MENU ZINFOS
Société

La préfecture réceptionne 1,4 million de masques aujourd’hui


La préfecture réceptionne aujourd’hui près de 1,4 million de masques en provenance d'Hanoi. Une livraison rendue possible grâce au concours de l'État-major de zone, les Forces armées de la zone de l'océan indien et la gendarmerie.

Par Nicolas Payet - Publié le Mardi 9 Juin 2020 à 09:54 | Lu 840 fois

Photo d'illustration : Serge Marizy
Photo d'illustration : Serge Marizy
C’est près de 1,4 million de masques que les services de l’État vont réceptionner aujourd’hui. Les masques, provenant de Hanoi au Vietnam, ont été acheminés dans l’île par l’État-major de zone, les Forces armées de la zone de l’océan indien et la gendarmerie. Mayotte doit également recevoir un lot équivalent.

Ces masques iront vers les personnes en difficulté sociale nécessitant une aide d’hébergement (AHI), les bénéficiaires de l’aide alimentaire, les personnes sous tutelles, les victimes de violences intrafamiliales et de façon plus générale, les personnes en difficulté identifiées dans le cadre des politiques publiques conduites par le département et les communes.

Cette opération exceptionnelle avec un affrètement spécifique entre le Vietnam et la Réunion a été organisée par le ministère des Outre-mer, et vient compléter les 373 250 masques grand public à destination des personnes vulnérables, déjà distribuées par l’intermédiaire de la direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, du Département, de la Croix Rouge, de la banque alimentaire des Mascareignes, et des centres communaux d’action sociale.  Au titre de la cohésion et de la solidarité sociale engagée, ces 1.4 million masques tissu grand public en provenance d’Hanoi renforceront donc les stocks de l’État.




1.Posté par spartacus974 le 09/06/2020 11:04

Le gouvernement pousse les entreprises françaises à produire des masques et en commande des millions au Vietnam.Une illustration supplémentaire de l'incompétence et de l'irresponsabilité de ce gouvernement qui n'a aucune cohérence .Les entreprises françaises se retrouvent avec des masques que personne ne veut .Pas mal pour la relance de l'économie nationale

2.Posté par Au bal des faux-cul, faut des masques le 09/06/2020 12:21

Mais à quoi jouent les Douanes du Port ? Le préfet Jacques Billant et pourquoi pas aussi Mme la ministre de l’Outre-mer devraient le plus rapidement possible rentrer dans le bal afin de percer la bulle dans laquelle se trouvent « deux ou trois fonctionnaires zélés » du bureau des Douanes au Port qui « bloquent tout ». C’est le cri d’alarme, le SOS lancé par plusieurs transitaires, des “petits” grossistes locaux qui, bien à l’écoute des messages du gouvernement en pleine crise du Coronavirus, se sont empressés de faire venir des masques dans l’île, parce qu’il y avait (il y en a toujours) de gros besoins.

Si certaines communes n’ont pu ouvrir les écoles, si le travail n’a pu reprendre sur nombre de chantiers du BTP, c’est bien parce que les masques ont fait défaut durant plusieurs semaines dans notre département. Il n’y en avait quasiment plus sur les marchés mondiaux, plus précisément chinois. D’ou également le renchérissement des prix. Mais malgré tout, grâce à leurs réseaux, plusieurs professionnels rodés dans les circuits d’importation ont pu en commander. A plusieurs reprises l’administration, y compris l’ARS, leur avait mis les bâtons dans les roues en cherchant la petite bête. Avec le temps, les choses se sont plus ou moins arrangées surtout lorsque les cas de contamination au virus ont commencé à grimper follement. Depuis, les portes de l’île se sont ouvertes plus facilement et des millions de masques ont pu rentrer sur le territoire. Mais là où ça coince, c’est lorsque les masques transitent par le port, c’est-à-dire lorsqu’ils arrivent par bateaux. Au niveau de Gillot, aucun problème. Les masques passent comme une lettre à la Poste. Les importateurs n’ont pas à se plaindre. Les Douanes à Gillot font tous les contrôles qui s’imposent et, les marchandises peuvent alors sortir pour être commercialisées.

A en croire plusieurs « petits » grossistes locaux, ce n’est pas du tout la même musique au Port où certains conteneurs pourtant importés dans les règles de l’art sont bloqués depuis bientôt un mois sur les quais avec à l’intérieur non pas de la drogue ni des produits de contrefaçon mais bien des masques venant de Chine.

Leur compréhension est d’autant plus grande que les patrons des grandes surfaces (de grandes enseignes nationales installées dans l’île) n’ont aucun souci avec les Douanes du Port même s’ils ne présentent pas tous les justificatifs. On peut en effet trouver ces masques dans les grandes surfaces en question.

« Ce sont des masques chirurgicaux 3 plis. La norme qui est marquée dessus est EN 149:2001+A1:2009 correspond à du FFP2 et non à des masques chirurgicaux », explique un « petit » grossiste. Sauf que pour les grands patrons, les Douanes acceptent.

Dans une autre grande enseigne de l’île, il n’y a aucune référence sur les boites de masques vendus. La seule indication est la norme GB / T32610-2016. Là encore, ça passe au niveau des Douanes du Port. « En revanche, pour nous, les petits grossistes, les Douanes bloquent systématiquement. On nous demande un premier papier. Lorsqu’on présente le premier papier, les deux fonctionnaires nous demandent un deuxième papier, puis un troisième et ainsi de suite… Nous ne savons plus quoi faire, où donner de la tête. On a presqu’envie de jeter l’éponge par dépit. Ces gens là nous font comprendre qu’ils sont les maîtres du monde et que nous sommes à leur merci. L’on se croirait revenu au temps de la colonie, voire même avant. A peine s’il ne faut pas se mettre à genoux devant eux, se prosterner et les supplier en leur disant s’il vous missié, madanm, laissez nous travailler ! ».

Et ces « petits » grossistes de poursuivre : « ce n’est pas la première fois qu’on importe ces masques. Les mêmes qui sont arrivés à Gillot par avion ont été déjà commercialisés dans le département. Et nos clients, à savoir des collectivités, des pharmacies, sont très satisfaits. On ne comprend pas pourquoi ça bloque pour nous au Port, sur les mêmes marchandises alors qu’il s’agit de petites quantités, c’est-à-dire quelques dizaines de milliers de masques. Les patrons de grandes surfaces et les grandes collectivités locales en font venir par millions. Eux ils ont droit à dédouanement-express. Nous n’en demandons pas tant mais au moins un contrôle normal, sans excès de zèle. Pour nous, les Douanes du Port cherchent constamment la petite bête et nous parlent comme si on était des moins que rien ».

Les « petits » grossistes en appellent aujourd’hui aux pouvoirs publics et même au gouvernement afin de « déconfiner » leurs masques injustement confisqués par les Douanes au Port. Ils en appellent aussi aux politiques, aux maires notamment, qui ont commandé ces masques pour le bon déroulement des services communaux ainsi que ceux des écoles. Lesquels maires commencent à s’impatienter face à ce retard qui incombe au service des Douanes au Port. « L’économie a besoin de redémarrer au plus vite. C’est ce que ne cesse de nous rappeler le gouvernement. Mais il n’y a que les deux ou trois fonctionnaires des Douanes au Port qui semblent être déconnectés du monde réel et qui n’ont manifestement pas entendu les messages du Premier ministre et du Président de la République et qui continuent à n’en faire qu’à leur tête ! ». Ces « petits » grossistes ne savent plus à quel saint se vouer pour que les autorités puissent enfin ouvrir les yeux sur ce blocage du côté du port. A suivre !

3.Posté par zarzuela le 09/06/2020 11:34

Qd on en avait cruellement besoin ct zeuf !!!!ce jour on croule ss les masques par millions !!o fait sont ils aux normes car les jetables st nuls les élastiques petent ds quon les met!!!

4.Posté par zozimet le 09/06/2020 13:35

pourquoi faire ces masques aujourd'hui ? nous en aurions eu besoin il y a un mois ..... Encore un raté du gouvernement et de ses sbires ! ......

5.Posté par Corones le 10/06/2020 06:20

Dans la rue où dans les grandes surfaces au moins 90% des gens ne mettent pas ou plus de masques...donc à part oû c'est obligatoire le besoin en masque est aujourd'hui limité...

6.Posté par Clown le 10/06/2020 07:21

Un raté une abomination oui tous ces gens qui sont morts jusqu a mettre en doute les personnels de santé le pilote est un usurpateur mais la politique de la raison du plus con est toujours la.meilleure merci macron...

7.Posté par samem le 10/06/2020 13:04

Quand les masques seront là par millions, plus personne n'en aura besoin... mais ce sera
un stock pour la prochaine pandémie, s'ils ne pourrissent pas comme les précédents...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes