MENU ZINFOS
Communiqué

La route en mer : confirmation par le gouvernement d’une improvisation totale


Communiqué du Sénateur Vergès, suite à la question d’actualité posée hier au Sénat :

- Publié le Mercredi 21 Octobre 2015 à 14:50 | Lu 1014 fois

Dans le cadre des Questions d’Actualité au Gouvernement, le Groupe Communiste Républicain et Citoyen (CRC) a interpellé le gouvernement sur la question de la route en mer à La Réunion.
 
Le texte intégral de cette intervention figure en annexe de ce document.
 
La réponse du Gouvernement (en l’occurrence Alain VIDALIES, ministre des transports), est la confirmation de ce que le Sénateur VERGES dénonce depuis 2010.
 
En effet, le Ministre n’a pas caché qu’il n’y a jamais eu de mission d’expertise économique, financière et environnementale sur ce projet, alors que tous les chantiers de grande ampleur ont comporté cette MEEF.
 
En outre, le Ministre n’a pas non plus démenti que les avis négatifs émis par les instances nationales (Conseil National de Protection de la Nature) ou régionales (Conseil Scientifique Régional du Patrimoine de La Réunion) n’ont pas été pris en compte et, au contraire, ont fait l’objet d’arrêtés dérogatoires (tant de la part du Ministère de l’Ecologie que de la Préfecture de La Réunion).
 
Même confirmation du Gouvernement sur la question des procédures judiciaires en cours.
 
En affirmant que le projet de la route en mer de La Réunion n’était pas un projet national, mais un projet régional, le Ministre confirme que, en cas de dépassement des coûts prévisibles (1,6 milliards d’euros), ces surcoûts seraient uniquement à la charge de la Région Réunion.
 
Mais le plus significatif, c’est le soutien inconditionnel que le Gouvernement apporte au projet de route en mer. 
 
L’importation de « 200.000 tonnes » de roches est, pour le Gouvernement une difficulté à laquelle il ne s’attendait pas. Mais il entend faire en sorte que cette question de l’importation des roches (depuis Madagascar) ne soit plus un obstacle en allégeant les procédures et en rabaissant les conditions sanitaires. Le gouvernement va t il donc une nouvelle fois bafouer l’avis du Conseil National de Protection de la Nature qui avait clairement énoncé que l’importation de matériaux devait « en tous les cas être prohibé du fait du risque majeur d’introduction massive d’espèces exotiques envahissantes «  ?
 
Du fait d’un manque d’anticipation flagrant, La Région et l’Etat se trouvent face à une situation inextricable :
 
-          sans importation de matériaux, la sécurité du chantier est en effet menacée du fait de l’arrivée de la saison cyclonique, avec des risques de pollution considérable ;
-          s’il y a importation, ce sont des risques environnementaux et sanitaires qu’il serait irresponsable de négliger.
 
 
En tout cas,  les propos du Ministre n’ont fait que souligner l’amateurisme de ceux qui sont à l’initiative de ce projet. Le Ministre semble découvrir la question urgente de l’approvisionnement du chantier en roches massive. Comment las autorités responsables ont ils pu croire un instant que l’on pouvait éventrer La Réunion en ouvrant des carrières pour disposer des matériaux nécessaires ou trouver  des solutions à la hauteur des besoins avec les andains ? 
 
Autrement dit : le gouvernement a donné son aval à ce projet, sans avoir les toutes les garanties de sa faisabilité tant sur le technique que financier.
 
Il est donc clair pour tout le monde aujourd’hui, que le Gouvernement et la Région portent conjointement la responsabilité des catastrophes prévisibles et de l’impasse dans laquelle se trouve ce chantier aberrant de la route en mer.
 
La question de la route en mer est désormais devant la représentation nationale.
 




1.Posté par vieux frère créole le 21/10/2015 16:00

la Région Réunion dégage 150 à 180 millions d'excédents sur la section de fonctionnement depuis 2009..

que la Région donne le détail des projections financières de ses investissements et des sources de financement internes et externes sur ce f...de p.. de m... de projet !!

2.Posté par GIRONDIN le 21/10/2015 16:12

..............le Ministre confirme que, en cas de dépassement des coûts prévisibles (1,6 milliards d’euros), ces surcoûts seraient uniquement à la charge de la Région Réunion.

Rien de neuf

3.Posté par Marie le 21/10/2015 18:11 (depuis mobile)

Quel gâchis! A la Reunion tout est malheureusement politique! Les travaux auraient dû être arrêté il y a longtemps, ils n'auraient pas dû commencer! Maintenant qu'il semble trop tard pour faire marche arrière , on nous parle du budget et des problème

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes