esclaves, le travail dur, le déracinement. Pour les besoins d'une imagerie néoréaliste stalinienne, on les transforme en héros de bd « gore ». La MCUR ne valorise pas l'apport créatif des esclaves au patrimoine immatériel, elle fait de la victimologie, au besoin en mettant à vif des plaies cicatrisées. Oubliée la gaité, oublié le séga ou shega, oubliées les danses ou les noirs imitaient les danses de salon des colons en s'en moquant. Oublié l'humour créole. Aurait-il été inventé par les "français"?
Et surtout, oubliées les autres civilisations, oubliée l'unité réunionnaise... La MCUR, à défaut d'être le mausolée du sultan, va devenir le mausolée des âmes errantes des esclaves. Brrr.

147.Posté par Gérard Jeanneau le 08/11/2009 13:07

Mon brave Soliste,
Ayez la bonté de répondre à mon billet 137. Il ne faut pas se dérober, il ne faut pas prendre la tangente. Un sursaut de courage et d'honnêteté intellectuelle de "out part" sera le bienvenu auprès des Zinfonautes.
Ataleur

146.Posté par bertel le 08/11/2009 12:48

Soliste n'a visiblement encore rien compris à la problématique du respect dû aux anciens .. et à leurs descendants.

Pour mieux nous enfumer, il fait dérive...

Comme ratenon, il s'évertue à nous faire croire que la région ( avec nos impôts ) devrait, sans réserves, servir les idolâtres" vergessiens"...

Bertel de Vacoa


145.Posté par Soliste le 08/11/2009 10:41

Bien sûr Jeff...
Cela étant conviendras-tu avec moi que la polémique concernant "allemands" et "nazis" était justifiée sauf à considérer tous les allemands comme des nazis.
Içi, considérer que l'esclavage et le système esclavagiste n'a rien à voir avec le fait que toutes traces et sépultures des esclaves aient disparu..relève d'une volonté révisionniste grave.
Qu'en penses-tu?
Que penses-tu également du fait que rare sont ceux qui critiquent ouvertement les propos de G. Jeanneau? Préférant s'engouffrer dans cette voie nauséabonde qu'il a ouverte pour satisfaire à leur discours anti-vergès ou anti mcur? Crois- tu que tous les arguments soient recevables ?
Faut-il se servir des discours revisonnistes pour porter ses opinions anti mcur? Est-ce acceptable?
( à ma connaissance, seul Nicolas , bien que anti mcur, réfute les propos perpétuellement tendancieux de M. jeanneau. Il faut dire qu'il est içi, un des rares a véritablement croire en la nécessité du contenu du projet même si la forme ne lui convient pas, ceci expliquant cela).
Ton avis Jeff?

144.Posté par Bokassa, anticolonialiste réputé. le 08/11/2009 09:26

Pourquoi chercher des tombes, vous n'en trouverez pas !

tout le monde sait qu'à l'époque les nègres étaient cannibales, les os ont fini au fond d'une marmite !

143.Posté par bertel le 08/11/2009 09:23

" 135.Posté par lim le 07/11/2009 19:53
Si les morts pouvaient exprimer une nouvelle dernière volonté, ils diraient à ceux qui gèrent l'argent public :
" Nous n'avons plus besoin de rien. Soulagez plutôt les misères de nos arrière-arrière-arrière petits-enfants. Permettez-leur d'accéder à la culture, au travail, aux postes à responsabilité, au logement, aux loisirs."


Excellent !

L'exploitation éhontée des morts et de leur histoire réinventée au gré des intérêts politicards, "solistaires" et claniques est une honte pour notre Réunion.

L'esclavage actuel devrait plus nous interpeller ! Il existe avant tout dans les communes et dans les collectivités. Les déplacements intempestifs, brimades et autres vexations, alliés à des salaires de misère ont remplacé le "chabouk" !!!

Les commandeurs sont issus des urnes et c'est la seule différence d'avec les excès dénoncés par tous ces opportunistes cumulards au service de leur clan.... quoi qu'ils disent et quoi qu'en disent leurs émissaires "solistaires" !

Seuls les faits comptent !

La fumeuse maison est une insulte à la misère !

Bertel de Vacoa

142.Posté par thierry le 08/11/2009 09:21

Popaul airait été mieux inspiré de créer la tombe de l'esclave inconnu, sur modèle de celle du soldat inconnu.

Sans épitaphe douteux, juste un lieu de recueillement et une flamme qui brule
constamment...(alimentée au biogaz issu de la bagasse bien sur, Popaul est champion dans ce domaine ! )


Mission impossible bien sur....comment empêcher un communiste de manipuler le peuple, de réécrire l'histoire ????

141.Posté par Jeff le 08/11/2009 09:00

Cette polémique sur une phrase contestée sur une stèle me rappelle une autre histoire de stèle.

La municipalité de Fontenay-le-comte avait fait poser une stèle dans la forêt de Mervent à la mémoire de 4 résistants fusillés.

Il avait été inscrit sur la stéle : ces jeunes résistants ont été fusillés par la barbarie allemande.

Les familles de ces résistants ont obtenus que le mot allemand soit remplacé par nazy, ce qui était la réalité.

Mais comme toujours, il y a eu polémique certains voulaient gardés le mot allemand et pourtant il a été prouvé par les familles que les jeunes avaient tirés sur la commandanture après une soirée de beuverie et que les suites de cette fusillade avaient été catastrophique.

Pour l'Histoire, cela a même été jusqu'à ce que les anglais abandonnent leur projet de débarquement à la Rochelle, arguant qu'ils ne pouvaient pas compter sur l'appui de résistants vendéens pas très fiables.

Les mots ont leur importance et leur rapport à l'histoire juste si l'on veut que le souvenir ne soit pas entâché d'arrière pensée.

140.Posté par lim le 08/11/2009 07:49

Connaître et assumer son Histoire, rendre hommage aux opprimés disparus ne doit aucunement faire oublier les opprimer actuels. Cela ne donne pas le droit de maintenir nos regards tournés dans les rétroviseurs, ou de faire l'autruche.

Les vivants d'aujourd'hui et de demain ont besoin d'une société à taille humaine, où les bien nés et ceux qui crient plus fort n'auraient pas d'office la plus grosse et la meilleure part du gâteau social de la Réunion.

139.Posté par Garou le 08/11/2009 00:58

(Bis repetita placent)

Et là, Dieudonné parlera-t-il de "pornographie mémorielle" ?


138.Posté par Soliste le 07/11/2009 22:09

Pas de souci Jeff...
et c'est vraiment qu'une remarque en passant..par ce que j'ai un truc sur le feu...
mais pour quelqu'un qui defend le devoir de mémoire , toutes tes réactions sont allés à l'encontre de ceux qui ne faisaient que l'affirmer. Pas une critique en revanche pour ceux qui remettent en cause le marronnage, l'ignominie du code noir, ceux qui veulent réduire '"l' acte de mémoire" à une manifestation de la simple mauvaise conscience, ou motivé par d' arrière pensée politicienne, etc..etc...

enfin, si tu dis que tu es sincèrement convaincu du nécessaire devoir de mémoire dans un île qui connu une telle chappe de silence sur son passé, de sorte à instruire le présent et à construire l'avenir, nous rendant aussi plus fort face à tous propos revisionniste à la jeanneau, ben moi pas de prob, je te crois!

137.Posté par Gérard Jeanneau le 07/11/2009 22:00

Mon brave soliste,

Vous avez une fâcheuse tendance à soliloquer, à rester enfermé dans votre raisonnement, sans bien lire les messages que vous critiquez.

Et me voilà classé aimablement par vos soins parmi les révisionnistes à cause d'un projet : la reconstitution d'un enterrement d'un esclave. Je donne des pistes. Je ne conclus rien puisqu'il s'agit d'un projet. Je demande les lumières d'un certain Harold, qui me semblait en avoir. Il faut revoir ses réponses à mon article : "la MCUR de wikipedia". Il ne propose rien. Il rejette toute reconstitution historique : il faut coller seulement aux faits avérés. Voilà son point de vue! C'est court! Et notre brave homme s'est sauvé à l'autre bout du monde, peut-être au Monomotapa que connaît bien La Fontaine! Il me laisse sur la brèche!

Pas de chance! La MCUR sera avant tout un musée virtuel. Et qui dit virtuel dit reconstitution historique. En bon cartésien, il devrait s'opposer à la MCUR. Mais non, les reconstitutions dans le cadre de la MCUR vont coller aux faits historiques!

Mon bon soliste, je recours donc en désespoir de cause à vos lumières. Que proposez-vous? N'allez pas vous dérober à votre tour! Présentez votre canevas en tenant compte du Code Noir! Je vous invite à voir une reconstitution : la nuit de Varennes d'Alain Decaux, un maître en la matière!

Ma modeste proposition est la suivante; on peut la rejeter, mais il faut en proposer une autre. Je ne vois pas un esclavagiste enterrer lui-même un esclave; je vois quelqu'un d'autre de la communauté servile du maître, un frère, un cousin, un ami; et dans cette communauté doit bien régner une certaine intimité. Le Code Noir interdit toute relation avec les esclaves d'un autre maître; on ne peut donc pas envisager que l'esclave décédé soit accompagné à l'église par ceux-là.

Je laisse la parole à soliste! Et peut-être que son canevas sera retenu par la MCUR. Cessons de soliloquer! Faisons des propositions!

136.Posté par Jeff le 07/11/2009 20:15

Tu me "désespères" Soliste, car nous avons le même intéret intellectuel de défendre le DEVOIR DE MEMOIRE. Le thème de Jeanneau a une vertue, c'est celui de permettre de donner un éclairage sur la terrible histoire du passé de notre île.

Je n'aime pas l'angélisme, mais j'abhore la violence et parfois les propos sont tellement limites, et je ne résiste pas à "répondre".


135.Posté par lim le 07/11/2009 19:53

Si les morts pouvaient exprimer une nouvelle dernière volonté, ils diraient à ceux qui gèrent l'argent public :
" Nous n'avons plus besoin de rien. Soulagez plutôt les misères de nos arrière-arrière-arrière petits-enfants. Permettez-leur d'accéder à la culture, au travail, aux postes à rsponsabilité, au logement, aux loisirs."

134.Posté par Soliste le 07/11/2009 19:03

Allons Jeff...
Pas d'autant d'autocongratulations...! Je n'ai injurié personne et notre dernier echange vif et courtois, içi même s'est soldé me semble-t-il par la reconnaissance par vous même de votre légereté à l'emploi des termes de "turpitudes" et "d'errements" pour qualifier l'esclavage.

De même ce n'est ni injure ni haine que d'indiquer à ceux-là qui içi même tentent de réduire l'horreur que fut l'esclavage, qu'ils se font les complices méprisant de la mauvaise conscience coloniale désireuse soit de maintenir dans le silence ce passé, soit de l'édulcorer.

N'est ce pas tenter en effet de faire "révision" de l'histoire que d'indiquer (post 132) que le code noir n'autorisait pas les meurtres? Que les esclaves pouvaient avec ses intimes faire office pour un dernier adieu et hommage à l'un de la famille? N'est ce pas absolument méprisable de tenter de faire croire que si il n'existe pas de trace des esclaves, ni de sépulture, l'esclavage n'a rien à y voir?
Qu'il ne s'agit comme de n'importe quel contrée de france que d'un phénomène d'usure du temps et d'une problématique Chretien/profane?
Expliquez moi Jeff ce qui m'échappe à votre propos: vous avez reconnu lors de notre dernier échange que j'avais sans doute raison lorsque j'indiquais que l'affirmation de g. jeanneau à propos des "intimes" relevait du revisionnisme...et pourtant...votre voix toujours est retée à hurler avec la meute...

Je ne suis pas de ceux qui s'évertuent à faire des procès d'intention et à coller des étiquettes (qui ne sont qu'indices supplémentaires de la pensée de celui qui y a recours) à leur interlocuteurs comme le fait caton 2 à mon propos au post 131.
Lorsque j'accuse de mépris je m'appuie sur les écrits de ceux que j'accuse. Lorsque je tiens M. jeanneau pour un révisionniste, je m'appuie sur ses écrits.
Nul haine chez moi. Du mépris?....mais ce genre de propos sur notre histoire, notre passé commun, sur la mémoire de nos ancètres, sur la tragedie qui nous a forgé en forgeant cette île...quel autre sentiment cela peut-il bien provoquer?

133.Posté par Jeff le 07/11/2009 17:12

Y'en a marre de se faire injurier par Soliste. Il a je ne sais quoi contre tout et, rien de ce que l'on pourra dire n'aura crédit à ses yeux. Ses textes ne sont que haine. Il a un soucis que nous sommes bien incapable de résoudre, la haine des autres.

132.Posté par Gérard Jeanneau le 07/11/2009 16:08

Dixit soliste : "Plusieurs centaines d'hommes et de femmes ont été pourchassés et assassinés par les chasseurs d'esclaves qui n'avaient pour seul mission que de ramener la main coupée de leur victimes pour l'obtention de leur paye. Les corps sans vie laissés à l'abandon.
- Plusieurs centaines d'hommes et de femmes furent ensevelis dans le plus totale anonymat. Pas de tombes. Pas de noms. Pas d'enregistrement sur les registres.

Il y a eu, très certainement, des infractions au Code Noir, déjà horrible, des meurtres, pourquoi alors écrire sur la stèle : L’esclavage colonial les a privés de sépulture? Pourquoi généraliser?

Les historiens de Vergès cherchent bien à grossir l'histoire de l'esclavage pour mieux justifier la MCUR.

Oui à la stèle des esclaves, mais sans la phrase tendancieuse! Nous avons un droit de mémoire à l'égard des esclaves.


131.Posté par Caton2 le 07/11/2009 15:19

Soliste écrit : « qu'une stèle à la mémoire des esclaves morts sans sépulture y soit apposée est un geste légitime, hautement symbolique désireux de réparer l'oubli dans lequel l'ile a tenu une partie de sa population. Mais voilà que même de nos jours, un quarteron d'individu, tente de à nouveau de réduire ce geste à un geste manipulateur, à souffler l'oubli à nouveau sur une part de notre histoire à tous. Moi j'accuse ceux-la de vouloir poursuivre le travail colonial de rejet d'une partie de notre histoire, de notre identité commune. J'accuse ceux-la de mépris envers notre histoire, de mépris envers les descendants d'esclaves, de mépris envers notre passé, de mépris envers tous les réunionnais, de mépris envers nôtre identité et notre avenir. »
Après l’hyperbole du discours de notre président de Région, voilà qu’un de ses disciples tombe dans l’allégorie. » L’île « est accusée d’avoir tenu une partie de sa population dans l’oubli. Comment représentez vous « l’île » dans votre allégorie cher soliste ? Sous les traits d’un gros blanc colonialiste ? D’un préfet zoreil ? Précisez votre vision. Donnez également des visages au quarteron. Je crains que votre beau et noble discours ne devienne une caricature.
Et puis je vous conseille d’apprendre à lire. Qui conteste ici l’esclavage ? Qui conteste ici le devoir de mémoire ? Qui est contre la pose d’une stèle à la mémoire des esclaves ? Ce qui est contesté ici, c’est le discours mensonger et simpliste de Monsieur Paul Verges.

130.Posté par nicolas de launay de la perriere le 07/11/2009 15:16

c'est quoi cette affirmation galopin ? tu la sors d'où ???? stupéfiantes, les volontés de réécriture de certains (dans les deux camps..)

129.Posté par Soliste le 07/11/2009 12:04

- Plusieurs centaines d'hommes et de femmes ont été pourchassés et assassinés par les chasseurs d'esclaves qui n'avaient pour seul mission que de ramener la main coupée de leur victimes pour l'obtention de leur paye. Les corps sans vie laissés à l'abandon.
- Plusieurs centaines d'hommes et de femmes furent ensevelis dans le plus totale anonymat. Pas de tombes. Pas de noms. Pas d'enregistrement sur les registres.
- Pusieurs centaines d'hommes et de femmes morts suite aux mauvais traitements furent ensevelis en misouk par les propriétaires de craintes des amendes de l'administration.

- Une île qui après avoir déshumanisé une partie de sa population entreprend de faire disparaitre toute trace de son passé esclavagiste: aucune trace des chaines, des fers, des cachots, des cabalnons,etc...
- Une île qui après avoir fait disparaitre la culture d'une partie de sa population entreprend de continuer de lutter contre toute visibilité de cette culture...

- Un seul cimetière demeure face à l'hsitoire, celui du Pere lafosse, nommé cimetière des ames errantes, qui n'a échappé à la destruction que par l'aura de ce père qui voyait en ces hommes non des "meubles" ou des animaux mais des êtres humains. Ce père qui fut condamné à mort accusé lui aussi de manipulation en raison de ces discours humanistes.
Ce cimetière entretenu longtemps par la population seule face à l'oubli de l'ile est vraisemblablement le seul lieu où l'ont soit certains que des esclaves y fut entérrés. Des esclaves? Lesquels?...pas de noms en ce lieu, nul registre nul part..

Qu'une stèle à la mémoire des esclaves morts sans sépulture y soit apposée est un geste légitime, hautement symbolique désireux de réparer l'oubli dans lequel l'ile a tenu une partie de sa population.

Mais voilà que même de nos jours, un quarteron d'individu, tente de à nouveau de réduire ce geste à un geste manipulateur, à souffler l'oubli à nouveau sur une part de notre histoire à tous.
Moi j'accuse ceux-la de vouloir poursuivre le travail colonial de rejet d'une partie de notre histoire, de notre identité commune. J'accuse ceux-la de mépris envers notre histoire, de mépris envers les descendants d'esclaves, de mépris envers notre passé, de mépris envers tous les réunionnais, de mépris envers nôtre identité et notre avenir.


128.Posté par lim le 07/11/2009 10:49

Je veux revenir au sujet de l'article, et non critiquer les commentateurs que je respecte. Tout comme je respecte la mémoire des esclaves.
On leur a dédié une stèle : bien. Nous nous approprions notre Histoire : excellent; un peuple sans Histoire est un peuple sans racine.
S'enorgueillir de connaître son Histoire et se contenter RIEN QUE de cela ne fait pas progresser ceux qui sont en bas de l'échelle sociale de la Réunion. A quoi cela sert-il de "se battre" pour des morts qui ne se retournent pas sous terre (avec ou sans tombe, tombeau, caveau, stèle, mausolée), alors que pour la plupart leurs descendants sont toujours les plus mal lotis, sur-représentés dans les situations d'échec, les situations précaires (même si la crise menace tout le monde).
Attirer l'attention du Peuple sur la non-attribution de sépulture aux esclaves est une stratégie pour faire oublier à leurs descendants et aux opprimés en général que l'injustice sociale sévit toujours, au 21ème siècle, presque 4 siècles après le peuplement de la Réunion, 161 ans après l'abolition de l'esclavage. Cette stratégie permet aux "chanceux" (pas MERITANTS) de garder la plus grosse et la plus belle part du gâteau social. Est-ce un mérite que d'être bien nés? Cette stratégie favorise l'inertie de la société. Cette statégie relève des prestidigitateurs : attirer l'attention du public sur une idiotie pour garder secret sa méthode, son truc.
L'abolition de l'esclavage n'a pas été accompagnée d'une distribution juste des biens, ni le jour même, ni après. L'unique souci des affranchis a été de jouir de leur liberté en s'éloignant de ceux qui les avaient maltraités, leur laissant tout. Comment réclamer quelque chose alors qu'ils avaient été privés du droit de parole de 1669 à 1848?
Aujourd'hui, on a honte de cette Histoire. Surtout, on veut conserver ce qu'on a acquis inhumainement. Elle est belle la Loi de la prescription!!!
Connaître son Histoire, bien. Cependant, la République Française n'a pas le droit de maintenir les regards de ses enfants dans les rétroviseurs. Les laissés pour compte, ceux à qui on enlève la dignité ont un besoin vital de voir le PRESENT et l'AVENIR DANS UNE AUTRE OPTIQUE à taille humaine.

127.Posté par Galopin le 07/11/2009 05:12

Le maronnage n'ayant jamais été attesté, la problématique des sépultures pour ces esclaves ne se pose pas non plus.
Bien sur des esclaves s'échappaient..mais rarement très loin contraint de rester en lisiere des viles pour pouvoir trouver de quoi manger.

126.Posté par thibaud le 06/11/2009 17:32

Jeff.....Me zo Breizad et "ventrachou" à la fois...., mais, avant tout citoyen de la République croyant à la "communauté de destin" entre nous et entre européens...et ayant en horreur tout nationalisme fondé sur l'origine ethnique , géographique, et communautaire des etres humains......ce qui, bien entendu, ne veut pas dire effacer l'histoire (je l'adore) , mais, je n'en reconnais qu'une seule , celle des historiens, ....dans ses incertitudes, ....pas celle des politiques!
Quant à mes petits parlers, breton, vendéen, créole, ( pour certains un peu seulement), c'est un pur plaisir, pas un étendard de croisade!
On reparlera de tout ça!

125.Posté par thierry le 06/11/2009 15:22

Et il me semble avoir relevé, la voix de la journaliste... Yolande Calichiama évoquer ds son commentaire « les forces françaises »


€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€

Ko sa sa aeridicule !!!...tu te fous de moi si je cite wikipedia......et tu prends antenne réunion en référence ??? yolande calitchiama....pourquoi pas Bobby ?MDRrrrrrrrr


Quand je disais il y a quelques heures que l'histoire c'est vraiment pas ton fort (contrairement à la propagande).......tes forces françaises....pas de bol elles étaient ....anglaises, bien aidées par les colons......et surtout par certains esclaves qui ont dénoncé les mutins !

A la limite on s'en fout, pas vrai...français, anglais...tout ça c'est du zoreil impérialiste, hein ???


allez, tu reprendras bien un coup de wiki., Rousseau et temoignages en reference, ça peut être que vrai !... et puis ils parlent si bien de Popaul, ou de ST Leu !

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volte_d'esclaves_de_Saint-Leu

124.Posté par Jeff le 06/11/2009 15:08

Thibaud, don't be rude about the britts and the belge. D'abord parce que je vais avoir des ennuis avec mon épouse, sa mère est de Bruges, , avec mon fils qui est né en GB, heureusement pas avec avec mon fils qui est né à Murcia, car tu ne dis rien des hidalgos, je ne sais plus où j'en suis.

Caton2, ah! non pas ça, il ne faut pas envoyer Aérotruc à Mafate, il va polluer rien qu'en cocoricotant.

Bon, oublions cette histoire de stèle, c'est pas si grave et ce sera vite oublié. Par contre Caton2, il faut que l'enseignement de l'Histoire ne fasse pas l'impasse de l'esclavage, mais en prenant en compte ce que vous avez très bien écrit.

Thibaud, mon appart de Saint-Naz donne juste sur l'estuaire et l'ancien embarcadère de Mindin-St Naz et j'ai vécu l'inauguration avec les "anneaux de la mémoire". Les sculptures sont remarquables, bravo Mayo.

Nantais, je dois dire que les descendants des négriers nantais font profil bas, ils ont, pour beaucoup que je connais n'évoquent jamais leurs ancètres.

123.Posté par thibaud le 06/11/2009 14:23

Excuses ---c'est le 5 novembre et non le 5 mai (erreur matérielle)........Ceci dit, les esclaves ont eu bien raison de se révolter.....meme si, en l ' espèce, Anglais et colons leur ont fait payer cela très cher!

122.Posté par Caton2 le 06/11/2009 14:03

AeRo, allez donc faire un petit tour à Mafate. Ça vous dégourdira les jambes et surtout l'esprit. Vos neurones en ont bien besoin après tous vos délires paranoïaques. Malheureusement vous y rencontrez aussi des coqs, beaucoup de coqs. Svp, ne faites pas de mal à ces pauvres animaux, même s'ils vous obsèdent

121.Posté par thibaud le 06/11/2009 13:05

A Jeff
Je connais bien le lieu de mémoire dont tu parles à St-Nazaire , en face "menden" ...ou plutot Mindin (je me surprends à écrire le toponyme en breton...je suis vraiment sectaire!)...C'est un lieu ou il n'y a jamais de problème entre nantais , paydrets Nazairiens et Antillais !
Quant au 5 mai 1811.....certains croient que l'autorité repressive, c'était la " France".......manque de pot! ...à cette date, c'étaient les Anglais qui occupaient Bourbon et qui ont organisé la répression en collaboration avec les colons......Les Français avaient été boutés dehors par les Anglais !
Zut, un fait qui ne colle pas avec l' équation officielle ....il est vrai que je suis inculte!

120.Posté par AéRo FreiNS le 06/11/2009 12:07

…car évidemment « ils » ont voulu effacer les traces.

En toute honnêteté, et par rapport aux idées que je veux ici faire reconnaître, il me faudrait me morigéner et reprendre cette phrase… que bcp ne manqueront pas de sanctionner, si prompts à ergoter, l'orgueil du coq en poupe, ...alors oui, il serait mieux venu de corriger et réécrire:

…car évidemment « nous » avons voulu effacer les traces.

Un reportage sur antenne… revenait hier soir, sur la commémoration de la bataille du "5 novembre 1811".

Et il me semble avoir relevé, la voix de la journaliste... Yolande Calichiama évoquer ds son commentaire « les forces françaises » … Celles-ci s’étant alors affrontée aux révoltés, ceux qui avait fait de Elie, leur chef…Et à vous entendre ici, alors il faudrait elle aussi …l’interpeller..?! Et parler d'elle comme une possible indépendantiste...??!

Peut-être que l’intervention de M. Jeanneau souhaitait tempérer les ardeurs « émancipatrices » possibles, et le déni de la France que pourrait venir aviver cette simple phrase, …partie de cet épitaphe.

Mais alors je me répète, et si jeune voilà que je radote : pourrais-je seulement savoir un jour ce qu’il s’est réellement passé… ?!

Quelque part sur le massif de La Montagne, se dresse ds un virage, ..un hommage relatif à une bataille, opposant français et anglais, une embuscade… où des hommes se sont affrontés et où certains sont tombés. Alors, une pierre, une roche, une simple dalle…je ne sais plus... est là pour nous le rappeler.

Et pour pour revenir à l’origine même du débat empoigné ici, il « suffit » que parmi les centaines de "milliers d’enfants, de femmes et d’hommes qui ont été arrachés à leur terre natale pour être mis en esclavage sur cette île, de la fin du 17e siècle jusqu’à l’abolition de 1848", il « suffit » qu’il n’y ait que DEUX d’entre eux, …parmi ces esclaves donc….et que ceux-là aient été jetés par-dessus bord, ..ou molestés ou laissés pour mort, abandonnés ds ces sentiers escarpés, car trop encombrants, et ne justifiant pas cet effort de sépulture… alors… et ce même GRAMMATICALEMENT donc, ...que deux d’entre eux aient connu ce sort, alors oui cela « suffit »…. pour justifier l’épitaphe gravé sur cette stèle.

Cet épitaphe qui aujourd’hui… et selon vous, déraisonnablement nous afflige.

Cet épitaphe, il se tient. Et honore ceux là qui ont été privés de sépulture. Et il tient, pour que tous, toutes origines ou nationalités confondues, nous honorions la Mémoire de ceux-là.

Et tristement, qu’il y en ait eu que deux… et cela peut suffire... à nous ramener à un peu plus de solennel.

Et de Respect.

119.Posté par Jeff le 06/11/2009 12:03

Devoir de mémoire

En 1998, Saint-Nazaire s’est doté, Quai de Kribi, aux piliers des Ducs de l’ancien embarcadère de Mindin, rive est, d’un monument, "l’abolition de l’esclavage" de Jean-Claude Mayo.

L’artiste, réunionnais, utilisa comme support les "Ducs d’Albe", construits pour l’accostage des bacs traversant la Loire avant l’édification du pont entre Saint-Nazaire et Saint-Brévin-les-Pins. L’architecture, bois et métal, semble évoquer un navire.

Trois personnages en bronze soulignent les étapes de l’abolition de l’esclavage. D’abord l’esclave enchaîné. Ensuite celui qui lutte pour sa libération. Enfin l’esclave libéré qui regarde l’avenir.

A cet endroit, lieu de mémoire et monument, se déroulent les commémorations du 10 mai.

J'ajoute que descendants de négriers et d'esclaves s'y retrouvent sans se jetter des propos lamentables comme on peut les lire sur ce thème.

gégé, il n'y a pas qu' à la Réunion qu'il y a un devoir de mémoire,en métropole personne n'est indéfférent aux plaies du passé.

Moi, gégé, je refuse d'être pointé du doigt pour les crimes commis par nos ancètres, ma famille est mixte, y a des créoles et des métros et je repète, je n'ai pas choisi le spermatozoide et l'ovule qui m'ont fait naître.

Préoccupe toi de l'avenir,la Réunion en a bien besoin.

118.Posté par il n'y a pas de torpilles ? passez moi un révolver.... le 06/11/2009 11:41


..ou encore, ...et pr ceux qui souhaitent juger de ma bonne foi, click on :
http://www.zinfos974.com/Il-y-a-63-ans,-en-mai-1946,-Paul-Verges_a3046.html?order=2#commen...


€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€


J'avais lu ce truc à l'époque.


Parlons histoire.....c'est un homicide involontaire...en somme !

Donc il ne savait pas que des balles peuvent tuer, et il avait dans ses mains une arme à l'insu de son plein gré, c'est bien ça.... aéromantique ???
Pour un peu, ce serait presque un genre...d'accident, ou une blague qui a mal tourné...non ??


Reste que la justice à bien reconnu sa responsabilité dans cet homicide, que je ne connais pas le CV du Docteur Payet....et que l'attendu du jugement n'est pas fourni.


Le passage sur la torpille est spécialement savoureux !

on voit la conception toute particulière de la démocratie du personnage, et le cynisme révoltant dont il fait preuve ! et tu fais confiance à un type pareil ???



117.Posté par AéRo FreiNS le 06/11/2009 10:47

…car évidemment « ils » ont voulu effacer les traces. Bien évidemment !! Car que faire d’autre ?! Vite !! Faire disparaître toutes ces échymoses. Le sang la caillé…boubou la poussé..chante Danyel. Le temps l'affirmant, génération après génération : nous sommes tous égaux… alors il fallait absolument le permettre, ou le faire croire, et OUBLIER... Et faire table rase, et avancer, fuyant cette période et ce souvenir si peu tolérable. Et lisiblement encore...si peu admissibles. (!!)

L’île BourBon était une colonie française qui a connu l’esclavage.

.alors je comprends que certains souhaitent autant qu’ils le peuvent, discréditer ce vieux monsieur, ..lui, qui ne l’a pas toujours été.. et qui a aussi été un jeune homme... Vergés ce personnage... et je comprend que l’on vienne lui refuser toute légitimité, que toutes ses initiatives soient autant disputées, et je comprends qu’on veuille lui imaginer les intentions les plus rocambolesques.. De quoi peut-il être capable, ce si fin stratège ? …et du diable, je ne me ferais pas l’avocat, et remarquez vu le trajet que le sien…qu'il s’en trouvé de bien meilleurs que moi pour le défendre, alors admettons-le ! ...puisque vous le voulez, que nous ne pouvons lui accorder aucune confiance...!! ..mais que cela ne vous empêche pas.. de considérer et respecter.. Oui, alors ne fautez pas, ...par excès de méfiance, ...ne vous laissez pas trop allez... jusqu'à insulter l'histoire de France.

L’île BourBon était une colonie française qui a connu l’esclavage.

Et l’esclavage, avec toutes ses déclinaisons. Et les précisions, et les commentaires, et les recherches, ou les appréciations qui ont pu, peuvent, ou pourront être faites, sur cette période. L'esclavage, oui. Et La vie et la mort…ds la colonie. Cela étant même ICI, L’OCCASION d’échanges, où l’on cite des lieux…, des noms, et des activités qui s’y rapportent, ..des lieux qu’on pourrait découvrir ou mettre en valeur…ou, et tout simplement.. localiser. Et échanges ds un cadre qui apparaît hélas… au final, si peu propice…. nous qui nous refusons à ce si peu d’entendement..!!?

L’île BourBon était une colonie française qui a connu l’esclavage.

..et il est assez délirant que nous ne puissions le reconnaître !!! ..il s’agit de réduire des hommes à l’état de biens, dont on peut jouir, ou se servir, à sa guise, des animaux, des bêtes, en somme, ..et ce, même si au cours de cette période, nous pouvons imaginer ds certaines cases pourquoi pas, idylliques comme celle de l’oncle Tom, ..maîtres et esclaves… « vivant ds une certaine harmonie » (!!) et si les traitements pouvaient avoir leur limite… adoucissant à nos oreilles, chastes ou trop insouciantes, nous parlons bien ici d’esclavage.

L'esclavage.

Que l'on décrit comme un crime contre l'Humanité.

116.Posté par AéRo FreiNS le 06/11/2009 10:28

Sans déconner and THAT’s THE POINT !!! ..t’as mis l’doig’t d’ssus mon ti cok !! Comme quoi, et quoi qu’on en dise, la consultation de wikipédia peut venir trancher ds le lard…d'une conversation qui s'barre en couilles... et nous ramener les pieds sur Terre !! Et Vlan ! (et LOL ?)

..alors te v’la sur le feu de la rampe mon julot, c'est show d'chez chaud… et ne nous en fait pas tout un béret, crisses des pneus, s'tu veux.. ça va durer quelque temps, grisant certes ..et puis ta révélation de polichinelle, …s’évanouira avec le vent, ..et ira se perdre, comme ces autres travaux qui te précèdent… se figera comme le bronze, cela est curieux mais immuable, tout reste immobile… comme des tombes…cette instruction là ira mourir, inexorable, cela reste cruel comme l'hiver.

Toutefois, c’est vrai j’suis un gros planète !! quel étourdi ! ..parce que j’en avais entendu parler figure toi, si, si, ..j’t’assure… (^^ ; ! (*) mais c’est vrai tu as raison : des faits si « retentissants » à l’époque…(!!) si sulfureux !! ..et puis c’est comme si nous avions oublié… ( !??)

Quelle bande de planeurs… nous faisons sérieux !!! Combien d’appels d’offres colossaux il faudrait… pour pouvoir endiguer tant de dilettantisme !! …nous sommes si latitudinaires… la population, …on lirait un ULM.., ou encore on pourrait presque nous comparer à ces juges trop fainéants, ou capons, ou les deux, ou tout simplement… bien à l’écoute de HMV boutique… t’inquiète, ..ça s’achète! Heureux d’avoir leur place au soleil, je ne parle pas des tropiques, ou de l’Afrique, je parle du Soleil, …du Pouvoir… que celui-ci soit en place, ou à renverser.

Car ouais.. ! ..fut un temps les coups d’Etat et les nouveaux pays, c’était comme ce boom, l’explosion des starts-up : Créez votre propre entreprise, le Tchad, les frondes de Lybie, Le Niger, Bob Denard, le général qui s’est fait mercenaire, ..du commando d’élite, en service commandé.. c’est dire s’il connaissait son boulot, …un redoutable stratège… une époque un peu « folle » ..où les tensions étaient sûrement plus vives, ..ce monde coupé en deux.. ..la Réalité de ce nous apprenais nos livres…se faisaient bien plus épaisse.. et du coup, si difficile à faire reconnaître (!!) ..bien plus âpre à avaler, que ces formules toutes faites… celles qui ont été pondues…. pommades et autres CURIOSITéS de l’Histoire...(!?)

En 1989, pour le bicentenaire de la Révolution Française, je dansais la carmagnole sur la scène du théâtre de Champ-Fleuri et -..je passe de l’âne à l’éléphant..- mais pour ma grand-mère, les communistes c’est le diable.

Et ce n’est pas là que du sulfure, ce sont ses propres mots, ..et vous pouvez admettre que je fais confiance à son bon sens, et à son discernement ?? Ou autrement, comment pourrais-je me fier à ce que ma mère m’a appris ? Ma grand-mère a son vécu, elle est portoise, et elle a vu, ..et elle a sûrement des raisons de penser ce qu’elle pense, …car il n’y a pas si longtemps donc, ..pour ne parler que d’élections ..c’était plutôt tendu (!!)

Alors cette Histoire et cette Mémoire, et le fait même qu’il s’agisse de l’actuel Président du Conseil Régional, ma grand-mère ne veut même pas en entendre parler… ma mère elle, écoute par courtoisie, et puis sourit, ou s’en tappe, s'oubliant sur son stepper, et moi, empli de haine donc (?)…. qui cultive mes envies de « romanesque ».

Et de Vérité.


(^^ ; ! (*) // …d’ailleurs, et avant qu’AéRo ne tente ses premiers immelmann(s) :
http://run.blogs.com/pierrotdupuy/2008/03/vergsde-villene.html

..ou encore, ...et pr ceux qui souhaitent juger de ma bonne foi, click on :

115.Posté par AéRo FreiNS le 06/11/2009 10:18

Youhou !! Nous y sommes !!! Et pour un mois de novembre... et bien ça cartonne !!

..AéRial, et au point où j'en suis ?! ..agressif ou injurieux ?? ...je ne reconnais plus, ni moi, ni personne, …à genoux, blindé, la tête ds le guidon, et à fond… plaqué sur mon booster jaune ..que m'importe de mourir... je m’y fie, et frissonne… et j'continue :

Halloween History X !!? …et j'espère que nous ne faisons pas trop de bruit, trop de ram dam, ..j'veux dire ...novembre? ..c’est un mois qui se respecte..! ..Au même sens que lorsque ds d’autres contrées arrive l'automne, et les feuilles mortes, ici c’est un moment où on reste un peu tranquille.., une pensée particulière… admettons le, on se recueille… mais bon oui : c’est là une description traditionnelle, effectivement… ( !! ) ..tant vous avez raison : d’nos jours !!? avec la TRACE TV..! ..c’est sûr, qu’est-ce qu’on s’en fout ?! mais bon j’espère et n’empêche !! qu’avec nos querelles de chiffonniers.. nous ne faisons pas trop d’désord’.. ?! …et respectons « leur » mémoire.

Alors on a quoi ?

/// Personne n'ignore l'identité de son assassin, d'ailleurs celui ci a été condamné par une cours d'assise !!! Cet assassin a ensuite été amnistié pour raison politique, ce qui ne retire rien à sa culpabilité....mais lui donne le droit de poursuivre ceux qui parlent de cette affaire pour polémiquer ! Encore une CURIOSITé de la loi française...

Surfe la page wikipedia de l'amnistié, les raisons historiques de ce meurtre sont précisées....et il n'a pas attaqué wikipedia en diffamation !!! ///

YiHaa !! WouHou !! …and this is a BinGo !?? ..ou encore : Mais Tout à fait thierry !!!
Voilà de brillantes recherches mon jeune ami…!! ..ce n’est pas du journalisme de sportif ça (!!) et vos nouvelles attributions de fin limier de ce site vous vont à merveille et si j’ai un peu de mal avec votre si empoté ramage, ces efforts que vous déployez sur l’aileuh gauch’euh sont appréciables, c’est vrai nous voyons ici, ds votre brassage, et c’est sincère… de consistantes contributions ( !!) ..vous pourriez effectivement en faire un blog, tant tout un chacun semble admettre ici, …qu’il s’agit là d’informations qui gagnent, très justement mon cher thierry, …à être diffusées.

..Tout à fait donc mon p’tit thierry !! ..et si puérilement j’aurais pu te répondre…que c’est là, ce qu’il me semblait avoir évoqué, mais surement tro pévasivement plus bas, j’dirais plutôt : allez hop ! Passons de la lande vers le pré : ...t’as vraiment le sens du spectacle mec !!!

114.Posté par gégé le 06/11/2009 09:53

Arrêtez de salir la mémoire de nos ancêtres.

On est à la Réunion, avec son histoire propre et ses souffrances.

C'est une stèle dédiée a la mémoire des esclaves, comme il y a un monument aux morts dédié aux soldats morts au combat pendant la guerre.

Pourquoi cette stèle vous gêne et vous dérange?

113.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/11/2009 09:37

le pathétique, c'est que dès que l'on met en avant un élément parcellaire de notre Histoire, et en l'occurrence la partie "noire" de notre peuplement, cela vous met en rogne...

1 2 3 4
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Octobre 2019 - 10:31 Macron flingueur