MENU ZINFOS
Zot Zinfos

La sécurité de nos enfants n’est pas assurée à la Possession


Par . - Publié le Lundi 4 Novembre 2013 à 11:29 | Lu 390 fois

La sécurité de nos enfants n’est pas assurée à la Possession
Lors des évènements du Grand Raid, un petit garçon de trois ans a chuté de plus de 2 m de hauteur dans l’escalier en béton menant au tunnel qui relie, sous la quatre voies, l’aire de repos à la ville de la Possession. C’est en s'appuyant sur le garde-fou dont un des barreaux était manquant rue Raymond Mondon que l’accident s’est produit. Fort heureusement, l’enfant s’en est sorti avec une simple bosse.

Plus de 2 semaines après, alors que la mère de l’enfant s’est rendue en mairie il y a déjà plusieurs jours pour signaler le danger, les services lui proposent d’écrire une lettre et qu’à partir de là ils verraient. Est-il nécessaire de passer par un courrier pour se rendre sur le terrain et juger si une réparation est utile? Fait-il attendre qu’un écolier d’Evariste de Parny (car ils sont nombreux à marcher le long de la rue Raymond Mondon) tombe encore pour que la mairie réagisse?

Il y a quelques mois, une jeune écolière  a été renversée par une voiture en traversant la rue à proximité du square se situant près de l’école Henri Lapierre, faute de passage piéton appelant la vigilance des automobilistes

Ces deux accidents sans gravité nous amènent à  vous interpeller sur le manque de vigilance et de sérieux de la municipalité en matière  de sécurité routière, et ce, sur l’ensemble de la commune. Nous voyons encore aujourd’hui des projets immobiliers ayant une emprise sur le domaine public routier communal, privant certains quartiers de trottoirs et exposant les piétons à des accidents.

L’exemple de la jeune écolière mortellement heurtée par un bus à la Ravine à Malheur il y a 15 ans et l’absence jusqu’à ce jour de ralentisseur ou de signalisation visant à réduire la vitesse excessive des véhicules qui empruntent le CD 41, sont éloquents et illustrent  notre propos.
N’avons-nous pas un 1er vice président du conseiller général pour appuyer de telles demandes?

Ces situations d’insécurité s’accentuent ces dernières années avec une urbanisation galopante (30 594 habitants au 1er janvier 2012 contre  27 175 en 2007 ).  Concernant ce sujet important, notre groupe propose dans son programme, de réaliser  une veille partagée sur le terrain.

Celle-ci sera permanente du fait de notre proximité avec les Possessionnais. La réception et l’écoute des habitants  étant l’un des axes majeurs de notre politique, qui de mieux placé que le riverain pour alerter ?  Il s’agira ainsi d’une veille partagée que nous nous engageons à faire suivre d’effets par des actions concrètes pour sécuriser la ville et ses écarts. On pourrait aisément commencer par matérialiser les  passages piétons au niveau de chaque arrêt de bus de la ville, comme nous l’ont déjà demandé des habitants de la Ravine à Malheur…

Les moyens utilisés pour récolter les informations seront : la mise à disposition d’un numéro vert, la possibilité d’envoyer des signalements par téléphone portable (photo sur place + géolocalisation) , un contact régulier avec la population sur le terrain et la permanence du conseil de quartier, espace d’échanges entre la population et la municipalité, nous nous engageons à ce que le conseil de quartier soit une instance pérenne, et non celle que l’on active juste avant les élections comme c’est le cas aujourd’hui.

Ces conseils de quartiers permettent en effet de mettre en place des mini états généraux de la commune, non seulement sur les problèmes de sécurité routière, mais aussi pour tous les problèmes affairant à la vie de la cité (école, animation, sports, culture, pollutions sonores et visuelles, aménagements, etc…)

Vu la taille de la commune aujourd’hui, il est évident que le costume est devenu trop grand pour l’actuelle municipalité qui ne peut plus gérer comme autrefois en se basant sur le clanisme et un appareil politique plus vraiment en phase avec les nouvelles attentes des citoyens possessionnais, qui souhaitent légitimement participer activement à la gestion de leur ville.

Nous avons entendu cette demande forte, et l’engagement de Possession Ecologie Solidaire est ainsi de construire une ville sûre à vos côtés.


Pour le groupe Possession Écologie Solidaire
Vanessa Miranville




1.Posté par obi one kenobi le 04/11/2013 11:34 (depuis mobile)

miranville ne sait plus comment faire parler delle.on pe satendre a un courrier par semaine jusko election sinon on risk de loublier...

2.Posté par @nonyme mais pour. le 04/11/2013 13:30

Au moins elle essaye de construire un projet pour tous, ce n'est pas le cas de tous le monde.
Après le système les copains d'abord, c'est une autre façon de penser et nous en avons bien besoin et ce a tous les niveaux. Bravo je vous encourage dans votre démarche Mme Miranville et j'espère que votre investissement sera récompensé.

3.Posté par Alain le 04/11/2013 14:14 (depuis mobile)

Des interventions de plus en plus pertinentes Mme Miranville ! On croit en vous!

4.Posté par ben la koué le 04/11/2013 15:23

...@post 2... ''''''''' ....C’est en s'appuyant sur le garde-fou dont un des barreaux était manquant .....'''''''''''''
... super la construction de projet pour tous ....
... ''moin mi sa ouar si brède lé bon pou kassé ... pou fé un bouillon .... '' c'est une façon de construire une '' tambouille '' pour tous .................... aussi .............

5.Posté par NADIA le 07/11/2013 02:20

Franchement, il n'y a t'il pas de sujets plus importants sur lesquels Mademoiselle MIRANVILLE aurait pu se pencher. Il ne s'agit là que d'un accident parmi tant d'autres et banal ( d'ailleurs elle le dit " sans gravité " ). Combien d'enfants font de chutes chaque jour que Dieu donne. Il n'y a pas besoin d'être dans une rue de la Possession pour en être victime, cela pourrait très bien se passer chez soi. Les accidents domestiques, on en finit pas d'en compter. Et les parents sont-ils assez vigilants devant les dangers existants ? N'est-ce pas de leur ressort de s'assurer de la protection de leurs progénitures et ce où qu'ils se trouvent ? N'essayez pas Mademoiselle MIRANVILLE de faire croire que la sécurité des petits Possessionnais vous empêche de dormir sur vos deux oreilles.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes