Société

La résistante Marguerite Jauzelon reçoit les honneurs du préfet

Samedi 29 Juillet 2017 - 07:55

« Dans les événements sombres de notre histoire, quand notre pays a connu l’envahissement, résister fut l’expression d’une volonté, celle de défendre les valeurs et les droits que porte notre République, notre idéal commun ». La cérémonie en l'honneur de Marguerite Jauzelon mardi soir a permis au nouveau préfet de La Réunion d'évoquer cette période sanglante de l'histoire avec des mots vibrants.


Née le 25 juillet 1917 à Saint-André, Marguerite Jauzelon est une personnalité réunionnaise emblématique de la résistance lors de la Seconde guerre mondiale. En novembre 1943, elle rejoint une cinquantaine de jeunes Réunionnaises destinées à l’Armée de Libération. D’emblée, elle montre sa détermination d’être affectée au front et non dans un bureau. Ce sera le début d’un parcours d’exception.

 

Une cérémonie s’est déroulée ce mardi 25 juillet, à l’Hôtel de Préfecture, en l’honneur du centième anniversaire de Marguerite Jauzelon. Durant celle-ci, le Préfet s’est exprimé, retraçant l’incroyable parcours de vie qu’a réalisé cette grande résistante, et lui transmettant une « infinie reconnaissance ».
 

Des cadeaux pour fêter ses 100 ans


Après l'intervention d'Amaury de Saint-Quentin, c’est Marguerite Jauzelon qui, malgré son âge, a pris la parole, remerciant l’assemblée pour cet hommage qui lui était dédié. « C’est une grande joie pour moi de recevoir ce soir cet hommage porté par vous tous en ce jour de mon centième anniversaire ».

 

Pour marquer cet événement, « la société des membres de la Légion d’honneur à la Réunion » a offert trois cadeaux à Marguerite Jauzelon. Tout d’abord, lui a été remis un foulard provenant du Musée de la grande chancellerie. Elle a également reçu un bloc de verre avec gravé l’insigne de la Légion d’honneur. Enfin, un livre dédicacé d’une femme qui avait été résistante et déportée à l’âge de 18 ans lui a été offert.

 

Pour terminer la soirée dans la salle de réception de la préfecture, c’est la fille de Marguerite Jauzelon qui s’est exprimée pour remercier une dernière fois la qualité de cet hommage.


Marguerite Jauzelon, sa famille et le Prefet Amaury de Saint Quentin
Marguerite Jauzelon, sa famille et le Prefet Amaury de Saint Quentin
Lu 2514 fois



1.Posté par contribuable le 29/07/2017 08:25

honneur à vous Madame
en revanche le foulard et le bloc de verre elle en a rien à foutre
ça fait un peu ridicule

2.Posté par Pamphlétaire le 29/07/2017 08:31

Elle est digne, simple, sans prétention aucune.

digne : Adjectif vieilli ou littéraire (avec le nom). Qui mérite l'estime. Synonymes : beau, honnête, honorable, louable, méritant, méritoire, noble, parfait.

Jamais plus digne main ne fit plus digne ouvrage (…) Corneille, Don Sanche, v, 5.

Macron devrait fortement s'inspirer de cette Dame car Macron n'est pas digne pour moi dans ces agissements, décisions, machinations, manèges, manigances, manœuvres, pratiques.

3.Posté par pfffff le 29/07/2017 09:05

avoir 100ans et avoir cette forme bravo Madame!

4.Posté par bobeneponge le 29/07/2017 09:07 (depuis mobile)

A quand les même honneur pour les combattants et anciens esclavent?? Je crois que l'histoire de l'ile est plus tourner vers l'esclavage que la déportation des juifs.. 3000000€ de morts contre plus de 50 000 000,

5.Posté par DOGOUNET le 29/07/2017 09:33

Toutes mes félicitations à cette grande Dame qui fait honneur à l'histoire de la Réunion.

6.Posté par Fredo974 le 29/07/2017 09:40

Je fus son médecin traitant à une époque : une femme extraordinaire !

7.Posté par Kayam le 29/07/2017 10:18

100 ans et encore très résistante. Mi admire domoune komsa : tout pou ète fière mé digne jusko bou des ans.
Pas konm dé-troi certains...

8.Posté par klod le 29/07/2017 10:27

Remarquable ! loin des tergiversations d'autres sur "était ce la France ou pas qui a collaboré .." Respect à cette grande dame .

9.Posté par PSH Lepret le 29/07/2017 10:41

Il y a 55 ans, quand je venais zieuter les jeunes filles du lycée Juliette Dodu, j'admirais cette Dame, sans connaitre son histoire... Respect, et merci, Madame.

10.Posté par Rien a foutre de la seconde guerre mondial cela date le 29/07/2017 10:48 (depuis mobile)

Au lieu de nous faire chier avec la seconde guerre mondiale parlez nous des plus de 3 millons de musulman mort dans cette guerre contre le terrorisme depuis 1990. C est plus recent et des 230 millons d enfants victime de la guerre dans ses pays.

11.Posté par Paysan Créole le 29/07/2017 11:11 (depuis mobile)

Bobneponge post 4.
Toujours aussi stupide. Pas étonnant avec un pseudo pareil.
Bravo Madame pour votre courage et votre pratriotisme. Quel bel exemple pour vos petits enfants.

12.Posté par Fredo974 le 29/07/2017 11:26

POST 4 ET 10


Voilà deux méduses anencéphales !

13.Posté par Zorey le patron le 29/07/2017 15:12 (depuis mobile)

Bravo a cette dame pour son engagement a notre belle patrie la france.
Un exemple pour tous les reunionnais.
N oublions qui devellope et fait vivre l ile depuis des siècles.
La Reunion une belle ile francaise peuple de citoyen francais.

14.Posté par pffffffffff le 29/07/2017 17:22

à bobeneponge je m'esclaffe devant vos " anciens esclavent", arrêtez d'écrire n'importe quoi un peu d'histoire ne vous ferait pas de mal, et cette dame vaut mille fois mieux que vous et du post 10! nuls vous êtes, petits vous resterez.... des microbes en clair!

15.Posté par certain s esclaffe !!!! le 30/07/2017 09:53 (depuis mobile)

@14
:) vous osez vous esclaffez devant l histoire de l esclavage et de l engagisme qui a fait bien plus de mort que la seconde guerre mondiale.
Imbecile. Ouit je crois que quelques cours d histoire ne vous ferait pas mal.

16.Posté par Australopithèque le 30/07/2017 12:48

Si l'admirable Marguerite Jauzelon méritait bien d'être dignement honorée, la prose du nouveau préfet, les "mots vibrants" qu'évoque imprudemment l'article, apparait, elle, beaucoup moins digne d'admiration.

Quel style ampoulé et maladroit, bâti à coups d'expressions contournées et de formules stéréotypées : "les évènements sombres de notre histoire", "les valeurs et les droits que porte notre République", etc., etc.

Pourquoi parler "d'envahissement" au lieu d'invasion étrangère ? Pourquoi faire de Mme Jauzelon une "résistante", alors qu'elle fut une "combattante" qui s'est engagée dans l'armée de son pays pour contribuer à sa libération, et non pour défendre on ne sait quels "droits" ?

17.Posté par Question ? le 30/07/2017 14:59

Son neveu par alliance, il n'est pas policier à Gillot ?

18.Posté par momo le 30/07/2017 15:14

malheureusement tout ses sacrifices pour rien car il suffit de voire que c est tout de meme l allemagne qui commende l europe et que les cles de notre pays ont ete donnees aux etranges

19.Posté par bobeneponge le 30/07/2017 23:37 (depuis mobile)

Pfffffffff derriere son PC on peux parler et se la raconter .... Mais devant vous la ferme.....!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >