MENU ZINFOS
Zot Zinfos

La pratique démocratique aux Avirons…


Les Avirons est une commune, pour laquelle les représentations vont de l’insignifiant à la qualité totale. Pourquoi en est-on arrivé là ? Que ce soit par un manque de connaissances pour les uns, ou par une volonté asservissement pour les autres, il n’en demeure pas moins que celle qui subit bien malgré elle, c’est la cité Avironnaise qui ne mérite pas cela.
Au-delà des représentations, la réalité doit interpeller les consciences individuelles.
Cette commune fait partie de la République ; et par conséquent, les règles et les modalités à appliquer doivent l’être et ce n’est pas le cas.

Par grondinjacky@wanadoo.fr - Publié le Mardi 22 Septembre 2009 à 10:37 | Lu 1330 fois

Le régime de la "démocrassouille"

Depuis ce vendredi, suite au dernier conseil municipal, force est de constater qu’en matière de démocratie un immense travail reste à faire !
Ignoré, très souvent pour des raisons compréhensibles ; et livré à nous même, dans l’ombre d’un monarque avec ses habitudes, le régime de la "démocrassouille" a pris le pas sur la démocratie en toute quiétude au fil du temps. Le travail de réhabilitation est l’affaire des Avironnais eux-mêmes, certes ; mais l’accompagnement de tous ceux qui ont le pouvoir et la capacité de forger et de garantir la démocratie, est souhaité !

La démocratie exige le débat contradictoire et sa culture éprouvée ; mais c’est là le problème des Avirons. La posture du monarque, doublée d’un désir de domination, sont autant d’éléments nocifs à la vie démocratique, à la liberté d’opinion et d’expression. Cette situation qui perdure, a fait du contenu de "la vitrine Avironnaise" une bien triste réalité. Contribuer à sa pérennisation, d’une manière ou d’une autre, serait une faute !

A la pratique du débat le maire impose le mutisme et le bâillon à ceux qui ne pensent pas comme lui et qui refusent la soumission ! Certaines modalités sont substituées par des "astuces" et des "habitudes" ! Aux propositions faites, il fait la sourde oreille ! Aux questions qui dérangent, il répond avec agacement, dans un mélange des genres et avec une volonté de condescendance dont les éléments à convoquer lui font défaut. Déstabilisé, ne pouvant répondre naturellement aux questions il adopte une posture lamentablement pathétique et décide la clôture des débats en pleine séance : "Je ne vous réponds plus ! Ya plus de débat ! Affaire suivante, affaire suivante…" . Alors que mes propos portaient sur le PLU, et ma question sur l’intérêt d’un pôle économique dans toute cité autonome et durable…
A défaut d’arguments il martèle "Les Avirons n’a pas vocation à avoir une zone artisanale !"
Comment voulez-vous que je puisse cautionner cette vision de la cité ?

Pour les eaux usées ainsi que pour l’eau potable nous seront client de la commune voisine. Le collège pour nos enfants à l’Etang-Salé. Notre supermarché délocalisé chez les voisins.
Questionné sur un projet d’acquisition foncière il fait part de son désarroi en évoquant "l’imbroglio" dans lequel il se trouve avec cette affaire et déclare par conséquent : "Il n’y aura pas de crèche pour les Avirons, les mini-crèches donnent entière satisfaction". Excusez du peu ! Ce point de vue c’est le sien, je le respecte mais je ne le partage absolument pas, ce n’est pas ma vision des choses. Programmes et projets à l’appui je le redis il y a eu tromperie à un moment ou à un autre …

Le projet qui se profile aux Avirons est pour moi une source d’inquiétude. Quelle est donc cette cité que ce "bâtisseur" envisage de nous imposer ? La question du point de non-retour est préoccupante…

Jacky Grondin Conseiller municipal de l’opposition




1.Posté par fiuman le 24/09/2009 17:43

J'ai le sentiment que ce monsieur, à l'instar de Ségolène, n'a pas encore compris qu'il avait perdu les élections, il est conseiller municipal de l'opposition et pourvu qu'il le reste longtemps.
Sur le fond, le prix du foncier lié à sa raréfaction et la géographie difficile de la commune, ne favorisent pas l'implantation d'entreprises. Celles-ci trouvent sur l'Etang-salé, st louis, Pierrefond, St Leu avec la zone commerciale en devenir du Portail, des terrains accessibles sur lesquels elles peuvent se développer.
La commune des Avirons partage un collège avec l'étang-salé comme elle partage un lycée avec les communes environnantes, la mutualisation des structures participe des économies d'échelle à réaliser dans un contexte financier départemental et régional difficile!
Toutes les communes n'ont pas vocation à s'industrialiser, et le choix des familles de s'installer sur la commune a fait passer, à la population de la commune, la barre officieuse des 10 000 habitants.
C' est la preuve que les objectifs de cette municipalité correspondent aux vœux de la population.

2.Posté par Henri de Passage le 24/09/2009 19:29

Nous avons profité de la défisc et de vos impôts les moins chers de l'île. Ne cherchez pas d'autres explications. Le fait d'avoir construit aux Avirons n'est pas synonyme d'adhésion à votre vision et encore moins à vos valeurs.

3.Posté par Observateur le 24/09/2009 22:09

Vous dites « J'ai le sentiment que ce monsieur, à l'instar de Ségolène, n'a pas encore compris qu'il avait perdu les élections, il est conseiller municipal de l'opposition et pourvu qu'il le reste longtemps. »


Question : « Pensez-vous vraiment que –ce monsieur- n’a pas la capacité pour comprendre et assurer avec intelligence la mission qui est la sienne ? »
Allons ! Connaissez-vous ce monsieur ? Si non vous allez apprendre à le connaître…
Au fait : « Pourquoi souhaitez-vous qu’il reste conseiller municipal de l'opposition pour longtemps ? » (J'ai mon idée...)

4.Posté par Un jeune le 25/09/2009 09:18

Fuyez fiuman !!! Fuyez !!!
Voilà mis au grand jour la capacité de ceux qui nous dirige ...
Quelle vision de l'avenir !!! "Où ça ban na y amène à nous ?"
Vous faites de beaux bâtisseurs et de beaux visionnaires !!
Vous subissez vos constats FUIMAN , et vos semblants de propositions qui sonnent comme fatalités sont effrayantes...
Votre analyse est fondamentalement effrayante...
Quelle cité voulez-vous bâtir ? Au secours !!
Quel vivre ensemble voulez-vous développer aux Avirons ? Au secours !!
Rendez-vous compte de votre projet ? Visiblement pas !
Le travail ailleurs !
Les achats ailleurs !
Les loisirs ailleurs !
Les échanges ? Ailleurs avec les autres des autres communes ? Et avec nous ?
Quels sont les lieux de convivialités et de rencontre avec les autres membres de cette communauté Avironnaise ? Le vivre-ensemble ça vous parle ?
Ne jamais perdre de vue les fonctions de tous éléments structurants:
1) L'apport de services inhérents aux éléments (fonctionnels),
2) La structuration des lieux (dans une démarche globale),
3) ET le développement du vivre-ensemble...
Oté Man !! Arèt...

5.Posté par Zoreil425 le 25/09/2009 11:00

Au lieu de demander à Fiuman de fuir, mettez vous au niveau du quidam pour écrire, que vous soyez Post 3-Post 4 ou l'élu de l'opposition. J'ai investi aux Avirons, je m'y suis installé, je m'y plais, et je vote. Ne connaissant personne, j'ai sillonné les meetings en 2008. J'aime aussi, lorsque je le peux, assister aux conseils municipaux. Le maire en place n'a jamais eu la langue de bois, il a montré ce dont il est capable, et il a mis en oeuvre ses projets pour la ville (cité est votre mot de prédilection). En revanche, vous, votre ego n'a d'égal qu'un autre de vos mots : abracadabrantesque. Et pour être pratico pratique (encore votre vocabulaire), souhaitez-vous revenir à la porcherie au centre ville ? Laissez nous vivre dans notre ville de qualité et allez cultiver votre narcissisme ailleurs, plein de villes vous attendent

6.Posté par Zavironé la cour le 25/09/2009 17:42

Oté Zoreille425, ou dit "Ne connaissant personne, j'ai sillonné les meetings en 2008."
Donc mi conclu que ou vien' arrive Zaivirons !
Déjà ou tien ce causement! Y rode un place koué ?
Kosa ou rode ?
Oté respecte à nous !
Ou rende à ou compte sak ou dit à un Zavironé "Laissez nous vivre dans notre ville de qualité et allez cultiver votre narcissisme ailleurs, plein de villes vous attendent ". Pousse a zot koué !!
Té le frère ... Ti pé y passe bon pé la pi bon...

7.Posté par Zandette le 25/09/2009 22:22

10000 BIEN!!! 15000 MIEUX!!! POUR UNE BONNE RETRAITE! N'est-ce pas Monsieur le Maire?
Incompatibilité avec votre slogan:"Vivons heureux, vivons cacher". A méditer!
-Pas d'accés sur la route des Tamarins "lé vrai terrain lé en pente!"
-Mauvais réseau routier, y arrange pas, "terrain lé en pente"
-Pas de zone artisanale, "terrain lé en pente"
-pas de commerce, "terrain lé en pente"
-Même talipot y crève dan la cour la mairie, "terrain lé en pente" ah , moin la trompé ! lé SYMBOLIQUE!
Bon un peu de sérieux, notre jeunesse avironnaise a besoin de bons repères, il faut arrêter de faire croire aux gens que nous vivons dans une ville de qualité . Enfin nous avons un vrai conseiller de l'opposition "constructif " qui vous gêne en tout sens; car il vous ramène à vos débuts. N'oubliez pas que la plupart des conseillers autour de vous ont participé à l'annulation des élections 2001.Vous devez avoir un sacré pouvoir pour les tenir lors des conseils. Actuellement on rafistole notre commune comme "un tapis mendiant", "tit projet par çi, tit projet par la", aucune cohérence pour le long terme. Y fait pou faire, do moune va reste tranquille.


8.Posté par mustaroro le 26/09/2009 11:38

A croire que les gens n'ont pas voté ! michel dennemont a été ELU ! monsieur de l'opposition votre opposition n'est pas constructive ! elle est soporiphique ! on peut etre dans l'opposition et être daccord avec un projet ! vous c'est inlassablement NON ! vos discours sont tellement longs monsieur G que personne les lit ! Et puis je ne suis surement pas allé assez loin a l'école pour comprendre tous vos mots... Mettez vous à la portée de TOUS et vous ne serez que mieux compris ! Michel Dennemont fait du bon boulot il faut continuer !

9.Posté par nicolas de launay de la perriere le 26/09/2009 15:28

L'un comme l'autre (majorité et opposition), n'avaient pas à dire ce qui est bon selon vous pour la commune, mais à vous faire l'écho des volontés et souhaits des partisans de chacun de votre camp respectif..

La formulation employée par l'opposant "Ce point de vue c’est le sien, je le respecte mais je ne le partage absolument pas, ce n’est pas ma vision des choses." est donc bien malheureuse....

10.Posté par Jacky Grondin le 30/09/2009 13:13

Maintenant que les esprits ce sont visiblement apaisés j’apporte quelques informations.
Tout d’abord je constate que la lecture est difficile pour certains ; je ne vous en veux pas, j’ai l’habitude de ces situations ainsi que la formation nécessaire pour ne jamais désespérer dans ces cas là… (N’accusez pas Descartes sur ce coup là…)

Je dois le redire, je le redirai (j’ai l’habitude…)
Dans le cadre de la campagne je vous l’ai dit et écrit : « Je n’ai jamais été celui qui entrave mais toujours celui qui apporte sa contribution pour que l’intérêt général triomphe. »
Je me suis toujours « oublié » dans mes actions et décisions, ce qui à mes yeux est normale. Des situations pour illustrer mes propos sont très nombreuses…
Un exemple :
Visiblement vous ne détenez pas toutes les informations ; et comme j’apprécie la « transparence » (oh pardon !) je vais « partager » avec vous ces informations qui vous font défaut …
Vous évoquez le lycée des Avirons, je conclus à vos propos que vous aussi, comme moi, vous appréciez les fonctions de cet élément ; mais « Connaissez-vous son histoire et sa genèse ? »
Vous savez en 1897, jeune candidat en campagne (aux cotés d’un homme encore plein de valeurs…) j’ai personnellement porté haut et fort le projet de lycée pour cette petite commune. Petite dans tous les sens du terme (petite en termes de population, petite en termes de réserve foncière, petite en capacité financière…) mais oh combien grande en détermination et désir d’entreprendre (à l’époque…).Pendant toute la campagne je me suis battu pour ce projet de lycée (vous voyez très certainement pourquoi...)
« Les Avirons… », alors écouté et entendu par le Président de région de l’époque, le projet de lycée pour les Avirons est mis en route.
A la première difficulté (pas de projet sans difficultés…) je me suis retrouvé seul pour récupérer le projet qui allait nous échapper…
Pour la petite histoire : Le Maire a eu une confidence « Tu sais le lycée ne se construira pas aux Avirons…»
Le maire répond alors « Ecoute ça c’est le projet de Jacky si y coule il coulera avec ! ». Et moi j’ai dû faire avec…
En mairie on reçoit un courrier nous annonçant le passage d’une commission pour nous dire (explicitement mais sans casser) que le lycée ne peut être construit aux Avirons (les contraintes sont trop importantes…).
Ayant eu cette information le Maire n’a pas mis les pieds en mairie ce matin là…
Seul a recevoir la délégation, j’ai dû appliquer une stratégie pour récupérer le projet.
De retour du terrain (c’est ma méthode) les décisions sont prises : « le lycée des Avirons se construira » !
Le terrain prévu initialement (là où est actuellement implanté le complexe sportif) ne convenait pas, le rectorat était très déterminé : « hors de questions »…
J’ai dû prendre la décision de changer l’affectation initiale des terrains, à la dernière minute !
A 13H00 de retour en mairie j’amène la commission à s’engager sur la construction du lycée avant qu’ils ne rentrent. A peine la délégation eut quitté les lieux que le Maire arrive de sa « tournée de piqures », expression consacrée à l’époque.
Il descend de voiture et me dit « alors comment ça c’est passé? ».
Je lui réponds « Difficilement mais j’ai réussi à récupérer le projet, le lycée des Avirons se construira !»
Le Maire « zot la dit oui ? »
« Oui mais pas sur le terrain initial ! »
Le Maire « Bein où alors ? ».
Je lui raconte tout, et lui dit « Maintenant que le projet est récupéré, j’aimerais continuer à suivre le dossier »
Le Maire en sortant sa cigarette de sa poche « Je ne doute pas que tu aimerais mais à ce stade là c’est moi qui prend la suite ! »
« Ok » !!
J’aurai pu dire je m’en désintéresse maintenant, mais heureusement que je n’ai pas fermé les yeux sur cette affaire (…)
Vous voulez savoir pourquoi je dis « Heureusement que je n’ai pas fermé les yeux sur cette affaire »?

11.Posté par VATEL le 02/10/2009 13:51

DIEU...

12.Posté par zoreil425 le 05/10/2009 09:26

Je connaissais les spécificités réunionnaises, je connais maintenant la spécificité avironnaise : un fossile aux Avirons : "jeune candidat en 1897"

13.Posté par Verdechiace le 05/10/2009 21:19

A post 12 , réaction à ras les pâquerettes! Si ce n'est que celà qui vous interpelle, juste une erreur de frappe,on comprend mieux le fonctionnement de la commune.Ce qui prouve que ce monsieur n'est pas DIEU!!!!

14.Posté par pursang avironnais le 06/10/2009 11:56

a post 5
ou dit "il a montré ce dont il est capable de faire"excuse a moin ma vue lé encore bon.Si ou peut dire a moin justement ce que lu la fait en 23 ans.a part quelques batiments.(que lu l'été obliger de faire)Allez fait travail ote cervelle n'aura point pou longtemps.mi attend a ou.

15.Posté par Entubé le 07/10/2009 14:03

Connu depuis longtemps, mais officiel maintenant…
"Michel Dennemont Maire des Avirons a choisit le PCR pour les régionales": Annonce faite sur RFO radio le 7 octobre 2009 à 12H15
Il est communiste ; et de part le mandat que les Avironnais lui ont donné, il peut faire valoir son poids de 61% en ce qui concerne les Avirons !
A tous ceux qui se posaient la question de savoir ce qu'il offrirait comme dote la réponse est claire : "Les 61% d'Avironnais qui ont voté pour lui ..." et qui vont le suivre...
C'est ce qui s'appelle "se faire entuber !"

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes