MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La question fiscale, grande absente de la campagne


Par La CGTR-Finances publiques - Publié le Samedi 8 Avril 2017 à 16:41 | Lu 450 fois

La question fiscale, grande absente de la campagne
A quelques jours de l'ouverture de la période de déclaration des revenus, force est de constater que la question fiscale est la grande absente de la campagne présidentielle.

Outil majeur pour le financement des services et investissements publics, pour la redistribution des richesses et la réduction des inégalités, la fiscalité devrait être au cœur des débats. Ce n'est malheureusement pas le cas.

La CGTR-Finances publiques attend des propositions claires de la part des candidats sur au moins trois points essentiels :

- Une réforme globale est nécessaire pour rétablir la justice fiscale en France. Pour les particuliers comme pour les entreprises, la contribution demandée doit être déterminée en fonction des capacités financières de chacun dans le cadre d'une imposition progressive.

Actuellement cette condition n'est pas remplie, les classes moyennes sont lourdement imposées et la catégorie la plus riche de la population utilise toutes les niches fiscales pour échapper à l'impôt. Un véritable impôt sur le revenu progressif doit être rétabli et la TVA, impôt injuste par nature, diminuée. La fiscalité locale, fondamentalement inégalitaire car ne prenant quasiment pas en compte les revenus, doit être profondément réformée. Il en est de même pour la fiscalité des entreprises, où là aussi les plus riches sont sous-imposés.

L'utilité de l'impôt est une évidence pour tous, mais il ne sera vraiment accepté par la population que si la justice fiscale devient la priorité absolue. 


- Une lutte sans concessions contre la fraude et l'évasion fiscales, véritable fléau de notre société. Evaluée à 80 milliards d'euros en France et à 500 millions à La Réunion, c'est un manque à gagner considérable pour la collectivité et donc pour les services publics, principaux créateurs de lien social de proximité.

Il faut donner plus de moyens humains et juridiques à l'administration fiscale pour éradiquer la fraude, et mener un combat au niveau international contre les paradis fiscaux. Contrepartie du système déclaratif français, le contrôle fiscal est une des garanties que la contribution de chacun est "également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés", comme le rappelle en préambule de notre constitution l'article 13 de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen.


- L'abandon du projet de prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu. Cette réforme est inutile, néfaste pour les recettes de l'État et inadaptée à la réglementation fiscale française. Son seul objectif est encore de supprimer encore des milliers d'emplois publics.

Quelle que soit l'issue du scrutin présidentiel, la CGT et la CGTR porteront toujours leurs revendications pour la justice fiscale et l'efficacité de l'impôt.
 




1.Posté par klod le 08/04/2017 17:28

qu'en pense le filloniste , balcon pierre , ? grand espécialiste de l'économie en "qualité " d'ex "haut fonctionnaire " à la retraite ? ..................... ou yann di prince pourquoi pas ??????????????????i

2.Posté par Simplex le 08/04/2017 17:38

La justice fiscale n'est pas, et n'a jamais été le souci majeur des élus. Ne faut-il pas préserver les privilèges de la nouvelle aristocratie française dont les financiers, les parlementaires et les gouvernants font partie ? Ce n'est pas encore demain que cela va changer.

3.Posté par margouillat974 le 09/04/2017 11:50

Epargnez les riches et faites payer les pauvres, il y en a plus .( Colbert à louis XIV)

4.Posté par polo974 le 10/04/2017 08:21

La justice sociale serait aussi qu'il n'y ait pas de prime de vie chère dans le fonction publique.

Cette prime crée une injustice et une inégalité déplorable entre le privé et le public.

5.Posté par margouillat974 le 12/04/2017 07:43

@ klod : et si la justice sociale, c'était la prime de vie chère pour tous?Ca ne vous vient pas à l'idée?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes