MENU ZINFOS
Société

La réglementation pour approcher les baleines évolue


Afin de mieux protéger les cétacés sur le territoire national et notamment à La Réunion, la réglementation pour l’approche et l’observation a évolué. Un nouveau protocole a été mis en place qui prévoit l’interdiction de s’approcher des mammifères marins à moins de 100 m dans les aires marines protégées.

Par GD - Publié le Jeudi 18 Mars 2021 à 16:38

Le communiqué:
 
Évolution de la réglementation sur l'approche et l'observation des cétacés

Les eaux de La Réunion sont fréquentées tout au long de l'année par une trentaine d'espèces de cétacés. Une activité d'approche et d'observation des cétacés a pu se développer depuis une douzaine d'années, particulièrement pendant la « saison des baleines » de courant juin à octobre. Afin de protéger ces animaux sauvages et ne pas perturber leur cycle biologique, des protocoles d'approche et d'observation ont été établis et sont inscrits dans une réglementation de niveau national et local.

L'arrêté ministériel du 1er juillet 2011 fixant la liste des mammifères marins protégés sur le territoire national et les modalités de leur protection a été modifié le 3 septembre 2020. Depuis le 1er janvier 2021, l'approche à moins de 100 mètres des cétacés (dauphins, baleine à bosse, cachalots...) est interdite dans les aires marines protégées.

Cette mesure, annoncée par le Président de la République dès 2019, s'inscrit dans le cadre d'un plan d'actions pour la protection des cétacés adopté lors du comité interministériel de la mer (CIMER) de décembre 2019. Cette disposition répond également aux engagements pris par la France au niveau international afin de limiter le dérangement et les perturbations causés aux mammifères marins lors des activités d'écotourisme dans le milieu naturel.

La réserve naturelle nationale marine de La Réunion fait partie des aires marines protégées françaises. Par conséquent, il est désormais interdit de s'approcher d'une baleine à bosse, d'un dauphin et plus généralement de tout cétacé, à moins de 100 mètres, dans son périmètre.

Cette mesure nationale vient compléter les dispositions locales établies depuis plusieurs années par le préfet de La Réunion, délégué du Gouvernement pour l'action de l'État en mer.

Ces dispositions ont été établies tout d'abord dans le cadre de la charte d'approche et d'observation responsable des mammifères marins et des tortues marines, puis du « label O2CR » (Observation Certifiée responsable des Cétacés de la Réunion) et enfin des arrêtés préfectoraux du 12 juin 2019 et du 20 juillet 2020.

Les grands principes d'une approche responsable ont été construits de manière partagée, avec la participation d'associations de protection de l'environnement et d'opérateurs et leurs représentants. Ils portent notamment sur la limitation du nombre de navires à proximité des animaux et de leur vitesse, les mises à l'eau, le respect d'une période de quiétude correspondant aux habitudes de vie des cétacés ou la bonne connaissance des protocoles d'approche par les professionnels et les plaisanciers.

Afin d'améliorer ces dispositions pour tenir compte des connaissances nouvelles sur le comportement des cétacés et en préparation à la prochaine « saison des baleines », les services de l'État engagent dans les prochaines semaines des réunions de concertation avec les associations et les opérateurs engagés dans ces activités.

L'engagement et la responsabilité de chacun sont nécessaires pour une observation des cétacés en toute sécurité et permettre à ces animaux sauvages et protégés d'évoluer en toute sérénité au sein de leur milieu naturel marin.




1.Posté par Raleur le 18/03/2021 17:34

A mon sens, les Réunionnais, ceux d'avant comme on aime à dire, étaient plus respectueux des animaux et des baleines en particulier...
Ces dernières évoluaient sans risque aucun de voir leurs déplacements perturbés par une bande de trous du c....uniquement intéressés par le pognon que peuvent leur rapporter les " danses " de ces mastodontes marins...
Et pourtant ce sont les mêmes qui crient à l'interdiction des animaux dans les cirques...
La seule réglementation qui compte serait d'interdire carrément l'approche de ces mammifères marins, même par le " Globice "....

2.Posté par Nono le 19/03/2021 09:50

pour tenir compte des connaissances nouvelles sur le comportement des cétacés

Genre grand coup de pectorale "lâchez moi les blaireaux". @1 Bravo, pas mieux !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes