MENU ZINFOS
Société

La saison sèche actuelle au 2ème rang des saisons les plus déficitaires depuis 49 ans


Alors que la saison sèche actuelle est classée au 2ème rang des saisons les plus déficitaires enregistrées par Météo-France depuis 49 années, le Comité sécheresse s'est réuni pour faire le bilan de la situation hydrologique et météorologique.

Par Nicolas Payet - Publié le Samedi 26 Septembre 2020 à 08:38 | Lu 1432 fois

La saison sèche actuelle au 2ème rang des saisons les plus déficitaires depuis 49 ans
Le comité Sécheresse s’est réuni ce jeudi pour dresser le bilan de la situation hydrologique et météorologique et anticiper sur la gestion des approvisionnements en eau en cette période sèche. Il en ressort que le bilan cumulé de la saison des pluies 2019/2020 et de la saison sèche en cours est déficitaire dans les hauts du sud-ouest et exceptionnellement déficitaire dans l’ouest, le nord, l’est et les hauts du nord-est. La situation est par contre plus favorable dans le sud-ouest et le sud-est de l’île, rapporte la préfecture.
 
La saison sèche actuelle, de mai à septembre, est classée au 2ème rang des saisons les plus déficitaires enregistrées par Météo-France depuis 49 années. Et les prévisions météorologiques pour les prochaines semaines ne sont de surcroît pas favorables en termes de précipitations.
 
"Les effets de cette situation déficitaire sont particulièrement marqués pour quelques communes : Saint-André, Sainte-Marie, Saint-Denis, La Possession, Salazie, et Cilaos. Ces communes ont mis en place des plans de coupure la nuit sur certains secteurs limités de leur territoire et notamment dans les hauts",
détaille la préfecture. "Pour le nord et l’est, les plans de coupure mis en place dans le courant du mois d’août avaient été suspendus suite aux précipitations de début septembre et sont en cours de réactivation."
 
Des perturbations dans la distribution d'eau à prévoir

Alors que les 2 prochains mois sont statistiquement les moins arrosés de l’année, "le constat de cette situation déficitaire fait craindre des perturbations dans la distribution d'eau", soulignent les services de l'Etat, précisant qu'à Saint-André et dans les hauts des communes précédemment citées, et en l’absence de nouvelles précipitations conséquentes ou d’incidents sur le réseau, une aggravation est à craindre.
 
Pour les autres communes et même si la situation climatique est particulièrement déficitaire, "les importants investissements de ces dernières années en matière d’infrastructures départementales et les mesures d’exploitation permettent de limiter les conséquences de cet état de sécheresse sévère", indique la préfecture.

Bien qu’il y ait des signaux d’alerte, le comité a considéré qu’il n’y avait pas lieu à ce stade de mettre en œuvre des mesures générales de restriction des usages de l’eau. Le préfet de La Réunion appelle toutefois à la vigilance l’ensemble des acteurs en charge de la distribution de l’eau et souhaite sensibiliser les Réunionnais à cette situation tendue.
 
"Chaque collectivité peut en fonction de la situation particulière de son territoire être amenée à prendre des mesures de restriction des usages adaptées à la situation locale", est-il rappelé. Les communes de Cilaos, de Bras-Panon, de Saint-André, de Sainte-Marie et de la Possession ont pris de telles mesures : il est demandé à leurs habitants de se conformer à ces arrêtés pour permettre à tous de disposer de l’eau pour les usages essentiels et à la police municipale de veiller à leur bonne application.
 
En matière agricole, la situation de sécheresse a conduit à la mobilisation des acteurs afin de limiter les conséquences négatives sur l’alimentation en eau des élevages et le fourrage. "Un groupe de travail a déjà été mis en place par la DAAF pour traiter l’ensemble des questions agricoles et le Conseil Départemental a reconduit des mesures de soutien aux élevages mises en place en 2019 notamment le transport d’eau", rapporte la préfecture, qui ajoute : "Cette période sèche est enfin propice aux départs de feux : il est nécessaire de proscrire les pratiques de brûlage de végétaux coupés et d’écobuage."
 
Utilisation économe

Devant ces perspectives de tarissement des ressources qui peuvent conduire à moyen terme à des difficultés d’approvisionnement pour les services les plus fragiles, des opérations de raccordement par anticipation d’ouvrages ou de forages ont été conduites à Saint-Denis et au Port ces derniers jours. Il est demandé aux autorités organisatrices d’engager des mesures d’anticipation et d’accentuer les actions de recherche de fuites, ce qui permettra d’augmenter les volumes disponibles pour la mise en distribution.

De manière générale, la préfecture conseille d’avoir une utilisation la plus économe possible de l’eau, "aussi bien pour les particuliers que les collectivités notamment en évitant le lavage des cours et des voiries à grandes eaux et en réduisant les arrosages des espaces verts et des stades."
 

D’un point de vue sanitaire, lorsque l’eau revient au robinet après une coupure d’eau, il est recommandé de prendre des précautions. "En effet, au moment de la remise en service, l’eau peut être impropre à la consommation durant plusieurs heures", alertent les services de l'Etat (il est recommandé durant cette période de ne pas utiliser l’eau pour la boisson ou la préparation des aliments, de privilégier les usages non alimentaires (toilette, WC, ménage…) et de préférer la consommation d’eau embouteillée).




1.Posté par Pascale le 26/09/2020 08:52

C'est vraiment triste pour les habitants de l'ouest... comment vont ils pouvoir remplir leurs piscines à ras bord s'il n'y a plus d'eau ??? :) il faut vraiment que l'état mette en place une station de désalinisation d'eau de mer pour les sauver... :)

2.Posté par Social maconnerie le 26/09/2020 09:24

Combien de milliards de m3 déversés à ste rose dans la darse du port.... Et depuis combien d'années...?

3.Posté par Veridik le 26/09/2020 09:39

On va demander aux gens de ne plus arroser leur jardin ou laver leur voiture pendant que l'arrosage automatique des ronds-points et terre pleins ne sera pas arrêté, comme d'habitude

4.Posté par DOGOUNET le 26/09/2020 11:02

tes histoires d'eau resucées, chère pascale, mets les toi autour du cou et déguise toi en borne-fontaine !

5.Posté par La reunion le 26/09/2020 11:20

Un nouveau record battu depuis 28 ans en Arctic -69 '8 alors i chauf,ou i refroidi??
N'a Rien que comics!! Une vie +ou - 90ans ,la terre 4 ,5 milliards année trouver l'erreur!!!

6.Posté par Max le 26/09/2020 11:51

Je n’arrive pas à comprendre l’inertie de nos agences, de nos élus sur la problématique du stockage de l’eau quand la saison des pluies est présente.
A part le Tampon aucun, n’ose aborder la construction de micro barrage dans nos rivières, même l’EDF est muette
A quand un grand programme pour contenir une bonne partie de l’eau qui ruisselle vers la mer.
Les enjeux sont importants, fabrication de l’énergie propre, biodiversité, faune et flore , tourisme , sport de nature.

7.Posté par Veridik le 26/09/2020 15:40

@6
Si les politiques étaient pour une énergie propre on serait déjà autonome

8.Posté par BinBin le 27/09/2020 03:07

Bla bla bla

A QUAND L'INTERDICTION DES PISCINES....???


Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes