Courrier des lecteurs

La profession d'infirmier libéral menacée

Un tiers des infirmiers envisage de cesser son activité.

Mercredi 2 Octobre 2019 - 16:46

La profession d'infirmier libéral menacée
Une enquête a été réalisée par IPSOS à la demande de l'Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) -infirmiers sur les conditions de travail de ceux-ci  à la Réunion. Celle-ci a été menée auprès de 322 professionnels sur l'île.

Cette enquête, vous l'avez trouvée sur Le Quotidien du mardi 1er octobre. Elle dénonce les mauvaises conditions de travail de ce corps de Santé, et son avenir. Si j'en parle, c'est que je suis fortement concerné. Pour des problèmes sérieux de santé, j'ai la visite deux fois par jour, depuis 6 mois d'un infirmier. 
 
Ceux -ci ont un fonctionnement qui leur demande une disponibilité quotidienne qui va au delà des 8 heures réglementaires. Ils commencent leurs visites et leur soins dès 6h du matin, pour les finir vers 20h , avec un léger repos après les visites de midi. Certains malades demandent parfois 3 visites par jour. Ceci 5 jours de la semaine, durant lesquels ils ont largement dépassé leur quota d'heure de travail. Le vendredi samedi, dimanche, ils sont de repos et l'infirmier de week- end fait alors un double circuit. C'est ainsi que sur Bellepierre où je réside, l'infirmier ajoute à son circuit habituel, tout le bas de la Rivière St Denis.
 
Ces infirmiers sont rémunérés à l'acte, et d'une façon générale, ne prennent des vacances qu'à condition de trouver un remplaçant. Et comme toute profession libérale de Santé, leur retraite n'est pas à la hauteur de leur exercice.

L'infirmier joue un rôle social important auprès des patients en souffrance. Il est aussi une sentinelle appréciée par les patients. Les voyants au quotidien, ils observent leur évolution dans leur santé et sont à même d'alarmer, si besoin est le corps médical. C'est pourquoi, ils demandent une meilleurs collaboration entre les professionnels de Santé, une complémentarité entre les infirmiers et les médecins.

Un clip vidéo vient d'être réalisé par l'ARS à ce propos, dont le sujet est le CPTS, (Communauté professionnelle territoriale de Santé). Il s'agit d'avoir une meilleure communication autour des patients.

Il n'en reste pas mois que ces professionnels sont en manque de reconnaissance et sont usés par leur cadence de travail.
 
La profession d'infirmier libéral n'attire plus, ce qui induit une réelle interrogation au moment où la politique de Santé favorise l'hospitalisation à domicile.
Alain Nivet
Lu 1975 fois




1.Posté par Lesseps le 02/10/2019 17:13

Le métier d’infirmier libéral est loin d’être menacé ...Qu’ils travaillent bcp soit ! J’en connais même qui commencent à 3h du mat pour finir après 20h ! Mais leur rémunération peut varier de 5000 à 10.000 euros par mois... dans certains cabinets ils peuvent travailler 3 jours de la semaine (12 à 15 h voire plus) et être tranquilles le reste de la semaine... question d’organisation... les plus à plaindre ne sont pas les libéraux mais les autres (hôpital, croix rouge...) qui touchent une misère par rapport à leurs responsabilités...d’ailleurs tous veulent partir faire du libéral, c’est bien qu’il y’a une raison... dur métier mais très bien rémunéré au final car les actes facturés sont souvent très bien côtés....

2.Posté par Lesseps le 02/10/2019 17:32

Premier article intéressant de NIVET depuis qqs années... qui correspond au fait qu’il ne parle pas trop de lui (même si une petite aparté est faite, il n’a pas pu s’en empêcher, par péché d’orgueil sûrement) et de pseudos expériences en rapport avec le sujet... Je dois dire que quand j’ai lu le titre, je n’ai pas pu m’empêcher de me dire qu’il allait encore nous servir du : « moi, j’ai été coordinateur des infirmiers nationaux » ou « moi, j’ai été l’infirmier garde du corps du ministre de la santé en 1936 » ... et grosse surprise cela n’a pas été le cas... la qualité du billet s’en ressent donc forcément :) bravo NIVET continuez comme ça !!!

3.Posté par Nivet le 02/10/2019 18:09

1 & 2) la différence entre vus et moi, c'est que j'ai vécu avec les deux il y a peu. Hospitaliers ou libéraux.

A.N.

4.Posté par Fredo974 le 02/10/2019 18:33 (depuis mobile)

Bravo Nivet !
Ces gens sont extraordinaires, je les côtoie au quotidien..

5.Posté par Lesseps le 02/10/2019 18:58

@ NIVET : la différence entre vous et moi c que je vis tous les jours depuis 15 ans avec qqn qui a bossé dans les deux métiers :) qui sait donc de quoi elle parle, elle !!! Elle fait pas du NIVET de comptoir pour faire des vues sur zinfos ;-)

6.Posté par Nivet le 02/10/2019 21:33

5) Pauvre type. Moi, je suis malade, et sais de quoi je parle. Mais comme vous n'avez pas de coeur !

A.N.

7.Posté par Lesseps le 03/10/2019 05:37


8.Posté par Modeste le 03/10/2019 06:19

Nivet acceptez qu'on ne pense pas comme vous, ce que vous écrivez n'est pas forcément la réalité, à chaque fois cela va dans les insultes quand un internaute vous dit le contraire et c'est fatiguant car là le sujet est intéressant et je rejoins Lesseps le libéral ce porte bien mieux financièrement que ceux des hôpitaux!

9.Posté par C.J. le 03/10/2019 06:52 (depuis mobile)

C'est à la profession de s'organiser pour défendre la qualité de vie qu ils souhaitent. Des accros au travail certes dont ils ont du mal à décrocher..devinez pourquoi..le cursus de formation est a la portée de tous..

10.Posté par C.J. le 03/10/2019 07:05 (depuis mobile)

@1..les revenus des infirmiers vont avec leur boulimie au travail...le cercle vicieux, on ne sait plus qui attire quoi

11.Posté par Nivet le 03/10/2019 07:30

4) - Que faites vous de l'enquête IPSOS ?
- Allez donc sur le site de l'ARS, le clip dont je vous ai parlé et qui est récent
- depuis quant va-t-on chez les patients à 3 h du matin ?

A.N.

12.Posté par C.J. le 03/10/2019 07:48 (depuis mobile)

En clair, ce que dit A.N est à prendre en considération parce que c'est son ressenti perso, à respecter..ça ne suffit pas pour lui donner raison de ma part, pour le motif déjà qu'il est trop juge et partie. . Il oublie d'autres détails.

13.Posté par polo974 le 03/10/2019 10:05

ah, quand même, l'insulte fuse enfin au post 6, quand il commence à manquer d'argument...

sinon, pour le montant de la retraite, ça dépend du montant des cotisations, donc on touche ce qu'on mérite...

enfin, tant que l'état ne siphonne pas les caisses...

14.Posté par C.J. le 03/10/2019 10:28 (depuis mobile)

"pour lui donner raison de ma part", totalement raison que je voilais dire. .une profession c une multitude de facettes...mais ce n''était pas le sens de son écrit aussi et c''est son droit.

15.Posté par rené begue le 03/10/2019 13:15

Pour mettre fin à toutes les contradictions c'est un métier de MERITANT.
Je vous invite de 5 h à 21h à m'accompagner dans ma tournée d'infirmier et vous aurez tout le loisir de commenter notre profession. Alain a un raisonnement qui tient la route.

16.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 03/10/2019 14:27

....

17.Posté par Ti Tangue zilé zone le 03/10/2019 15:02 (depuis mobile)

@ 15. rené begue le 03/10/2019 13:15
Oui M. Begue c’est un métier MÉRITANT de même pour une fois l’article de M. A.N ...les autres ils ne feront constat au moment venu, je profite pour faire un gros coucou à mon infirmière +++ Brigitte

18.Posté par Lesseps le 03/10/2019 16:14 (depuis mobile)

https://www.google.com/amp/s/www.actusoins.com/278255/infirmiers-liberaux-soignent-nuit.html/amp
Et oui NIVET les infirmiers libéraux travaillent la nuit ! Encore une preuve de votre amateurisme sur tous les sujets que vous pensez maîtriser :)

19.Posté par Nivet le 03/10/2019 17:40

18°) Lesseps, oui, certains infirmiers libéraux travaillent La nuit. J'ai interrogé mon infirmier à l'initiative de l'enquête. Ils sont peu nombreux, au détriment du patient, pour des intérêts personnels que je n'évoquerai pas.Le monde infirmier n'est pas parfait, mais l'enquête IPSOS est bien là ! Et vous ne pouvez la mettre en doute.

A.N.

20.Posté par Lesseps le 03/10/2019 18:08

@ NIVET : comment dire tout et son contraire en deux posts .... dans le post 11 vous dites : »depuis quand va t on chez son patient à 3 h du matin ? » et maintenant vous dites tout son contraire ... vous feriez mieux de tourner quelques centaines de fois votre langue dans votre bouche avant d’écrire des choses que vous n’assumez plus deux heures après , quand on vous mets le nez dans vos propres approximations... mais bon on est habitué avec vos analyses plus que bancales quasi-quotidiennes :)
L’enquête ipsos n’est faite que sur un panel de quelques centaines d’infirmiers libéraux sur près de 2500 à la réunion ... soit moins de 10% ... représentatif ? A voir....

21.Posté par Nivet le 03/10/2019 18:52


22.Posté par Nivet le 03/10/2019 18:52

20) Lesseps, suite à votre remarque, j'en ai parlé à mon infirmier, à l'origine de l'enquête. Il m'a révélé que certains le faisaient pour des raisons qui leur appartiennent et que vous imaginez.Mais cela est quantité négligeable.

Toutes les enquêtes sont faites sur un panel représentatif.........

Maintenant, si vous savez tout, lancez vous dans le métier d'enquêteur.

A.N.

23.Posté par Lesseps le 03/10/2019 20:30

@ NIVET : quantité négligeable et panel représentatif, même chose non ? 😂😂

24.Posté par JORI le 03/10/2019 20:34

20.Posté par Lesseps le 03/10/2019 18:08
C'est le même panel qui dans un premier temps avait donné juppé gagnant la primaire de la droite et ensuite fillon président ou à défaut le LR gagnant les dernières législatives!!.

25.Posté par Nivet le 04/10/2019 08:14

Allez sur le site IPSOS, et nous en reparlerons.

J'ai l'impression de vivre avec certains d'entre vous la célèbre phrase d'Audiard, je crois ;"C'est pas parce qu'on a rien à dire, qu'il faut fermer sa gueule" !

A.N.

26.Posté par Lesseps le 04/10/2019 10:53 (depuis mobile)

Faut dire que la phrase d’audiard vous sied à ravir :) Votre retraite vous pèse un Max apparemment, c’est souvent à ce moment là que tous les maux surgissent. J’en suis désolé pour vous et pour les lecteurs de zinfos :)

27.Posté par Payet le 05/10/2019 12:45 (depuis mobile)

Mr vous dites que les Infirmiers libéraux sont très bien rémunérés. Connaissez-vous le prix des actes? Savez vous que pour la sécu le 1er acte est payer à 100%, le 2 eme a 50% et qu’a partir du 3ème les actes sont gratuits.vous travailler gratuit?

28.Posté par Payet le 05/10/2019 12:47 (depuis mobile)

Concernant le départ en libéral se n’est pas le gain qui attire c’est l’absence de hiérarchie qui impose une maltraitance permanente aux patients.

29.Posté par Nivet le 05/10/2019 13:04

26) Ferdinand, 1400 vues ! ! ! Fort heureusement ce ne sont pas 1400 Lesseps !

Comment pouvez-vous être désolé pour les lecteurs ? Qu'en savez-vous ? Etes vous mandaté ?

La dernière fois que vous avez eu le courage d'écrire un article sous votre vrai nom, vous avez recueilli combien de vues ?

A.N.

30.Posté par Lesseps le 06/10/2019 13:32

NIVET et ses vues 😂😂😂 un gamin qui mesure sa kekette pour savoir si elle est plus grande que son voisin ... 70 balais et ça regarde son compteur de vues... qu’est ce qu’il s’emmerde le NIVET dans sa retraite 😂😂

31.Posté par Nivet le 06/10/2019 16:10

29) Lesseps, réponse ?

A.N.

32.Posté par Couillonisse le 06/10/2019 17:58

1660 vues !! NIVET n’en peut plus, l’excitation est à son comble !!! Sauf que 1500 ne sont là que pour se délecter des volées de bois vert que vous recevez à chacun de vos courriers compulsifs...

33.Posté par Nivet le 06/10/2019 18:22

30) Lesseps, .......J'ai pas 70 balais !

A.N.

34.Posté par Professeur Komunistov le 07/10/2019 12:19

Déplacement payé deux euros et quelques, une heure de nursing payée 15 euros ( en brut !), tarifs non augmentés depuis plus de dix ans voire plus pour certains actes, pas d'indexation vie chère.....je laisse tout à chacun comparer les recettes de ces nantis avec des professions de "pauvres" niveau bac - 2 ou -3 titulaires d'un CAP genre plombier, serrurier, garagiste et les tarifs qu'ils pratiquent à l'heure .....quand ils daignent se déplacer !

Aucun moyen de faire de l'argent au noir, pas moyen de prendre 4 patients d'un coup comme le font ambulanciers et kinés, nursing de plus en plus souvent confiés à des "aides" sans réelles compétences payées par les allocations, patients incités à se soigner seuls.....et cerise sur le gâteau prime au médecin qui prescrit peu !

Peu de monde le sait, mais quand vous allez chez le toubib et que vous payez une consultation vous croyez naïvement qu'il va tout faire pour que vous alliez mieux......GROSSE ERREUR !!

La CGSS de son coté verse de belles primes aux médecins prescrivant le moins de médocs, d'ambulance, de kinés ou d'infirmiers !
On se demande bien entendu comment les syndicats de médecins peuvent accepter d'un point de vue éthique que la CGSS soudoie le toubib au détriment du patient, mais le fait est là, nombre de médecins privilégient leur prime à votre santé et vous soignent au rabais !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >