MENU ZINFOS
Société

La préfecture réagit à notre article "Les premiers passagers en quarantaine vont sortir sans être testés"


Suite à notre article du jour concernant les passagers placés en quarantaine qui doivent rentrer chez eux sans être testé avant de partir, la préfecture a réagi.

Par Nicolas Payet - Publié le Samedi 11 Avril 2020 à 14:26 | Lu 17006 fois



Ce matin, un passager inquiet du vol Air Austral, arrivé le 31 mars et placé en quarantaine depuis, nous a envoyé une photo d’un courrier de la préfecture. Dans le message, il est précisé les démarches à suivre et la date de sortie prévue pour le mardi 14 avril. De plus, les passagers sont informés qu’ils recevront une ordonnance médicale leur indiquant la date de rendez-vous pour un test de dépistage.

Sans nier la véracité du document, la préfecture nous informe que cette note est un document de travail qui n'avait pas encore été validé par la préfecture et l'Agence régionale de santé. Les modalités du dépistage des personnes sortant de quatorzaine sont encore à l'étude et feront l'objet tout prochainement d'un communiqué de presse commun de la préfecture et de l'ARS. 

La note a été distribuée par erreur et sur un seul des 3 sites concernés. La délivrance d'une ordonnance n'est qu'une des options qui sont actuellement expertisées par les autorités. 

Il est donc à espérer que les passagers seront testés avant de retrouver leurs familles et de se retrouver sans surveillance dans l’île.

L’autre renseignement du jour concerne les méthodes d’information de la préfecture. En pointant uniquement Zinfos974 sur leur communiqué, les services de la préfecture ont démontré qu’ils n’écoutaient pas une célèbre radio locale. Car au moment où nos lecteurs découvraient cette info, les auditeurs de la radio avaient droit au témoignage de l’un des passagers. 




1.Posté par La vérité vraie... le 11/04/2020 14:49

C'est comme ça qu'il faut faire, les pister à la trace. Voilà du journalisme au service de la population.
Ces gens ont une frousse énorme, ça se voit. Ils savent bien ce qu'il va venir après. Le limogeage du directeur de l'ARS du Grand Est à servi d'exemple. Après le confinement, j'espère qu'ils auront le courage de répondre aux questions du bas peuple, qui lui respecte la république, à l'opposée de ces zélites !

2.Posté par Jean Louis sauveur le 11/04/2020 14:50 (depuis mobile)

Soyez plus aimant les uns les autres,voi le Moune côté zot comme un parti de zot, l'immunité collective,i marche aussi pour la paix,la faim dans le monde, nte tte quand i vibre pour le même zaffaire,la magie i produits,lé veridik!!

3.Posté par pat le 11/04/2020 15:11 (depuis mobile)

Quand on pense aux agissements de ces collectivités il y a 20,30,40,50ans et plus.....je vous laisse répondre

4.Posté par eh oui le 11/04/2020 15:29

C'est marrant comme , lorsqu'ils sont pris le doigt dans le pot de confiture , les crânes d’œufs de la préfecture ( et aussi du gouvernement , les chiens ne font pas des chats!) nous ressortent le coup du "document de travail non encore validé et envoyé par erreur"
mon cul!
On peut s'amuser à imaginer ce que ces gens feraient comme erreur si , par exemple , une centrale nucléaire implosait!
"Oups , pardon , on s'est trompé , trop tard , vous n'auriez pas du rester chez vous , vous allez crever"

5.Posté par La vérité si je mens ! le 11/04/2020 15:44

Manque à l'appel ladoucette , pour que jacques billant ne sent pas seul

6.Posté par Jean Rigole le 11/04/2020 15:57

C'est fantastique comme réponse....
1) C'est un modèle : comment le passager l'a eu ? par erreur vraiment ?
2) Les modalités de dépistage encore à l'étude ? communiqué le 31 juin....le temps que ça monte à Paris ?
3) L'ordonnance une option actuellement expertisé ? wouah ! je ne savais pas qu'une simple ordonnance devait passer par le conseil supérieur de la médecine ?
J'en suis bouche bée !

7.Posté par gerard le 11/04/2020 16:03

il y aura toujours a dire et a redire . Avant la quarantaine bloqués dans les hotels ,il y a eu la quarantaine bloqué a la maison sans controle medical a l'aéroport dés la sortie de l'avion et sans test a la fin . Mais ça personne n'en parle

8.Posté par gerard le 11/04/2020 16:05

il y aura toujours a dire et a redire . Avant la quarantaine bloqués dans les hotels ,il y a eu la quarantaine bloqué a la maison sans controle medical a l'aéroport et sans test a la fin . Mais ça personne n'en parle

9.Posté par Payet le 11/04/2020 16:06 (depuis mobile)

A quoi bon une quatorzaine si aucun test est fait avant un retour dans nos familles.
Comment dire à nos enfants pas de calin avant les résultats des tests?
Je suis en quatorzaine dans cette hotel (l''un des 3 sites comme dit plus haut) UNE SOLUTION?

10.Posté par Fonctionnaires.... le 11/04/2020 16:10 (depuis mobile)

Vivement que ces fonctionnaires à se retrouvent tous devant le tribunal pour sanctionner leur incompétence...
Ca va leur faire du bien...
Cet article est à mettre dans le dossier...
Merci Zinfos !...

11.Posté par Pour le 9... le 11/04/2020 16:22 (depuis mobile)

https://plaintecovid.fr

12.Posté par Et puis. le 11/04/2020 16:23 (depuis mobile)

3 642 864€ c'est le montant de l'appel d'offre (3 mars 2020) du gouvernement en commande de gaz lacrymogène pour les FDO. La répression grande priorité avant les soins.
Ca va péter.. !

13.Posté par Ouais... le 11/04/2020 16:33 (depuis mobile)

Après une quatorzaine ,on a besoin de faire des course variés et dans le cas présent contamine ou pas ?cela démontre uniquement que la préfecture et l Ars les plus brouillons du monde et ben c est qui l avons...

14.Posté par Mwin la pa di le 11/04/2020 17:01

Complètement fou... quelle est la priorité de ce préfet ? Combattre le virus ou se donner une bonne conscience ?

15.Posté par SPARTACUS974 le 11/04/2020 17:36

Depuis le début de la crise,Martine Ladoucette est le bouc-émissaire de beaucoup de détracteurs qui épargnent bizarrement le préfet.Ce communiqué de la préfecture démontre qu'il n'est pas aussi irréprochable car c'est du grand guignol,du grotesque ,du foutage de gueule.Le préfet est responsable de la fermeture tardive de l'aéroport,du grand n'importe sur la prise en charge des passager avant le confinement strict dans un établissement dédié.Meme Cathyia Cadinouche s'est montrée mesurée avec le préfet alors qu'elle incendiaire Martine Ladoucette.Etrange ce traitement de faveur envers ce serviteur zélé du gouvernement....

16.Posté par oté la Réunion le 11/04/2020 17:59

Quelle approximation!
Ce sont ces gens qui ont notre sort entre leurs mains? Que d'erreurs commises! Et une de plus! Ce n'est pas le bon document? Si pour un document basique, ils font cela qu'en est-il des décisions plus importantes et plus graves?
Quel amateurisme!
Qu'en est-il des tests? Il y a une pénurie comme pour les masques?

17.Posté par Domino le 11/04/2020 19:05 (depuis mobile)

Par erreur, eh ben le costaud, il n'a pas froid aux yeux!!!
Au bout de trois semaines de gestion,on a fait une erreur, la c'est préfet'folies, pas tranquille du tout
Erreur pas cool

18.Posté par journaliste un jour, buzzeur toujours ( devise de zinfo974 le 11/04/2020 19:22

DONC
il eut ete bon que zinfos s ECRASE
une fois de plus .....

19.Posté par MonGrainDeSeL le 11/04/2020 19:38 (depuis mobile)

Je pense que ce n’est pas du tout responsable de laisser sortir les passagers en quarantaine sans être testés. Ce contexte ne connaît pas «l’a peu près» il faut faire les choses bien si on veut vraiment y arriver. Là c’est irresponsable.

20.Posté par MonGrainDeSeL le 11/04/2020 19:39 (depuis mobile)

Je pense que ce n’est pas du tout responsable de laisser sortir les passagers en quarantaine sans être testés. Ce contexte ne connaît pas «l’a peu près» il faut faire les choses bien si on veut vraiment y arriver. Là c’est irresponsable. 🥺

21.Posté par MiLafé le 12/04/2020 08:03

Regarde bien quand Jean Hugues Ratenon a demandé la mise en place d'une délégation spéciale en mairie, tout le monde l'a moukaté, en effet, qu'est-ce qu'il en savait L'Analphabète, pauvre et noir de surcroît.
Toutes ces dérives ne seraient pas arrivées s'il y avait un peu moins d'intelligents, pas noirs et riches, il suffira de voir les résultats du deuxième tour pour se rendre compte de l'impact de l'exploitation de la misère dans le but purement électoraliste.
Ma tante a eu son colis, ( en faite, ses colis) ah! Bin, messieur le maire fait ce qu'il peut, il y a tant de moune e dans la misère que personne ne fait pas un compte avec.
Inkiètpa, nou oubliera pas ou, noulé obligé partaz ek tout le monde, dès la semaine prochaine, nou fera jour possible pour aidaou.
L'autre avantage qu'a le maire sortant, c'est qu'il est le seul de tous les candidats à pouvoir continuer à faire campagne et pour une fois, légalement avec les moyens de la commune.
Après, l'autre escroqueriec'est la composition des colis, sucre en morceaux béguin say, lentilles ou haricots en boîte ( 1 kilo de grains secs absorbe 1 kilo d'eau ) des espèces de yaourt dehors qui ressemblent à de la peinture en gel ou d'autres produits certainement surfacturés.

22.Posté par Chris le 12/04/2020 13:48 (depuis mobile)

Y'a des têtes qui vont sauter à la fin du confinement. Préparez vos billets aller simple vers la métropole. La fin de mission approche à grand pas !

23.Posté par polo974 le 12/04/2020 16:58

et les arrêtés préfectoraux, c'est aussi seulement des "documents de travail" ? ? ?


24.Posté par Fontaine le 13/04/2020 10:39

Un membre de ma famille est en quarantaine. TOUTES CES PERSONNES EN QUARANTAINE SONT TESTÉES EN CE MOMENT MÊME ! IL N'Y AURA AUCUNE PERSONNE EN QUARANTAINE QUI POURRA SORTIR SANS SE FAIRE TESTER. ALORS DU CALME !!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes