MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La précarité étudiante tue en France


Par Samantha Pothin - Présidente de l'UNEF Réunion - Publié le Mercredi 13 Novembre 2019 à 16:51 | Lu 1287 fois

Depuis ce vendredi 8 Novembre 2019, un syndicaliste étudiant est entre la vie et la mort en métropole. En grande précarité financière, il s’est immolé par le feu devant un restaurant universitaire du CROUS de Lyon. Nous exprimons toutes nos pensées et notre solidarité à sa famille, ses ami·e·s, ses camarades de Solidaires Etudiant·e·s ainsi qu’à tou·te·s celles·eux qui le connaissent.

Par son geste, il a voulu dénoncer les politiques sociales menées en France ces dernières années, politiques contribuant à rendre de plus en plus précaires les étudiant·e·s et poussant nombre d’entre eux·elles dans le désespoir: 8% des étudiant·e·s ont tenté de se suicider durant l'année 2018.

Lors de la dernière rentrée, l’UNEF Réunion n’a eu de cesse de rappeler que la précarité étudiante est en augmentation constante dans l’île. Face à un système d’aides sociales qui exclut 44% des jeunes réunionnais, nombre d’entre nous doivent jongler entre un travail et nos études. Nous sommes dans une double dépendance vis-à-vis de notre famille lorsque cela est possible et du salariat, vecteur d’échec dans nos études.

Depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, la situation s’aggrave : 1300 chambres pour 5 000 demandes dans l’île, baisse puis gel des APL, changement de mode de calcul pour des APL « en temps réel » qui va faire perdre de l’argent à de nombreux·ses jeunes. Dans le même temps, le CROUS de La Réunion, sous-financé par l’Etat, manque de moyens pour répondre aux difficultés des étudiant·e·s et mener à bien sa mission de service public, car les étudiants doivent parfois attendre plusieurs semaines avant de pouvoir rencontrer un assistant social, faute d’effectif suffisant dans les services.

L’UNEF Réunion exige de l’Etat de vraies mesures pour répondre à la précarité des étudiants de l’île.

Lors de la visite du chef de l’Etat dans l’île il y a quelques semaines, nous lui avons demandé un complément de bourse pour les étudiants réunionnais avec une augmentation des bourses de 100 € pour faire face à la vie chère estimée à 7.1% dans l’île par l’INSEE en 2018.

Les constats sont dressés depuis de nombreuses années par les organisations étudiantes, les différents gouvernements n’ont pas été à la hauteur des enjeux : il est temps d’agir !




1.Posté par Zarin le 13/11/2019 19:30

Onfray: "La crétinisation progressive du peuple représente un vrai problème"

Dans son ouvrage "Théorie de la dictature", Michel Onfray présente l’œuvre de George Orwell comme une grande préfiguration du monde contemporain...

La démocratie représentative est-elle morte, selon vous?

Oui. Le peuple et les représentants ne coïncident plus du tout. Dans les assemblées et les Parlements, il y a une surreprésentation des professions libérales, comme les avocats, les enseignants, etc. On y trouve peu de bergers, de chauffeurs de taxi ou d’étudiants. Ce qui signifie qu’il y a une partie de la société qui n’est tout simplement pas représentée. En outre, pour espérer être élu, il faut avoir de l’argent, se fondre dans un dispositif, passer par le moule d’un parti. Cette démocratie représentative a fait son temps. Le référendum au sujet du traité de Maastricht a été une parfaite incarnation de sa limite: les élus votent contre le peuple.

2.Posté par A mon avis le 13/11/2019 22:25

On possède la bombe atomique,
On construit des porte-avions;
On construit des sous-marins nucléaires,
On entretient une armée, bien au dessus de nos moyens !

Mais on ne s'occupe pas beaucoup des étudiants et des universités !

Alors que l'éducation et la recherche devraient être la priorité des priorités !

3.Posté par Fidol Castre le 14/11/2019 13:41

L'écriture inclusive, c'est vraiment de la merde. C'est tout ce que m'inspire ce courrier.

4.Posté par polo974 le 15/11/2019 18:10

3.Posté par Fidol Castre le 14/11/2019 13:41
""" L'écriture inclusive, c'est vraiment de la merde. C'est tout ce que m'inspire ce courrier. """

Au moins "aussi pire" que le créole kwz...

(pour une fois qu'on est d'accord (mais ce n'est que sur la forme, ça me rassure un peu))

5.Posté par Choupette le 16/11/2019 19:31

3.Posté par Fidol Castre

Je trouve aussi.

J'avais la même sortie, vous m'avez précédée !

Mais qu'est-ce qu'on était bête avant de ne pas avoir inventé l'écriture inclusive !!! D'ailleurs, c'est bien simple, avant le monde n'existait pas.

Hormis cet acte atroce qui s'est produit, il semblerait que ce garçon était un touriste, c'était sa 3ème année de fac dans la même branche. Ce sont des étudiants qui le disent.

Il va falloir construire beaucoup de bureaux pour caser ces futurs ultra-cadres.

Dans mon boulot, j'ai connu une fille comme ça qui sortait de l'unif' flamande -mais ça se passe sans doute ailleurs aussi. Leur prof leur serinait chaque jour qu'ils étaient les meilleurs (des élites).

Elle était choisie pour prendre ma place. Mais plus tard, quand son copain est tombé gravement malade, la réalité s'est rappelée à elle et elle a laissé tomber le boulot.

Arrêtez de vous regarder le nombril ! Retroussez-vous les manches, ouvrez des bistrots, soyez créatifs, rendez-vous utiles !

De toutes façons, au train où vont les choses, les universités, hein ... .

6.Posté par Ken le 17/11/2019 02:16

😂😂😂... ce pays est foutu

7.Posté par MICHOU le 18/11/2019 07:58

La précarité dérange, quelle qu'elle soit. Lionel JOSPIN s'en était inquiété quand il était au gouvernement mais comme d'habitude, tollé général, on voit le résultat.
On préfère fermer les yeux sur la misère de beaucoup chez nous, les SDF, les retraités, les personnes âgées, les jeunes salariés et on laisse les dérives s'installer, les gens souffrir.
Et on va parler bientôt de cadeaux de Noël, de repas de réveillon sans états d'âme, l'esprit festif.
La solidarité, l'humanité, glissées sous le tapis pendant un mois
Et la "petite marchande d'allumette" de notre enfance oubliée tout simplement
Coluche, l'Abbé Pierre oubliés aussi

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes