Société

La ruche qui dit oui ou comment consommer autrement

Dimanche 17 Juin 2018 - 17:39

Une manière de consommer autrement. Comment mettre en lien les consommateurs et les producteurs locaux ? C’est le défi que s’est lancé La ruche qui dit oui. Une plateforme ouverte depuis 5 ans et qui regroupe aujourd'hui 100.000 membres inscrits, des "abeilles". 100 à 150 paniers par semaine pour un réseau de 40 à 50 producteurs locaux.

Le concept, "un marché éphémère, une fois par semaine les producteurs se réunissent pour amener les produits qui ont été commandés par les abeilles". Rencontre avec ces abeilles qui ont fait le choix de la proximité et du local pour consommer.

Vidéo : Charline Bakowski

A.D
Lu 4452 fois



1.Posté par klod le 17/06/2018 18:14

bravo, excellente initiative privée!

2.Posté par Louis Pariot le 17/06/2018 22:43

C'est bien ça existe déjà en métropole depuis longtemps et ça marche ! Mais les produits locaux sont-ils sains , sans plomb, sans hydrocarbures... à voir

3.Posté par Jp POPAUL54 le 18/06/2018 08:07

Formidable, c'est un peu comme un marché où il te faut commander ton panier avant.
Consommer autrement c'est parfois se faire chier autrement !

4.Posté par Môvélang le 18/06/2018 08:08

""""""""""2.Posté par Louis Pariot le 17/06/2018 22:43

Mais les produits locaux sont-ils sains , sans plomb, sans hydrocarbures... à voir """""""""""

si ces produits locaux sont du nou lafé, non merci, le piment la pâte arrive par seau de 30 kilos de Mada ou de Maurice, c'est du nou lapafé, zis mis en bocal! pareil pou lé zot nou lafé, et la viande bef, le lait ou fromage bèf malade , çà noulé vrément fé, mé mivépa non plus , beurk!!!!!!!!!!!!!

5.Posté par Romain le 18/06/2018 10:08

Post 2

ça existe à La Reunion depuis longtemps aussi...

6.Posté par Shim le 18/06/2018 11:33

et où peut on trouver ce marché éphémère ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Décembre 2018 - 12:29 ▶️ Le nouvel hélicoptère du Samu dévoilé !