MENU ZINFOS
Social

La société Transport C. Joseph en grève face à "la décision arbitraire et unilatérale du TCO"


Eric Caroupapoullé​ marque son grand étonnement à l'annonce, par le Territoire de la Côte Ouest, de la résiliation du marché public de transport scolaire alloué à son entreprise. Les salariés de Transport C. Joseph se mettent immédiatement en grève pour protester contre la décision de l'intercommunallité. Voici le communiqué de la société Transport C. Joseph :

Par LG - Publié le Samedi 19 Février 2022 à 08:45

Par un mail reçu le 18 février, signé du président du TCO, la Direction de la Mobilité et des Transports du TCO nous informe que les marchés portant sur 2 lots qui ont été attribués à notre société, Transport C. Joseph, sont résiliés.

Désagréablement surpris par cette nouvelle, en ma qualité de gérant, j’ai immédiatement informé les membres du Comité Social et Economique de notre société de cette information qui aura des conséquences désastreuses pour la survie d’une entreprise qui n’a jamais failli à ses obligations en un demi-siècle d’existence et qui, du fait de décisions similaires, se retrouve en redressement judiciaire depuis le 7 décembre 2021.

Notre société TRANSPORT C. Joseph compte actuellement 65 bus qui sillonnent les routes de l’île pour les transports scolaires, avec des marchés signés auprès du TCO, de la CASUD et de la CINOR.

Chaque jour, des milliers de voyageurs sont transportés par nos soins, garantissant l’emploi de plusieurs dizaines d’hommes et de femmes de notre entreprise.

Cette résiliation de marché, avec effet immédiat, transmise par mail, vient confirmer une rumeur qui nous a été transmise par notre personnel qui avait eu vent d’une résiliation des marchés, durant leurs rotations quotidiennes sur les différents circuits qu’ils effectuent quotidiennement. Cela ressemble fortement à une manœuvre orchestrée depuis plusieurs semaines déjà.

Cette décision est d’autant plus incompréhensible que notre entreprise a fait preuve de bonne foi, avec 10 nouveaux véhicules achetés et mis en service, et 5 autres actuellement en commande, pour répondre aux exigences d’un service public de qualité, au meilleur coût pour la collectivité, donc pour le contribuable.

Face à cette décision qui met en péril la survie de notre entreprise et l’emploi de plusieurs dizaines de salariés, notre personnel a immédiatement pris la décision de se mettre en grève, en signe de protestation contre cette décision que l’on peut qualifier d’arbitraire en n’assurant pas les 28 services que nous assurons quotidiennement sur le territoire du TCO.

Nous sommes bien conscients de la gêne occasionnée et nous nous en excusons auprès des usagers. 

Mais face à une décision arbitraire et unilatérale du TCO qui fait planer de lourdes menaces sur l’avenir de Transport C. Joseph, nous n’avons malheureusement pas d’autre alternative pour sensibiliser l’opinion publique.



SUR LE SUJET :
Perturbations dans les transports scolaires du TCO




1.Posté par Avantages et inconvénients le 19/02/2022 09:36

Avoir une activité qui ne dépend que de la corruption a ses avantages et ses inconvénients.

Avantages : le fric coule à gogo car chaque marché public remporté est un pillage des deniers publics.
Inconvénients : on est en danger quand on tombe sur un plus grand corrupteur que soi-même.

2.Posté par alain le 19/02/2022 09:45

il y a toujours un risque dans une entreprise et celle ci en est une


3.Posté par HULK le 19/02/2022 09:51

Je doute que ce soit "arbitraire". Unlilatéral c'est normal quand un prestataire ne remplit pas ses obligations. Je pense que le TCO n'est pas stupide au point de n'avoir aucun motif.

4.Posté par Ouais... le 19/02/2022 10:15

L opinion, en tout cas la mienne, vous dit :next... Réglez vos problèmes entre vous.

5.Posté par didier le 19/02/2022 10:35

Vive Séraphin !!

6.Posté par Tango le 19/02/2022 12:09

Ce monsieur C. s'est tiré une balle dans le pied avec sa mauvaise gestion ! Bus toujours en retard, dans un état de délabrement extrême, portes qui s'ouvrent toutes seules, manque de places, etc... Il a attendu que tout le monde se plaigne de ses bus pour acheter de nouveaux ! C'est de sa faute et qu'il apprenne à être plus respectueux de ses clients !

7.Posté par Lucide le 19/02/2022 12:42

Et alors ? Les emplois perdus dans cette société seront recréés dans celle qui reprend le marché.

C'est l'économie que vous aimez tant qui veut ça.

8.Posté par valeo le 19/02/2022 13:34

Même avis que post 1.

9.Posté par Trafalgar le 19/02/2022 13:38

Le maire président du TCO, promu attaché principal au conseil régional attaché PRINCIPAL, fait des siennes dans les transports scolaires à saint-paul depuis son intronisation. Zot va voir oussa
tomates y chargent !
Li lé partout et li cumule....
Kombien li touche comme attaché principal ????

10.Posté par billout le 19/02/2022 13:42

Pourquoi c 'est résilié ? c 'est qu 'il y a une faute grave et c 'est quoi la faute monsieur.

11.Posté par Karloss le 19/02/2022 15:05

Quand y dépend de la politique c'est normal, quant y change de majorité, après si po paye les chauffeurs au SMIC et garde toute les avantages po ou''

12.Posté par Daniel le 19/02/2022 15:39

Le magouilleur devrait d'abord respecté ces chaufeur

13.Posté par Bibic lol fou le 19/02/2022 16:20

Quand ou paye un marché pour travailler voilà le résultat. Le transporteur n'a pas de chauffeur les bus sont pour la plupart hors d'usage. Les enfants sont tout le temps en retard.
Alors oui la tco à eu raison de casser le contrat.
Par compte j'espère que le transporteur pourra nous expliqué comment il à eu le marché juste après l'élection de la région.
Monsieur moins lé de tout cœur avec ou pour balancé le montant que ou la payé pour gagner le marché 😇

14.Posté par Loulou le 19/02/2022 17:43

Problème des marchés publics à La Réunion, tout le monde sait ce qu'il se passe malgré les simulacres d'ouverture de pli dans les collectivités (et quand le candidat choisi bien avant la publication du marché a une offre qui ne peut pas être prise vis-a-vis de la concurrence, on remet le marché en jeu sous divers prétexte, on fait faire des notes stratégiques aux services concernés avec le couteau sous la gorge, etc.). Et puis honnêtement, pour avoir pris ses bus, c'était vraiment plus possible vu l'état de délabrement. L'économie c'est ça aussi, quand ça marche pour vous ok, quand ça ne marche plus ça vient crier...désolé ça arrive à tout le monde. La prochaine fois mettez vos gilets jaunes.

15.Posté par Ti pol le 19/02/2022 19:22

A la reunion toutes sortes des magouilles existent celui qui corrompt et les corrompus , et joue leur relation, petite enveloppe et bien venue à partir 5000€ à 30 000€ pour être embauché de même pour avoir des marchés mR le transport bus peut être vous avez oublié quelque chose à l elu , où payer leurs vacances avec famille la liste et trop longue ……

16.Posté par Dignité le 19/02/2022 22:14

Son père avant lui gérait en même temps une charcuterie, une épicerie et une entreprise de transports publics de voyageurs.
Le personnel de ces entreprises faisait de la polyvalence. Un jour le charcutier remplaçait le chauffeur de car en arrêt maladie. Le lendemain un chauffeur de car laissait son poste pour aller donner un coup de main à l'épicerie. Et c'était comme ça tous les jours.
Quand on disait au grand patron que ce n'était pas une bonne gestion, il vous sortait: " à Cilaos nous gère comme ça et beaucoup de moune lé content"
Tout ça pour dire que cette entreprise est irréformable et doit laisser la place à des entreprises plus modernes aux méthodes de gestion modernes et informatisées.

17.Posté par Philippe le 20/02/2022 09:41

Au lieu d’aider les petits à vivre, les intercommunalites préfèrent les grosses boîtes nationales qui bouffent toutes les petites et ensuite elles font la pluie et le beau temps. Pourquoi autant d’élus au congres des maires. C’est normal puisque qu’il y a remise des cadeaux. Idem dans les ordures, l’eau..,,

18.Posté par Mtx974 le 08/05/2022 20:55

Cela ne m'étonne pas et je suis bien placé pour avoir travaillé chez lui en tant que chauffeur. Le chef d'exploitation Jojo un type sans scrupule m'a ordonné de prendre un bus en réparation sans les papiers à l'interieur pour aller chercher des enfants en urgence au collège H.Hoareau à la Rivière Saint-Louis. Au retour au dépôt le bus n'avait plus de frein. J'étais sur une route avec légère monté. Le mécano lui-même était choqué. La sécurité chez eux c'est pas leur priorité. Croyez moi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes