MENU ZINFOS
Communiqué

La production réunionnaise se serre les coudes face à la baisse des subventions


Par Zinfos974 - Publié le Vendredi 28 Juin 2019 à 17:53 | Lu 388 fois

Face, d’une part, à la volonté affichée du Gouvernement de remettre en cause les dispositions particulières et les mesures spécifiques à notre territoire et, d’autre part, aux impasses dans lesquelles l’Etat entraine aujourd’hui les filières agricoles, canne sucre, fruits et légumes, d’élevage, de la pêche, de l’agro-alimentaire et de l’industrie, ces dernières ont décidé collectivement de se mobiliser sous la bannière « Production Locale Réunie ».

La Production Locale Réunie a décidé d’agir pour faire cesser l’indifférence totale de l’Etat face au danger de déstabilisation du modèle économique de La Réunion. Elle a également interpellé en fin de semaine dernière, par un courrier commun, l’ensemble des élus réunionnais pour les associer à cette démarche. 

Baisse des soutiens effectivement payés aux filières animales, entrainant un manque de 1,5M€

Les filières animales réunionnaises ont demandé aux autorités nationales une enveloppe budgétaire de 23,8 millions d'euros pour l’exercice 2018. Les autorités françaises ont informé les professionnels de l’absence de budget suffisant pour couvrir l’ensemble des besoins des professionnels de l’élevage, prétextant une consommation des enveloppes des autres DOMs / filières.

Si les filières animales avaient pu se développer, et s’inscrire dans une dynamique de progrès (DEFI Responsable), c’était grâce notamment aux soutiens POSEI permettant de compenser les handicaps structurels de nos territoires (éloignement, insularité, etc.). Ces soutiens, étant couplés à la production pour permettre notamment une logique de projets sur le territoire, augmentent nécessairement avec la progression et la dynamique instaurée par nos filières.

Jusqu’à maintenant, les dépassements budgétaires avaient été couverts : c’est la première année que l’Etat ne soutiendra pas totalement les filières animales réunionnaises, remettant en cause notamment le revenu des éleveurs de La Réunion.

Enfin, si des solutions ne sont pas trouvées à court terme (paiement total pour 2018, engagement pour 2019 puis augmentation du CIOM pour 2020 et après), les filières animales, en responsabilité, devront choisir entre baisser le revenu des éleveurs, ou augmenter les prix des produits aux consommateurs. Dans un cas comme dans l’autre, ce n’est absolument pas la volonté des professionnels et le contexte social de La Réunion ne le permettrait pas.

La Production Locale Réunie : ADIR, ARIBEV-ARIV, ARIC, ARIFEL, ARIPA, Avi-Pôle Réunion, Chambre d’agriculture de La Réunion, CFS, CPCS, CPLR, CPPR, FRCA, SICALAIT, SICAREVIA, Syndicat du Sucre, Urcoopa




1.Posté par Henri MANDREA le 29/06/2019 08:33 (depuis mobile)

Déjà que les produits locaux sont beaucoup plus chers que ceux importés, alors là le consommateur va encore en faire les frais.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes