MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La population des Hauts de l’Ouest sonne l’alerte


Par Ary Yee Chong Tchi Kan - Publié le Mardi 21 Décembre 2021 à 10:23

La population des Hauts de l’Ouest sonne l’alerte
Hier, des camarades communistes des hauts de Saint Leu, Trois Bassins et Saint Paul, ont organisé une rencontre sous le thème : « enjeux sociaux-économiques en milieu agro-forestier et parc national des hauts ». Une prise de conscience est née depuis la campagne électorale des Régionales que la tendance de monopoliser les programmes de visite des candidats sur « les bas » est une erreur. Les populations des Hauts sont abandonnés alors que les problèmes sont essentiels et les opportunités multiples. 

En 2017, un rapport de l’IUCN* a mis le « Bien » de La Réunion dans la catégorie des sites suscitant une « préoccupation importante » et « en dégradation » particulièrement par les menaces des espèces envahissantes. Nous sommes quasiment en 2022. Cinq ans après, rien n’a été fait de manière décisive. Pour beaucoup de gens, la situation semble irréversible. Les pestes végétales ont atteint les zones habitées, à hauteur de la route Hubert de Lisle. 
 
C’est la preuve que l’espace n’est plus du tout entretenu et travaillé. Nous courrons le risque de perdre le label de notre inscription au patrimoine mondial de l’Unesco. Notre réputation nous collera à la peau, comme un quartier sale, sans intérêts majeurs pour la science, la beauté et le bien-être. Au moment du jugement dernier, l’Histoire ne pardonnera pas notre génération qui savait mais passait son temps dans des futilités médiatiques, ignorant l’essentiel. 
 
Pourtant, en 2008, il s’est tenue à La Réunion une conférence de l’IUCN : «l’Union européenne et l’Outre-mer : stratégies face au changement climatique et la perte de la biodiversité ». Les conclusions sont contenues dans un document « les messages de l’île de La Réunion ». La Réunion est citée en exemple. En 2010, ce fut un appui considérable pour l’inscription au Patrimoine mondial de l’Unesco nos « Pitons, Cirques et Remparts », sur la base de 2 critères, « Paysage et biodiversité ». L’assurance que l’ ensemble est géré par un parc de niveau « national » qui représente 42% de notre territoire a eu aussi son effet. 
 
Que se passe-t-il ? 
 
En faisant des repérages pour préparer des visites d’études sur le terrain pour les militants du PCR, j’étais envahi par les émotions issues d’autres catastrophes. J’ai pensé à ces soldats chinois qui faisaient une digue humaine pour tenter de sauver la population et les villages en contrebas du Fleuve Jaune qui débordait. Les mêmes images de désolation me sont revenues des dégâts de Katarina à la Nouvelle Orléans, en 2005. Des populations entières, par milliers d’individus, ont été emportées parce que les autorités se sont installées dans la routine et n’ont pas cru nécessaire d’anticiper le pire. 
 
La Réunion est un cône aux pentes abruptes. En l’état actuel, si les Hauts cèdent, les Contre-bas n’offrent aucune résistance. Le littoral urbanisé risque d’être pris en étau : la noyade assurée, s’il survient un raz-de-marée au même moment. Rappelons-nous du cyclone de 1948. 
 
L’anticipation appelle à la tenue d’urgence d’une Conférence Publique Territoriale élargie à toutes les forces vives de la société pour discuter de toutes les priorités. Sur le plan pratique, retenons la proposition du PCR de créer un Grand Service Public en Environnement, autant pour faire face aux aléas climatiques, reconstruire le couvert végétal, embaucher des milliers de personnes, accompagner les initiatives privées. 
 
*IUCN : International Union for Conservation of Nature. 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes