Société

La station SNSM de Saint-Gilles célèbre ses 10 années d'existence

Lundi 28 Novembre 2016 - 10:39

Photos : Stéphane Bommert
Photos : Stéphane Bommert
Ce week-end, la station SNSM (société nationale de sauvetage en mer) de Saint-Gilles célébrait ses 10 années d'existence. Pour l'occasion, en baie de Saint-Paul, les stations de sauvetage en mer de Sainte-Marie et Saint-Pierre étaient représentées pour accompagner leur "petite sœur", créée en 2006, dans l'ouest.

Pour marquer le coup, des démonstrations spectaculaires d'extinction incendie à bord d'un voilier ont été effectuées, suivies d'un hélitreuillage de plongeur par le Panther de la Marine Nationale (frégate "Floréal"). Le tout devant les yeux ébahis des usagers du marché forain.



Lu 812 fois



1.Posté par la Cata le 28/11/2016 11:27

Pas de rak à bord, j'espère, la dernière fois cela nous a coûté bonbon !!

2.Posté par Un usager de la mer le 29/11/2016 04:16 (depuis mobile)

Une association au lobbying fort, qui pique la fonction d''''une entité de l''''État, qui elle créerait des centaines d''''emplois pérennes pour les amoureux de la mer. Franchement, est ce que l''''on demande à une association de faire du sauvetage en montagne?

3.Posté par Stef974 le 29/11/2016 13:13

Ah, qu'il est bon de rigoler parfois ! Je vous invite à contacter vos élus afin qu'ils débloquent les budgets nécessaires pour assurer le sauvetage en mer 24h/24 sur les côtes françaises (alors que l'état se désengage progressivement de ces activités). Pour info, délai moyen d'appareillage d'une frégate de la Marine : 6h00. La "Verdon" devant rejoindre Mayotte, il ne reste plus que l'embarcation de la Gendarmerie pour assurer le service, heureusement que la SNSM est là pour les renforcer.
Au fait, en tant "qu'usager de la mer", versez vous quelques Euros à cette association pour les soutenir ? Certainement que non, comme nombre de plaisanciers...Et pourtant, vous serez heureux de les apercevoir venir à votre secours lorsque vous tomberez en rade (même si vous ne respectez pas les règles élémentaires de sécurité, comme beaucoup, avant d'appareiller).
En conclusion, toujours très facile de critiquer derrière un clavier, mais moins pour se bouger et rendre service à la collectivité. Cette semaine, la station de Saint-Gilles est sortie à deux reprises : une noyade (massage cardiaque pendant une heure) et un catamaran retourné au large.

4.Posté par KLOD le 29/11/2016 18:08

bavo post 3 , total respect à la snsm, de vrais bénévoles qui sauvent des gens en haute mer , merci à eux .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter