MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La réapparition de Paul Vergès


- Publié le Lundi 2 Juin 2014 à 08:49 | Lu 227 fois

La réapparition de Paul Vergès
LaRéunionEcolo constate avec un grand étonnement que Paul Vergès réapparait dans les médias ces jours-ci. Etrangement absent des colonnes de nos journaux et de nos écrans télé depuis quelques mois alors que deux campagnes électorales, les élections municipales et européennes, ont mobilisées La Réunion et les Réunionnais sur des enjeux politiques forts (soutien à la filière canne, politique des déplacements, développement et aménagement durable), voici que Paul Vergès réapparait curieusement dans la presse. En effet, dans sa dernière intervention, comme à son habitude nous a livré un tableau cataclysmique de la situation réunionnais, française et dans l’Océan Indien mondiale sous le couvert  d’une résolution déposée au Sénat sur la transition énergétique la coopération régionale et la décentralisation. Oui rien que ça ! Alors que les résolutions déposées au Sénat n’engagent en rien la France, ce n’est que du vent ! Paul Vergès se moque du monde en matière d’écologie.
 
Clairement les écologistes que nous sommes avaient, dès la campagne des élections régionales de 2010, souligné que son engagement en faveur de l’écologie est depuis toujours resté à l'état de discours et que les mesures lancées par la région avant 2010 étaient réalisées dans le cadre de ses compétences et du Grenelle de l’Environnement porté par l’ancien Président Nicolas Sarkozy. Par ailleurs, les grandes annonces sont bien restés à l'état d'annonce, comme par exemple les panneaux photovoltaïques ainsi que les bornes pour les véhicules électriques n’étaient toujours pas installés sur la route des tamarins tout comme les panneaux photovoltaïques sur les bâtiments de la région. De même  que le partenariat avec la COI (Commission de l’Océan Indien) qui se concrétise seulement aujourd’hui. Et enfin que dire de l'ONERC (Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique) présidé Paul Vergès qui est une instance dont on ne connait pas franchement le rôle.
 
Depuis 1959, Paul Vergès et le Parti Communistes Réunionnais tentent avec plus ou moins de succès d’enfumer les Réunionnais sur diverses problématiques politiques (autonomie puis écologie) mais le peuple sait très bien que les grands causeurs du PCR sont de petits faiseurs sur ces sujets et que l’Histoire et les électeurs les ont déjà balayés.
 
Marie-Annick Fougeroux, Secrétaire de LaRéunionEcolo 




1.Posté par La rédactrice le 02/06/2014 12:19

Bonjour,

L'enjeu des prochaines régionales fait réveiller même les somnambules politiques !

2.Posté par polo974 le 02/06/2014 13:17

Alloooo LaRéuniodécono, pratiquement la moitié de l'élec à la Réunion provient du CHARBON, le pire combustible en terme de CO2...
Alors le plus écolo, pour le moment est de ne pas rouler à l'élec...

Ce n'est pas avec quelques petits % de prod solaire qu'on va inverser la tendance.
n'oublions pas qu'il y a en gros:
10% de perte dans le transport de l'élec sur le réseau
5% de perte dans la transformation au niveau du chargeur
10% de perte dans la charge
5% de perte dans la décharge
15 à 20% de perte dans le moteur élec.

Bref, sur 100% d'éléc qui sort d'une centrale élec, il en reste environ 60% à l'entrée de la boite de vitesse (pour comparer à un moteur "normal").

Donc, OK pour taper sur PCR, mais utilisez des arguments qui se tiennent, vous paraîtrez moins ridicule...

3.Posté par réunionnaise le 02/06/2014 13:24

tiens, il est ressorti de son trou celui-là !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes