MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La rafle du Vel d’Hiv selon Marine


Par Alain NIVET - Publié le Lundi 10 Avril 2017 à 15:49 | Lu 1314 fois

Quel tollé hypocrite lorsque marine Le Pen annonce lors de son dernier meeting que « La France n’est pas responsable de la rafle de Vel d’Hiiv !

Celle-ci refuse toute repentance et annihile l’intervention de Jacques Chirac à ce propos. Les lecteurs qui me suivent savent que je refuse aussi toute repentance. Et même si Chirac a été mon champion, là  il a tout faux. Mais enfin, résumons la situation de la France sous l’occupation : la France est battue et inféodée aux envahisseurs les allemands . La France est dans l’obligation de collaborer sous peine de représailles.

A l’époque, Goebbels est maître de la propagande et Von Choltitz  est gouverneur militaire allemand de Paris . Mais, l’histoire retiendra qu’il n’aura pas voulu le destruction des monuments de Paris, se heurtant ce faisant à sa hiérarchie.

Je voudrais en venir à ceci : la rafle du Vel d’Hiv fomentée contre les juifs de Paris a été commanditée par les autorités allemandes. Celles-ci donnant ordre d’exécuter aux autorités françaises.  Alors, nos gendarmes, policiers, conducteurs de bus RATP, n’ont eu qu’à  « exécuter » contre leur gré sous peine de déportation pour non collaboration ! Cela est une fine manœuvre des allemands visant à faire endosser la responsabilité aux français .



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

68.Posté par Saint Chamond le 15/04/2017 12:25


La rafle du Vel d'Hiv est après, d'oublier le zèle de certains Français c'est de faire fi de l'histoire qui c'est passée...



Oublier que le papa d'un célèbre animateur tv, de confession juive qui fait dans l'anti FN , était copain comme cochon avec les nazis et avait pour tache au vel d'hiv de fournir des certificats médicaux attestant qui était juif ou pas.....oublier que nombre de juifs ont été avertis par des policiers et ont échappé à la rafle.....oublier que ce sont vos copains socialos qui ont fait ça, et coller ça sur le dos de l’extrême droite qui elle était à Londres....oublier que c'est la LICA, ancêtre de la LICRA...qui a rédigé les lois anti juives et surtout NE JAMAIS OUBLIER que ces quelques français qui ont fait du zèle ne représentent en rien la France mais représentent toute l'hypocrisie, l'antisémitisme, la préférence étrangère, le pacifisme utopiste qui caractérise la gauche française depuis la Révolution.

67.Posté par Pamphlétaire le 15/04/2017 08:16

À l'aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d'Hiv». Elle voit l'arrestation par surprise de plus de treize mille Juifs parisiens de 2 à 60 ans. La plupart sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau. Quelques dizaines en reviendront...

Ce qui pèse a nos consciences, c'est l'engagement total de l'administration française dans cette opération, tant dans les bureaux que dans les huit milles policiers engagés ,les autobus parisiens pour les transports sans parler des trains de la SNCF, mais aussi de la milice et de nervis en civil mais nous y reviendrons, en fait peu d'allemands dans cette opération une collaboration totale et sans état d’âme

Ceci exclut ces dizaines de cas particuliers, de policiers de base, de commissaires de police, de fonctionnaires qui, à titre individuel et dégoûtés de la besogne qu'on leur imposait, ont permis soit la veille soit sur place à des juifs d'échapper à cela, honneur a eux.

Quand "madame" LE PEN nie la responsabilité de la France dans ce drame elle commet une double erreur
tout d'abord sa phrase exacte est :
Je pense que de manière générale, plus généralement d’ailleurs, s’il y a des responsables, c’est ceux qui étaient au pouvoir à l’époque, ce n’est pas LA France.
Entre nous, le "de manière générale, plus généralement d'ailleurs " mériterait d'être décodé";
on sait que les LE PEN ont du mal avec l'histoire, qu'il en va de la leur, comme celle de la France, ils ont un prisme tout personnel pour expliquer leurs affaires judiciaires, l'origine de leurs biens, leurs rapports avec la Russie ou à une certaine époque certains dirigeants arabes etc.... quant à l'histoire de France, ils n'en sont pas a un détail près ...
Celle pour qui, nous dit on, un Français sur trois se prépare à voter, est capable de piétiner les corps d'enfants du Vel d'hiv pour se bauger dans une idée folle qu'une nation ne saurait commettre une erreur, qu'un pays s'il est mal dirigé ne porte plus de responsabilités dans ses actes, madame LE PEN est une lâche car seuls les lâches et les pleutres sont incapables d'assumer leurs erreurs.
Elle commet par ailleurs deux erreurs, par oubli, par ignorance ,elle pense que personne ne se souvient de Victor Barthélemy, très actif lors de la rafle.
Voici son pedigree :
en juillet 1941, il est nommé secrétaire général des deux zones (zone occupée et zone libre). Il participe à la création de la légion des volontaires Français, dont il est membre du comité central. Arrêté en mai, il est livré aux autorités françaises. Il est condamné à plusieurs années de prison.

Après la guerre, il rejoint le Front national pour l'Algérie française, puis soutient Jean-Louis Tixier-Vignancour, avant de participer à la création du Front national de Jean-Marie LE PEN en 1972. Il fut secrétaire administratif du FN de 1973 à 1978.

Alors oui madame, je ne sais pas s'il vous a fait sauter sur ses genoux, jolie petite blonde que vous étiez, mais un membre actif de la rafle du Vel d'hiv a été de ceux qui ont contribué à créer le Front National et a fait partie de ses cadres.
Sans doute comme vous, était-il Français, mais ne représentait pas la France, comme vous
pour votre formation, votre intervention était donc une mauvaise idée, car elle nous conduit à vous rappeler là où ce mouvement prend ses origines et ce n'est pas non plus un détail.
La deuxième erreur, c'est une faute et une injure, car en effet miroir, s'il n'y avait pas cette France qui s'est mal conduite, il n'y aurait pas cette France qu'il nous faut célébrer, celle de la résistance, celle de Jean Moulin, celle des justes du pays d’Auvergne, celle du courage et d'un patriotisme vrai qui met sa vie en danger, pas celui des chemises brunes. .../...

Hitler disait : "Un mensonge répété dix fois reste un mensonge; répété dix mille fois il devient une vérité."
Published by Christian SCHOETTL sur son blog.

66.Posté par klod le 14/04/2017 15:21

EN CONCLUSION : nonobstant , la phraséologie de certains ( les deux trois certains .................. les memes depuis si longtemps ,lol)

pour la vérité historique globale et non locale ................ (nationaliste??????!§§§§§§§§§§§§§§) : certaines périodes de l'Histoire framcaise : On a pas a en etre fier ...................... c'est simple et lucide



pour la Vérité et nos Enfants et l'avenir de la FRANCE qui sait etre grande quand elle regarde en FACE son histoire .d'autres l'on dit mieux que moi : vive l'histoire mais l'histoire globale et comparée et non , l'histoire " de souche" : histoire mensongère par essence !


one by one


vive la REPUBLIQUE !

65.Posté par polo974 le 14/04/2017 15:08

58.Posté par Alain NIVET le 14/04/2017 00:41
""" Bom, et alors, cela ne change rien à mon propos ! """

C'est bien ça le problème. Mais ça ne semble être qu'un détail pour toi...

Merci donc à Bleu outre mer, JORI et VIEUX CREOLE d'avoir remis les pendules à l'heure, mais il semble que certains soient vraiment bas du plafond et durs du coco...

64.Posté par margouillat974 le 14/04/2017 14:50

@ tous: Vous oubliez que suite aux négociations initiés par Pétain avec les autorités allemandes, les juifs français ne sont pas partis pour les divers camps . Vous oubliez aussi que les NAZIS, postés en France , avaient encore à l'époque, une grande admiration pour la société Française.
Quand à la résurgence de la "peste brune": allez voir du coté de PRAVI SECTOR( Ukraine) et de Mr ERDOGAN (Turquie). là est le véritable danger et c'est autrement établit que par la négation de fautes commises ou pas par un gouvernement chèvre et chou d'il y a 70 ans!!

63.Posté par bleu outre mer le 14/04/2017 12:19

58.Posté par Alain NIVET

"alors, cela ne change rien à mon propos !"
mais vous avez tout faux au regard du post 49.

Retirer les oeillères

Conseil: Un historien est une personne qui étudie ou communique sur l'histoire en produisant un discours respectant une méthode scientifique.
Votre article n'est aucunement étayé et biaisé d'omission de faits écrits, actes.....

Eviter d'écrire des articles avec des sujets que vous ne maitrisez pas

Moi à votre place j'aurais fait des excuses, cela vous ne comprenez pas pourquoi et c'est la ou c'est inquiétant.
Le post 49 dit tout et surtout montre, votre article comme partisan et révisionniste. Parce que changer ou omettre les faits c'est une ré écriture de l'histoire.
Entre votre article et les autres post ou vous essayez de vous dédouanez est pathétique
Plus la peine de vous écrire

62.Posté par JORI le 14/04/2017 12:11

55.Posté par VIEUX CREOLE le 13/04/2017 22:19
++++++1

61.Posté par margouillat974 le 14/04/2017 10:20

@ Yabos ( cf les historiens) des noms, s'il vous plait, qui sont ces historiens?

60.Posté par margouillat974 le 14/04/2017 10:16

Et par dessus le marché, la S.N.C.F a été contrainte de verser 40 millions d'euros ( en sus des indemnités versés aux "descendants de la shoah", 60 millions d'euros) pour indemniser les victimes de "détroussages et faveurs accordées par ses agents" en 2015, soit 70 ans après les faits.....Restons vigilants sur les affirmations des uns et des autres....N'oubliez pas que la France soumise à l'occupation n'a PAS entièrement collaboré et que ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire!!!Mon regretté Général n'aurait JAMAIS admis pareille calomnie, dommage qu'aucun "revendiqué du Général" ne soit à la hauteur! (sauf peut-être Mr Asselineau)

59.Posté par margouillat974 le 14/04/2017 09:54

N.B. "n'oubliez pas que les descendants? américains des juifs de France? ont entamés un procès contre la S.N.C.F.? parce que la S.N.C.F. a participé au transfert des juifs en allemagne. Ils ont obtenus gain de cause et la S.N.C.F., plus de 50 ns après les faits, reconnue coupable par on ne sait quelle instance américaine a dû payer de lourds dommages et intérêts à "l'association américaine des déportés juifs" Voila ou nous a menée cette repentance.Alors, fa^tes gaffes, ces histoires de repentance ne sont pas issues que de bons sentiments!!!

58.Posté par Alain NIVET le 14/04/2017 00:41

Bom, et alors, cela ne change rien à mon propos !

bonne nuit.

A.N;

57.Posté par bleu outre mer le 13/04/2017 22:53

54.Posté par Alain NIVET
Le camp de Salliers à été comme d'autres camps construit pou y mettre les Tziganes La France à toutes essayé pour effacer cette mémoire. Ce camp était pas très loin de Arles il n'y à plus rien. Comme je l'ai mentionné pour le film le salaire de la peur avec charles Vanel. le gouvernement à demandé qu'après ce film tout soit rasé pour qu'il ne reste plus rien; Encore aujourd'hui il y a un véto pour ré ouvrir les dossiers. l'architecte qui à fait les plans c'est le même qui à fait le monument au mort de Arles. Cela est une Honte .Je peux parler des mémoires qui déranges mais je n'en porte pas la responsabilité.

Vous n'avez pas présenté les choses comme cela sur votre articles,
plusieurs personne ont réagit dans le sens de ne pas caché mais pas d'être responsable de ce qui c'est passé. Si vous lisez le post 49 je suis tout à fait d'accord avec son point de vue, qui est très différent du votre.
Ce qui est aussi dit "Une telle rafle avait été rendue possible par le décret du 29 mars 1941 créant le Commissariat général aux questions juives avec l'établissement d'un fichier des Juifs que l'occupant aurait été bien en peine d'établir lui-même." parle de lui même. le reste vous appartient....Je ne porte que la responsabilité celle de mes actes....

56.Posté par Dolly Prane le 13/04/2017 22:38

Rode pi tout ça : depuis Dimanche c'est Mélanchon va venir règle le problème de la La France
Ce ne sera b=ni la blonde
Ni le clone d'hOLLANDE
Ni l'homme au cabinet noir et costume à 13.000 euros

hi hi hi ...lété temps foutor (Lépinay) .....au fait quelqu'un a des nouvelles de M.Lépinay ? de le CGTR j'entends car son successeur est aussi un G


55.Posté par VIEUX CREOLE le 13/04/2017 22:19

Nous savions depuis une trentaine d'années que notre île le possèdent des "historiens " qui savaient réécrire l'Histoire de notre Département .. Le P.C.R. les ont appelés " les Z" arcs- boutants de notre île - du moins de son histoire -! ! .L'un d'eux s'est illustré par son " récit abracadabrantesque de la main noire" qui aurait abattu Alexis de Villeneuve ...
_ Nous découvrons ,depuis quelques jours, qu'un autre "prétendu Historien " clame péremptoirement que "la rafle du " Vel'- d ' H i v "- et sans doute aussi les lois anti-juives- n'auraient pas été décidées par le Chef de l'Etat français de l'époque qui s'appelait Philippe Pétain ! Un Chef d’État est sensé agir au nom de son Pays et Jacques Chirac a eu raison de reconnaître la culpabilité du " Gouvernement français " dirigé à l'époque par Pétain !!! Les " contorsions intellectuelles" de certains ne réussiront pas à changer cette réalité !!!

54.Posté par Alain NIVET le 13/04/2017 20:17

Bom, vous avez visité le camp de Salliers.
Moi, je connais bien le camp de Drancy dans lequel figure encore un Wagon ayant servi à la Déportation.
Plus tard, ce camp fut transformé en Gendarmerie. J'y avais des copains.
Cela n'empêche pas mon affirmation, que je répète trop souvent dans nos échanges, la France occupée a collaboré,certes, mais ne n'endosse pas, ne porte pas la responsabilité de l'extermination des juifs et des tziganes d'Europe. Extermination voulue par les nazis au nom de la race dominante et de l'espace vital. Je vous renvoie au procès de Nuremberg .

A.N.

53.Posté par @49.Posté par bleu outre mer le 13/04/2017 16:18

Merci pour cette article de Mr Claude Quétel
Qui est très juste en comparaison à ce pseudo article de Mr Nivet.
Nous arrivons à une période de notre histoire ou certains ce prétendent journaliste, historiens.....
Abordent des sujets surtout celui-ci sans en maitriser les tenants et aboutissants.
Je suis allez voir sur le camp de Salliers, effectivemenet vous avez raisonsur ce qu'a fait le gouvernement Français pendant et après la guerre. De ne pas vouloir accepter de regarder notre histoire est une chose mais le pire est de vouloir la gommer.
Comme dit Mr Claude Quétel que je trouve très juste
" Nous ne sommes pas responsables des crimes de nos pères (pas plus d'ailleurs que les Allemands d'aujourd'hui). Il y a toutefois à cela une condition: regarder notre histoire en face, assumer la mémoire."

52.Posté par bleu outre mer le 13/04/2017 15:23

51.Posté par Alain NIVET
Relisez votre article et comparez le avec celui du poste 49 qui lui est historien un vrai

Pas un nivet qui accommode l'histoire, vos seul soutien sur cette article sont des personnes d'extrême droite
cela vous fait pas poser questions , non bien entendu cela les valides

"Et j'ai bien dit que l'extermination des juifs et tziganes d'Europe venait bien de ces fous furieux de nazis. En outre, plus haut, j'ai bien dit aussi que la SHOAH était le fait de dignitaires nazis et pas des français."

Vous avez commencé à en parlez seulement au post 29 en omettant que les camp comme celui de Salliers (que j'e vous avait mentionné mais j'ai l'impression que vous ne connaissiez pas ces camps soit omission volontaire de votre par ou soit par méconnaissance du sujet ) ou le gouvernement Français à enfermé des Tziganes, l'histoire après la guerre sur ce camp et d'autres ont été étouffer par les gouvernements Français et sans aucune pression extérieure ainsi que de le faire rasé et repousser l'ouverture des dossiers
Vous maintenez votre version que je récuse et il y a des preuves sur ces camps et je peux vous les montrer.

Vous vous en avez aucune simplement votre parole ou vos écrits.

"Le déni, méfiez vous, cela rend sourd et peu conduire au révisionisme. Mèf !"
Vous vous êtes en plein déni de cette réalité donc je vous rends votre phrase.

Amenez nous vos preuves et non vos rumeurs

Donc de déformer l'histoire est une révision de celle ci et donc vous êtes un Révisionniste en mentant sur des faits prouvés.

51.Posté par Alain NIVET le 13/04/2017 13:32

Mais BOM, je devrais dire "Baume' tellement vous nous endormez. Personne n'a dit qu'il n'y avait eu collaboration !!!, Ce qui a été l'obligation des pays occupés par les nazis ! Et j'ai bien dit que l'extermination des juifs et tziganes d'Europe venait bien de ces fous furieux de nazis. En outre, plus haut, j'ai bien dit aussi que la SHOAH était le fait de dignitaires nazis et pas des français.! Pour rafraichir votre esprit défraichi, la moitié de la France était en zone libre....
Oui, il y a eu collaboration,...Non, la France dans son ensemble n'est pas responsable..
Le déni, méfiez vous, cela rend sourd et peu conduire au révisionisme. Mèf !.

Alain NIVET.

50.Posté par André Pouchet le 13/04/2017 13:31

Ceux qui, au lieu de raconter n'importe quoi sur cette question complexe, souhaiteraient s'informer sérieusement sur le contexte et le déroulement de la rafle du Vel'd'Hiv' pourraient avantageusement se reporter à la conférence prononcée le 16 juillet 2012 au mémorial Yad Vashhem à Jérusalem, à l'occasion de la commémoration des 70 ans de la Rafle du Vél d’Hiv’, par le Dr Sim’ha Epstein de l’Université Hébraïque de Jérusalem : https://youtu.be/piuegEYCY20

49.Posté par bleu outre mer le 13/04/2017 12:25

Article de Mr Claude Quétel, historien

Madame Le Pen, la France a été le meilleur élève de la classe dans la sombre histoire de la collaboration en Europe
La France de Vichy s'est montrée particulièrement zélée, instituant dès octobre 1940 un "Statut des Juifs". L'occupant nazi n'avait encore rien demandé.


Claude Quétel Historien et ancien directeur du Mémorial de Caen

AFP
Madame Le Pen, la France a été le meilleur élève de la classe dans la sombre histoire de la collaboration en Europe. / AFP PHOTO
Entre autres talents frelatés, la gent politique a celui de triturer l'Histoire, de l'adapter à ses stratégies au demeurant différentes et souvent antithétiques, portant tel événement au pinacle, oubliant ou vouant aux gémonies tel autre. A des siècles de distance, il faut se repentir de l'esclavage. A l'inverse, on entend qu'il faut être fier de la France, de son histoire que paradoxalement les Français dans leur majorité connaissent mal voire pas du tout. Et d'ailleurs, qui leur enseigne? Pas l'Education nationale en tout cas.

Cette attitude a-historique aboutit, comme le montre assez la dernière déclaration de Marine Le Pen, à vouloir distinguer à propos de l'Occupation, deux France: la bonne et la mauvaise, la vraie et la fausse, celle de Londres et celle de Vichy... Ainsi, la "vraie" France ne serait pas responsable des crimes de la "fausse", celle de la Collaboration. Et voilà Marine Le Pen déclarant que la France n'est pas responsable de la rafle du Vel' d'Hiv'. Une semaine auparavant, Florian Philippot, lors de l'émission "Le grand rendez-vous", s'essayait à ne voir dans ladite Collaboration que la responsabilité "de Français". Il ajoutait : "Je mets la France et la République à Londres". Même plus deux France mais une seule, la France libre mettant entre parenthèses la non-France de la Collaboration.

Hélas les faits sont têtus. D'abord, la France c'est le pays où vivent les Français, quelle que soit l'époque. Certes de Gaulle incarna l'esprit de la Résistance même s'ils ne furent pas nombreux ceux qui dirent "non". Et ce n'était pas la France qui était à Londres mais la Résistance. A la différence de nombreux pays de l'Europe sous la botte nazie dont les gouvernements s'exilèrent à Londres, celui de la France resta et préféra signer un armistice honteux qui laissait la Grande-Bretagne seule face au Reich triomphant.

Pétain, traître à son pays, n'a pas été installé au gouvernement par les Allemands mais élu, avec les pleins pouvoirs, par l'écrasante majorité des 649 parlementaires rameutés à Vichy (sur les 907 députés et sénateurs de la République). Pétain, nouveau chef de l'état, six jours après avoir serré la main de Hitler à Montoire-sur-le-Loir, le 24 octobre 1940, a prononcé à la radio le discours de la Collaboration ("dans l'honneur et pour maintenir l'unité française") (!) L'industrie française a dès lors tourné au profit de l'effort de guerre nazi. Des milliers d'ouvriers français ont été contraints d'aller travailler en Allemagne. L'agriculture française a nourri le IIIe Reich. La France a été le meilleur élève de la classe dans la sombre histoire de la collaboration en Europe. Partout s'est organisée la répression des communistes, des francs-maçons, des gaullistes, des Juifs. Dans la persécution de ces derniers, la France de Vichy s'est montrée particulièrement zélée, instituant dès le 3 octobre 1940 un "Statut des Juifs". L'occupant nazi n'avait encore rien demandé. Les rafles qui suivirent, certes exigées par l'occupant, furent opérées par la police et la gendarmerie françaises. Ce fut notamment le cas, les 16 et 17 juillet 1942 quand 12.884 hommes, femmes et enfants juifs furent entassés dans des conditions indignes au Vél' d'Hiv' (vélodrome d'hiver) et à Drancy avant d'être déportés à Auschwitz. Trente seulement survécurent. Une telle rafle avait été rendue possible par le décret du 29 mars 1941 créant le Commissariat général aux questions juives avec l'établissement d'un fichier des Juifs que l'occupant aurait été bien en peine d'établir lui-même.

De tout cela la France fut pleinement responsable - Mais oui ! La France... Quel autre nom lui donner? Il n'y a pas une fois de plus à se battre la coulpe et tomber dans cette nouvelle maladie de civilisation (occidentale) qu'est la repentance. Nous ne sommes pas responsables des crimes de nos pères (pas plus d'ailleurs que les Allemands d'aujourd'hui). Il y a toutefois à cela une condition: regarder notre histoire en face, assumer la mémoire.

Claude Quétel, historien, est l'auteur de La Seconde Guerre mondiale (Perrin, 2015) et vient de publier Tout sur Mein Kampf (Perrin).

48.Posté par bleu outre mer le 13/04/2017 08:36

47.Posté par André Pouchet

"Mon Dieu quel délire ! Pauvre Nivet aux prises avec cette bande de fous furieux".
Oui le pauvre il n'est pas responsable de l'article qu'il a écrit et de la boite à Pandore..
Je constate que nous aurions du approuver cette déformation et sous entendu de l'histoire.
C'est plus important le discours de MLP que les 13 000 exterminés, à ce sujet aucun mot de MLP dans son discours.

"Je n'ai pas le courage (d'ailleurs à quoi cela servirait-il face à des excités d'une aussi totale mauvaise foi?) de produire un exposé historique détaillé afin de réfuter leurs misérables arguties"
Je constate votre mauvaise foi d'accuser les autres sans étayer par des faits objectifs , de regarder l'histoire qu'avec un seul angle qui vous arrange est déjà une falsification de celle ci.
Personne à mentionné que De Gaule était un grand résistant ceci est votre interprétation et une déformation de nos propos. Vous qui pensez en plus nous faire la morale..... Êtes mal placé en la déformant.

"Marine Le Pen s’est alignée tout au contraire sur la position du Général de Gaulle,"
Vous oubliez de mentionner les raisons. Le pêcher par omission arrange bien l'extrême droite Les proches de MLP comme axel Loustau sont plutôt à vénérer l'ancien régime. Chez ce parti cela oscille entre Pétain et De Gaule afin d'arriver au Pouvoir...
A l'extrême droite c'est un plaisir de déformer les faits par omissions et détournement.
Je connais bien l'histoire de ma famille et ce qu'ils ont vécues de ce qui se passait en France......
De faire croire que les Français n'ont aucune responsabilité à cette période est un mensonge.

47.Posté par André Pouchet le 12/04/2017 22:54

Mon Dieu quel délire ! Pauvre Nivet aux prises avec cette bande de fous furieux, qui se prétendent "résistants" et qui résistent surtout aux règles de la syntaxe et de l'orthographe, qui résistent aussi à la vérité historique, qui ignorent quelle était la position de De Gaulle (De Gaulle, un vrai résistant ? Vous voulez rire : qu'a-t-il donc fait cet imposteur? Par rapport à nous rien du tout !) qui ignorent ce qu'a dit Marine Le Pen (mais savent-ils seulement lire un texte sans se laisser aveugler par leurs préjugés ?) qui ne va pas du tout dans le sens de Pétain et de Vichy, bien au contraire...

Je n'ai pas le courage (d'ailleurs à quoi cela servirait-il face à des excités d'une aussi totale mauvaise foi?) de produire un exposé historique détaillé afin de réfuter leurs misérables arguties, je me contenterai de recopier un texte que je viens d'envoyer au Quotidien pour répondre à un autre héroïque résistant du même acabit, le dénommé Dalbos.

"Dalbos historien ?

M. Dalbos, s’autorisant de ce que son père, comme il prend soin de nous le rappeler, fut un « résistant de la première heure », prétend nous donner, le 12/04/17, une leçon d’histoire à sa manière (Un p’tit verre de Vichy ?). Comme on pouvait s’y attendre, venant d’un auteur plus soucieux de mettre ses bons mots (ou ceux qu’il croit tels) en orbite que de se montrer fidèle à la réalité des faits et de se conformer aux exigences de la rigueur historique, il a tout faux !

Premièrement il a faux quand il nous dit que c’est Marine Le Pen, parce qu’elle se serait sentie « en perte de spectacularité », qui a délibérément choisi, dans le but de « caresse[r] les instincts populaires qui font la gadoue électorale », d’évoquer la rafle du Vél’d’Hiv. La vérité, c’est que venue dans une émission de LCI expliquer son programme présidentiel, elle a dû répondre à une question de M. Mazerolles qui, cherchant sans doute à la mettre dans l’embarras, voulut tout d’un coup savoir si, selon elle, Chirac avait eu raison de reconnaître la responsabilité de la France dans cette triste affaire.

Deuxièmement il a faux quand il écrit que Marine Le Pen « nous pétainise le discours politique ». La vérité, c’est que, dans sa réponse, loin de défendre en quelque façon que ce soit Vichy et Pétain, Marine Le Pen s’est alignée tout au contraire sur la position du Général de Gaulle. Celle-ci – rappelons-le – consistait, avec la caution juridique de René Cassin, qui fut, en 1948, l’un des principaux rédacteurs de « La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme », de proclamer qu’en 1942 la France n’était pas à Vichy mais à Londres et que, par conséquent, tous les décrets, décisions ou lois promulgués tout au long de son existence par l’Etat Français du Maréchal Pétain, devaient être tenus pour juridiquement nuls et non avenus.

Cette position gaullienne fut ensuite celle à laquelle se sont ralliés et qu’ont défendue, non seulement les présidents Pompidou et Giscard, mais aussi le président Mitterrand. Il faudra attendre Chirac, puis Sarkozy et Hollande, pour que la rafle du Vél’d’Hiv, imposée par l’occupant allemand mais réalisée par la police parisienne sous les ordres des responsables de Vichy, devienne un ingrédient très recherché et très utilisé dans la campagne de dénigrement permanent que, sous prétexte de repentance, certains ont voulu orchestrer contre la France.

Mais le vrai problème de Dalbos, ce n’est pas la vérité historique, ce n’est pas non plus de trancher entre Pétain et De Gaulle, deux personnages que probablement il déteste tout autant l’un que l’autre. Son vrai problème, son souci majeur, c’est de venir jeter, lui l’héroïque résistant antifasciste, résistant d’origine certifiée par imprégnation génétique, son petit crachat venimeux contre la candidate des patriotes. Non, mon petit Dalbos, ce n’est pas beau, ce n’est pas bien, de tabler sur la supposée crédulité des lecteurs du Quotidien pour tenter ainsi de falsifier à leurs yeux des choses qui, en réalité, sont pourtant très claires et très aisément vérifiables."

André Pouchet, le 12/04/2017

46.Posté par bleu outre mer le 12/04/2017 22:26

42.Posté par Pascal Maillot du RBM
Aucune argumentation comme d"habitude accusé les autres. Vous qui est de l'extrême droite vous allez nous dire votre l'histoire et vos attitudes pendant la guerre et aussi avec le De Gaule. Ainsi que votre rôle avec le SAC

45.Posté par bleu outre mer le 12/04/2017 21:45

nivet le soutien de RBM vous avez fait un bon travail bientôt un article sur l'Algérie

44.Posté par 51889 le 12/04/2017 21:25

Ignorance ou révisionisme, choisis ton camp...

@ 36
Dans la zone non occupée ,celle de Pétain ,il n'y eut aucune rafle comme celle du Vel d'Hiv à Paris


De deux choses l'une: ou vous ignorez (sciemment ou non) certains faits historiques avérés, ou vous êtes au courant et vous faites preuve d'un révisionisme affligeant...

Comment pouvez vous affirmer sérieusement que "dans la zone non occupée, celle de Pétain, il n'y eut aucune rafle comme celle du Vel d'Hiv"? Pourtant, en out 1942, dans cette fameuse zone libre, 10 000 juifs étrangers furent livrés aux Allemands par les Français. Cette sinistre opération fut planifiée le 2 juillet avenue Foch, à Paris, au siège de la SS. les Allemands exigeaient des Français qu'ils leur livrent 30 000 juifs en zone occupée et 10 000 en zone libre. Pierre laval, qui assistait à cette réunion dépassa les espérances allemandes: pour la première fois, il proposait que soient également déportés les femmes et les enfants !

Face au zèle français, les Allemands temporisèrent, attendant des ordres de Berlin pour la déportation des femmes et des enfants. L'ordre arriva le 13 aout.

Durant tout le mois d'aout 1942, 80 convois partis de France acheminèrent donc hommes femmes et enfants vers les camps de la mort. En zone libre, un train quitta la gare de de Portet Saint-Simon le 3 aout avec 300 juifs entassés dans trois wagons à bestiaux. Ce train zigzagua de gare en gare à travers 40 départements de la France Libre, ajoutant à chaque fois des wagons à son sinistre convoi et arriva finalement à Drancy avec 1 184 personnes destinées aux camps de la mort. Au total, ce sont plus de 10 000 juifs étrangers qui croyaient avoir trouvé refuge dans la zone libre qui furent livrés aux nazis avec la bénédiction du sinistre René Bousquet…
Apprenant ce qui se déroulait, l'archevêque de Toulouse, Mgr Saliège adressa aux curés des paroisses où s'effectuaient les rafles une lettre à lire en chaire. Lettre qui disait en substance: "Les Juifs sont des femmes, les Juifs sont des hommes. Tout n’est pas permis contre eux. Il est des choses qu’un chrétien ne peut admettre (…) ».

43.Posté par bleu outre mer le 12/04/2017 18:12

39.Posté par A mon avis
Ce qui est pitoyable dans ce pseudo article aucune mention des morts qui sont pourtant le but de cette rafle.
Silence radio de nivet qui la fait consciemment en prétextant que c'était pas le sujet. Cela nous montre le personnage pour simplement avoir le buzz sur son article et comme il le dit lui même
"vous ne m'appréciez pas, c'est une forme de considération.....Rien n'est pire que d'être ignoré."
Voila sa motivation; Il rajoute dans son titre Rafle que MLP n'a jamais mentionnée et aussi pour certaine raison. Aucun regret de sa part....
Son écrit il faut le prendre tel quel il est pour lui sincère dans ce qu'il écrit.
Je sais dans quel camp j'aurais été, nivet je pense que nous aurions pas été dans le même.

42.Posté par Pascal Maillot du RBM le 12/04/2017 16:39

Nivet, beau papier, vous rétablissez la vérité, vous faites un beau travail!
Ce n'est pas la France qui a tué, sali , déporté, ce sont quelques collabos, de gauche, qui l'ont fait!
Pétain ,'est pas la France, ni ses amis, non, la France c'est autre chose, c'est le peuple qui se bat et qui combats les nazis!
NAZI? Vous savez tous le sens de ce sigle? Les jeunes? Allez chercher!

41.Posté par Alain NIVET le 12/04/2017 14:07

Pauvre noc, méfiance, cela peut se lire dans l'autre sens;
Suberbie, bien votre intervention;

A.N.

40.Posté par A mon avis le 12/04/2017 12:16

@ 36.Posté par suberbie : vous avez l'art d'amalgamer les conneries !

39.Posté par A mon avis le 12/04/2017 12:12

@ 28 Aain Nivet : quelles que soient les conditions dans lesquelles le gouvernement de Pétain a été mis en place, c'est bien lui qui était le gouvernement officiel de la France.
Et à ce titre c'est bien la France qui peut et doit être déclarée responsable (ou co-responsable) de la rafle, comme de nombreuses autres exactions de la Milice .
Si ne nombreux Français se sont déclarés "résistants" à la fin de la guerre, pendant l'occupation, les collaborateurs ou les sans opinion étaient les plus nombreux.

Dans tous vos "billets" vous prenez systématiquement la position provocatrice. A croire que vous ne cherchez que ça. Ce qui fait douter de votre sincérité.

Mais si vous êtes sincère alors là ?....

38.Posté par bleu outre mer le 12/04/2017 12:09

Etre le sponsor de la Famille Le pen, c'est cautionner leur révision de l'histoire, ainsi être porte parole de cette Révision que vous le voulez ou non, vous êtes un révisionniste avec les odeurs nauséabondes que cela sous entends. L'article c'est vous qui l"avez écrit et vous en êtes responsable.
Votre article à été de déformer l'histoire par de nombreuse omission.
Comme pour les camps de Salliers pas de réponse de votre part, ces camps montre que pendant ( se sont les Français qui ont proposé aux Allemands) et après la guerre la France et par ses représentants ont été responsable. De vouloir cacher cette partie de notre histoire . Aucun mot dans les manuels d'histoire pourtant cela s'est passé. Vous allez me dire que nous parlions d'autre chose cette évènement n'est pas si étranger que cela. Le 25 mars 1942. VICHY. Direction de la Police du Territoire et des Etrangers. PROCES VERBAL de la CONFERENCE du 25 MARS1.
OBJET : Regroupement en Haute-Camargue2 des nomades de la zone libre.

La rafle du Vel d'Hiv est après, d'oublier le zèle de certains Français c'est de faire fi de l'histoire qui c'est passée....

De regardez l'histoire avec le regard de la famille Lepen, qui JMLP était contre De Gaule et aussi partisan du révisionniste Faurisson c'est de donner crédit et cautionner leurs propos.
Donc vous êtes un Révisionniste qu'il faut dénoncé au Nom de laVérité.

37.Posté par Pauvre noc le 12/04/2017 08:00 (depuis mobile)

Saloperie de révisionniste !!

36.Posté par suberbie le 11/04/2017 23:46

@51819_Lachement les élus du Front populaire réfugiés à Bordeaux ont donné tous les pouvoirs au vieux ,tres vieux Maréchal Pétain.C'était une façon de se laver les mains de leur impéritie . La signature de cet armistice a empéché une occupation totale de la France par l'armée victorieuse allemande . Dans la zone non occupée ,celle de Pétain ,il n'y eut aucune rafle comme celle du Vel d'Hiv à Paris . Les 8 000 qui se sont engagés dans la légion française contre le bolchévisme craignaient beaucoup plus Staline que Hitler.Sur le Communisme stalinien, ils en savaient plus que Georges Marchais par exemple .Celui ci avait été volontaire pour le STO. Ces idéalistes de la LVF croyaient naivement à une Nouvelle europe franco- allemande . Ils se sont trompés .Cela se produira plus tard avec l'Union européenne .

35.Posté par margouillat974 le 11/04/2017 21:44

@ ALAIN NIVET : Mr Pétain à fait don de sa personne dès la défaite en 39:personne n'est aller le chercher, il s'est mis seul au pouvoir et a gérer la vacance. En tant que chef des armées sous le gouvernement BluAvait|il tort m, il s'est engagé seul à représenter le peuple de France. Personne n'est venu contrecarrer ses plans!! ( sauf Mr Charles de GAULLE ) Il est aujourd'hui un peu tard pour dire qu'il a servi les nazis "avec zèle". Il pensait que son ralliement épargnerait bien d'autres souffrances aux Français.A-t-il eut tort ou raison? A-t-il épargné la vie de millions de Français au détriment de quelques milliers de juifs? L'Histoire est toujours écrite par les vainqueurs, les survivants, n'est-ce pas!!

34.Posté par 51889 le 11/04/2017 21:36

@30
Ils entendaient des bruits de bottes mais le front populaire ne prenait pas garde
: est-ce une raison pour préferer les nazis, se jeter fans les bras d'Hitler, et endosser l'uniforme vert de gris?

De grâce, ne confondez pas patriotes et nationalistes ! Entre l'amour de son pays et la haine des autres, il y a une sacrée marge, ne vous en déplaise !

33.Posté par margouillat974 le 11/04/2017 21:16

@ 32 il y a maintes "imprécisions, mauvais calculs, voir propagande?" qui estimaient le nombres de juifs exterminés par Hitler à ...2 millions. C'est un chiffre qui parait raisonnable quand on connait la composition religieuse des pays de l'est à cette époque. Alors comment est-ce possible que ce chiffre ait triplé entre 1950 et 1980?

32.Posté par Alain NIVET le 11/04/2017 20:55

Post 31 @ nivet; .Vous divaguez, cher anonyme. Faurissson était un négationniste, ce que je ne suis pas. Vos termes et affirmations sont extrêmes. J'y vois là un négationnisme obtus, Ce qui est un pléonasme. mesurez vos propos, vous êtes décevant. Mais peur-être est-ce le signe d'une impuissance intellectuelle !

31.Posté par @ Nivet le 11/04/2017 19:26

Après Faurisson les chambres à gaz un détail de l'histoire, la continuité avec le Révisionniste Nivet Faurisson

30.Posté par suberbie le 11/04/2017 19:16

@51889_Ils entendaient des bruits de bottes mais le front populaire ne prenait pas garde .L'Innénarable Léon Blum systématiquement faisait baisser les budgets de l'armée.Et C'est ce gouvernement populaire qui ira déclarer la guerre à l'Allemagne pour nous faire essuyer la plus humiliante défaite de notre histoire.. C'est dans le meme esprit qu'on laisse s'installer chez nous un second peuple fait d'étrangers qui nous détestent et veulent notre humiliation.C'est une seconde défaite qui se prépare.Les nationalistes ,les patriotes doivent se relever

29.Posté par bleu outre mer le 11/04/2017 19:02

"Rien n'est pire que d'être ignoré"
Bien compris boycott de vos articles.

28.Posté par Alain NIVET le 11/04/2017 18:37

A mon avis, le gouvernement qui gérait la France a été mis en place après la défaite de nos armées et après que le gouvernement alors en place se soit évanoui. C'est à ce moment que, faute de chef, on est allé chercher Pétain le vainqueur de Verdun alors déjà très âgé. Déjà, en 14, le colonel Pétain alors était retraité des armées. Il a repris de l'activité pour cause de guerre. Pour rappel, il était à l'école de Guerre et avait eu comme élève De Gaulle;
le gouvernement avait un seul pouvoir :obéir au vainqueur, à l'occupant
Maintenant le génocide Juif et Tzigane ! la France ne l'a pas fomenté !
La SHOAH, des dignitaires nazis mettent au point un plan systématique d'extermination des juifs d'Europe.
Tous les pays occupés alors, ont du, parce que impuissants, malgré eux, y contribuer à cette extermination. Bien sûr, il y a la collaboration dont personne n'est fier.
Ce qui m'amène à dire que les français ne sont pas les responsables du génocide des juifs d'Europe, donc du Vel d'Hiv. Même s'ils y ont parfois participé parce que sous la menace, le joug, l'autorité, la complaisance de l'occupant et il est vrai des collabos.

27.Posté par margouillat974 le 11/04/2017 17:50

Voilà, les forces obscures de la finance internationale ont réécrit l'histoire, puisque ce sont les vainqueurs. Elles en sont même aller à faire croire que si les "ricains" n'étaient pas venus, en France, on parlerait allemand!!C'est oublier que les résistants ont été appelés "terroristes" et qu'avant de débarquer, les " ricains" ont détruit des villes entières, sans se soucier du nombres de civils qui se trouvaient dedans. C'était pour nous apporter la liberté et la démocratie!!

26.Posté par suberbie le 11/04/2017 17:47

Le Créole est il français ? si ,Oui , disons tous en choeur qu'il est coupable lui aussi du génocide des Juifs de 1940-45. La Vérité historique n'est pas celle que proclame les Repentants. La tragédie du Vel D'Hiv s'est déroulée en zone occupée par l'armée allemande ,à Paris .-- Dans la zone libre ,celle de Vichy ,celle de Pétain ,il n'y a pas eu de drame comme celui du Vel d'hiv.. LE SAVIEZ VOUS ,,? Mieux,les juifs traqués dans le nord cherchaient refuge dans le Sud ,dans la France de Vichy..Au contraire ,la France peut etre fière : Elle a sauvegardé une immense majorité de sa population juive et la plus célèbre des déportées françaises ,Simone Weil, en a remercié hautement son pays : la France . 86% des juifs en France ont échappé à la mort grace à la connivence de tout le peule français. En Afrique du Nord ,aucun juif a été livré. Ailleurs ,en Pologne , aux Pays Bas ,c'est 80% de la population juive qui a disparu . Merci , la France.!
Mieux ,les rescapés et meme leurs descendants ont reçu du gouvernement français de fortes indemnisations -- ce qui n'a pas été accordé aux orphelins des soldats français qui sont tombés en allant ouvrir les portes des camps de la mort.
Marine Lepen a bien raison de se reconnaitre dans la parole du général Degaulle plutot que dans celle de Chirac

25.Posté par JORI le 11/04/2017 16:52

23.Posté par Alain NIVET le 11/04/2017 14:46
Votre suffisance vous ferait elle croire qu'il n'y aurait qu'à vos articles auxquels il faudrait répondre???.

24.Posté par A mon avis le 11/04/2017 16:15

Alain NIVET : Le gouvernement qui gérait la France sous l'occupation a été mis en place tout à fait régulièrement avant l'occupation . C'est donc ce gouvernement avec Pétain qui représentaient officiellement la France sous l'occupation. Et à ce titre c'est bien la France qui est responsable de cette rafle !

( De Gaulle et autres résistants, n'étaient à l'époque que des "terroristes" )

Ce n'est pas ici une question de repentance ou pas. C'est tout simplement une question d'OBJECTIVITE historique.
Mais l'objectivité n'est pas votre point fort.

23.Posté par Alain NIVET le 11/04/2017 14:46

Jori, vous ne m'appréciez pas, c'est une forme de considération.....Rien n'est pire que d'être ignoré.
"je m'épanche dans cette rubrique à longueur de temps" selon vous. mais c'est pour votre bonheur, Jori ! si non sur qui diriez vous du mal et comment occuperiez vous vos loisirs ?

A.N.

22.Posté par Alain NIVET le 11/04/2017 13:19

je maintiens mon billet initial ainsi que les posts 12 et 15.
Je remercie les commentateurs qui ont fait des recherches ou fouillé dans leur mémoire afin de rétablir une histoire que je connais autant qu'eux. Mais souvent, l'historien est partisan .....D''où le sujet de philosophie : Quid de l'objectivité de l'historien ? En l'occurrence, vous, commentateurs, même historien pour un soir .
Alors, si l'auteur du billet ajoute une pincée de MLP, il a décroché le gros lot.. Tous les voyants des critiques sont au rouge !
Au fait, je n'ai pas la prétention d'étaler mes connaissances historiques à travers mon intervention, mais juste un recentrage avec décalage et sans passion.

Alain NIVET

21.Posté par JORI le 11/04/2017 12:13

12.Posté par Alain NIVET le 10/04/2017 20:24
"mais respecte la conviction de quiconque pourvu qu'elle soit raisonnée. Ce qui n'est pas l'esprit de mes contestataires ci dessus sectaires et partisans", il est bon de rappeler que votre suffisance ne souffrirait de quelconques contestations puisque vous seul avec balcon, selon vous, détiendrez cette raison qui vous permet de vous épancher dans cette rubrique à longueur de temps!!.

20.Posté par Boa Bill le 11/04/2017 11:37

Alain Nivet, il ne s'agit pas de repentance.... il s'agit de reconnaître l' Histoire de Notre Pays ! Il m'est navrant que vous vous fassiez.... à l'encontre de vos écrits précédents.... le défenseur de la marine brune !

19.Posté par 51889 le 11/04/2017 10:58

"Oui, l'extrême droite française a pourri les rouages de l'Etat et a contribué sans la moindre réticence à faire déporter des Français, quelle qu'ait pu être leur religion, leur origine ethnique, leur appartenance politique ou syndicale. De toutes façons, pour le Pen fille, le Vel d'Hiv n'est sans doute qu'un "point de détail" comme l'étaient les camps de concentration pour le Pen père... " (c)

Moralité : Changer l'emballage d'un produit périmé et puant ne change pas le produit !

19.Posté par 51889 le 11/04/2017 10:58

Plutôt Hitler que le Front Populaire

En ce temps-là, bien avant que les nazis ne plongent le monde dans l'horreur et la barbarie, bien avant l'anschluss, bien avant l'invasion de la Pologne, de l'Autriche, de la Tchécoslovaquie, bien avant les accords de Munich, l'Allemagne nazillait et le bruit des bottes commençait à résonner.

En France, des âmes bien pensantes, depuis une frange du patronat, en passant par une partie de la droite et tout ce que le pays comptait d'extrême droite (Camelots du roi, antiparlementaristes, Cagoulards, Action française, Croix de feu...) n'avaient qu'un seul slogan: "plutôt Hitler que le Front Populaire".

Certains allèrent jusqu'au bout de leur pensée, tel Doriot, qui finira sous l'uniforme allemand...

Le Front National, le vrai, fut créé en 1941 par des patriotes et des résistants, pendant que ceux qui, avant guerre vociféraient "plutôt Hitler que le Front Populaire", pactisaient avec l'ennemie, s'engageaient dans la milice, dénonçaient ceux que l'on nommait alors "terroristes", les résistants, les vrais.

Le Front National, le vrai, exaltait le patriotisme, c'est à dire l'amour de son pays. Le front national, créé par Jean-Marie le Pen en 1972 empeste le nationalisme, c'est à dire la haine des autres.

Cette même extrême droite qui jadis préférait le bruit des bottes nazies, se drape aujourd'hui dans le drapeau tricolore qu'elle a souillé et déshonoré. Avant et pendant la seconde guerre mondiale, l'extrême droite française glorifiait les nazis. Aujourd'hui, elle pousse le cynisme jusqu'à arborer dans son logo les couleurs de la France. Mais le terne vert de gris n'aura jamais l'éclat du bleu-blanc-rouge.

Oui, l'extrême droite française a pourri les rouages de l'Etat et a contribué sans la moindre réticence à faire déporter des Français, quelle qu'ait pu être leur religion, leur origine ethnique, leur appartenance politique ou syndicale.

De toutes façons, pour le Pen fille, le Vel d'Hiv n'est sans doute qu'un "point de détail" comme l'étaient les camps de concentration pour le Pen père...

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes