MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La réforme de l’ortograf… Avant goût !


- Publié le Mardi 15 Mars 2016 à 14:22 | Lu 1746 fois

La réforme de l’ortograf… Avant goût !
Najat, vous perméter que je vous appel Najat, in ? Je suis trait comptant. 
Je suis d’accort à sans pour sans avec la raiforme de lortograf. 
 
Enfaim kelk1 qui nous a comprix. Je nan pouvez plus du prof de fransé 
qui nous parle toujour de Cornaye, hauteur qui est deja maure. 
Moi qui narive pas a terminet le dernier Musso !
 
ll paré que vous avez soustenu la téaurie du janre. Cé quoi sa ? 
Abiyer les garsons en fille ? Vous dépasser les baurnes. 
Mai vous avez rézon. Les maux sont trot conpliké. Tous ses axan nainportou, c’été une turi.

Depuis la maternaile, les dictez son mont cochemarre.
Heureuseumand que les naute ont tété suprimais. 
Avent, j’avez des bultains grave. Vous avé changer toussa. 
An plusse, sur Kanal vous aitié vrémant jantye avaique un barebu. 

Par pitiez, ne féte pas come votre colaig KristiannTobiraz, ne kiter pas le gouvairnemans.
J’éme bocou votre sous-rire. Dézormai, il est clair mes journez. 
J’avous, il y a des foies ou je saiche les colles. Ne le raipété pas a ma maire. 
Elle manpecheraie de regardez Ze Voillece. Sept un secré antre nous.

Vous aite la mayeure ministre. Mairsi de nous
zanlevez cé trés d’union qui son tinutil. 
Jé une favoeur a vous deuxmandez. 

Mintenand je voudré fer un staje dans vos buros rue de Grrrnell. Vous savet, grasse avou, je vé bientaut avoir mon back les doa dans le né. C’est mairvéyeu. 
Sa cera un trait bo kado pour mes 17 ans.
Je vous quiffe.
 
Alain NIVET, Bellepierre
 




1.Posté par A M. Nivet le 15/03/2016 15:10

Un seul meaux : bravaux !
A. Gunet

2.Posté par Gérard Jeanneau le 15/03/2016 18:05

Belkacine a mi son né a l'offiss la lang : elle veu hein rapprocement avec le kreol daxel gauvain !

3.Posté par Tir Malol le 15/03/2016 19:23

Et fé arrêt pose kestion initile pour trouvé le suget ou le complemant avek qui S qui ? Sivouplé à cause ke y fatigue mon coco par exemple ? Dans un texte de Monsieur Alain Hiber "les gaulois habitaient dans des huttes en bois et vivaient de chasse et deux pêches "
Madame d'après vous même qui était en bois les huttes ou les gaulois
Merssi bocou ou voi la langue créole té en avance sur le zaffair
Un bon marmaille

4.Posté par Consanguin le 15/03/2016 22:42 (depuis mobile)

L avantage ici c' est que y a pas matière a se forcer pour bâcler la langue de Molière.....hein oui gars mi comprendre pas rien Kia sa y Di la te hein

5.Posté par Nicolas saint-blancard le 16/03/2016 01:55

Bravo pour cette interpellation Monsieur GUNE, j'ai pris un efferalgan Apres vous avoir fait cette lecture. La France va perde ce qui fait la force de notre belle langue, faudrait que je m'adapte à écrire un courrier à une administration comme si je faisais un sms.
En tout cas, j'ai bien rigolé et cela donnera à l'avenir de futurs chômeurs, merci

6.Posté par Nicolas saint-blancard le 16/03/2016 01:56

Excusez Moi mais l'auteur du courrier est Monsieur NIVET, correction auto de mon gsm

7.Posté par Tir Malol le 16/03/2016 07:25

Post 6 Nicola Sein Blancar vous avez fé encore une fote pas Monsieur Nivet mais
messieur NI V

8.Posté par Eno2016 le 16/03/2016 08:08

Bonne réforme !
On n'aura plus de fautes ... à corriger puisqu'on peut écrire les mots comme on veut !

Elle n'est pas belle , la vie !

Baune raiform !
on nora plu de fote a corigé puiskon pe aikrir come om ve !

9.Posté par République le 16/03/2016 10:48

Alain Nivet cherche sans doute à ridiculiser Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'Education nationale, car autrement il aurait développé des arguments contre les réformes mises en place par la ministre de l'Education nationale (rythme scolaire, interdisciplinarité, etc.), il se saisit simplement d'un débat pour faire passer globalement son positionnement d'extrême droite – il gagnerait cependant à le faire, car à jouer uniquement sur le ridicule, il risque tout simplement de s'amenuiser. Sur la question de la langue créole (à se situer en dehors de toute stratégie politique), à vouloir se faire original, il s'est tout simplement ridiculisé – sans être linguiste, il aurait pu faire un effort d'imagination pour construire des phrases en créole (l'aspect synthétique de cette langue), au-delà de la question de l'orthographe. C'est qu'à vouloir faire de l'esprit, il arrive que le résultat montre que l'on en est dépourvu. Au-delà de ses valeurs propres, il peut très bien chercher à étaler sa science, tout en étant conscient que la probabilité pour qu'il se couvre de ridicule est loin d'être nulle.

10.Posté par L'Ardéchoise le 16/03/2016 11:16

J'ai eu l'impression de relire certaines copies d'élèves, pondues bien avant la réforme...
J'ai bien ri, merci pour ce bon moment !

11.Posté par polo974 le 16/03/2016 12:55

cons bas d'arrière garde.
la réforme date du siècle dernier, que dis-je, du millénaire dernier.
c'est juste la mise en conformité des manuels scolaires qui tardaient...

12.Posté par bambou le 16/03/2016 14:35

Le pire c est que 90% de nos élèves écrivent comme ça y compris sur les copies de bac!
Vite le retour de la tolérance zéro et la sanction = orthographe éliminatoire dans tous les examens concours

13.Posté par A mon avis le 16/03/2016 17:02

Que voulez vous démontrer avec ce texte d'une affligeante stupidité !

14.Posté par Zozossi le 16/03/2016 22:54

Oser s'en prendre à une icône des mini-ratés risibles!
C'est presque aussi grave que de faire une quenelle…

Vous avez fâché au moins deux moutons de son petit troupeau.

15.Posté par Pamphlétaire le 17/03/2016 15:27

Le meilleur article concernant la dame Najat Belkacem née le 4 octobre 1977 à Beni Chiker au Maroc et ce depuis qu'elle a été nommée ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche le 26 août 2014.

Si vous lui écrivez une lettre avec des fautes d’orthographes, elle ne se plaindra pas ne recherchant pas les fautes bien, qu'étant ministre de la Recherche! Peut-être commet t'elle plus de fautes d’orthographe que le cancre que je suis?

cancre : nom masculin. Mod. et cour. Écolier paresseux et nul. Quel cancre, ce gosse ! C'est un malheureux cancre, un parfait cancre. Cette fille est un cancre.

Cancre : sorte d'écrevisse; la lenteur et la pesanteur de sa marche ont fait donner son nom dans les collèges aux écoliers paresseux et aux jeunes gens dépourvus de dispositions, parce qu'on suppose qu'ils se traînent paisiblement sur les traces des autres, ou parce qu'au lieu d'avancer ils marchent à reculons.
Cousin-Jacques, Dict. des néologismes, 1801, Moutardier, in D. D. L., II, 11.

16.Posté par Pamphlétaire le 17/03/2016 15:46

J'ai eu du mal à suivre la lecture de l'article; en audition cela aurait été plus aisé...Ce qui suit est tiré d'un sketch de Raymond Devos. Ici, il vaut mieux le voir écrit qu'en l'écoutant pour comprendre le texte.
Qu'a ouï l'ouïe de l'oie de Louis? L'ouïe de l'oie de Louis a ouï ce que toute oie oit. Ah oui!

17.Posté par Pamphlétaire le 17/03/2016 17:32

Des mots homographes, mais non homophones :

- Nous portions nos portions.
- Les poules du couvent couvent.
- Mes fils ont cassé mes fils.
- Il est de l'est.
- Je vis ces vis.
- Cet homme est fier. Peut-on s'y fier ?
- Nous éditions de belles éditions.
- Nous relations ces intéressantes relations.
- Nous acceptions ces diverses acceptions de mots.
- Nous inspections les inspections elles-mêmes.
- Nous exceptions ces exceptions.
- Je suis content qu'ils nous content cette histoire.
- Il convient qu'ils convient leurs amis.
- Ils ont un caractère violent et ils violent leurs promesses.
- Ces dames se parent de fleurs pour leurs parents.
- Ils expédient leurs lettres ; c'est un bon expédient.
- Nos intentions c'est que nous intentions un procès
- Ils négligent leur devoir ; moi, je suis moins négligent.
- Nous objections beaucoup de choses à vos objections.
- Ils résident à Paris chez le résident d'une ambassade étrangère.
- Ces cuisiniers excellent à composer cet excellent plat.
- Les poissons affluent d'un affluent de la rivière.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes