MENU ZINFOS
Actu Ile de La Réunion

La sortie de crise sera plus longue que prévue


Pascal Thiaw-Kine, président de la CGPME, a demandé à Hervé Marodon et aux transitaires, un dispositif spécial pour sortir de l’enceinte portuaire, les 600 à 700 containers en souffrance. La CGPER, elle, va recenser les pertes des agriculteurs. La DAF sera ensuite sollicitée. La sortie de crise sera laborieuse.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Mercredi 12 Novembre 2008 à 07:27 | Lu 5978 fois

Jean-Yves Minatchy est intervenu auprès de l’Urcoopa pour que les éleveurs soient livrés en aliments pour animaux, dès hier matin. Il est vrai que la situation était critique.
Un éleveur de Saint-Louis a perdu vingt porcs ce week-end. Les cochons sont morts de faim. “Pendant la manifestation, il avait menacé de venir déposer les cadavres de ses animaux sur la voie publique”, rappelle Ary-Claude Caro, porte-parole de l’intersyndicale.
C’est sans doute pour cette même raison que le président de la Confédération générale des planteurs et éleveurs de La Réunion (CGPER), a demandé au groupement des équarrisseurs d’enlever au plus vite les 50 tonnes d’animaux en décomposition chez les éleveurs. Il y a une partie qu’il faudra sans doute enterrer avec l’accord de la mairie.
C’est aussi la course contre-la-montre pour la grande distribution et les petits commerçants. Bien sûr, il y a le réapprovisionnement des rayons des magasins. Pour quelques grandes surfaces, les livraisons ont débuté dès lundi soir, à la levée des barrages filtrants.
Il y a de nouveau du coca-cola, de la viande et du yaourt dans les rayons. Seulement, la forte affluence du 11 novembre a encore vidé les stocks. Mais, ce n’est pas le souci essentiel selon Pascal Thiaw-Kine, président de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises.
“C’est vrai qu’il est primordial que les 600 à 700 containers soient livrés à leurs destinataires, surtout en ce concerne les denrées périssable, mais il faut avant tout dégager l’enceinte portuaire pour pouvoir débarquer les marchandises qui arrivent cette semaine par bateaux”.
Car, si le débarquement n’est pas possible dans un délai raisonnable, selon le président de la CGPME, “ces navires repartiraient avec leur cargaison vers l’île Maurice ou ailleurs. Ce serait une perte sèche pour les commerçants”, explique Pascal Thiaw-Kine.
Hervé Marodon, président des transitaires et également transporteur, a promis un dispositif spécial pour cette sortie de crise. Car en plus du retard accumulé, nous sommes entrés dans la période précédant les fêtes de fin d’année, la rotation des bateaux au port, est déjà soutenue.
Désormais, les transitaires et les transporteurs travaillent sans marge de manœuvre. Cela signifie aussi une mobilisation maximale de tous les véhicules de transport sur les routes de La Réunion, au moins jusqu’au 24 décembre.
Les embouteillages, ce n’est pas fini !




Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes