Société

La prison Juliette Dodu: L’Histoire libère la parole

Aline Murin Hoarau, conseillère régionale, déléguée à la culture, a tenu à revenir sur l'annonce par la ville de Saint-Denis concernant la prison Juliette Dodu. Au-delà de sa préservation, elle demande à ce que ce monument devienne "mémorial du Peuple Réunionnais".

Dimanche 15 Septembre 2019 - 14:22

Ayant suivi ce dossier depuis 2015 avec le concours de plusieurs associations dont Kartié Lib, je ne peux ne pas reconnaître que cette annonce faite par la ville de Saint-Denis labellisée d’art et d’histoire, au sujet de "la prison est sauvée" est une bonne nouvelle.

Je ne peux que constater que cette décision de ne plus construire de logements sociaux sur ce patrimoine, sur ce site archéologique témoin de la pratique de l’incarcération publique de la période des esclaves et des engagés va dans le sens du combat de Sudel Fuma.

"Aux assassins du patrimoine, je leur dit publiquement ma colère et celle des ancêtres... J’ai appris avec stupeur que les décisions d’attribution à la SHLMR du terrain de la prison Juliette Dodu qui sera détruit ... Je les accuse de crime culturel...", Sudel Fuma.

Nous sommes en 2014. Cinq ans après, à la veille d’une élection importante, la prison Juliette Dodu fait parler d’elle. La parole des esclaves, des marrons, des engagés circule. C’est l’histoire qui parle et brise le silence en donnant la parole à ces murs, à cette population servile qui hier a été bâillonnée.

Je ne peux que constater à l’approche d’une élection importante cette démarche dionysienne qui aujourd’hui nous donne cette image qui se voudrait se positionner au sujet de ce patrimoine en péril au-delà des clivages. Dans la continuité du combat de tous ceux qui ont suivi l’appel de cet historien réunionnais, Sudel Fuma, je m’exprime librement. On est sur un sujet qui questionne la liberté et cette prison s’inscrit de surcroît dans cette histoire servile qui hier a empêché ceux qui ont voulu vivre et laisser s’exprimer leur liberté.

En tant que citoyenne indépendante, actrice du monde associatif et élue au patrimoine par le peuple, j’invite toute la classe politique réunionnaise à se réunir pour placer notre patrimoine dans une gouvernance collective pour que cette prison Juliette Dodu devienne ce lieu de mémoire, ce mémorial du Peuple Réunionnais.

Il s’agit d’un pan de notre histoire qu’on ne peut ignorer !
Zinfos 974
Lu 1538 fois




1.Posté par Ti Tangue zilé zone le 15/09/2019 17:45 (depuis mobile)

mémorial du Peuple Réunionnais".VOILÀ ON FAIT DE MÉMORIAL POUR DES GRATELS aster ou va le monde

2.Posté par Kiki le 15/09/2019 21:03 (depuis mobile)

Dommage Monsieur Sudel Fuma lé pu là. Grd défenseur du patrimoine réunionnais. Li na pas assez implante à li partout lo shlmr ? Que des ghetto. Com la France. Ater la mm li sorte. Pst 1 C lo BATIMENT ki cpte. Pas lo gratels ...

3.Posté par Créole le 16/09/2019 03:35 (depuis mobile)

Patrimoine culturel réunionnais !!!! Au secours ! !Mais c’est Murin qui parle !!! J’ai juste du respect pour ceux qui ont taillé ces vieilles pierres . Ce qui est bien chez nous c’est que nous sommes capables de recycler la merde en culture .

4.Posté par ZembroKaf le 16/09/2019 10:52

Réhabilité en hôtel 5*....😂😂

5.Posté par Kiki le 16/09/2019 15:48 (depuis mobile)

Pst 3 com ou dit de manière vulgaire (parceke ou lé pas d''accord) toute la m .... y recycle. Ziskà cek la vot'' si ! Et bien malgré ou. ! A moins ke ou jet'' dan'' fond la ravin'' ? C pas jojo, ça !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie